AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782714452160
360 pages
Belfond (05/06/2014)
2.41/5   17 notes
Résumé :
Maureen, 29 ans, est serveuse de nuit dans un bar branché de Staten Island. A la fin de son service, elle surprend une scène compromettante entre son patron et Franck Sebastian, un ex-policier devenu politicien. Le lendemain, son patron est retrouvé mort, assassiné.
Quand les hommes de Sebastian débarquent chez Maureen, celle-ci comprend qu'elle est sa nouvelle proie. Une traque terrifiante commence.
Comment Maureen, jeune femme fragile et sans défense... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
CallieTourneLesPages
  21 avril 2020
J'ai détesté. J'ai tenu jusqu'à la fin dans l'espoir qu'il se passe enfin quelque chose de surprenant ou d'intéressant.
C'est un... thriller où rien ne se passe: pas d'effroi, pas de frisson, rien. Souvent des descriptions ou des mentions qui ne servent ni le suspens ni l'histoire. le personnage principal n'est même pas attachant, une fille sans grand interet qui fume cigarette sur cigarette. Un enquêteur qui se veut blessé par un passé trouble mais même ce point est mal développé. Vraiment un récit pas terrible. Et un titre qui annonce bien plus que ce que le récit offre. Désolée s'il y a des fans de l'auteur.
Commenter  J’apprécie          90
Pat0212
  03 mai 2018
Maureen est serveuse dans un bar ouvert la nuit. Au début c'était pour payer ses études, mais elle a vite été happée par son travail et l'univers de la nuit. A vingt-neuf ans, elle a l'impression de ne rien avoir fait de sa vie et de n'avoir pas d'autres perspectives d'avenir et de travail. Elle boit pas mal d'alcool, fume et consomme de la cocaïne. Elle accepte de remplacer une collègue un soir. C'est l'effervescence, car dans la salle au-dessus du bar se tient une soirée de récolte de fonds pour la campagne de Frank Sebastian, candidat au Sénat de l'Etat de New Vork. Maureen boit trop et va se reposer après son service dans le bureau de Dennis le manager. Elle se réveille au mauvais moment et voit son chef faire une fellation à Sebastian. Maureen s'en fiche éperdument, ce n'est pas la première scène de sexe à laquelle elle assiste dans ce bar, mais Sebastian craint qu'elle ne veuille se servir de cette information pour briser sa carrière. Il lui offre de l'argent, mais elle refuse et l'assure de son désintérêt pour sa vie sexuelle.
Quand elle arrive chez elle au petit jour, sa porte a été forcée et son appartement visité. Elle va se réfugier chez son voisin John qui était aussi son ancien patron dans un autre bar. Quelques heures après, on retrouve le corps de Dennis sur les rails de métro tandis que Sebastian continue à intimider la jeune femme.
Avec l'aide de John, sa compagne Molly et un inspecteur du NYDP proche de la retraite, Nat Waters, Maureen se bat contre Sebastian, le politicien corrompu.
Je ne sais pas si ce scénario paraît intéressant, mais ce thriller est une suite ininterrompue de clichés éculés sur le polar new-yorkais, on n'en rate pas un : Staten Island est présenté comme une sorte de zone peuplée de paumés en tous genres entre décharge et cimetière de bateaux, à tel point que j'ai dû faire une recherche internet pour me documenter sur ce quartier qui semble être tout à fait honorable. Sebastian est un monstre qui sévit depuis plus de vingt ans sur tous les trafics et crimes de la ville sans jamais se faire prendre, mais c'était sans compter sur Maureen, pauvre fille d'origine irlandaise traumatisée par le fait que son père l'ait abandonnée ainsi que sa mère vingt ans plus tôt, d'ailleurs elle a encore besoin de sa veilleuse en forme de coccinelle pour pouvoir s'endormir. Quant à la mère, elle a bien sûr cumulé deux boulots en picolant un max pour élever son ingrate de fille. Waters est épuisé, surchargé et bien sûr aussi abandonné par sa femme et ses fils depuis trente ans, ils ne peuvent que tomber amoureux l'un de l'autre…
Les personnages sont complètement caricaturaux et les dialogues bien creux, on n'arrive même pas à s'attacher à Maureen tant elle paraît en dehors de toute réalité et plausibilité.
Le seul intérêt de ce roman est sociologique: on peut y étudier tous les clichés et stéréotypes relatifs au polar et à New York. Mais en tant que thriller c'est ennuyant au dernier degré et plutôt pathétique.
Lien : https://www.patpolar.ch
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Amnezik666
  21 septembre 2014
Encore une avant-première France Loisirs, mais depuis le temps qu'il prend la poussière dans ma PàL je suppose que le bouquin est dispo en librairie depuis un moment. Quoi qu'il en soit autant jouer cartes sur table d'entrée de jeu : ce bouquin n'a rien d'exceptionnel, si vous le ratez vous ne perdrez pas grand chose…
L'intrigue me semblait prometteuse, quoique relativement classique, mais son traitement manque cruellement de profondeur et de surprises. L'auteur arrive à nous donner l'envie de connaître le fin mot de l'histoire mais sans plus.
Les personnages sont creux et ridiculement manichéens (à peut être celui de l'inspecteur Waters, le seul qui ait un semblant de consistance). Sebastian est l'archétype du méchant pas beau de série B, sadique, pervers, sûr de lui, ambitieux… au point d'en devenir stupide. le pire dans l'affaire reste le personnage de Maureen, alors qu'elle aurait mérité le plus d'attention de la part de l'auteur (après tout c'est son perso principal), tout en elle sonne creux, on frôle le trou noir. Difficile d'avoir une quelconque empathie pour une palourde échouée sur le sable chaud à marée basse…
C'est le troisième roman de Bill Loehfelm et le premier traduit en français, on ne peut pas vraiment dire que la mise en bouche soit une réussite. Pas certain d'avoir envie d'aller en avant dans l'univers littéraire de l'auteur.
Lien : http://amnezik666.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Cocomarih
  18 septembre 2021
Cela faisait quelques mois que ce livre était dans ma bibliothèque, donné par ma mère. J'ai longtemps hésité car nous avons rarement les mêmes goûts littéraires, puis j'ai fini par me lancer.
Dans un premier temps, le titre me faisant penser à la trilogie du mal de Maxime Chattam. Par conséquent, je m attendais à un thriller bien noir et je craignais même qu'il soit trop sombre comme j ai pu l'expérimenter avec ce dernier.
Quelle ne fut pas ma déception !
L'intrigue est faiblarde, le rythme est lent. L'auteur se répand en description sans que cela n apporte quoi que ce soit au roman.
Les personnages sont monocordes et insipides. J'ai trouvé que les dialogues n'étaient pas toujours cohérents.
Le personnage principal se remémore régulièrement (trop) des passages de son enfance mais hormis contribuer un petit peu à comprendre sa psychologie, ceci ne fait pas avancer l'histoire.
En bref, il s'agit d'un roman de quelques centaines de pages qui aurait pu n'en faire que 90, tant l'histoire est creuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
isabelle13
  15 décembre 2014
Un policier classique. L'héroïne est attachante mais l'intrigue quant à elle manque de punch, il n'y a pas vraiment d'enquête. Cela aurait mérité d'être plus fouillé concernant le passé du politicien. Passable.
Commenter  J’apprécie          30


autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Bill Loehfelm (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2385 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre