AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Euyevair (Illustrateur)
EAN : 9791096021147
160 pages
YBY Editions (01/12/2018)
4.25/5   14 notes
Résumé :
Mis à pied pour faute grave, Gordon est rappelé de force à son devoir lorsque son supérieur dépose un jeune témoin devant la porte de son cottage écossais ; un garçon à l’air hagard dont le corps atteste d’un passé de souffrances et de sévices. Dans le silence imposé par le mutisme de son invité, l’ancien flic se fait spectateur de l’étrangeté grandissante de Maximilien. Pourtant, au-delà des non-dits, cette différence qui les étouffe les lie plus que de raison…
Que lire après SuturesVoir plus
Surface par Norek

Surface

Olivier Norek

4.30★ (13705)

Puzzle par Thilliez

Puzzle

Franck Thilliez

4.10★ (15885)

Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,25

sur 14 notes
5
5 avis
4
4 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Dans le cadre du Ybyngo, j'ai découvert avec plaisir et effroi cette nouvelle policière fantastique qui aborde des sujets assez sensibles comme la pédophilie, la séquestration et le viol. Une plongée en enfer aussi fascinante que sensible…

Un huis-clos centré sur deux personnes meurtries

L'histoire se déroule en Ecosse dans un cottage défraîchi où Gordon vit désormais dans la solitude et la tristesse. L'arrivée de Maximilien va bouleverser son quotidien et réveiller peu à peu son humanité, voire sa sensibilité.

L'objectif de son chef est clair : Gordon doit amener le jeune garçon à témoigner de ce qu'il a vécu. Son histoire serait liée à l'affaire pour laquelle Gordon a été mis à pied.

Mais le garçon est muet, il parle avec les yeux et nécessite d'être apprivoisé. Il vient de passer des années auprès d'un pédophile qui a abusé de lui et l'a séquestré dans une cave sans nourriture ni possibilité de se laver. Maximilien ne sait qu'obéir, satisfaire. Il ne se comporte pas comme un garçon normal de son âge et sait que tout acte de bonté a un coût.

Gordon est désemparé face au garçon. Il le nourrit, le lave, lui offre un toit. Il lui parle sans obtenir de réponse, le repousse quand Maximilien essaie de le remercier de la seule façon qu'il connaisse…

Peu à peu, le cottage abandonné reprend vie avec ce nouveau duo improvisé, ces deux âmes qui n'aspirent qu'à guérir. Mais le temps presse et l'absence de témoignage met en danger l'enquête, obligeant Gordon et son supérieur à des mesures radicales qui ne sont pas appropriée à une victime de viol…

A travers cette histoire, l'auteure nous présente deux victimes liées au même meurtrier. Si l'un a tenté d'agir pour trouver la vérité, l'autre a tout subi jusqu'à sortir de lui-même pour oublier la souffrance. de manière assez juste, Livia nous met à la place de chacun, sans jugement, pour mieux comprendre les évènements, mais aussi les émotions qu'ont pu ressentir chacun des personnages face à cette histoire sordide qui semble plus compliquée que prévue.

Une enquête policière sordide

Dans cette enquête, il faut avoir le coeur bien accroché et heureusement qu'un trigger warning en début d'ouvrage vous explique ce que vous risquez de rencontrer : Viol, torture, pédophilie, Slut Shaming, homophobie…

Malgré l'avertissement, j'ai été choquée par certains passages de sévices décrits par l'auteure. Ils semblent très réalistes et vous attrapent au détour d'une page au moment où vous ne vous y attendez pas.

On croirait l'histoire tirée d'un fait divers et pourtant, elle s'avère plus complexe au fil des pages. Car ce qu'à subi Maximilien n'est que le début d'une longue suite d'évènements associée à un réseau de pédophiles, ou pire encore…

La description de ses blessures corporelles ou des souvenirs de son bourreau sont autant d'éléments qui ajoutent du sordide à l'enquête : qui est son « Maître »? quelles étaient ses motivations ? Comment quelqu'un comme lui peut exister ?

La chute de la nouvelle nous éclaire un peu sur la personnalité du bourreau, et les circonstances dans lesquelles Maximilien a été retrouvé. Elle apporte aussi une touche d'espoir dans sa relation homosexuelle avec Gordon qui semble panser les plaies du jeune garçon comme de l'homme mûr.

Une pointe de fantastique



En conclusion : Sutures est une nouvelle policière fantastique autour de deux personnages en recherche de guérison : l'un suite à la perte de sa famille, l'autre suite à sa séquestration. Son auteure nous plonge dans les émotions de chacun avec une grande sensibilité, pour mieux nous faire comprendre leur expérience sordide. Une histoire qui conviendra autant aux fans de faits divers qu'aux amoureux des personnages complexes.
Commenter  J’apprécie          00
Je remercie l'autrice ainsi que la maison d'éditions YBY pour ce service presse.

ATTENTION POUR PUBLIC AVERTI.
(Nous revivons les sévices de certain personnages)

YBY Éditions publie de la littérature inclusive qui représente la diversité sous toutes ses formes, particulièrement les différentes orientations sexuelles, identités de genre et variations des caractéristiques sexuelles.

Quand j'ai vu le résumé et la couverture, j'ai su qu'il fallait que je lise ce livre.

Chaque chapitre possède un titre qui correspond à l'histoire, il y a une illustration au milieu du livre qui correspond tellement à l'histoire.

Gordon est un policier qui fût mis à pied suite à une faute grave. Son supérieur, le commissaire Logan, le met en charge de la protection d'un témoin Maximilien.

Il est dans un sale état physique et psychologique, et bien entendu habiteras chez lui et Gordon est loin d'en être ravie.

Maximilien est un jeune homme de 20 ans qui fût torturé pendant des années. Il vivait dans une cave au milieu de ses excréments, son vomi, son sang, entre autres et espionner par une caméra.

Maximilien fait des cauchemars jusqu'à en vomir du sang. Gordon souhaite l'aider à reprendre confiance en l'humain pour guérir ses blessures. Dans son esprit fragile, il pense à tort que toutes personnes gentilles envers lui, veux quelques choses en échanges.

Lors de cette cohabitation forcée, les deux hommes finissent par avoir une certaine habitude.

le commissaire Gordon a besoin du témoignage de Maximilien pour attraper un gros gibier de la pègre qui pratique des trafics de drogues, prostitutions des mineurs, en autres joyeusetés. ☹

Pour finir :

Ce qui est bizarre dans cette histoire et qui font travailler les méninges, c'est quand Maximilien est sauvé, le seul mot qu'il a prononcé, c'est Gordon.

Comment le connaît-il ? Se sont-ils déjà rencontrer ?

Maximilien va aider Gordon a trouvé les preuves qui lui manquent de manière spéciale, par des rêves, visions, voyage psychique, à vous de voir 😊

Nous rencontrons Edgard, qui vous permettra de comprendre certaines choses surnaturelles.

J'ai adoré cette histoire hors du commun que j'ai rarement vu dans un livre.

Il y a un peu de surnaturel, uniquement ce qu'il faut pour provoquer notre curiosité.

L'autrice à réussir à me prendre dans ses filets avec son écriture, j'ai lu le livre en quelques heures.

Le petit plus, c'est qu'il n'y a pas de sexes détaillés, il est juste suggéré, et je trouve cela appréciable.

Je vous laisse avec cette phrase de l'histoire :

« L'espoir est une chose que l'on apprend à oublier. L'espoir et la fierté ».
Commenter  J’apprécie          00
Alors là, je suis choquée ! Je ne m'attendais pas du tout à ça. Mais, avant de commencer à rédiger mon avis, je tiens à remercier les éditions YBY pour la confiance et la gentillesse !

Qu'est-ce qui m'a donné envie de lire ? Premièrement je ne vais pas mentir, la couverture m'a donné extrêmement envie, elle est magnifique et donne envie de s'y plonger. Ensuite, j'ai lu le résumé et là je me suis dit "la couverture donne autant envie que le résumé". Je n'ai eu aucun souci pour rentrer dans l'histoire, happée depuis le début je me suis laissée emporter par les mots et la situation. Nous avons principalement deux points de vue, celle de Gordon et celle de Maximilien. Ça nous donne un aperçu beaucoup plus réaliste (oui j'adore quand on suit les pensées de plusieurs personnes). Gordon est un flic qui à cause d'une faute grave se voit être obligé de garder Maximilien, un jeune garçon torturé qui ne parle pas. Gordon a la mission de le faire parler, il doit obtenir la déposition de Max, ce n'est pas une tâche facile à faire.

J'ai adoré l'univers de cette nouvelle, il est mystérieux et oppressant. Comme je l'ai dit les mots ont réussi à me tenir en haleine, impossible de lâcher ma liseuse je devais à tout prix connaître le déroulement !

Pour ce qui est des personnages, je me suis attachée à Gordon cet être détruit que la vie n'a pas épargné. Il veut se venger, il est furieux mais la tristesse prend plus le dessus. Maximilien lui est détruit physiquement et moralement, il est mystérieux, fermé, sombre mais reste attachant. À un certain moment je me suis même posée énormément de questions, son comportement portait sur l'imaginaire, mon cerveau s'est déconnecté quelques secondes se demandant ainsi si Maximilien était réel et surtout, est-il réellement un humain.

L'histoire a une évolution correcte, elle n'est pas poussée et reste réaliste durant l'enquête. le style d'écriture colle parfaitement avec le récit, les mots employés sont justes et parfois même crus.

Enfin, parlons de cette fin et du dénouement, je n'étais pas du tout prête à ça ! Encore une fois, mon cerveau s'est déconnecté il n'y a pas plus grand effet de surprise que celui-ci, vraiment.

Autre petit point que je trouve important : ce n'est pas une romance mm mais plutôt un thriller / suspense mm. La romance n'est pas présente, il y a de l'affection, de la protection mais ce n'est pas une romance basique.

Est-ce que je recommande cette histoire ? Oui ! Foncez, l'écriture est surprenante, la plume est addictive et l'histoire va vous retourner le cerveau.
Commenter  J’apprécie          00
Je vous présente aujourd'hui un roman que j'ai pu découvrir grâce à un partenariat avec la maison d'édition @ybyeditions, que je remercie de nouveau pour leur confiance.
Je ne suis pas très friand de roman policier pourtant celui-ci m'a attiré tout de suite (grâce au résumé et surtout grâce à cette magnifique couverture réalisée par l'artiste @euyevair 🤩). Dès le début, je me suis plongé dans l'histoire dans aucune difficulté. Ici, le narrateur est omniscient et nous voyons tour à tour le point de vue de Maximilien et de Gordon, se qui nous permet de mieux appréhender l'enquête principale du policier : trouver et identifier un important membre de la pègre.
J'ai vraiment aimé l'univers mystérieux, un peu oppressant voire étouffant. Dès le premier chapitre, l'auteure réussit à nous happer dans cette histoire, presque à notre insu. Je me suis pris d'affection pour Gordon, cet homme blessé par la vie qui tente de venger sa famille. Mais mon coup de coeur va surtout pour Maximilien, un gamin mystérieux, brisé autant physiquement que psychologiquement, confié à Gordon après avoir été sauvé des pires sévices qu'un enfant puisse connaître. Maximilien est vraiment sombre et fermé, si bien qu'on a du mal à le cerner mais il est terriblement attachant et rapidement, on en est à se demander ce qu'il cloche chez lui car, outre le traumatisme, il se passe un moment dans l'histoire où on se demande même s'il est seulement humain...
L'histoire évolue de manière très étonnante, en tout cas je ne m'attendais pas du tout à ce retournement de situation ! Quant à la fin, je reste un peu dubatatif face à ce personnage secondaire qui arrive de nulle part mais on comprend son rôle dans toute cette histoire... Et quelle histoire ! L'effet de surprise est bien là et ce roman nous laisse haletant et perturbé.
Je recommande fortement cette lecture, qui se dévore très rapidement.
Commenter  J’apprécie          00
* https://lamedesmots.weebly.com/thriller---suspense/sutures-livia-et-illustre-par-euyevair *

Gordon Levy se voit obliger d'héberger Maximilien. Un garçon chétif et violenté. Un garçon qui détient les réponses. Au fil du temps, un lien se crée entre ces deux êtres.

Avant tout, je remercie les éditions YBY pour ce service presse et leur confiance.

Je tiens à préciser que ce n'est pas une romance M/M pour éviter tout malentendu. Certes, tout au long des pages il y a des attirances et des relations entre hommes (même pire) mais aucune romance.

Cette nouvelle se lit facilement et rapidement malgré la noirceur des sujets abordés. C'est une histoire dure et est destiné à un public averti. Livia arrive à donner un ton et un style bien particuliers à sa plume.

J'ai su facilement m'immiscer dans le monde que nous représentait l'autrice. Elle plante son décor, et par des scènes et mots bien placés qui nous retournent totalement. Elle pose aussi le thème des apparences qui sont parfois bien trompeuses.

C'est un récit déroutant par bien des façons et qui nous plonge dans un monde sombre et noir.
L'autrice fait durer le suspense et le mystère tout au long de son récit, jusqu'à parfois nous laisser dans un flou total, pour finalement nous laisser sans voix à la fin.

Je suis ressortie de cette lecture totalement abasourdie.

J'ai adoré cette lecture malgré toute la noirceur du récit.
C'est une lecture déroutante, dérangeante qui nous retournent le cerveau et les tripes.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Max semblait insatiable de lectures, dévorant les livres sans jamais sembler démontrer de lassitude, multipliant les genres et les styles qu’il trouvait sur les étagères du salon. Souvent, le soir, quand le vent hurlait au dehors et que le feu ronflait dans la cheminée, ils lisaient de concert, lui sur le canapé, l’adolescent assis à ses pieds sur le tapis pour être plus près de l’âtre.
Commenter  J’apprécie          00
Gordon n’avait pas dit un mot, plongé malgré lui dans l’observation morbide de ce gosse à bout de forces. Et pourtant, qui pouvait se vanter d’avoir tant subi et survécu ?
Commenter  J’apprécie          00
Il hurla à s’en briser la voix tandis que l’haleine du monstre primitif empuantissait la pièce, arrachait les rideaux et projetait la table contre le mur.
Commenter  J’apprécie          00
Le temps semblait être la seule solution viable pour le sauver.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : lgbtVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (17) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2864 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}