AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2930940263
Éditeur : Now Future éditions (17/01/2019)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Injustices & antidotes
L’espoir, n’est-ce pas une chimère, une béquille pour les naïfs ? Soyons lucides : le monde tel qu’il est nous plombe les ailes. Cette sombre ambiance était déjà celle dans laquelle baignait Martin Luther King. À une époque de racisme écrasant, il a refusé de baisser les bras et il a agi. Son action lumineuse a rendu espoir à ceux qui souffraient sous le poids de l’injustice. En fédérant les énergies, en les encourageant à la solidarité... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Wolkaiw
  15 mai 2019
La puissance de l'espoir est un essai aussi passionnant que percutant qui nous interroge non seulement sur la notion d'espoir mais aussi sur notre rapport à celui-ci. Afin de ne pas perdre le lecteur dans les méandres de réflexions trop poussées, l'éditeur nous offre une belle introduction qui nous explique la différence entre espoir et espérance, une différence que l'on ne cerne pas toujours au premier abord mais qui s'avère pourtant être déterminante. N'ayez crainte, l'auteur reviendra sur cet aspect dans la suite de son oeuvre, cette introduction ne constitue qu'une mise en bouche.

Rares sont les essais que je lis, et pourtant je dois avouer qu'ils sont à chaque fois très enrichissants voire véritablement captivants. Ce titre ne déroge pas à la règle. L'essai est un genre que je méconnais, sans doute parce que je ne m'y suis jamais vraiment intéressé, et c'est dommage. J'ai passé un bon moment avec ce livre, un moment de réflexion et de prise de conscience, un moment de concentration et de compréhension. Bleri Lleshi aborde de très nombreux aspects et soulève des thématiques intéressantes, on sent que son livre est construit en suivant plusieurs fils rouges dont celui qu'est la vie de Martin Luther King.

Contrairement à ce que l'on pourrait communément penser, les essais ne sont pas des livres inaccessibles réservés à une pseudo élite, loin de là ! La puissance de l'espoir se veut être un ouvrage accessible à tous mais surtout intelligible pour tout le monde. le style n'est pas pompeux sans pour autant être simple, les arguments sont assez facilement identifiables et l'on suit aisément la progression de la réflexion. Toutefois, j'aurais un petit bémol à soulever, plutôt minime mais qui mérite quand même que j'en parle. Au fil de la lecture, j'ai pu remarquer que l'auteur utilisé (trop) souvent le terme « politicien », il s'agit d'un terme que je ne supporte pas, d'autant plus que contrairement à la différence entre espoir/espérance, il n'est jamais mention d'une explication entre politique/politicien. Je trouve cela vraiment dommage ! Je peux concevoir que l'on emploie le terme de politicien à la place de politique, mais cela nécessite une certaine justification, surtout dans un essai. À mes yeux, « politicien » est une version péjorative de « politique » qui désigne dans un sens assez large les hommes politiques.
Bleri Lleshi s'est très largement inspiré de la vie de l'illustre Martin Luther King pour nourrir et approfondir ses réflexions. Ne vous méprenez pas, il ne s'agit pas d'une biographie ni d'un hommage. le destin de cet homme constitue sans doute un modèle, mais l'auteur s'est également inspiré de ses propres expériences et observations. Il s'agit ici d'un mélange bien dosé qui nous invite non seulement à en apprendre plus sur Martin Luther King mais aussi à en apprendre plus sur l'auteur lui-même.

Ce livre est découpé en parties et sous parties, ce qui permet non seulement une lecture plutôt rapide mais aussi rythmée. Il est assez simple de faire des pauses, de s'arrêter pour réfléchir et prendre le temps de considérer ce qu'avance l'auteur. Les grandes idées nous guident et sont ensuite approfondies et illustrées. J'avoue que j'aurais parfois aimé que certains aspects soient un peu plus creusés, mais c'est sans doute mon côté très curieuse, ma soif d'apprendre et ma volonté de tout comprendre qui parlent à ma place. Ne croyez pas que ce livre survole le sujet, c'est juste que je suis animée d'une telle soif de savoir que j'en viens à en vouloir toujours plus. En soi, le livre est plus que complet, il est vraiment très riche et passionnant, nous permettant d'en apprendre beaucoup sur soi mais aussi sur le monde extérieur.

Transformer le désespoir en espoir. C'est une des grandes idées du livre, c'est un des aspects que l'auteur développe et c'est p-a-s-s-i-o-n-n-a-n-t, vraiment. Ce n'est pas un mais une multitude de superbes messages que ce livre véhicule. C'est une invitation à voir les choses autrement, à ouvrir les yeux, à vivre d'une autre manière et peut-être, à rendre le monde meilleur. On sent que l'auteur est engagé, qu'il croit en ce qu'il dit et en la puissance de ses mots, il veut faire bouger les choses et cela fait vraiment du bien. Oui, cela fait du bien de savoir que des hommes se battent pour faire vivre l'espoir, cela fait du bien de savoir que l'on n'est pas seul et que l'espoir est contagieux.
Ce livre est jalonné non seulement de réflexions mais aussi d'exemples concrets et de citations, cela apporte un poids considérablement aux propos de l'auteur mais surtout, cela n'en est que plus réaliste et percutant. Certes il faut prendre le temps de lire ce livre, prendre le temps de comprendre et d'en saisir les enjeux, mais cela en vaut la page. Je n'ai pas eu la chance de pouvoir le lire au format papier et c'est dommage dans la mesure où j'aurais pu l'annoter, mettre des post-it et revenir en arrière facilement, là où l'exercice est rendu compliqué par la liseuse.

Avant d'achever cette chronique, je souhaiterais aborder quelques petits points. le premier concerne quelques petits soucis de mise en page. Il y avait malheureusement un certain nombre de mots collés entre eux, un certain manque d'espaces, c'était plutôt perturbant et suffisamment récurrent pour que je le souligne. Je ne doute pas que ces petits soucis seront vite fixés. le second point, personne n'y peut rien. Il s'agit d'un problème propre à ce genre d'ouvrage : il ne sera pas lu par les personnes qui auraient tout intérêt à le lire, aussi accessible soit-il. Les individus qui ne croient pas à l'espoir ne vont guère se pencher sur cet essai… Toutefois, les gens qui vont le lire peuvent en parler, partager les réflexions et disséminer des graines d'espoir.

Pour celles et ceux qui souhaiteraient pousser encore et toujours plus loin la réflexion mais aussi simplement connaître les titres des livres ayant servi à la rédaction de cet essai, une bibliographie est bien évidemment disponible à la fin. le livre est également riche en notes qui permettent non seulement de contextualiser mais aussi d'approfondir certains points. Ce livre est une véritable mine d'or si la notion d'espoir vous intéresse.

En définitive, il est assez difficile de donner un avis sur ce livre. L'espoir est un des piliers du monde, c'est également un levier capable de réunir le monde, un moteur dont on méconnaît la puissance. Je partage ce que dit l'auteur et je soutiens totalement son initiative, c'est grâce à des personnes comme lui que les choses peuvent bouger. On peut changer le désespoir en espoir. On peut faire avancer le monde. La puissance de l'espoir est un essai riche et percutant qui nous fait prendre conscience que derrière le mot pourtant simple d'espoir se cache une puissance insoupçonnée… Ne sous-estimez jamais la puissance de l'espoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PapillonVoyageur
  06 juin 2019
Difficile de structurer cette chronique comme je le fais habituellement. Je commencerais donc en parlant de l'introduction du récit qui donne une idée du ton. Bleri Lleshi débute son essai en nous expliquant la différence entre l'espoir et l'espérance, deux mots liés qui ne signifient pas la même chose, au fond. C'est une très belle mise en lumière appréciable, rédigée avec soin et profondeur. L'auteur explique également, par ce biais, la structure de son texte, ses choix, ses inspirations. Clair, net et précis, Bleri Lleshi expose déjà une partie de ses idées. On adhère ou on adhère ; c'est ici que tout se joue. Dans mon cas, cela m'a donné envie de commencer l'essai pour de bon ! ​
Je savais bien qu'au cours de cette lecture, mon cerveau serait mis à rude épreuve, mais je n'imaginais pas une réflexion aussi poussée et légère à la fois. Tout au long de ma lecture, je n'ai pas été une fois embêtée par des termes trop compliqués – de plus, tout est vraiment bien expliqué – et j'ai même été surprise d'apprendre que l'auteur parle néerlandais, à l'origine. Je ne pensais pas du tout lire un livre néerlandophone. Quelle surprise ! Il était fichtrement bien traduit et fluide. Un ouvrage accessible à (presque) tous les âges. Je doute qu'un adolescent lise de lui-même ce genre de texte, sauf s'il veut vraiment réfléchir sur l'espoir, l'avenir et la société, mais la plume simple de Bleri Lleshi pourrait totalement convenir à un lecteur de quinze-seize ans. Au final, peu importe le public, la lecture de ce genre de récit s'avère inévitablement intéressante. Personnellement, j'ai vingt ans et je commence tout juste la lecture de ce type de texte. Pour l'heure, je n'ai pas encore regretté et je suis vraiment heureuse d'avoir pu découvrir La puissance de l'espoir en dehors du cadre scolaire, juste pour moi. Il s'agit là d'un livre agréable à lire. Les pages se tournent d'elles-mêmes, et pour notre plus grand plaisir, elles laissent leur marque dans notre esprit et dans notre façon de voir le monde.
Par le biais de ce récit, j'en ai appris davantage sur Martin Luther King, un nom qui ne devrait pas vous être inconnu. L'auteur reconnaît lui-même s'inspirer de lui pour l'écriture de son essai, et les nombreuses piqûres de rappel sur ce personnage incroyable de notre Histoire m'ont vraiment plues. Lorsque Bleri Lleshi parlait de Martin Luther King, j'étais en haleine, accrochée au récit, avide des propos de l'auteur comme l'on se pendrait à ses lèvres au cours d'une conférence. Ce sont les passages que j'ai le plus adorés, en comptant les anecdotes qui parsemaient le récit. Les anecdotes. Il y en avait, et des tas ! C'est, selon moi, ce qui donne toute sa richesse à La puissance de l'espoir. Nous ne lisons pas un texte, des mots, des phrases. Nous suivons des parcours, des vies, des êtres humains, des pensées, de la justice, de l'injustice, l'évolution (ou la régression?) de notre société.
Malgré ces ajouts sur Martin Luther King et ces anecdotes, l'auteur ne se perd pas dans ses idées et reste sur une ligne conductrice bien spécifique. En effet, le livre se divise en plusieurs parties, ainsi que sous-parties, nous permettant de savoir d'avance qui nous attend dans chacune d'elles. Et, lorsque tous les sujets sont approfondis, on ne peut s'empêcher de lâcher des « oh », des « ah »… et toutes ces onomatopées font échos au remue-ménage qui se crée dans notre esprit. le texte de Bleri Lleshi, il m'a fait réfléchir, oui, mais il m'a aussi procuré un autre sentiment : celui d'être comprise. de lire noir sur blanc des situations, des témoignages, des explications avec lesquels je suis on ne peut plus d'accord. Je suis en accord avec sa vision des choses, donc forcément, ce livre m'a parlé. Ce livre qui, au début, ne m'évoquait rien. Aujourd'hui, j'essaie de le conseiller aux personnes désireuses de pousser leur réflexion plus loin. Mais pas que…
L'auteur ne se contente pas de nous souligner une problématique, des maux, du négatif. Il saupoudre son texte de positif également. Par ailleurs, j'ai adoré le passage où il différenciait le pessimisme, le cynisme, le fatalisme, l'optimisme et l'espoir, ainsi que celui où il parlait de l'espoir actif et passif. de grandes explications, des exemples, des anecdotes tirées de sa propre expérience, ainsi que la précision aiguisée de ses sources… Tout est bon pour me faire vibrer ! Franchement, je ne m'attendais pas du tout à kiffer autant un essai sociologique. Cela me donne envie d'en découvrir davantage.
« L'espoir est le moteur de la vie. Sans espoir, pas de vie. C'est l'espoir qui nous fait avancer, même les jours les plus difficiles. ». Je reprends ces mots de Bleri Lleshi, parce qu'ils m'ont profondément touchée. le but de cet essai n'est pas simplement de nous faire prendre conscience de notre situation, de notre place en tant qu'être humain sur cette Terre injuste. Non, son but est aussi de nous pousser à troquer le désespoir contre l'espoir. Faire de cette dernière valeur notre moteur pour nous permettre d'avancer continuellement. Certes, le désespoir nous frappe parfois, mais doit-on le laisser nous piétiner ? En plus de nous apprendre beaucoup de choses et de nous faire réfléchir, l'auteur de ce texte propose à la fin de son récit quelques solutions pour nous aider à agir. Tous ensemble. Parce qu'elle est là, la valeur de cet essai : faire bouger les choses. Et comment les fait-on bouger ? Ensemble. Seul, on arrive à rien. À plusieurs, on soulève des montagnes. C'est aussi ainsi que Martin Luther King pensait, et ses idées traversent encore le temps aujourd'hui. Elles ont combattu le racisme omniprésent, ce qui a permis à beaucoup de Noirs de s'épanouir dans la société. Et même si ce combat est perpétuel, puisqu'il existera toujours des personnes intolérantes, il a rassemblé des gens et a fait bouger les choses. À nous d'en faire autant.
Grosso modo, La puissance de l'espoir est une énorme surprise pour ma part. Un récit poignant, vibrant, empli de vérités et de précision. L'auteur nous guide dans ses idées sans se perdre, toutes logiques et cohérentes. J'ai dévoré cet essai en deux traites, tant la lecture fluide permet une immersion totale dans le texte, et je n'en ressors pas indemne. Ce récit remue, il remue tellement que maintenant, j'ai envie de rencontrer Bleri Lleshi simplement pour lui dire : merci. Merci d'avoir posé des mots sur ma pensée. À tous ceux qui souhaitent se mettre aux essais, je vous conseille de débuter par celui-ci. Et si vous aimez la sociologie en général, je ne peux que vous recommander cet ouvrage. N'oubliez pas : « L'espoir se décide et se construit. Et il soulève des montagnes. ».
Lien : http://papillonvoyageurblogl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
nathavh
  08 juillet 2019
La vie réserve parfois des surprises. Now Future dont je vous ai parlé récemment voir article , m'a proposé cette lecture alors que j'étais aux Etats-Unis. Je venais de visiter la ville d'Atlanta , ville d'origine de Martin Luther King et le musée des droits civiques "The Lorraine Motel" à Memphis. Il n'y a pas de hasard. L'envie de découvrir cet essai sur l'espoir était évident car il se base en grande partie sur la vie et les actes de Martin Luther King.
Martin Luther King et l'optimisme , il a dit "Nous avons davantage de choses en commun que de différences". Son moteur était l'espoir, le thème de cet essai.
"L'espoir est le moteur de la vie, sans espoir, pas de vie"
Intéressant de revenir sur le combat mené par King, un homme de paroles mais aussi d'action. Il fut élu Prix Nobel de la Paix en 1964. Il a été assassiné le 4 avril 1968 à Memphis au balcon du Lorraine Motel.
L'auteur retrace son histoire, ses combats, la non-violence prônée, l'espoir qu'il apportait dans sa lutte contre les injustices, contre la ségrégation et contre la discrimination.
La prise de conscience du racisme, du privilège blanc qui existe - on ne peut le nier -, il est plus simple d'obtenir un emploi, un logement pour un blanc. Admettre le racisme est déjà un pas. Il est interpellant également de voir que le pouvoir est détenu par un petit nombre de blancs disposant des moyens.
Il faut sortir de notre zone de confort nous dit l'auteur qui nous parle également des fondements du pouvoir, de l'importance du dialogue. Nous pouvons faire bouger les choses par la découverte de l'autre en communiquant et en créant de la solidarité et des participations.
Il faut lever nos résistances à l'opposition au changement.
Nous pouvons être fatalistes, pessimistes, cyniques mais il faut agir pour changer cela, s'il n'y a pas d'espoir on recourt à la violence. Pour éviter cela il faut investir dans l'humain, faire un choix actif, agir par le biais des écoles en parlant de citoyenneté par exemple.
Bléri Lleshi nous donne des exemples concrets, il nous fait prendre conscience de l'urgence d'une prise de conscience et qu'il faut agir en transformant nos craintes en actions.
Un essai intéressant assez difficile à résumer mais qui nous démontre que l'espoir est plus fort que le reste, nous avons les cartes en main, à nous de changer notre vision des choses.

Ma note : 7.5/10
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
WolkaiwWolkaiw   03 avril 2019
Le dialogue ne sert pas à convaincre l'autre que l'on a raison. L'accent doit être mis sur une meilleure compréhension mutuelle, sur l'élargissement du regard que l'on porte sur le monde en l'abordant par le point de vue de l'autre. Ce qui compte, c'est la manière par laquelle on permet non seulement une compréhension mutuelle et l'échange d'arguments, mais aussi l'ouverture aux sensibilités de l'un et de l'autre et la compréhension à l'égard de ces sensibilités. Dans un vrai dialogue, une confiance mutuelle se développe et chaque personne concernée élargit sa vision sur le monde de l'autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
WolkaiwWolkaiw   02 avril 2019
Lorsque les autres n'ont plus d'espoir à nous transmettre, on finit soi-même par le perdre.
Commenter  J’apprécie          20
nathavhnathavh   08 juillet 2019
Ce que l'on croit détermine la manière dont on agit. La manière dont on agit décide de la vie ou de la mort, que ce soit pour nous-mêmes ou pour les autres.
Commenter  J’apprécie          00
nathavhnathavh   08 juillet 2019
Ceux qui tentent de construire leur vie et reçoivent véritablement la possibilité de le faire vont se mettre à protéger la société et non pas la détruire.
Commenter  J’apprécie          00
nathavhnathavh   08 juillet 2019
J'ai toujours l'espoir que le bien qui est en nous vaincra le mal qui y est aussi. Nous avons davantage de choses en commun que de différences.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : espoirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
421 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre