AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de DelphineVhk


DelphineVhk
  25 novembre 2016
Comme chaque fois avec Laura Lippman, j'ai été complètement hypnotisée par son roman.
Un récit sombre et troublant qui mettra plusieurs fois le lecteur mal à l'aise face à ces deux petites filles. Que s'est-il passé il y a sept ans, comment et pourquoi en est-on arrivé à la mort de cette petite fille ?

Cette histoire va très vite être expliquée dans un prologue, juste pour nous donner les éléments essentiels qui nous permettront de nous faire une petite idée (glaçante) de ce qui nous attend.
Quand sept ans plus tard, Alice et Ronnie sont libérées, tout va alors recommencer…

Si les deux « amies » sont au centre de l'intrigue, Laura Lippman n'a pas négligé ses personnages secondaires, bien au contraire, ils sont tous terriblement travaillés, chacun d'eux a sa part de responsabilité, une espèce de folie qui, par moments, fait froid dans le dos.

La plume de Laura Lippman est sèche, presque brutale parfois, elle évoque la vie de ses personnages sans fioritures, il n'y a pas de « vrais » gentils, ils sont normaux et elle ne prend pas de gants avec eux.
Ses histoires pleines de secrets sont une véritable torture pour nos nerfs et nous font passer des nuits blanches, nous sommes complètement happés par ses personnages, les non-dits, toutes ces petites références au passé, sans vraiment nous en dire plus.

Comme toujours, on soupçonne tout le monde et quand on apprend le fin mot de l'histoire, on est vidé, jamais on n'aurait pu imaginer cela et on a presque un moment de compassion pour le/la/les coupable(s).

Vraiment, encore une fois, ce roman est une magnifique réussite qui fait de Laura Lippman l'une de plus grandes auteures de polar/thriller du moment !

Lien : http://www.plume-libre.com/i..
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus