AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Louis Postif (Traducteur)Noël Mauberret (Préfacier, etc.)Romuald Gleyse (Illustrateur)
EAN : 9782952829229
160 pages
Libertalia (15/12/2007)
4.39/5   22 notes
Résumé :
Dans Le Rêve de Debs, une nouvelle d’anticipation, Jack London ranime le spectre de la grève générale. Un matin, les notables de San Francisco s’éveillent et constatent qu’ils n’ont plus aucun employé pour les servir. Chauffeurs, cuisiniers, jardiniers, femmes de ménage, tous se sont mis en grève illimitée à l’appel du syndicat. Bientôt, les vivres manquent et la détresse des possédants progresse. Mais l’armée veille au grain. La Révolution attendra…

... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique

Grève générale ! est un recueil de deux nouvelles: le rêve de Debs et au sud de la fentes écrites par Jack London.

Ces deux nouvelles portent sur des thèmes communs, qui sont, spoiler: les mouvements ouvriers, la condition ouvrière, et bien sûr la grève. A travers ces deux nouvelles, Jack London, militant socialiste, va exprimer ses idées, en utilisant le parti pris de l'humour. En effet les deux nouvelles sont écrite à travers le point de vue de la bourgeoisie et du patronat, qui vont se retrouver dépassé par les événements, et vont devoir gérer les imprévu de la grève.

Une très bonne lecture !

Commenter  J’apprécie          100

Jack London ranime le spectre de la grève générale. Un matin, les notables de San Francisco s'éveillent et constatent qu'ils n'ont plus aucun employé pour les servir. Chauffeurs, cuisiniers, jardiniers, femmes de ménage, tous se sont mis en grève illimitée à l'appel du syndicat. Bientôt, les vivres manquent et la détresse des possédants progresse. Mais l'armée veille au grain.

Suivi de Au sud de la fente

Deux nouvelles publiées en 1909.

A lire d'urgence.

Toute ressemblance

avec le présent ne saurait être fortuite

Commenter  J’apprécie          40

Une lecture salutaire, en ces temps d'incertitudes.

Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation

« Vous me rebattez les oreilles avec votre liberté de travailler. Tel est votre leitmotiv depuis des années. Les travailleurs ne commettent aucun crime en organisant cette grève générale. Ils ne violent aucune loi. Cessez de geindre, Hanover. Depuis trop longtemps, vous trompez le peuple. Vous avez opprimé la classe ouvrière en serrant la vis. Maintenant, c'est elle qui vous tient, elle serre à son tour, et vous poussez de grands cris [...]. Combien de grèves avez-vous gagnées en réduisant les ouvriers à la famine ? Eh bien, les ouvriers ont trouvé le moyen de vous soumettre à leur tour. Et s'ils ne peuvent y arriver qu'en vous affamant, vous crèverez de faim, voilà tout ! »

Commenter  J’apprécie          30

Videos de Jack London (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jack London
Aleksi Barrière vous présente ses traductions des ouvrages Jack London "Monter un feu (versions de 1902 et 1910)" aux éditions L'Extrême Contemporain.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2597304/jack-london-monter-un-feu-versions-de-1902-et-1910
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : gréve généraleVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus





Quiz Voir plus

l'appel de la foret

comment s'appelle le chien ?

holly
Buck
Billy
Rachid

3 questions
207 lecteurs ont répondu
Thème : L'appel sauvage (ou) L'appel de la forêt de Jack LondonCréer un quiz sur ce livre