AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848658258
Éditeur : Sarbacane (07/10/2015)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Pocahontas, jeune princesse indienne, fille du chef Powhatan, vient d’épouser selon la coutume son promis, Kokum. Au même moment, trois navires britanniques abordent la côte Est de l’Amérique. Nous sommes en 1607 et la vie de Pocahontas, comme celle de tout le continent américain, vient de basculer.

Éprise de liberté, croyant à la compréhension et à la tolérance entre les deux peuples, bravant l’interdit de son père, elle tisse des liens avec les rude... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Bookworm84
  20 février 2016
Pocahontas. La première référence qui vient à l'esprit lorsqu'on évoque ce personnage historique, c'est le célèbre dessin animé de Disney. J'avais pu nuancer un peu son histoire grâce à un autre film, le Nouveau Monde de Terrence Malick. Et cette BD vient apporter, elle aussi, d'autres nuances à ce portrait de femme.
Si les grandes lignes de l'histoire me sont donc connues, c'est le traitement et les quelques détails sur sa vie que, jusque là, je ne connaissais pas, qui apportent tout son cachet à cette belle BD. On suit donc Pocahontas, depuis le moment où elle devient femme jusqu'à son arrivée aux portes de la mort. Entre temps, elle aura vécu une vie où elle se bat pour la tolérance, est rejetée par son peuple pour avoir voulu tendre la main aux colons, puis s'intègre dans la société anglaise de l'époque, non sans penser à regret aux terres sauvages de son enfance. Et, toujours, elle garde un tempérament volontaire, inflexible.
Ce portrait m'a rappelé les histoires de femmes de Pénélope Bagieu dans les Culottées (pré-publié en ligne). J'ai beaucoup aimé redécouvrir l'histoire de Pocahontas dans cette BD qui n'oublie pas d'intégrer une touche de "mysticisme" amérindien, léger mais qui rappelle les croyances de ce peuple. Mon seul bémol est l'absence d'une petite page résumant les données historiques que l'on possède sur cette femme qui a marqué l'histoire, mais je recommande tout de même la BD, très bien fait, pour qui s'intéresse au sujet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CapitaineBapt
  03 novembre 2016
Une bande dessinée très proche de ce qu'a pu réaliser Terrence Malick avec son film "Le nouveau monde" en moins contemplatif ! On retrouve d'avantage une réalité historique, une ambiance où l'on sent que le peuple indien ne mesure pas encore ce que sera cette "conquête" des habitants de l'Europe. Pour la petite histoire, le sobriquet Pocahontas signifie en algonquin "petite dévergondée"... cela met tout de suite un coup au mythe !
On découvre donc cette "princesse", elle est la fille du chef indien Powhatan, au parcours atypique, perdant ses liens d'origines, mais ne les reniant jamais, pour se fondre dans la société des blancs, où elle restera toujours l'attraction, la "sauvageonne". Née Mataoka, devenue Pocahontas de Jameston puis rebaptisée Rebecca Rolfe, notre héroïne se révèle éprise de liberté, malmenée par les épreuves mais qui reste déterminée, brave et simple.
Raconté sobrement, cet album de tout de même 128 pages utilise la technique de la bichromie avec une majorité de jaune ocre, de blanc et de noir. Cela donne une atmosphère âpre et austère qui colle parfaitement au récit.
Un récit historique plaisant qui interroge sur l'opposition des civilisations, l'émancipation d'une femme et la chute d'un peuple.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lesvoyagesdely
  08 novembre 2016
Elle s'appelait Mataoka, Pocahontas, Rebecca. Elle est la fille du chef Powhatan. Belle, intelligente, déterminée, elle suit ce qu'elle croit, tente de s'ouvrir. Elle sera une liaison entre les 2 mondes, mais jamais vraiment à sa place dans aucun des 2 mondes et changera de prénom au gré du vent (selon sa situation).
Cette BD, qui une fois passé le choc du dessin en noir, blanc, jaune…c'est pas si mal, mais pas en couleur, alors que la couverture est superbe, est une merveilleuse replongée dans l'histoire d'une grande dame très courageuse.
Pocahontas me rappelle une femme belle, forte, intelligente, déterminée, ouverte d'esprit. C'est apparemment un surnom donné, dans la BD on nous dit que ça signifie petite dévergondée, elle le reçoit quand elle perd son statut, comme quoi elle fricoterait avec les blancs, certains se montrent encore plus cruel en l'appelant la pute des blancs.
Elle suit sa route, va épouser l'homme choisi, suit les us et coutumes, mais elle veut apprendre, il lui dit pas tout de suite. Elle, bornée y va seule, elle va rencontrer et s'abriter avec John Smith, la rencontre qui va à jamais changer sa vie.
Elle tente de concilier les deux peuples, éviter les batailles, et surtout sa première action éviter qu'on égorge John Smith, alors qu'il n'a rien fait de mal. Elle apprend sa langue, voit son village, et tente de faire comprendre les besoins de sa tribu, pourquoi ils sont fâchés, qu'ils prennent vraiment trop de terres, d'espaces.
Lui, malgré sa bonne volonté n'a appris que quelques mots de sa langue, alors que elle, elle apprend la sienne à une vitesse remarquable, ce qui lui permet d'être une bonne liaison entre les 2 mondes. Tous les 2 développent une belle amitié, assez mal vu par pas mal de personnes des deux camps.
Son mari Kokum est pas mal, respectueux, mais quand elle décide de prévenir Smith du massacre qui se prépare, il tente de la dissuader d'y aller directement, oui on va faire quelque chose, mais si tu y vas tu seras traîtresse à ton camps et ne pourra jamais y revenir. Elle écoute d'abord ce qui lui dit de sauver le maximum de monde des 2 camps.
Je vous laisse découvrir, redécouvrir ce qui se passe exactement.
Elle va apprendre à vivre avec ces gens qu'elle voulait protéger, elle connaît leur langue. Elle se rend compte qu'on la déconsidère par moment.
Elle a découvert beaucoup de choses, mais a également eu des moments très difficiles. Imaginer vous partir loin de chez vous, avec un fonctionnement différent, des gens réticents à votre présence.
Une relecture forte intéressante. La princesse du nouveau monde !
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
malecturotheque
  21 septembre 2017
Dès que j'ai ouvert cette bande dessinée, j'ai été surprise : les planches sont en bichromie, à savoir du noir et une sorte d'ocre un peu clair. Cela permet de mettre en valeur les personnages et certaines actions, et c'est donc très réussi.
Côté composition, on remarquera le découpage des planches en 6 cases (2×3) ; il arrive toutefois que deux ou quatre cases soient associées pour en former une plus grande. Dans tous les cas, cela reste toujours très carré, ou rectangulaire, mais ça ne prend jamais de forme originale. C'est un style que l'on retrouve beaucoup dans les bandes dessinées franco-belges alors que les manga et les comics américains favorisent des cases et des découpages très dynamiques. Est-ce pour autant moins attrayant ? Non, parce que les dessins sont suffisamment évocateurs et que, de toute façon, ce n'est pas une BD d'action ou d'aventure mais une biographie.
Je connaissais déjà, de façon plutôt sommaire, l'histoire de Pocahontas. Après avoir lu Pocahontas, la princesse du Nouveau Monde, je n'en sais pas énormément plus, mais j'ai pu en apprendre davantage concernant cette époque, les relations entre les indigènes et les colons. Cela reste du point de vue de Pocahontas, mais on comprend aisément les enjeux des deux côtés.
Pour nous raconter son histoire, Loïc Locatelli Kournwsky a découpé sa BD en trois grands chapitres et un épilogue. On débute par « Mataoka » qui est le véritable prénom de Pocahontas. de façon logique, parce qu'il y a une raison à ce surnom qui lui sera donné, le deuxième chapitre s'intitule « Pocahontas », et on termine avec « Rebecca ».
J'ai beaucoup apprécié cette BD tant pour son style graphique très plaisant que pour redécouvrir Pocahontas. Envers et contre tous – ou presque -, elle a tenté de créer des liens entre indigènes et colons, elle a sauvé John Smith… Vous en saurez sûrement plus en lisant la page Wikipédia qui lui est consacrée, mais lire Pocahontas, la princesse du Nouveau Monde est l'assurance de passer un bon moment ; les illustrations sont très belles et le récit reprend les éléments important de la vie de cette femme. Une bande dessinée à découvrir sans plus attendre.
Lien : https://malecturotheque.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Mistylit
  11 mars 2019
J'avais beau savoir que l'histoire racontée par Disney n'était pas fidèle à la vraie, quelle déconvenue et tristesse quand on comprend l'origine de son prénom !!!
Malgré cela, j'ai adoré découvrir l'histoire de cette femme, découvrir toutes ses aventures hors du commun et aussi admirer sa témérité et son courage à une époque comme celle ci
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
LaFabriqueaBulles   11 octobre 2016
Un final onirique étourdissant nous met une claque inattendue. Qui donne un éclairage particulier à l’ensemble de l’album, et invite à réfléchir sur notre propre société.
Lire la critique sur le site : LaFabriqueaBulles
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
beklfbeklf   06 novembre 2016
- Tout est mort. Les maiaks ont détruit un trop grand espace. Rien ne repoussera ici avant de nombreuses lunes. Les animaux sont partis plus à l'Ouest. Beaucoup d'entre eux ont péri.
- Pourquoi est-ce qu'ils font ça ?
- Agrandir le fort, agrandir les maisons et leur village pour faire venir d'autres maiaks, qui pourront couper plus d'arbres plus vite pour construire d'autres maisons, et ainsi de suite...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LilizLiliz   15 octobre 2017
Est-ce que les hommes blancs agissent toujours ainsi ? A se faire victimes quand ils sont assassins ?
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Loïc Locatelli Kournwsky (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Loïc Locatelli Kournwsky
Prix de la BD historique 2015 : les nominés (8/9) Pierre Serna, professeur à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne), spécialiste d’histoire moderne, et membre du jury du Prix Château de Cheverny de la bande dessinée historique, présente l'album Vaincus mais vivants de Loïc Locatelli et Maximilien Le Roy au Lombard, un des 9 albums nominés pour le Prix 2015. (Tendez l'oreille. Toutes nos excuses pour la mauvaise qualité sonore)
autres livres classés : pocahontasVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
818 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre