AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782369816720
88 pages
Éditeur : Rue de Sèvres (24/04/2019)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 167 notes)
Résumé :
Max, qui vient d’enterrer sa mère, se retrouve avec pour héritage deux photos d’elle et lui enfant quand ils vivaient au Brésil. Sur chacune d’elles, un homme différent. L’un d’eux serait-il son père ? Il plonge sur les traces de son passé, vers un camp forestier en Amazonie. Mais ses rêves d’aventure et d’exotisme buteront vite sur la réalité de cette jungle des années 70. Il découvre un territoire gangrené par la violence, les réseaux de prostitutions, et la loi ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (52) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  03 novembre 2019
Kalimboantao, Brésil, 1972. Max débarque tout juste de l'aéroport et, à l'arrêt de bus, il fait la connaissance de Christelle et Charlotte. Ces dernières attendent l'arrivée imminente de leur amie, Corinne. Lorsque celle-ci se pointe, elles proposent au jeune homme de l'emmener avec elles. Christelle et Charlotte sont deux infirmières diplômées et elles sont ici pour leur tout premier job. Corinne, elle, a beaucoup vadrouillé en suivant son coeur et a posé ses bagages en Amazonie il y a deux ans. Quant à Max, suite au décès récent de sa mère, il est là pour tenter de retrouver son père. Mais pour cela, il ne possède que deux photos. Sur chacune d'elle, il y est en compagnie de sa mère et d'un homme différent. le souci est qu'il ne sait pas lequel des deux est son père. Après une nuit agitée, Max, Christelle et Charlotte vont manger Au Toucan, là où Corinne bosse en tant que serveuse. La propriétaire des lieux, madame Margarida, tenue au courant de la recherche du jeune homme, reconnaît un homme sur l'une des photos. Un putain de salopard connu sous le nom de Mermoz. Commence alors pour Max une enquête qui va le conduire au fin fond de la forêt amazonienne...
Régis Loisel tisse gentiment et habilement son scénario et nous entraîne au coeur d'une quête beaucoup plus sombre qu'elle n'y paraît. Max, tout juste débarqué au Brésil, va peu à peu, grâce aux locaux et ses trois nouvelles amies, essayer de lever le voile sur son père. Si tout commence légèrement dès lors que l'on fait connaissance avec les uns et les autres, le rythme s'accélère et l'ambiance devient de plus en plus tendue au fur et à mesure que l'on s'enfonce dans la jungle amazonienne, loin de toute civilisation, que ce soit du point de vue de Christelle et Charlotte que de celui de Max. et tout un mystère plane au-dessus d'Isabel, celle qui donne le titre à ce premier tome. Sans nul doute que de nouvelles surprises attendent tous ces personnages fort sympathiques. Graphiquement, Olivier Pont nous offre de magnifiques planches luxuriantes et sauvages au coup de crayon vif et expressif.
Un premier tome prometteur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          592
Crossroads
  29 septembre 2019
Un putain de salopard ou l'art de converger du chiantissime vers le brillantissime.
Première impression, comme ça, de visu, le trait se veut agréable et la colorisation chatoyante.
Le fond, par contre, se sera fait désirer.
On l'aura même touché dans les 10-15 premières planches.
Prenez un zigue, Max, fraîchement débarqué au Brésil pour cause de paternité contrariée puis associez-lui trois cop's aux retrouvailles aussi vociférantes que juvéniles, le pitch semble convenu, le plaisir aux abonnés absents.
Il aura suffi d'une balle tirée courageusement dans le dos d'une étrangère pour que mon œil droit sorte de sa léthargie et que mon palpitant frétille.
Un engouement subi qui perdurera jusqu'à la toute fin de ce premier volet.
Un opus qui aura finalement su tisser (lentement) une intrigue solide aux rebondissements inattendus et haletants.
Une réussite surprenante qui devra énormément au rendu visuel d'une faune luxuriante et sauvage harmonieusement répliquée sur papier glacé.
Garçon, la suite!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          438
Gwen21
  20 février 2021
Je ne connaissais ni le scénariste Régis Loisel ni l'illustrateur Olivier Pont mais cette première expérience est concluante. Bien que j'ai trouvé le dessin inégal dans sa qualité au fil des pages, la colorisation est vraiment bonne et l'ensemble se laisse parcourir avec un plaisir croissant.
Car, oui, c'est bien le crescendo qui est le mouvement moteur de cette bande-dessinée, en tout cas de mon point de vue. Les premières bandes étonnent le lecteur par leur apparente banalité : on découvre trois personnages dans un trou perdu du Brésil dans les années 70 et on a presque l'impression d'embarquer avec eux pour un séjour au Club Med ; la mise en place du contexte est un peu longue, mais une fois cette introduction nécessaire passée, on franchit un point de non-retour qui fait basculer dans un univers violent et hostile, avec une touche de paranormal, le tout faisant bien vite oublier l'idée du village de vacances. Une ambiance malsaine de thriller imprègne rapidement l'atmosphère rendue encore plus suffocante par une plongée dans la jungle hostile et les précipitations ininterrompues.
Je salue vraiment l'inventivité de Régis Loisel qui sait ménager suspense et rebondissements tout en entremêlant plusieurs histoires se référant à différentes époques, aux enjeux variés. Quand une simple quête de racines familiales et d'identité se transforme en épopée amazonienne, l'ingénu voyageur se transforme en aventurier... ou pas.

Challenge MULTI-DEFIS 2021
Challenge RIQUIQUI 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Bruidelo
  13 septembre 2019
Lecture très sympa, très agréable, et si ça se laisse parfois aller à des petites facilités, ce n'est pas bien gênant, après tout, on savait dès le titre que ça ne donnerait pas toujours dans la dentelle. Et c'est vivant, prenant, avec des contrastes vraiment très réussis.
D'un côté, l'ambiance seventies, très cool, les filles libérées, peut-être un tantinet cliché mais là non plus ce n'est pas grave, ça fonctionne bien, c'est frais, joyeux, entraînant. Le héros, un brin naïf mais sympathique, débarque au Brésil en quête de ses origines, avec l'espoir d'apprendre quelque chose sur ce père dont il ne connaît même pas le nom, dont sa mère n'a jamais voulu lui parler. Mais là encore, au début de l'album, tranquilou, pas d'angoisse, ça ne se prend pas trop au sérieux : «vous savez, c'est plus un prétexte pour voyager qu'autre chose», dit Max - l'enquête, un bon fil de scénario, pour le plaisir du dépaysement, pour le plaisir des beaux dessins de jungle aux couleurs chaleureuses, d'oiseaux bleus, toucan, baignade dans bassin entouré de pierres et d'arbres… ?
Mais le côté tout léger, bon enfant, se heurte à des aspects beaucoup plus inquiétants, violents, qui viennent apporter à l'histoire sa dose de tension dramatique en un mélange très efficace.
Seul vrai regret, je n'aurais peut-être pas dû commencer la série avant que Loisel et Pont l'aient finie: j'aime pas attendre !!! Et la fin de ce premier tome m'a beaucoup plu, ce qui me donne encore plus envie de lire la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
Dionysos89
  08 juin 2019
Régis Loisel et Olivier Pont lancent une nouvelle série chez Rue de Sèvres, Un putain de salopard, avec ce premier tome sobrement intitulé « Isabel ».
À Kalimboantao, en 1972, débarquent au Brésil trois personnages : Christelle et Charlotte viennent tenir un dispensaire au fin fond de l'Amazonie ; Max est, lui, en quête de son père dont il ne connaît pas l'identité, il n'a même pas de souvenirs à utiliser, seulement deux photographies dont l'une est censée montrer son père. Commence ainsi une petite enquête familiale qui culbute malencontreusement les péripéties inhérents au fait que ces personnages côtoient des individus pas très recommandables au sein de la mafia brésilienne.
L'avantage de ce scénario est que le héros est très bien entouré au niveau des personnages féminins, poitrines et amours libres sont au programme, c'est tout à fait charmant mais cela n'apporte malheureusement pas grand-chose au récit, en tout cas pour le moment. Pour le reste, il faut être assez compréhensif envers l'enchaînement des péripéties, car nous suivons assez vite le héros dans une fuite en avant qui peut parfois paraître exagérée. Cela se ressent dans le choix du style graphique : un trait pas trop réaliste, afin d'exagérer quelques traits selon la personnalité des personnages, mais au risque de gâcher certaines cases. Par contre, la construction et le montage des scènes sont plus intéressants à détailler, notamment pour introduire progressivement l'élément « Isabel », censé titrer ce premier volume, mais finalement quasiment non dévoilé pour le moment.
Isabel est donc une première lecture mitigée de ce duo d'auteurs, il faudra attendre la suite pour en savoir davantage sur ce que recouvre l'identité de ce personnage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260


critiques presse (6)
LaPresse   21 mai 2019
Ce premier album de la série Un putain de salopard, Isabel, se distingue par les dessins et ambiances superbes d'Olivier Pont, une coloration riche et chatoyante du Québécois François Lapierre [...] mais surtout par ses personnages attachants.
Lire la critique sur le site : LaPresse
BDGest   14 mai 2019
Isabel débute cette nouvelle série sous les meilleures auspices. De l'aventure, du danger, de l'exotisme et tout le savoir-faire d'un duo d'auteurs au talent indéniable.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   07 mai 2019
Un feuilleton contemporain, qui démarre comme une comédie, se poursuit comme un polar tranquille, puis prend des allures de thriller inquiétant, voire fantastique !
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   25 avril 2019
Le scénario de Régis Loisel est une fois de plus grandiose. Ce narrateur hors paire nous propose une histoire captivante qui, dès les premières pages, nous réserve beaucoup de rebondissements... On sent d'entrée de jeu que les tomes vont s’enchaîner et nous ravir...
Lire la critique sur le site : Sceneario
Auracan   25 avril 2019
On retrouve avec grand plaisir le talentueux Olivier Pont très en verve, dans cette nouvelle série avec des paysages grandioses où évoluent des personnages singuliers qui bénéficient d’une belle mise en couleurs de François Lapierre.
Lire la critique sur le site : Auracan
BDZoom   23 avril 2019
Une équipée rocambolesque jubilatoire où, comme à son habitude, Loisel peaufine le parcours et l’évolution de ses différents protagonistes et excelle dans les jeux de dialogues ; tandis que Pont enlumine, de son trait spontané, vif et puissant [...] ce jeu de piste aux décors d’opérette mi-western mi-colonial !
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
beamag87beamag87   29 juin 2019
-Voici donc notre nouveau royaume, ma princesse!
-Pas vraiment folichon, le royaume...
-Ah! Voilà la relève! Mesdemoiselles Christelle Favre et Charlotte Duval, I suppose!
-You suppose pas très bien! Moi, c'est Christelle Duval et elle, Charlotte Favre!
-Petite inversion, on vous pardonne!
-Ravi de vous voir! Je suis Marc De Groot, c'est moi qui m'occupe de l'infirmerie et je suis vraiment content que vous soyez là!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LuriaLuria   01 mai 2019
Je me suis dit que peut être, en venant ici, je trouverais quelqu'un qui nous a connus, qui pourrait me raconter...
Commenter  J’apprécie          50
Stephanie39Stephanie39   15 mars 2020
- On a hérité d'une sacrée patate chaude!
- Oui... très chaude...
Commenter  J’apprécie          40
gyselinck_dominiquegyselinck_dominique   03 février 2021
Lui, jamais vu !
Mais l'autre, si c'est ton père, c'est un salopard...
Un putain de salopard !
Commenter  J’apprécie          20
Fanvin54Fanvin54   21 août 2019
- Et prends soin de toi ... les gars du camp, c'est ni des gentils, ni des lumières !
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Régis Loisel (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Régis Loisel
La nouvelle grande saga amazonienne de Régis Loisel, mise en scène par Olivier Pont. Tome 2 : "Demain, on part chercher cet avion, et si on trouve le magot, on partage en trois. Mais...De quel genre de magot on parle, là ? Du gros pognon, petit, de quoi changer une vie."
autres livres classés : amazonieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Régis Loisel, sa vie, son oeuvre

Dans quel magazine Régis Loisel a-t-il publié sa première planche ?

Les Pieds Nickelés Magazine
Pif Gadget
Pilote
Fluide Glacial

10 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Régis LoiselCréer un quiz sur ce livre

.. ..