AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2377311601
Éditeur : Sarbacane Editions (07/11/2018)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
La Terre, dans quelques années... À l'abri d'un monde en proie au chaos, dans un luxueux complexe pour familles fortunées, Alta Luna s'ennuie entre une mère dépressive et un père débordé. Heureusement, il y a les amis : Jonas, un peintre bâti comme un gladiateur, et Gaspard, qui dispute d'interminables parties d'échecs avec le robot Seven. Un jour, un couple de jeunes déserteurs échouent sur les côtes de ce paradis, ils sont aussitôt emprisonnés. Alta Luna, Jonas et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Fifibrinda
  04 décembre 2018
Une dystopie qui s'annonce clairement comme écologique, soucieuse d'environnement et de développement durable autant que de questions sociétales, mais qui se veut aussi un roman d'action, "road trip façon Mad Max" : je me précipite ! Merci donc à Masse critique de me permettre d'assouvir ma curiosité. Et les questions annoncées sont bien là : trois jeunes adultes et un robot - intelligent et "sensible" - se cherchent dans un monde déliquescent où les très riches se sont enfermés dans des ghettos censés offrir une vie de rêve. A l'extérieur : le monde aride, assoiffé, affamé, plongé dans une guerre permanente entretenue par les puissants pour asseoir leur pouvoir et accroître leurs richesses.
Nos héros ont réussi à faire fonctionner une radio clandestine et ils ont capté le message d'Ulysse et Cassiopée, déserteurs d'un navire de guerre. Echoués sur la côte du "paradis", les deux fugitifs sont aussitôt arrêtés mais nos héros organisent leur évasion. Et les voilà partis sur les traces d'un mystérieux Capitaine Green qui appelle tous les résistants, fugitifs et autres idéalistes à le rejoindre quelque part en Orégon pour bâtir un monde nouveau.
Tout est donc en place pour un formidable roman : thématiques, contexte, personnages ... Et pourtant je n'adhère pas vraiment, je reste en attente alors que ma lecture touche à sa fin... Pourquoi ? Un peu trop de stéréotypes (le costaud, l'intello, la débrouillarde et Dagobert -  pardon, le robot), un peu trop de thèmes (climat, solidarité, développement durable, régimes tyranniques ...), mais trop peu de détails, de descriptions, de densité. Les personnalités des héros sont à peine plus fouillées que celles des nombreux personnages secondaires, eux-mêmes intéressants car ils incarnent diverses problématiques qui gagneraient à être traitées plus en profondeur. le road trip est trop linéaire, manque d'épaisseur malgré ses péripéties, et semble se conformer à un schéma oubliant un peu trop l'appétit du lecteur.
Un roman intéressant donc, prometteur, qui aborde beaucoup de questions d'actualité, mais se contente de les effleurer. Une lecture à conseiller pour initier au genre des jeunes habituellement rebutés par l'ampleur des grandes dystopies.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cheyenne-tala
  26 novembre 2018
Fréquence Oregon est un roman de SF destiné aux adolescents.
Je compte l'offrir à mon fils de 12 ans qui aime la littérature de l'imaginaire. J'espère bien que celui-ci lui plaira !
Le récit nous embarque dans une folle aventure, aux côtés d'une bande d'amis, dans un monde futuriste où humains et robots forment deux communautés bien distinctes.
L'auteur s'appuie sur les dérives de notre présent pour imaginer leur aboutissement : sécheresse, élevage intensif, guerres, surproduction, pollution, épidémies… etc

Le résultat est bien sombre, le destin de l'humanité semble perdu, sans issue.
Alta Luna, Gaspard, Jonas et Seven le robot, vont partir à la recherche d'un espoir, poussés par le besoin de changement, une envie de bâtir un monde meilleur. Leur groupe va s'élargir au fil des rencontres, et il va leur arriver tout un tas événements, bons ou mauvais.
Le suspense est bien présent tout au long de l'histoire, et des pistes de réflexions sont semées de-ci, de-là : nécessité de s'entre-aider, de respecter l'environnement, d'une meilleure gestion des richesses et de plus d'équité dans un monde qui appartient à tous.
La notion d'amitié est quant à elle très présente, et cela amène chaleur et douceur dans un monde dur et plein de danger.
C'est un roman agréable à lire, et je pense qu'il peut représenter une introduction au genre SF pour de jeunes lecteurs, à partir de 10ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lucie_Ash
  01 décembre 2018
Merci à Babelio et Sarbacane pour l'envoi de Fréquence Oregon !
J'avais juste hâte que ce roman arrive dans ma boîte aux lettres. Entre deux BD pour le boulot, j'ai fini par m'y mettre, et je l'ai dévoré. Fréquence Oregon, ça se lit bien et ça se lit vite. Toutefois, je suis très partagée sur cette dernière sortie d'Exprim'.
La première partie est très intéressante. Nous découvrons le personnage d'Alta Luna, protagoniste et narratrice, ainsi que ses amis : Jonas, Gaspard et Seven. Chacun a sa petite particularité, sa personnalité. Mais c'est surtout Alta Luna qui nous intéresse, qui est toute en nuances, contrairement à son entourage qui pourrait paraître un peu caricatural, entre le sidekick geek rigolo et le grand balèze plein de bienveillance. Je ne dis pas que je n'aime pas leurs personnalités, juste qu'elles manquent un peu de détails…
Ce qui n'en manque pas en tout cas, c'est le contexte de l'histoire. Alta Luna nous montre la vie des riches pendant l'apocalypse, l'opulence vaniteuse de l'île sur laquelle elle vit avec d'autres personnalités fortunées. Elle n'a aucune idée de ce qui se passe sur le continent, jusqu'à l'arrivée de deux réfugiés, qu'elle et ses amis ont guidés jusqu'à l'île par radio. le couple leur explique alors ce qu'il se passe dans le monde. Bien sûr, ces évènements font écho à ce que nous vivons tous et ce que nous craignons…
La première partie se termine lorsqu'Alta Luna et ses amis décident de quitter l'île pour se rendre en Oregon, sur les conseils du couple recueilli. Commence alors un road-trip, mais pas « à la Mad Max » comme le dit la 4ème de couverture ; si la première partie était croustillante de détails, ici ils disparaissent. Alta Luna, qui a vécu toute sa vie en autarcie, ne semble pas curieuse ou friande de ces paysages inédits. Oh, de l'action, on en trouve, même beaucoup ! Mais j'avoue que j'ai eu du mal à m'imaginer les scènes, le décor étant très pauvre de descriptions…
La fin m'a quelque peu réconciliée avec le roman, mais pour moi le vrai problème reste là : malgré une vraie réflexion, un beau discours, ainsi que des rebondissements intéressants, Fréquence Oregon souffre d'un manque de précision et de descriptions pour vraiment impliquer son lecteur. Alors, oui, il se lit vite, on ne le lâche pas, mais on ne respire pas vraiment non plus. Il ne détrônera pas Sirius dans mon coeur !
Lien : https://folitteraires.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          03
EternelAdo
  17 novembre 2018
Je me suis senti très proche des personnages Alta Luna, Hulk, Gasparov Seven... Loïc LE PALLEC a pris soin de leur donner une vraie personnalité, beaucoup de réalisme et un je ne sais quoi qui nous les rend très vite attachants. Humains et machines apprennent et découvrent un monde qui leur était jusque-là inconnu. Impossible de continuer à vivre dans une prison dorée ou l'argent et les puissants règnent en maîtres absolus (ARGHHH Crisco!!! 😡). Dans leur quête d'un ailleurs plein d'espoir, ils vont d'abord devoir regarder en face le monde extérieur, à l'état sauvage...
Des réflexions profondes et intelligentes sur l'écologie évidemment mais à plusieurs niveaux (politiques, sociétaux...). C'est un peu sous forme de témoignages à chaque étape de leur périple sur les routes ou ce qu'il en reste des États-Unis. J'ai beaucoup aimé ces passages d'une grande lucidité et plein de sagesse. En même temps, Loïc LE PALLEC se montre aussi très positif, optimiste, en donnant une place très importante à l'espoir.
Ce livre est vraiment bon et bourré de qualités mais je regrette que le côté effrayant de cet avenir tout à fait plausible ne prenne pas le dessus... Attention, il y a quand même des scènes particulièrement marquantes et la misère humaine est vraiment très poignante donc un peu d'espoir c'est quand même sympa! 😁 Les valeurs humaines les plus belles sont aussi mises en valeur et là, je dois avouer que ça fait du bien de se rappeler que l'Homme n'est pas capable que du pire... A lire! 😉
Votre avis m'intéresse...

Retrouvez-moi aussi sur :
Instagram : @eternelado
Facebook : https://www.facebook.com/eternelAdo
Lien : https://journalduneternelado..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : road tripVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2553 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre