AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782375747124
Éditeur : MxM Bookmark (28/01/2019)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 28 notes)
Résumé :
« C'est l'histoire d'un été, un instant figé dans le passé »

Daisuke et Sai sont amis depuis qu'ils sont enfants. Ils sont voisins, musiciens, compositeurs et jouent dans le même groupe. Ils ont grandi entremêlés, l'un aussi lumineux que l'autre est ombrageux. Daisuke a toujours cru en lui. Sai, lui, se pense retenu par ce secret qu'il n'a jamais encore su lui avouer. Cette chose qui lui est encore si difficile à confesser.

Mais quelq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
Lilylelfe
  01 avril 2019
Tout d'abord un grand merci à MxM Bookmark pour ce service presse. C'est toujours un grand plaisir de travailler avec cette chouette maison d'édition et ces attachées presses adorables et réactives.
La couverture très yaoi de ce roman m'a donné envie de le découvrir, et elle ne trompe pas, on est ici en plein univers du yaoi. Déjà, l'histoire se déroule au Japon, avec deux personnages japonais, et des mécanismes scénaristiques très « yaoi ». Pour le coup, étant une adepte de ce genre de manga, j'ai trouvé que cela manquait d'originalité, mais en fait, en considérant que c'est une romance MM et non un yaoi, c'est plutôt original.
L'auteur a une très bonne connaissance du Japon, du pays, des traditions, de la culture japonaise, et c'est donc très agréable de voyager dans ce pays et de suivre les pas de deux Japonais à travers leur quotidien. On y apprend beaucoup de choses.
Ce roman est littéralement une tranche de vie, où l'on suit deux jeunes adultes qui remettent en question leur relation alors que Sai, amoureux depuis toujours de Daisuke, son meilleur ami, se révèle à lui. Daisuke le surprend en proposant avec une facilité déconcertante de changer leur axe relationnel, ce qui évidemment ne va pas se faire sans de nombreux ajustements.
En soi, le scénario est donc très classique : deux meilleurs amis qui réalisent leurs sentiments mutuels, l'un qui était amoureux depuis toujours ou presque, l'autre qui va évoluer pour se mettre à l'unisson avec les émotions du premier. Je l'avoue, cette part-là du scénario ne m'a pas bottée outre mesure. Ce n'était pas foncièrement désagréable non plus, mais ça manquait d'originalité et de dynamisme. Autant j'ai énormément accroché avec le côté très nippon du roman, autant la romance en soi ne m'a pas emballée, et les personnages, s'ils sont bien sympathiques, ne m'ont pas vraiment marquée.
Leurs personnalités sont assez antagonistes, mais aussi complémentaires. À mes yeux elles sont assez clichées, mais encore une fois, je lis énormément de mangas, et typiquement, ce roman en reprend tous les codes, mon point de vue est donc assez biaisé en la matière. Daisuke est l'homme posé et sûr de lui, bien dans ses baskets, dominant et dirigiste sans le vouloir, mais très attentionné. Sai, lui, est le jeune homme introverti qui a du mal à communiquer ses besoins et manque d'assurance. En soi ils sont plutôt touchants et leur relation toute douce est plutôt sympathique.
Ce qui m'a le plus gênée et fait que ce livre m'a plutôt déçue, c'est la plume de l'auteur, que j'ai trouvé remplie de coquilles et de lourdeurs. Pourtant j'aime beaucoup Rohan et même si je lui reproche souvent ses répétitions, en général j'apprécie plutôt son style. Mais là, les répétitions étaient très nombreuses, alourdissant énormément l'écriture. Les confusions de concordance des temps sont légion, et les maladresses dans le vocabulaire utilisé, les expressions, etc, m'ont beaucoup perturbée et fait sortir de nombreuses fois de l'histoire. Alors que l'histoire en elle-même se lit facilement, est fluide et douce, agréable, cet aspect de l'oeuvre m'a vraiment dérangée. Et irritée, ce qui fait que ça a nécessairement fortement diminué mon plaisir de lire.
Je le reconnais, je ne suis pas en soi un très bon public. J'aime les livres de très haut niveau littéraire, et je m'agace vite quand la plume est moins « classique ». Mais là j'ai eu l'impression que ce livre aurait eu besoin d'une bonne relecture, et c'est très dommage.
Par contre, gros point positif de ce roman, c'est le sujet qui y est abordé. Je crois que c'est à peu près unique dans le MM, je n'ai en tout cas lu aucun ouvrage sur ce sujet (hors mangas) en romance. Et là je dis bravo à l'auteur, même si cela reste léger et qu'on est un peu frustré par la dynamique très « tout public » de la manière dont est traité ce sujet, et que pour ma part j'aurais adoré le voir encore plus poussé et développé.
Le sujet dont je parle est l'asexualité. C'est une des principales problématiques du roman, Sai est asexuel, et, alors que sa relation avec Daisuke change, il se pose nécessairement énormément de questions, se met la pression, se demandant si l'amour de sa vie l'acceptera quand il saura la vérité. Et s'il ne se lassera pas de l'aimer avec ce qu'il considère comme un gros obstacle.
L'asexualité est bien expliquée ici, elle met un terme aux préjugés qu'on pourrait avoir. Cela reste simple, un peu trop pour moi, mais c'est intéressant de l'aborder de manière tout public, parce que, comme on le voit parmi les personnages du roman qui ont du mal à comprendre le principe de l'asexualité, la plupart des lecteurs ne connaissent pas du tout l'asexualité, et ont énormément de préconceptions fausses à ce sujet. Cela permet donc d'aborder le thème en douceur, en mots simples et compréhensibles, qui permettront au plus grand nombre de découvrir un peu plus cette forme de sexualité. Je ne vais pas vous faire un « cours » sur l'asexualité, je vous laisse en découvrir les bases à travers les mots de Rohan. J'espère que l'auteur écrira encore sur ce sujet, et si possible de manière plus approfondie, personnellement cela m'intéresse énormément.
Un univers japonais agréable, un scénario plutôt classique mais une thématique très originale. Dans l'ensemble, un bon moment de lecture pour une romance toute mignonne et très respectueuse.
Edit: l'auteur me précise que les personnages de Daisuke et Sai apparaissent dans deux autres romans qui précèdent Desire, et peuvent permettre d'aborder cette romance plus en douceur, avec la construction de leurs sentiments mutuels. Vous pourrez donc les retrouver dans Après la Pluie et Fragments de Rêve.
Aurélie, pour le blog d'Amabooksaddict
Lien : http://amabooksaddict.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesLecturesdOriane
  21 février 2019
Déjà, je souhaite vivement remercier MxM Bookmark pour ce Service Press et pour leur confiance.
Sai et Daisuke se connaissent depuis qu'ils sont enfants. Ils sont inséparables et ont une passion commune pour la musique. Mais en secret, Sai est tombé amoureux de Daisuke et entre ça et son secret, il a peur qu'un fossé se crée entre eux. de son côté, Daisuke souhaite vraiment montrer à Sai qu'il sera toujours là pour lui, mais ça ne sera pas facile.
Du même auteur, j'avais déjà lu Après la pluie qui justement ce passe dans le même univers. En effet, Ame et Tora qui sont personnages principaux d'Après la pluie sont les amis de Sai et Daisuke. Au vu de ça et du fait que j'avais eu un coup de coeur pour cet autre livre, je me suis dit que je me devais de lire celui-ci aussi. le style m'avait plu, le fait que ça se passe au Japon aussi et l'univers de la musique est intéressant à découvrir. En plus de ça, ce nouveau livre parle de l'asexualité ce qui est un thème qu'il me tardait de découvrir dans un roman.
Nous commençons le livre en découvrant Sai. C'est un jeu homme qui n'est pas toujours très sûr de lui, qui adore la musique et qui est vraiment très proche de Daisuke. On voit aussi qu'il tient beaucoup à sa famille et qu'il connaît bien celle de Daisuke vu qu'ils sont voisins. En parlant de lui, nous avons rapidement le point de vue de Daisuke. Lui aussi est très proche de Sai, mais leur caractère son très différent. Daisuke n'hésite pas à dire ce qu'il a sur le coeur, il est très joyeux, charmeur et il ne reste que très peu de temps avec la même personne. Sans doute attends t-il la bonne personne pour vraiment se poser. Et évidemment, vu qu'il s'agit d'une romance on se doute tout de suite que cette bonne personne c'est Sai.
Je vais commencer par parler d'un des thèmes du roman. L'asexualité est un thème complexe et j'ai vraiment aimé le fait qu'un auteur se décide d'en parler. À ma connaissance je n'ai pas d'autre roman parlant de ce thème, même si je me doute qu'il doit y en avoir quand même quelques uns. Après c'est un sujet très complexe car l'asexualité est vécue différemment par chaque asexuel donc je me doute que ça ne doit pas être facile de mettre ça en avant à l'écrit. Même si c'est un bon moyen pour que chaque roman qui parle de ce sujet soit en quelque sorte unique. Mais malgré tout ça, j'ai trouvé qu'il manquait un petit quelque chose. Certes on parle de ce sujet à plusieurs reprises, mais très succinctement. Au final ça ne change rien à la vie de nos personnages alors que pendant un long moment, Sai se torture mentalement à cause de ça. En fait, j'ai trouvé que ce roman aurait été presque le même sans ce détail. Il n'y a qu'une ou deux petites scènes qui se seraient retrouvé changées. Je m'attendais donc à ce que ce soit plus présent, plus développer et plus mis en avant.
En dehors de ça, qu'ai-je pensé de ce livre ? Eh bien, je suis mitigé. D'un côté, le livre est assez court je l'ai donc lu rapidement. La plume de l'auteur est facile à lire et les phrases s'enchaînent sans problème. Cependant je n'ai que très peu accrocher aux personnages… Daisuke est intéressant et il m'a beaucoup plus. Même si j'ai trouvé certaines de ces réactions plutôt inattendu ou venu de nulle part. Et à côté de ça, j'ai trouvé Sai presque énervant par moment à force de tout remettre en question. Durant certains passages, je le comprenais, mais d'autre fois je ne trouvais pas ça pertinent. En plus de ça, l'auteur revient assez souvent sur le passé des deux héros. J'aime l'idée d'être plus proche des personnages ainsi en connaissant leur histoire et leur vécu. Mais avoir presque un flash-back dans chaque chapitre… Je ne sais pas, j'ai trouvé que ça faisait peut-être trop. Car à cause de ça, on voit beaucoup moins Sai et Daisuke dans le présent ce qui m'a empêcher de totalement m'attacher à eux.
Au final, ma lecture n'a pas été désagréable, mais elle ne me restera pas en mémoire non plus. J'aime les thèmes abordés, même si l'un d'entre eux n'est pas assez développé à mon sens, et le fait que ça se passe au Japon. Cependant il m'a manqué un petit quelque chose pour que j'adhère entièrement à l'histoire. Il me semble me souvenir qu'Après la pluie était beaucoup plus long, peut-être est-ce ça qui me manquait : plus de matière pour pouvoir vraiment apprécié chaque détail et personnage. Dans tous les cas, je suis sûre que ce livre peu plaire à plus d'une personne après tout chaque avis et ressenti est différent.
Lien : https://lecturesmmdoriane.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FiftyShadesDarker
  17 août 2020
Un roman que j'ai eu dans une box confinement il y a quelques mois et que je voulais découvrir car j'aimais bien la couverture. Et franchement, ce fut vraiment une bonne lecture à la hauteur de ce que j'attendais...
L'histoire est celle de deux amis d'enfances, Daisuke et Sai, qui ont toujours été proches. Voisins, musiciens, compositeurs, côtoyant le même groupe de musique, ils ont toujours vécu comme deux ombres. Ils se sont toujours soutenus pour le meilleur et pour le pire. Néanmoins, Sait n'ose pas lui avouer ses sentiments et il est encore plus difficile de se confesser sur ce qu'il est réellement... Cependant, en grandissant, cette situation va devoir évoluer pour le bien de ses deux amis...
Dès les premières pages, je me suis plongée dans cette romance, qui a une certaine originalité. Certes, j'ai déjà lu des romans avec des amis d'enfance, mais jamais avec une relation M/M. Et cette relation donne une autre dimension à une romance pouvant paraître assez classique. de plus, j'ai beaucoup aimé l'univers de la musique, qui vient entourer cette histoire. Et pour finir, j'ai aussi apprécié les retours en arrière montrant Daisuke et Sai à d'autres moments de leur vie. Ainsi, le lecteur voit bien l'évolution de leur relation.
Par contre, je trouve la fin légèrement trop rapide et j'en aurais voulu plus entre le dernier chapitre et l'épilogue pour voir comment leur relation va évoluer. Tu l'auras compris, je sors un peu frustré de cette romance, qui reste vraiment à la hauteur du résumé.
Du côté des personnages, Daisuke est un jeune homme assez sure de lui, qui fait tout pour soutenir Sai. Je dois dire que je me suis énormément attachée à ce personnage. Effectivement, il est d'une gentillesse assez remarquable. Il a toujours eu des avantages financiers par rapport à Sai, mais cela ne l'a pas empêché de vouloir avancer au même rythme que lui, de vouloir l'attendre - dans l'apprentissage de la guitare par exemple. Bref, c'est un personnage que je trouve vraiment adorable et attachant.
Ensuite, il y a Sai, qui vient d'une famille plus pauvre, qui a du mal à finir le mois, qui doit gérer plusieurs enfants... J'ai eu plus de mal avec ce dernier, car il est beaucoup plus jaloux, ce que j'ai ressenti dans ses pensées. Cependant, il évolue et se rend compte qu'il faut qu'il grandisse pour pouvoir avancer et faire ce qu'il veut de sa vie. C'est un personnage auquel il faut laisser une chance. On ne peut pas toujours régir de la bonne manière. Tu l'auras compris, j'ai mis plus de temps à l'apprécier que Daisuke, mais cela ne m'a pas empêché de m'attacher à lui par la suite.
Concernant le style de l'auteure, j'ai vraiment été entraînée par sa plume. J'ai eu l'impression de ressentir les sentiments des personnages. Et c'est vraiment le style que je préfère pour me plonger dans une histoire. Tu l'auras surement compris, je découvrirai d'autres romans de l'auteure.
En général, une romance M/M très touchante, qui m'a vraiment fait ressentir les sentiments des personnages tout le long de leur histoire. Je te la laisse découvrir sans hésitation !
Lien : http://www.fifty-shades-dark..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesLecturesdHatchi
  25 janvier 2019
Asexualité. Nom Féminin: L'asexualité, dans son sens le plus large, est l'état d'une personne qui ne ressent pas d'attirance sexuelle pour une autre personne et/ou pour elle-même.
Qu'est-ce que le désir lorsqu'on est asexuel ? Y-en-a-t-il réellement ? Ce sont tout un tas de questions que l'on se pose en commençant ce roman. En tout cas, ce sont principalement celles que je m'étais posées. L'histoire de Désire commence avec Sai. Ce jeune homme plein de vie est asexuel. Parce qu'au fil du temps, au fil des partenaires, il s'est rendu compte que quelque chose n'allait pas. Qu'il ne se sentait pas complètement lui-même lorsqu'il était avec quelqu'un, lorsqu'il allait faire ce qu'il devait faire. Si le coup de coeur était là, physiquement il ne ressentait rien. Ces moments d'amour qu'il pensait réels n'étaient, en réalité, qu'une couverture pour cacher qui il était vraiment. Au fil du roman et de son histoire personnelle, Sai comprends qu'il n'est pas comme les autres, qu'il ne le sera jamais et que c'est peut-être mieux ainsi. Avec son ami d'enfance, Daisuke, il sent qu'il peut être lui même. Alors il se confit, il apprends. Et puis il y a ce jour où il avoue à Daisuke que celui-ci lui plaît. Sur un coup de tête, Daisuke est d'accord. D'accord pour commencer une relation avec lui. Mais tout va être bien plus compliqué qu'il n'y paraît. Et c'est aussi à ce moment là de l'histoire que tout est devenu un peu confu. Les sentiments de Sai, le comportement de Daisuke envers son meilleur ami/petit ami. Si l'amour est clairement présent entre les deux, tout était un peu trop facile à mon goût.
Désire est un roman sur l'asexualité. Je trouve qu'il est très important de le préciser parce que ça faisait très longtemps que j'attendais de lire un roman à ce sujet. Rares sont les auteur.e.s qui abordent ce thème là. J'avais donc hâte de le lire, mais ça a été un peu la douche froide… Même si l'écriture de l'auteur est extra (simple, claire et efficace), il n'aborde que trop peu le sujet je trouve. On tourne en rond à certains moment et c'est ce qui est clairement dommage avec ce roman. L'auteur était pourtant bien parti…
Lien : https://leslecturesdhatchi.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
levri
  15 mai 2020
Daisuke et Sai vivent dans des maisons mitoyennes, leurs chambres sont juste séparées par un mur, depuis l'enfance ils ont tout partagé et jouent de la guitare dans un groupe amateur. Maintenant ils ont vingt-trois ans, ont quitté l'école depuis cinq ans, et c'est lors du voyage de fin d'études que Sai s'était rendu compte qu'il était gay et qu'il aimait Daisuke, mais jusqu'à présent il n'avait jamais osé lui avouer.
Daisuke a conclus de nombreuses aventures sexuelles, et le mur n'est pas épais entre les deux habitations, Sai a eu quelques relations via une appli de rencontre qui n'ont pas été très concluante, aussi finit-il par se rendre compte qu'il est asexuel, il n'éprouve pas de pulsion sexuelle pour ses partenaires. N'y tenant plus il déclare son amour à Daisuke qui lui propose de se mettre en couple, mais Sai va devoir expliquer son problème, au risque d'être rejeté …

Un court roman, dans le genre "Yaoi", l'action est située à Tokyo et les personnages, jeunes adultes, sont traités comme s'ils étaient de jeunes ados un peu niais, c'est gentil, mièvre et assez superficiel, mais c'est le genre qui veut ça.
Pas de grande originalité, les deux garçons amis d'enfance s'aiment depuis l'adolescence mais ne l'ont jamais avoué, l'asexualité de Sai aurait pu amener un peu d'originalité, mais ça passe comme une lettre à la poste.

Un gentil court roman à l'écriture simple et un peu plate, qui devrait satisfaire les amateurs du genre …

PS : Il me semble que réclamer 5,99 € pour cet e-book d'une grosse centaine de pages c'est vraiment très excessif !

NB : J'ai reçu ce livre gratuitement dans le cadre de l'opération "ConfinementLecture" et j'en remercie les éditeurs y ayant participé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
LesLecturesdOrianeLesLecturesdOriane   21 février 2019
« Se retrouver contre le corps de Daisuke, au creux de ses bras, fit battre son cœur d’une façon déconcertante. La sensation précédente fut décuplée et se diffusa dans tout son corps, le rendant presque fébrile. C’était une étreinte sans aucune arrière-pensée et pourtant, Sai sut à cet instant que ce geste simple venait d’éveiller en lui des sentiments qu’il n’aurait jamais soupçonnés.
Le regard de son camarade lui apparaissait plus profond que les abysses et son sourire plus lumineux que le soleil à son zénith. Son étreinte devint alors la caresse la plus intime qu’il ait pu recevoir. Quant à la douceur et la tendresse qui s’en dégageaient, Sai se sentait submergé par un bien-être jamais éprouvé.
Alors que les rires de ses camarades de classe résonnaient, le cœur de Sai retentissait plus fort encore. Personne ne pouvait l’entendre ni même le discerner, mais lui savait.
Que ces vacances marquaient la fin de l’été.
Que son cœur battait plus fort que les vagues s’écrasant sur la plage.
Que désormais, il comprenait le sens du mot aimer. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   15 mai 2020
Alors qu’il éteignait son téléphone, Sai ne parvint pas à bouger, prisonnier de cette étreinte qu’il refusait de briser, mais qui l’intimidait. Finalement, il décroisa ses jambes pour se lever, forçant Daisuke à se retirer.
— Je vais aux toilettes, annonça-t-il en quittant la pièce.
Daisuke ne dit rien. Il savait très bien que Sai était différent. Et accepter de sortir avec lui alors qu’ils se fréquentaient depuis toujours ne serait pas chose aisée. Il restait un mystère sur de nombreux points et il essayait de ne pas le brusquer afin de ne pas tout faire rater.
Peut-être qu’il était mal à l’aise ? Il ne savait pas comment agir et bien qu’il tente de tout faire progressivement, ils n’avaient plus quinze ans.
Lorsque Sai revint, il évita son regard et attrapa aussitôt la couette pour signifier qu’il souhaitait se coucher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   15 mai 2020
— Tu veux les avantages, c’est ça ? demanda-t-il.
Sai ne répondit pas. Que lui dire ? Que tous les cris que le mur fin de sa chambre n’avait pas filtrés lui avaient brisé le cœur ? Qu’à chaque fois qu’une nouvelle collègue arrivait, il redoutait le pire ?
— Tu n’es pas fait pour ça, Dai.
— Pas fait pour quoi ? demanda-t-il.
— Pour moi. Pour ce que je suis, soupira Sai en détournant le regard.
Ses doigts se crispèrent sous la moiteur de la peau. Il avait si chaud et la situation le stressait terriblement, sans qu’il sache comment s’en tirer.
— Laisse-moi essayer, murmura-t-il.
Sai releva doucement les yeux vers son camarade. Il ne vit que de la sincérité et de la tendresse dans son regard, tout ce qu’il avait toujours aimé chez lui. Alors, comment pouvait-il refuser
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   15 mai 2020
Lorsque la pénombre baigna la pièce, Sai serra sa couette contre lui, des sentiments confus l’envahissant. Ce baiser embrasait et nourrissait un amour qu’il n’avait cessé de cultiver durant des années. Et ce soir plus que jamais, sa poitrine le serrait douloureusement. Parce qu’il aimait à en avoir mal, à en crever. Ses angoisses de rejet le terrorisaient, lui rappelaient que toutes ses relations jusque-là n’étaient qu’une accumulation d’échecs.
Alors, pourquoi serait-ce différent cette fois-ci ? Daisuke finirait par le quitter dès qu’il connaîtrait son secret. Celui qui avait fait fuir tous les hommes auxquels il s’était attaché. Celui qui lui avait tout enlevé et l’empêchait de vivre la vie qu’il souhaitait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesLecturesdOrianeLesLecturesdOriane   21 février 2019
« Quelques secondes s’écoulèrent, puis Sai le dévisagea étrangement. Il n’avait que peu l’occasion de le voir dans son pantalon à pince et en chemise blanche.
— Tu ressembles à un salaryman, constata-t-il.
— Mm, je ne sais pas comment je dois le prendre.
Son ami haussa les épaules. Certes, il était très élégant de cette façon, mais quelque chose hurlait que ça ne collait absolument pas avec sa personnalité. Ils étaient tous deux guitaristes d’un groupe de rock amateur. Et même s’ils n’avaient pas de grande ambition, ils possédaient leur style. Alors le costume n’était pas vraiment le code vestimentaire habituel. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : amitiéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
335 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre

.. ..