AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Crossroads


Crossroads
  20 mai 2012
Régis Loisel et Jean-Louis Tripp ( qui a dit de Caen ?! , calisse ! ) , deux scénaristes dessinateurs , deux univers différents au service d'une meme envie , celle de sortir une BD vraie, authentique . Et en cela , Magasin Général répond magistralement au cahier des charges ! Si Loisel ne m'était pas inconnu , j'avouais ma totale ignorance envers son comparse . Meme si un gars ayant débuté chez Métal Hurlant partait deja avec un capital sympathie énorme !

Tout le monde se souvient de la Petite Maison Dans la Prairie ( 2368e rediff en cours ) et de son emblématique Charles Ingalls , inlassable fendeur de buches , créateur éclairé du mensuel Réponse à Tout ! Et bien transposez le petit village de Walnut Grove au Québec , rebaptisez-le Notre-Dame-Des-Lacs , imaginez la vie de ses habitants au quotidien et vous commencerez à avoir un petit aperçu du propos de cette touchante chronique sociale !

Premier opus : Marie .
Epouse de Félix Ducharme , Marie se retrouve seule à gérer le magasin général au déces de son mari . Marie sans mari se retrouva fort marri .Véritable poumon de ce petit village , ce magasin fait figure de véritable couteau Suisse ( voire Québécois ) puisque capable de fournir n'importe quoi à n'importe qui ! Partant du postulat de cette veuve désemparée se demandant si elle allait continuer à faire tourner la boutique , les auteurs nous dressent une savoureuse galerie de portraits aussi éclectique que désarmante ou chaque protagoniste nourrit ce récit en y apportant sa petite touche personnelle d'émotion . En effet , de l'idiot du village au nouveau curé , du bossu emprunté aux incontournables grenouilles de bénitier en passant par le pere Noël qui , dans sa scierie , s'est mis en tete de construire un gigantesque bateau tel Noé avant le déluge , les intervenants se démarquent par leur diversité  et les sentiments qu'ils procurent . Un récit tour à tour enjoué , bouleversant ou poétique qui sonne juste et touche le lecteur en plein coeur !
Un encrage ou clair et obscur se partagent la vedette . Un coup de crayon qui , sans etre un modele de précision , n'en demeure pas moins fortement évocateur et qui , au détour de certains personnages , nous renvoie au coup de patte tout en rondeur de Loisel . Une ode à la nature , véritable mere nourriciere et protectrice de ce sympathique petit village outre-atlantique . de plus , plutot que de se limiter à quelques noms de famille fortement suggestifs ( Félix Ducharme , Louis Laflame , Les Freres Latulippe...) , Loisel et Tripp ont joué la carte Québécoise à fonds en proposant au lecteur un jargon typiquement Canadien . le voyage est total !
Amateurs de vampires , westerns , thrillers et autres récits guerriers , cette histoire pourrait vous surprendre de par sa simplicité , son propos épuré . Les auteurs ont tout misé sur l'émotion , l'humain et ils raflent la mise en procurant un indéniable régal de lecture ! Des villageois aux prises avec leurs états d'ame et à qui l'on s'attache méchamment ! Laissez-vous embarquer par cette balade Québécoise qui n'a absolument rien à envier à sa cousine Irlandaise évoquée par Bourvil !

Les chums , faites moi plaisir et précipitez-vous sur Magasin Général si vous ne voulez pas passer pour des maudits niaiseux !!!
Commenter  J’apprécie          390



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (34)voir plus