AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782330129286
Éditeur : Actes Sud (01/11/2019)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Un beau brun fait escale dans le bar d’un minuscule bled du Delaware. Il est aussitôt séduit par une rousse dont le corps incendiaire contraste avec l’attitude glaciale. Les deux héros, surgis d’on ne sait où, s’attirent et se repoussent comme deux aimants. Pourquoi jouent-ils ainsi au chat et à la souris, sous l’œil placide de deux habitués du bar et le regard jaloux de la serveuse ? Avec ce vingt-troisième roman, Laura Lippman reprend des marqueurs du noir classiq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
nameless
  26 octobre 2019
Belleville, Delaware, la mal nommée. Moins de 2 000 habitants, sa rue principale sinistre qui tombe en ruines, encerclée de champs de maïs et d'élevages industriels de poulets. C'est dans ce bled au milieu de nulle part que décide de s'installer Polly après avoir abandonné son mari et sa fillette lors d'un pique-nique à la plage pour s'enfuir loin d'eux et de chez elle. Mais il n'y a rien d'illégal à abandonner sa famille sur une plage, n'est-ce pas ? Elle s'étonne même qu'il n'y ait pas plus de femmes qui le fassent. Belleville, Delaware, où l'on ne s'arrête que pour un plein d'essence ou manger un hamburger au fromage fondu et au bacon en tube, au Hé-Haut, une gargotte à la laideur désespérante où Polly se fait embaucher comme serveuse et fait la connaissance d'Adam, belle bête virile, routier là par hasard, dans l'attente d'une pièce de moteur pour son camion en rade. Dit-il... Si l'attirance sexuelle incendiaire entre Polly et Adam est immédiate, la révélation de leurs histoires et secrets est distillée au compte-gouttes par Laura Lippman. Avec Corps inflammables, elle effectue un virage dans sa riche bibliographie d'auteure de thrillers psychologiques, dont j'ai apprécié plusieurs opus.

Dans cette dernière production, à paraître le 01.11.19, j'ai vu, à tort ou à raison (j'attends avec impatience l'avis d'autres lecteurs) un hommage rendu au roman noir américain en général et à James M. Cain en particulier dont Laura Lippman cite p. 153, les titres les plus connus : Assurance sur la mort, Le roman de Mildred Pierce, Le facteur sonne toujours deux fois, comme pour signaler sa source d'inspiration. Et en effet, il n'est pas nécessaire d'être équipé d'une imagination délirante pour penser dès les premières pages de Corps inflammables à la station-service-restaurant Les Chênes jumeaux, à Lana Turner/Cora dans son short blanc moulé à chaud sur sa plastique ou à Frank, routard échoué aux Chênes jumeaux, comme Adam semble échoué au Hé-Haut. La comparaison s'arrête à la typologie des personnages et aux similitudes dans les décors, car l'histoire, les secrets et rebondissements sont bien différents de ceux inventés par James M. Cain, encore qu'il est également question d'assurances (sur la mort) et de talents culinaires qui rappellent ceux de Mildred Pierce. Pour bien marquer sa filiation revendiquée, Laura Lippman insiste un peu lourdement sur les goûts vintage de Polly, qu'il s'agisse de ses vêtements, ceux des années 60 lui vont si bien, ou des meubles et objets dont elle équipe son appartement, tout droits sortis de chez Purple Heart.

Corps inflammables est un roman surprenant, généreux, dont la lecture nécessite de l'attention en raison de son style dense et concentré qui n'autorise aucune distraction car les informations sur le passé des personnages sont parfois cachées, livrées au milieu d'une phrase. Les louper fait perdre le fil de l'histoire dramatique de Polly, ou des motivations réelles d'Adam. L'auteure passe sans préavis et sans rupture dans le texte, du passé au présent, d'un protagoniste à l'autre, ajoute autant de personnages secondaires que nécessaire dont les rôles s'insèrent parfois d'abord brumeusement dans l'intrigue avant de faire sens. Au final, un roman intéressant et monolithique auquel j'adresse cependant un reproche : l'attraction sexuelle entre Polly et Adam, ressort du roman et responsable de son titre français (Sunburn en anglais), est à peine effleurée. Il ne suffit pas de dire que deux personnes s'aimantent charnellement, il faut aussi le montrer ou, plus subtil encore, le suggérer. Dans ce domaine, Laura Lippman fait preuve soit d'une frilosité volontaire pour ne pas choquer son prude lectorat américain, soit d'une lacune dans ses connaissances intimes. :-)
Merci à Babelio ainsi qu'à Actes Sud pour leur confiance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          581
Kazcook
  23 novembre 2019
Submergés par leur passé et avides de bonheur à venir les personnages sont pris entre leur lueur de colère et leur repentir. On sent toute la violence des sentiments ambivalents. C'est brut, fort et vrai.
Il ressort de ce livre beaucoup de profondeur dans le déroulement des situations, dans les relations quelles qu'elles soient et selon les différents points de vue abordés. J'y ai senti beaucoup de noirceur, une ambiance tantôt malsaine, tantôt pleine d'espoir. J'ai été véritablement secouée par la puissance qui vit en ce texte.
Incontestablement il est singulier et ne laissera pas indifférent, je suis sortie de ma zone de confort pour ce roman noir, américain, complètement immersif dans son époque du milieu des 90's et de Belleville, motel, bar, mystères, enquête privée, références cinématographiques, moeurs de l'époque... Ce réalisme avec son côté très terre à terre m'a transportée. C'est vraiment bien décrit et porté par une plume pleine d'expérience, à la maîtrise littéraire certaine et à la justesse incomparable pour nous en mettre plein le coeur et l'âme.
Au fil des pages on fait la lumière sur nos protagonistes, sur ce qu'ils ont eu à vivre et sur les conséquences que ça a pu avoir sur eux et leur vie actuelle, relatée au présent pour encore plus de force. La psychologie des personnages se révèle alors époustouflante, totalement bluffante dans leur construction respective, leurs réactions et servant l'intrigue à merveille.
Je suis ravie d'avoir passé ce moment avec Polly et ses tortures, ses failles et ses secrets... J'ai aimé me balader dans sa vie, pour essayer de la comprendre dans toute sa complexité : une anti-héroïne ahurissante !
Vous serez malmenés, surpris aussi... Je vous le conseille sans hésiter et je ne manquerai pas de découvrir d'autres romans de cette auteure célèbre dont je mesure maintenant le succès.
Attention, quand on met le feu aux poudres, l'explosion finale se révèle souvent fatale... Prenez garde à ne pas vous brûler les ailes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Swendra
  11 novembre 2019
Mon 1er Laura Lippman ! Et une jolie découverte...
A travers son histoire, Laura Lippman reprend tous les codes du roman noir traditionnel : le privé, la femme fatale, la femme jalouse, le mystérieux et riche homme d'affaire bafoué, ... Il ne manque qu'une critique au vitriol de la société pour parfaire le tableau. Clairement, l'auteure s'est concentrée sur ses personnages plutôt que sur le contexte historique de son roman.
Et tous ses personnages sont une réussite ! Tous ont leur histoire, même si elle n'est racontée qu'en quelques lignes, et toutes ces histoires sonnent vrai. J'ai trouvé les personnages très réalistes, avec leurs fragilités et leurs forces.
Polly et Adam sont un couple que je ne suis pas prête d'oublier avant longtemps. Ils forment à eux deux un duo très explosif qui ne cesse de se mentir et de se tourner autour, sans laisser au lecteur la moindre chance de deviner qui manipule qui, ou quand. Ils sont tous les deux une belle réussite de l'auteure, qui parvient à nous passionner pour leur histoire commune, autant que pour l'histoire qu'ils peuvent avoir chacun de leur côté.
Le style de Laura Lippman est incisif, direct. Ses dialogues sont bons, même si un peu absents, et de longues périodes de narration nous révélant le passé des personnages pourront sortir certains lecteurs du récit, même si moi ils ne m'ont pas gênée. Je ressors de ma lecture avec une seule hâte : me jeter sur un autre roman de l'auteure pour goûter à nouveau à ses personnages hyper travaillés, ultra réalistes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
MilleetunepagesLM
  20 décembre 2019
Le commentaire de Lynda :
Corps inflammables est le style de roman accrocheur qui est difficile de mettre de côté, par son intrigue, par son suspense, par son histoire qui stimule le lecteur à vouloir savoir ce qui va arriver, et découvrir la raison et le but des protagonistes.
Les personnages principaux sont envahis par des sentiments controversés concernant leurs passés, ils sont pris dans une spirale de colère, de hantise, de repentis, et de contrariétés. C'est une histoire qui nous montre toute l'intensité d'un bon roman noir, jouant sur deux tableaux celui de savoir qui sont réellement les personnages et ce qu'ils feront.
Polly, qui a abandonné son mari et sa fille pour s'enfuir, est le personnage féminin que nous apprenons à détester plus nous en découvrons sur elle, dévoilant peu à peu son passé jusqu'à son véritable nom. Adam Bosk, lui aussi a des secrets et des agendas secrets, malgré la pulsion sexuelle qu'il ressent avec Polly, c'est une attirance ardente et brûlante qui est immédiate et foudroyante, tandis que leur histoire personnelle, elle, se libère petit à petit.
Corps inflammables est un roman dense et intense avec beaucoup d'informations, il ne faut pas passer au côté de l'histoire bouleversante de Polly et les vrais motifs d'Adam. Laura Lippman présente tous les éléments d'un roman noir, d'un bon thriller psychologique qui nous captive dès le début. Les personnages sont intelligents, complexes et très intéressants. Ce roman ne présente pas de grosse scène de sang, mais plus subtilement, il accroche son lecteur avec lenteur en dévoilant une intrigue avec des personnages marquants qui provoquent un souvenir indélébile au lecteur. Je vous recommande ce bon roman à suspense, psychologiquement noir.
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
namelessnameless   23 octobre 2019
Elle attrape du lait, un carton d'oeufs et, en jetant un coup d'oeil furtif par-dessus son épaule, un sachet d'une sous-marque de chips, avant de payer avec une carte. Probablement une carte de l'aide sociale, chargée par ses bons alimentaires. Elle pense que quelqu'un va l'engueuler parce qu'elle a acheté des chips. C'est autorisé, c'est légal, mais les contribuables sont toujours convaincus qu'ils ont le droit de contrôler un bénéficiaire de l'aide sociale, et de dicter ses choix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
namelessnameless   22 octobre 2019
C'est le genre de type capable de s'en tirer avec ce seul mot. Salut. Il est séduisant dans le style fade, et il pense sans doute que c'est suffisant. Parce que c'est sans doute le cas avec la plupart des femmes. Elle agite les doigts dans un salut approximatif, sans lever la main, sous-entendu tu mérites pas que je plie un coude.
Commenter  J’apprécie          170
namelessnameless   25 octobre 2019
- Vous ne pouvez pas prouver une négation. C'est impossible de prouver que quelqu'un n'a pas d'argent planqué quelque part.
Commenter  J’apprécie          120
sevm57sevm57   21 mars 2020
Quoi de plus triste que des ratés qui se disent qu’ils ont de la chance ?
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Laura Lippman (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laura Lippman
Peter James | Laura Lippman | Authors Studio - Meet The Masters
autres livres classés : arnaqueVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2039 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre