AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782266313575
640 pages
Pocket (08/10/2020)
  Existe en édition audio
3.98/5   941 notes
Résumé :
Mai 1789, un vent de révolte souffle sur Paris.
Gabriel Joly, jeune provincial ambitieux, monte à la capitale où il rêve de devenir le plus grand journaliste de son temps, un enquêteur déterminé à faire la lumière sur les mystères de cette période tourmentée.
Son premier défi : démasquer le Loup des Cordeliers, cet étrange justicier qui tient un loup en laisse et, la nuit, commet de sanglants assassinats pour protéger des femmes dans les rues de Paris…... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (261) Voir plus Ajouter une critique
3,98

sur 941 notes

lyoko
  25 novembre 2019
Je referme ce roman avec un goût amer. J'ai beaucoup aimé ce roman , mais la maison d'édition a gâché la fin de ma lecture en n'affichant pas clairement que ce roman était un tome 1. Un tome qui d'ailleurs n'a pas de fin puisque il faudra attendre le suivant pour savoir le pourquoi du comment.
Cela fait une heure que je retourne ce pavé dans tous les sens, et effectivement rien .. rien non plus sur le bandeau.
Et je n'aime pas ça, car pour moi c'est un manque de respect du lecteur. C'est UN mensonge pur et simple. Vous allez dire que cela n'aurait rien changé a mon achat, ni à ma lecture. C'est vrai… pour aujourd'hui. Mais il est vrai aussi que je boycotte une certaine maison d'édition qui prend elle aussi ses lecteurs pour des vaches à lait. Disons qu'en ce qui me concerne pour les éditions XO c'est un premier faux pas.
Revenons en au roman, qui même sans fin ( on l'aura un jour j'espère) est très bon. C'est un roman historique très prenant. Qui a le mérite de remettre pas mal de chose à leur place. J'avais des souvenirs lointain de cette période , au niveau scolaire.. et je me rends compte que les personnages connus et importants de la révolution, on les voit un peu comme notre professeur d'histoire nous les a fait apparaître. Je gardais un souvenir de Danton plutôt négatif. Je crois qu'Henri Loevenbruck a remis les choses à leur place.
J'ai également apprécié la mise en avant d 'une belle jeune femme, combattante et féministe avant l'heure Anne Josèphe Terwagne. J'ai de ce fait bien envie de me pencher plus profondément sur le personnage.
Comme a son habitude, Henri a une écriture agréable, fluide et surtout addictive. Les personnages sont très travaillés et on s'y attache facilement.
Je n'ai en soi rien a reprocher à ce roman, qui nous plonge dans les méandres de la révolution avec plaisir et délectation. Un roman historique intéressant et intriguant.
Maintenant, j'attends la suite avec impatience !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          16331
Kirzy
  11 février 2020
Comme tous les livres de Henri Loevenbruck, c'est du très très bon, catégorie policier sur fond historique avec tous les ingrédients du grand roman populaire à la Dumas, autour d'un mystère : qui est ce justicier masqué et capé accompagné d'un loup en laisse qui tue dans les rues de Paris pour protéger des femmes, marquant le front de ses victimes d'une sorte d'un triangle inversé ?
Le contexte historique est très présent et permet de revoir avec limpidité des pages de notre histoire durant les débuts de la Révolution française, de mai à juillet 1789. Henri Loevenbruck a avalé une grosse documentation pour s'en faire le passeur. Il a un véritable talent de vulgarisateur pour raconter ces temps forts: ouverture des Etats généraux, débats houleux entre députés des trois ordres, le Serment du Jeu de paume, attaques des barrières d'octroi, prise de la Bastille etc. Un tourbillon rythmé qui nous entraîne des bas fonds de Paris aux Clubs politiques, de Versailles aux loges maçonniques.
L'excellente idée est de ne pas faire de la Révolution française seulement un formidable arrière-plan mais d'en récupérer des acteurs centraux pour leur donner un rôle important dans l'avancée de l'intrigue comme par exemple Danton, Desmoulins, Louis XVI et son frère le comte de Provence. Les dialogues les mettant en scène sont souvent repris de discours officiels réellement prononcés.
Et puis il y a toute la brochette de personnages fictifs, tous attachants à commencer par le jeune journaliste idéaliste Gabriel Joly qui mène l'enquête ( occasion de rappeler ce qu'est le rôle des médias encore aujourd'hui, très à propos ). Mais c'est la bouillonnante Anne-Josèphe Terwagne qui m'a faite chavirer. Quel beau personnage de femme libre et puissante, maniant le verbe comme l'épée avec dextérité !
La plume est fluide et agréable, le récit parfaitement construit, maintenant suspense et intérêt en alternant enquête pure sur le Loup ( et un mystérieux prisonnier volontaire de la Bastille ) et passages historiques. Cette fresque quasi féministe réussie fourmille de vie, de bruits et de complots pour le plus grand régal du lecteur.
Cependant, comme notre amie babélionaute Lyoko, je déplore que la maison d'édition n'ait pas clairement annoncé que ce n'était que le tome 1 d'une série ... le « à suivre » final m'a mise en rogne même si l'identité du Loup est heureusement révélé ( hé hé beaucoup aimé ). Cela ne m'empêchera pas d'acheter la suite, bien évidemment ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10919
Ptitgateau
  30 janvier 2021
Où l'on suit la progression et l'ascension d'un « nouveau parisien », en la personne de Gabriel Joly, enfant du siècle des lumières, épris de vérité, de justice, de modernité. Il a pour compagnons, d'illustres individus qui, leur heure venue, joueront un rôle certain dans cette terrible mais nécessaire révolution française : Danton, Desmoulin, Lafayette et le tristement célèbre Robespierre.
Loevenbruck nous offre un exposé extrêmement fin et complet des perturbations que connut le royaume de France entre 1774 et 1789, la révolution ne surgissant pas soudainement, mais étant le résultat de maintes et maintes réflexions, discours, débats, « ras-le-bol », revendications en tous genres d'un peuple galvanisé des penseurs.
Loevenbruck nous offre une description en finesse de la société française de l'époque, des idées nouvelles : droits de l'homme, idées féministes, qui font leur chemin et circulent dans divers milieux suffisamment influents pour aboutir à une constitution (dont les règles restent à définir, souvent douloureusement hélas !)
Il nous offre d'assister en spectateurs à cet événement grandiose que constitue la prise de la Bastille que nous fêtons chaque année sans pour autant réaliser le bain de sang, les pertes humaines qu'elle provoqua.
Il nous offre l'exposé passionnant que nous ne devons aucunement oublier parce que cette période de l'histoire, nous lui devons la démocratie que nous connaissons aujourd'hui. Non content d'exposé, il nous offre à travers les propos de personnages cultivés, expérimentés, tel Récif le pirate et quelques francs-maçons de la loge des neuf soeurs, une analyse des événements qui sonne juste. Un roman donc, bien documenté, grâce à d'éminents spécialistes sur lesquels il s'est appuyé, un récit digne de confiance.
Il est vrai que certains personnages, je pense à Mademoiselle Théroigne de Méricourt connut en réalité un parcours différent, l'auteur le précise il est autorisé quelque fantaisie autour de cette femme pour les besoins de son roman.
Par ailleurs, en dehors du contexte révolutionnaire, ce récit policier laisse planer un certain suspens pas désagréable, une histoire d'individu justicier encapuchonné et accompégné d'un loup, qui délivre les femmes en tuant les agresseurs et qui nous fait découvrir le Paris de l'époque, beaucoup moins étendu et dans lequel, en tant que lecteur, on se plaît à déambuler, (ce qui donnera envie d'aller flâner du côté du Procope, toujours actif et où tant de personnalités passèrent du temps).
Et notre ami Gabriel va et vient dans ce Paris révolutionnaire, véritable fil conducteur du récit, personnage attachant et plein d'humanité que chacun aura envie de suivre dans ses aventures.
Un grand vague à l'âme s'est emparé de ma personne à l'issue de ce premier tome : curieuse de revoir la suite des événements, promenée dans ce Paris historique ou je me suis tant attardée avec l'envie d'en apprendre encore et toujours, je me plongerai dès que possible dans le tome suivant (dès que ma PAL m'y autorisera !)
Lien : https://1001ptitgateau.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          762
jeunejane
  22 mai 2022
Dans le quartier des Cordeliers, un criminel justicier sévit.
Muni d'une cape noire, mystérieux, il est accompagné d'un loup. Chaque fois, il s'attaque à des hommes qui menacent une femme.
Le commissaire Guyot est sur ses traces. Il est bientôt séduit par les déductions intelligentes du jeune reporter, Gabriel Joly fraîchement arrivé à Paris après ses études à Liège.
Gabriel s'ennuie dans le journal de son oncle , " le Journal de Paris" où aucune remarque négative ne peut être faite sur des faits se déroulant dans la capitale. Il doit se contenter de la rubrique des spectacles.
Le jeune homme est plus tourné vers le vrai travail d'investigation du journaliste.
Nous sommes en mai 1789, quelques mois avant la Révolution. Gabriel y rencontre des hommes comme Danton, Desmoulins, Mirabeau, Robespierre et des femmes comme Olympe de Gouges, Mademoiselle Theroigne venue de Liège pour participer aux évènements qui se préparent dans la capitale française .
Il enquête très sérieusement et est intrigué par de nombreux personnages comme la jeune bibliothécaire muette et jolie du couvent des Cordeliers.
Il y rencontre aussi un ancien pirate effrayant qui devient son ami.
On y lit les déboires de Louis XVI et de sa famille et les complots qui se lèvent contre lui.
Le rôle de la franc-maçonnerie est étonnant , afin de changer l'ordre établi.
J'ai vraiment admiré l'humour et la qualité de la plume de Henri Loevenbruck que j'avais pu lire dans " L'apothicaire" auparavant.
Le roman est parfaitement documenté. Je suis allée très souvent sur Internet pour compléter mes informations .
Des renseignements nouveaux me sont apparus comme l'existence de loups dans les entrailles de Paris quelques centaines d'années avant, la famine du peuple amenée par l'appauvrissement du royaume dans son aide à l'indépendance des Etats-Unis. Je connaissais la famine du peuple et les extravagances de la cour de la reine Marie-Antoinette et du roi Louis XVI mais j'ignorais cette raison.
C'était très intéressant mais j'aurais voulu que l'intrigue prenne plus le dessus sur les faits historiques pour créer un suspense plus intense.
J'aurais aimé plus d'actions également.
La fin ouvre sur un mystère concernant le loup des Cordeliers et sur la suite étant donné que celui-ci est le premier d'une trilogie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          590
tutesvuquandtaslu
  05 février 2021
La France. Paris. La révolution.
Quelques jours avant quelques jours pendant.
Comme balade voyage historique, on peut difficilement faire mieux.
L'idée de découvrir Paris à travers les yeux de Gabriel est la meilleure de toutes.
Son émerveillement quasi enfantin est contagieux et on se prend à rêver, s'imaginer être à sa place.
Découvrir Paris, puante mais colorée, nauséabonde mais vivante, déambuler dans ces rues de métiers, ces rues à thèmes.
Rencontrez ceux qui ont compté, ceux qui ont influé sur l'Histoire de notre pays et sur sa gouvernance, sa culture.
Danton, Robespierre, Mercier..
Des personnages aux nomx célèbres défilent sous nos yeux. Je me suis délectée de tous les rencontrer.
Même les "méchants", ceux qui considéraient cette possible évolution sociale comme un pas en arrière et une trahison des valeurs du royaume.
Gabriel est journaliste, et imprimeur, écrivain, correcteur, enquêteur.
Cet homme a tellement de casquettes qu'il lui faudrait plusieurs têtes.
Gabriel se prend de passion pour le coupable de plusieurs attaques violentes ayant causé la mort de plusieurs hommes.
Son instinct, son sens inné de l'observation vont lui permettre de découvrir ce qu'il recherche et plus encore.
Gabriel est le personnage principal de ce livre mais Paris y tient le premier rôle.
Une grande réussite pour moi.
Je n'ai qu'une hâte : lire la suite.
L'avez-vous lu ? Qu'en avez-vous pensé ? Et avez-vous lu la suite ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          571


critiques presse (1)
LeSoir   30 décembre 2019
Avec « Le Loup des Cordeliers », Henri Lœvenbruck enquête sur un mystérieux justicier en pleine Révolution française. Et c’est passionnant.
Lire la critique sur le site : LeSoir
Citations et extraits (131) Voir plus Ajouter une citation
yyzabelyyzabel   20 septembre 2022
Quand Louis XVI, vêtu du manteau royal, souleva brièvement son chapeau à plumes rutilant de diamants pour saluer la foule, il n’échappa guère à ceux des députés qui étaient le plus près que sa main tremblait. Quant à la reine, dont la peau avait toujours été diaphane, elle était plus pâle encore qu’à l’accoutumée.
Commenter  J’apprécie          00
tamara29tamara29   17 septembre 2022
-Les récoltes de l’an dernier ont été les plus mauvaises depuis des décennies. Le prix du pain a tellement augmenté qu’il représente aujourd’hui plus de la moitié des dépenses d’un ouvrier ! Et tu le sais, les bonnes charges sont données à ceux qui ont déjà de l’argent. Le fossé se creuse chaque jour un peu plus entre les riches et les pauvres, qui voient seulement grandir le luxe auquel ils n’ont pas droit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
CamilleBookCamilleBook   17 septembre 2022
De belles fortunes en mésaventures, d'amants éperdus en prétendants indélicats, elle connut la gloire et la misère, le faste et les maladies honteuses, jusqu'à ce qu'enfin, en ce printemps 1789, ayant eu écho du vent de liberté qui commençait à souffler sur Paris, elle se décidât à tout quitter pour venir partager le rêve et les audaces d'un peuple qui, comme elle, avait envie d'une chance nouvelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lyokolyoko   26 novembre 2019
- Ce n'est pas la misère qui gronde. Le peuple de France n'est pas plus miséreux aujourd'hui qu'il ne l'était il y a dix, quinze ou cinquante ans! A vrai dire, sa condition n'a cessé de s'améliorer depuis des décennies…
- Comment peux-tu dire cela . s'offensa Gabriel.
- Parce que c'est la vérité! Et je croyais que tu aimais la vérité! Quand le peuple est dans la misère, il ne se révolte pas : il n'en a pas les moyens. Aujourd'hui, si la France se soulève contrairement à ce que tout le monde dit, ce n'est pas parce que le peuple est miséreux, c'est parce que le peuple a été éclairé sur sa condition par les Lumières, et que l'Etat, lui, est plus pauvre que jamais ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          505
jeunejanejeunejane   19 mai 2022
- Préparez vos octrois ! lança le cocher.
Il tapa sur le toit de la voiture afin que ses passagers fussent prêts à payer la taxe dont il fallait s'acquitter pour passer " le mur murant Paris qui rendait Paris murmurant."
Gabriel chercha les pièces au fond de sa bourse.
À juste vingt-trois ans, ce fils de la petite bourgeoisie d' Évreux avait déjà vu du pays, lui qui avait quitté sa ville natale pour aller apprendre le métier d'imprimeur à Cantorbéry, puis étudier la philosophie, l'histoire et la rhétorique chez les Jésuites à Liège.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280

Videos de Henri Loevenbruck (49) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Loevenbruck
L'Assassin de la rue Voltaire - Henri Lœvenbruck
autres livres classés : révolution françaiseVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

l'apothicaire

Comment s'appelle le héros du livre?

Andras Saint-Loup
André Saint-Loup
Andréas Saint-Loup

10 questions
120 lecteurs ont répondu
Thème : L'Apothicaire de Henri LoevenbruckCréer un quiz sur ce livre