AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1076641520
Éditeur : Self publishing (28/06/2019)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Augustin est autiste et ça le gonfle ! Comme les chewing-gums collés sur les trottoirs, l'odeur de patchouli de sa voisine, le mensonge et le boucan des rues.
Il aime les anecdotes, les framboises et la douce caresse des boîtes aux lettres sur ses mains.
Victor n'aime pas les flingues et les portes fermées à clé.
Il adore le café, la rosée du matin et la musique des années 80.
L'un rêve de devenir champion du monde de Air Guitar. L'autre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
bbpoussy
  15 août 2019
Première lecture de cette auteure pour moi.
J'ouvre le livre et découvre que la couverture qui m'a tapé dans l'oeil est signée Matthieu Biasotto et les corrections de Rebecca Greenberg. Je me dis qu'elle démarre fort Virginie Lloyd avec ce duo gagnant.
Sur la première partie j'ai eu un sentiment étrange, comme si je n'étais pas à ma place pour cette lecture, les personnages avec leur lot de douleur dans cet immeuble...tout me semblait froid et tellement éloigné de ce à quoi je m'attendais (encore une fois, c'est mon lot de surprise ce mois-ci). Et une écriture qui n'est pas toujours très fluide, pour moi, il y avait quelques divagations que je ne comprenais pas en plein milieu du texte.
Puis sur la deuxième partie, c'est l'inverse, des personnages qui se complètent et une empathie que j'avais pour l'ensemble des personnages, même Mme toute fripée qui cache bien son jeu sous sa carapace.
Et enfin cette fin qui explique enfin le titre choisi pour ce roman.
Enfin bref, les remerciements pour 3 des groupes dont je fais partie et qui explique notamment ce choix de sujet pas évident mais qui donne envie d'être plus attentif aux autres. de semer des petites graines de bonheur et des particules à envoyer en l'air.
Ben finalement, je vais rajouter son autre livre dans ma PAL prochainement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
emilie31
  01 août 2019
Troisième lecture faite grâce à simplementpro, le service de presse accessible à tous, et seconde lecture de l'auteure Virginie Lloyd, voici ce que je vous propose dans l'article suivant. Publié récemment, le roman Cher bonheur, j'ai pris la liberté de t'écrire, dépêche toi de me répondre entre dans la catégorie des romans feel good.
Après l'étonnante Lily, cette fois l'auteure donne les premiers rôles à deux personnages masculins, Augustin et Victor. Ils sont tous les deux des abîmés de la vie, Victor par son passé de délinquant et Augustin par son autisme qui le rend différent dans une société qui se veut toujours plus normée.
Voici la présentation de ce roman :
« Augustin est autiste et ça le gonfle ! Comme les chewing-gums collés sur les trottoirs, l'odeur de patchouli de sa voisine, le mensonge et le boucan des rues.
Il aime les anecdotes, les framboises et la douce caresse des boîtes aux lettres sur ses mains.
Victor n'aime pas les flingues et les portes fermées à clé.
Il adore le café, la rosée du matin et la musique des années 80.
L'un rêve de devenir champion du monde de Air Guitar. L'autre... qu'on lui foute la paix, lui et son jardin potager.
Mais, au 7, rue Lamartine, tous les deux ont une vieille habitude : squatter le hall de l'immeuble ! »
Au 7 rue Lamartine, il s'en passe ! Et surtout il se passe une belle rencontre, celle de Victor et Augustin. On ne peut que trouver attachante et pleine d'amour cette relation inattendue entre le jeune Augustin et Victor. L'histoire est tout à fait agréable à lire et elle diffuse de la bonne humeur, de la bienveillance et de l'ouverture aux autres. [ à titre personnel, je suis particulièrement touchée par les récits qui évoquent la maladie d'Asperger car j'ai eu la chance et je dis bien la chance d'être l'enseignant d'un élève Asperger et il m'a beaucoup apporté ! ] Certes parfois l'intrigue est un peu rocambolesque mais après avoir lu le premier roman de Virginie Lloyd, j'ai compris que les intrigues délirantes ne lui faisaient pas peur !
Si j'ai beaucoup aimé le fond de ce roman qui permet à chaque personnage de renaître, d'apprendre à être heureux après les blessures que la vie nous inflige, j'ai moins été emballée par l'écriture de cette auteure. Je n'arrive pas à l'expliquer mais je trouve, et c'est mon jugement tout personnel, l'écriture un peu trop saccadée à mon goût… comme s'il manquait un peu de liant entre les phrases…
Néanmoins malgré ce léger bémol, j'ai pris du plaisir à lire ce roman qui s'accorde parfaitement avec ma thématique de vacances : des personnages attachants, de la bienveillance et beaucoup d'amour !
En résumé : un roman qui saura vous apprendre à accepter la différence et à profiter des petits moments de la vie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MilleetunepagesLM
  05 août 2019
Le commentaire de Lynda :COUP DE COEUR!
Énorme coup de coeur pour ce roman que j'ai tout simplement dévoré, une fois commencé, incapable de mettre de côté. J'ai embarqué à pieds joints dans l'espoir pour en ressortir, avec un sentiment de bien-être, un grand sourire et une petite boule dans la gorge.
Augustin, petit bonhomme de 12 ans, est autiste, il vit avec plein de TOC, avec une mère qui l'adore, mais qui a tendance à le surprotéger un peu de trop.
Victor, lui, est un ex-détenu, effectivement, il sort de prison et se retrouve à habiter dans le même immeuble qu'Augustin.
Assez rapidement une amitié se développe entre les deux, et quelle amitié. Une amitié qui fait tout simplement chaud au coeur, une amitié comme tout le monde voudrait connaître au moins une fois dans sa vie.
Augustin, par son raisonnement et son comportement, va apprendre à Victor, l'autre côté de la vie, il va lui apprendre à voir la vie avec les yeux d'un enfant. Comme le mentionne l'auteure, un enfant différent, enseigne aux adultes autour de lui à voir les choses qu'ils ne voient plus autour d'eux.
Pendant que Victor, met toute son énergie dans un jardin, ce goût s'est développé grâce à Marcus, un vieil homme qui l'a pris sous son aile, pendant son séjour en prison. Augustin lui continue son histoire d'amour avec les boîtes postales, pour comprendre ceci, il faudra lire ce roman !
Ces 2 personnes, Victor et Augustin, ont des blessures à panser. Augustin sait très bien qu'il est différent, et il n'accepte pas toujours cette différence. Victor, lui, a une lourde peine dans son coeur pour ce qu'il a commis dans le passé, de plus les liens avec ses parents ont été coupés lors d'un drame.
Un attachement hors du commun va lier ces deux personnes, et les personnages secondaires comme la mère d'Augustin, la voisine un peu acariâtre au début, ajoute un petit côté tout à fait spécial à cette histoire.
On tombe littéralement en amour avec ce petit bonhomme Augustin, il m'a fait sourire, il m'a fait rire et il m'a fait pleurer également, mais en plus il m'a fait drôlement réfléchir. Il voit la vie comme nul autre, et il voit en Victor, cet ami, ce mentor, un homme qui prend une grande place dans son coeur, lui qui a perdu son papa. Pour Victor, c'est un attachement sans mesure qui se crée envers ce petit bonhomme qui lui redonne le sourire et surtout l'espoir.
J'adore la plume de Virginie Lloyd, son écriture est telle que je pouvais facilement me penser dans un film, et visualiser Augustin et Victor. le scénario vient nous chercher, frappe le coeur de plein fouet, bouleverse nos sentiments et nous fait vivre tout plein d'émotions. Aucun temps mort dans ce roman, qui m'a fait passer un superbe moment de lecture.
Est-ce que je vous ai convaincu de lire ce roman, je l'espère parce que pour moi, partager cet énorme coup de coeur était un immense plaisir pour moi. Prenez le temps de rencontrer Augustin et Victor, croyez-moi, ils resteront longtemps dans votre tête et dans votre coeur. Je ne peux que remercier Virginie Lloyd pour ce grand et beau moment de lecture !
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LeslecturesdeNinon
  05 juillet 2019
Lorsque j'ai lu le résumé, j'ai tout de suite su qu'il fallait que je le lise. J'avais découvert la plume de Virginie il y a quelques mois (avec Quitte à tuer, autant le faire dans l'ordre) et j'ai eu la joie de la rencontrer au salon de l'autoédition.
Tout d'abord je vais vous parler de l'histoire en elle-même, des personnages. Victor sort de prison, il rêve de liberté, qu'on le laisse tranquille, lui et son petit jardin potager. Il m'a touchée, parce qu'il est super gentil, au fond… et puis, il a des blessures encore vives qui le rendent très humain. Augustin vit juste au-dessus de chez lui. C'est un enfant un peu différent des autres, mais qu'est-ce que je l'ai aimé ! J'aurais bien envie de le serrer dans mes bras, mais je sais ce qu'il me dirait : « Honte-ttitude sur vingt », donc, je m'abstiendrai… Lorsque ces deux-là se croisent, pas besoin de mots, ils se comprennent dans leurs silences. Ils ressentent chacun la douleur de l'autre, et découvrent qu'ils peuvent s'apporter quelque chose. Au milieu, il y a Emilie, la maman d'Augustin, un peu dépassée, mais qui fait de son mieux pour que son fils soit le plus heureux possible, quitte à prendre parfois de mauvaises décisions (mais sinon ce ne serait pas une vraie maman 😉) C'est donc une très, très belle histoire d'amitié, une ode à la vie, à l'espoir, à la liberté, au bonheur. J'ai eu les yeux un peu humides parfois, et surtout à la fin !
Maintenant, je dois vous parler du style puisqu'on dissèque ici un roman de Virginie Lloyd. Elle a son style bien à elle, et ça, on ne peut le nier, désormais. Ce deuxième roman le confirme. Ça part dans tous les sens, tout le temps. C'est ce qui fait aussi son charme, avouons-le. Elle arrive à donner vie à un caillou, une fourchette ou des idées abstraites comme la vie, la liberté. J'admire cette capacité. Vraiment. Dans son premier roman, on aurait pu croire que c'était propre à la personnalité de Lily, mais en fait… non ! (Tiens, d'ailleurs, cette fameuse Lily, on la recroise dans un bus, en train d'écrire sur un post-it, j'adore !!) Cela dit, ici, il n'est pas vraiment question d'humour. C'est plutôt émouvant. Alors, oui, on peut classer ce roman dans tranche de vie, par rapport à l'histoire qu'il raconte, mais honnêtement, les romans de Virginie sont à classer à part. Ils se démarquent de tous les autres que j'ai pu lire (et c'est un compliment). Voilà, donc, mon avis sur ce chouette roman, que je suis bien contente d'avoir lu. 😁
Je rajouterais pour finir que j'adore la couverture ! 😍
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
marjorie24
  15 juillet 2019
J'ai découvert Virginie Lloyd grâce a ce roman qui m'a attiré en premier lieu de par sa couverture attrayante et son résumé envoûtant et ce fut une belle surprise
J'ai d'abord était très étonné par la plume de l'auteur qui part un peu dans tout les sens , elle arrive a vous captivé en sautant du coq a l'âne et vous arrivez a suivre sans problème ! Si si je vous le dis vous serez vous même étonné .
Ce feel-good sort de l'ordinaire je dirai qu'il est assez noir et nous parle d'un trouble connu mais pas très bien compris L'autisme !
Mais j'aimerai vous en dire un peu plus sur ce roman pour commencer . Dans ce roman nous avons deux héros peu ordinaire tout d'abord Victor qui vient de sortir de prison et qui sous son air fragile et gentil veut simplement qu'on lui fiche la paix , il n'est bien qu'entourer de son potager. C'est un personnage très touchant qui cache de profondes blessures . Et puis nous avons Augustin , qui lui vit juste au dessus de Victor et qui est un enfant pas comme les autres , car oui Augustin est Autiste ! Et ce petit garçon saura faire chavirer votre coeur .
Ces deux personnages n'auront pas besoin de mots pour se comprendre et voir en l'autre tout les malheurs qu'il ressentent , il vont se serrer les coudes dans la douleur . Nous avons également Emilie la maman de Augustin qui est parfois maladroite et qui fait souvent des mauvais choix mais qui est terriblement attachante
Ces trois personnes font de ce roman une boule d'énergie et d'amour !
J'ai vraiment passé un très bon moment avec ce roman atypique , l'auteur a sa plume bien a elle et on serait la reconnaître a dix mille . Elle a une folie dans ses romans qui vous happe sans même que vous vous en rendiez compte je ne sais pas trop comment vous l'expliquer , il vous faudra pour cela découvrir ses romans . Avec elle c'est soit on aime soit on aime pas il n'y aura pas de juste milieu.
Si vous voulez découvrir un feel-good qui sort de l'ordinaire je vous conseille celui ci sans hésiter .
Hormis l'écriture ce roman permet une ouverture d'esprit sur l'autisme avec plein d'humanité et d'humour .
Une belle tranche de vie a découvrir !
Le + : Un feel-good qui sort des sentiers battu et une plume atypique .
Le - : Soit on aime soit on aime pas sa plume qui part dans tout les sens .

Lien : https://marjobookcontact.wix..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
bbpoussybbpoussy   14 août 2019
Augustin adore taquiner son psy. Rien de bien méchant. Il a même un peu de peine pour lui. Il se dit que petit, peut-être, on ne lui racontait pas assez d'histoires du soir. Et que ça explique pourquoi, aujourd'hui, il passe son temps à écouter celles des autres.
Commenter  J’apprécie          20
LeslecturesdeNinonLeslecturesdeNinon   05 juillet 2019
N'ignore jamais ta peur ! Mais ne la laisse pas décider à ta place. Donne-lui du courage et elle t'aidera et, je sais, c'est peut-être difficile à comprendre, mais elle te fera déplacer des montagnes.
Commenter  J’apprécie          20
VirginieLLOYDVirginieLLOYD   01 juillet 2019
Augustin a l'habitude de ces paroles prostituées qui vous offrent un peu de plaisir, mais qui vous demandent toujours en retour, un prix à payer.
Commenter  J’apprécie          10
VirginieLLOYDVirginieLLOYD   01 juillet 2019
La douleur d'une mère se tait toujours quand hurle celle de son enfant.
Commenter  J’apprécie          20
LeslecturesdeNinonLeslecturesdeNinon   05 juillet 2019
Dans un silence pénétrant, tout se dit. Les yeux se croisent, les gestes se taisent, le temps s'arrête.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : françaisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2089 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre