AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pascale Bardoulaud (Traducteur)
EAN : 9782877110075
253 pages
Éditeur : Jacqueline Chambon (19/05/1998)

Note moyenne : 3/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Quand Laura, au bras de son riche mari, descend du train à Comarquinal où désormais elle va vivre, la petite ville qui étouffe huit mois de l’année sou un épais brouillard accueille avec méfiance cette trop belle élégante Barcelonaise. Dans ce brillant remake de « Madame Bovary », Llor, en même temps qu’il crée un émouvant personnage de femme, brosse avec cruauté le portrait de Vic, la ville qui s’enorgueillit de compter trois saints, et au moins un prêtre dans chaq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
mollymon
  18 mai 2014
Ce roman est divisé en deux parties.
La première partie est consacrée à l'installation de Laura dans sa nouvelle vie. Elle quitte Barcelone pour s'installer dans la demeure de l'homme qu'elle vient d'épouser. Dans la petite ville de Comarquinal, elle découvre une société engoncée dans le rigorisme moral et l'avarice. Sa belle soeur Teresa, une vielle fille aigrie, vit avec le jeune couple et ne fait rien pour aider Laura à s'intégrer mais celle-ci, décidée à vivre paisiblement, finit par s'adapter sans trop de heurts. Malheureusement son bonheur est de courte durée car elle s'aperçoit que l'homme qu'elle a épousé sans vraiment le connaître n'est qu'un rustre. le désamour s'installe dans le couple.
Dans la deuxième partie un jeune avocat revient à Comarquinal et les deux jeunes gens succombent à une attirance réciproque. La Teresa, ivre de jalousie, décide de provoquer la perte de sa belle soeur en répandant subtilement le venin de la médisance. Alors la méchanceté se déchaîne contre la jeune femme qui se retrouve frappée d'ostracisme et je n'en sais pas plus car j'ai arrêté ma lecture à cet endroit. Je n'en pouvais plus...
Autant la première partie est passionnante autant la seconde où Laura se débat dans les affres de l'amûûûr est barbante: trop longue et trop classique.
Dans ce roman écrit en 1931 l'auteur brosse un portrait au vitriol des habitants de Comarquinal, des odieux personnages pour qui la valeur d'un individu n'est égale qu'à celle de son patrimoine .
C' est une bonne critique d'une société hypocrite qui se cache derrière la religion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   08 septembre 2013
Laura était devenue pour lui un agréable détail, un bijou à ajouter au coffret où il gardait les diamants de sa grand-mère, un élément important de sa vanité car il participait à accroître la splendeur des Muntanyola. (p. 106)
Commenter  J’apprécie          30
genougenou   08 août 2015
Rien qu'un petit bonheur ! Une pincée de votre sérénité ! Mon Dieu ! afin de ne pas mourir d'étouffement, de se libérer de la réclusion de ces murs médiocres qui emprisonnent. Mon Dieu ! un petit bonheur de rien du tout !...
Commenter  J’apprécie          30
fanfanouche24fanfanouche24   08 septembre 2013
C'est la vierge flétrie qui, forte de sa chasteté, accable de son mépris les femmes belles et triomphantes comme Laura qui ne sauront jamais quelle amertume peut s'accumuler dans la chair de celles qui vivent l'échec de leur féminité inutile. (p.74)
Commenter  J’apprécie          20
fanfanouche24fanfanouche24   07 septembre 2013
Une fois dissipée l'ivresse de la nouveauté, quand n'existe aucun lien moral, les corps se séparent. (p.86)
Commenter  J’apprécie          20
fanfanouche24fanfanouche24   08 septembre 2013
Elle répond aux salutations par un sourire calculé sur la condition sociale de celui qui salue. (p.22)
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Miquel Llor (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Miquel Llor
Miquel Llor > Interview, extraits
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Littérature provençale et catalane (59)
autres livres classés : littérature catalaneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Littérature espagnole au cinéma

Qui est le fameux Capitan Alatriste d'Arturo Pérez-Reverte, dans un film d'Agustín Díaz Yanes sorti en 2006?

Vincent Perez
Olivier Martinez
Viggo Mortensen

10 questions
65 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , espagne , littérature espagnoleCréer un quiz sur ce livre