AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782218943218
192 pages
Éditeur : Hatier (14/04/2010)
  Existe en édition audio
4.24/5   25 notes
Résumé :
(LIVRE AUDIO)

Loin d'avoir une "vie de chien", Buck coule une existence heureuse dans la famille du juge Miller. Grâce à son autorité naturelle, sa beauté, son intelligence et sa force, il règne en monarque absolu sur tous les autres animaux du domaine. Mais tout bascule un jour où, victime de la traîtrise d'un homme, il se retrouve vendu à un conducteur de traîneau dans le Grand Nord américain. Finie la vie d'aristocrate blasé, Buck va devoir affront... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
manu_deh
  02 mars 2018
Audiolib nous gâte : l'histoire indémodable de Buck, ce chien californier devenu chien de traîneau, est contée par Jean Reno, que l'on ne présente plus.
Le défaut des livres audio est souvent leur caractère soporiphique. Rien de cela ici: de l'action, du rythme. Jean Reno est efficace. On s'y croirait, les images enneigées surgissent, Buck prend forme et vie.
Et puis c'est court: un peu moins de 4 heures au total. Un format parfait.
Formidable livre d'aventure, qui m'a redonné envie de replonger dans des récits d'aventure dans le grand nord.
Commenter  J’apprécie          250
fuji
  24 février 2018
« Buck ne lisait pas les journaux, sinon il aurait su qu'il y avait de l'orage dans l'air, pour lui-même comme pour tous les chiens aux muscles puissants et aux longs poils bien chauds qui habitent le long de la côte de Californie, de Puget Sound à San Diego. Parce que les hommes, tâtonnant dans les ténèbres de l'Arctique, avaient découvert un métal jaune, et que des lignes maritimes et des compagnies de fret transformaient cette découverte en ruée, ils se précipitaient par milliers vers le Grand Nord. Ils avaient besoin de chiens à la puissante musculature pour endurer la besogne, et à l'épaisse fourrure pour se garder du froid. »
L'incipit d'un roman est très important car il doit tout dire sans rien dévoiler…
Cependant tous les romans ont un début, mais cela n'en fait pas nécessairement un incipit, c'est même devenu rare.
Celui-ci est pour moi, un modèle et annonce toute la puissance de ce roman.
Jack London est dans mon Panthéon littéraire depuis l'âge de mes dix ans. C'est lui qui m'a donné le goût de la littérature, des mots qui ont de la valeur.
Lorsque Audiolib m'a offert de l'écouter lu par Jean Reno, j'ai trouvé que ce dernier était une évidence. Sa voix modulée en alternant force et douceur convient parfaitement à cette histoire.
Moi, j'y ai retrouvé mon âme d'enfant.
Buck est un chien puissant qui vit paisiblement dans la demeure du juge Miller à Santa Clara, il fait partie de la famille, il est aimé, soigné et il donne tout son amour en retour, cela lui suffit pour être heureux. Mais dans cette demeure un être maléfique, un aide jardinier joueur invétéré et perdant kidnappe Buck contre une somme d'argent. Ce magnifique chien va être vendu. Il va voyager en bac à vapeur, en train en camion. Il sera roué de coups par les hommes, devra se battre contre ses congénères. D'aventure en aventure, de maître en maître, cette vie là va lui apprendre qu'il ne faut se fier à personne d'autre que soi-même.
Son dernier maître sera un homme bon, mais pour Buck il est trop tard, l'appel sauvage est là.
Tout son être tend vers cette vie sans les hommes…
Comme beaucoup de spécialiste de London, je pense que Buck et Jack ne font qu'un.
Né sans père, enfant isolé et pauvre, il a du mal à accepter sa vie.
A 21 ans Jack a déjà eu plusieurs vies, ouvrier dès l'âge de 14 ans, matelot à 17 ans, militant socialiste à 20, lui aussi entend l'appel de l'or.
Mais finalement sur place il cherche peu d'or, il revient presque aussi pauvre qu'il est parti. Mais en lui, il a une richesse plus essentielle : il a la matière pour faire une oeuvre exceptionnelle qui nous emporte et nous bouleverse.
L'appel sauvage est un roman de « désapprentissage » trois ans plus tard Croc-Blanc sera celui de l'apprentissage. Un diptyque incontournable de l'oeuvre de Jack London.
Mais son oeuvre est d'une telle richesse !
Je crois que c'est l'auteur que je lis et relis le plus souvent.
Laissez-vous tenter par l'écoute de ce livre, Jean Reno y excelle et lisez tout Jack London. Ce ne sont pas que des histoires, c'est un style puissant, musclé qui vous étreint.
©Chantal Lafon-Litteratum Amor 24/02/2018
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ClaireObscure
  20 février 2018
L'Appel sauvage ou l'appel de la forêt serait le roman le plus connu de Jack London... mais au cas où  :  c'est l'histoire de Buck, un chien de Californie qui est enlevé et vendu comme chien de traîneau à des trappeurs ou des chercheurs d'or. L'action se passe en effet lors de la ruée vers l'or du Klondike en 1897.
Buck finira par redevenir un animal sauvage... L'Appel sauvage a été écrit en 1903 par Jack London qui y relate ses souvenirs du Grand Nord canadien et aborde des termes comme le darwinisme, la violence, la cruauté des hommes et le retour à ses racines, mais aussi l'attachement qu'un homme et un animal peuvent se porter mutuellement.
(Par la suite, Jack London publia en 1906 " Croc-Blanc" , une histoire avec des thèmes similaires, sauf que cette fois le héros est un loup domestiqué par un homme) . Je dois dire que j'avais déjà lu cette histoire quand j'étais enfant ; il ne m'en restait pas grand-chose... mais après avoir découvert Martin Eden et avoir appris que Croc-Blanc allait être adapté au cinéma sous forme de dessin animé, je me suis dit qu'il serait intéressant d'écouter le livre audio de l'appel de la forêt et de donner une seconde chance à cet "appel sauvage" . Bien m' en a pris : cette histoire passe très bien en livre audio. Le récit m'a marqué par son ton dur, rude et ses  descriptions notamment de scènes de combat et de la nature ... Jack London a un style à la fois naturaliste et... poétique.
La narration par Jean Reno ajoute de la gravité à cette histoire. On reconnaît  bien le timbre de voix de l'acteur, une voix qui nous transporte pendant  près de  3h45. le découpage en chapitres d'environ un quart d'heure et judicieux la musique  hommage à la musique des pionniers américains complète nous introduit agréablement à cet univers, tout en créant l'ambiance adaptée à ce récit d'aventures...
À écouter par temps de neige ou tout simplement un jour d'hiver :  dépaysement garanti.
Merci à Audiolib et Babelio pour cette belle redécouverte d'un classique de la littérature américaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Ardwen
  17 février 2018
Tout d'abord, je tiens à remercier Babelio et son généreux Masse Critique qui m'a permis de gagner et découvrir ce super livre audio !
Jack London raconte l'incroyable et dure histoire du chien Buck. Une vie qui commence paisiblement jusqu'à être malmenée par le gourdin et les crocs. Une vie d'un animal qui petit à petit découvre ses origines oubliées; celles des temps anciens, élémentaires, primitifs. Un appel vers la liberté.
Je ne connaissais pas cette histoire de Jack London. Honnêtement je l'ai trouvé stressante du début à la fin avec peu de moment de répit mais heureusement le « sauvage » décrit par l'auteur est envoutant et passionnant.
Audiolib a fait un excellent choix en demandant à Jean Reno de raconter cette histoire. Les émotions du conteur et sa fluidité de lecture offrent le caractère sauvage digne de cette histoire.
Une belle découverte et en plus partagée aux côtés de ma compagne. Un livre écouté à deux ! Merci Babelio !
Commenter  J’apprécie          60
sirene71
  08 janvier 2018
Buck, un croisé entre un Saint-Bernard et un berger écossais, vit chez le juge Miller dont il est le chien de garde. Un jour alors que M.Miller assistait à une réunion, Manuel, Manuel un assistant jardinier amena Buck vers la voie ferroviaire et le vend à un monsieur.
Que va-t-il arriver à Buck ? Qui va-t-il rencontrer ? Où va-t-il aller ?
Pour le savoir lisez ce livre !

Titre : L'appel sauvage.
Auteur : Jack London.
Genre : Roman réaliste.
Personnage Principaux : Buck, le juge Miller, Manuel (l'assistant jardinier),L'homme au gilet rouge (son 1e maitre), François et Perrault (ces 2ème maitre), Curly, Spitz, Dave, Billie, Joe, Sol-Leks, Dolly, Pike (ces équipiers), le métis écossais (son 3ème maitre), Hal Charles et Mercedes (ses 4ème maitre et des personnes ne sachant pas s'occuper de chiens de traineau), John Thornton (son 5ème maitre et son sauveur) et Pete et Hans (des amis de John qui vont l'aider pour la fin de son voyage).




































Commenter  J’apprécie          41

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ArdwenArdwen   15 septembre 2018
Sa ruse était celle du loup, une ruse féroce ; mais son intelligence, celle du chien de berger et du saint-bernard ; et tout cela, ajouté à une expérience acquise à la plus féroce des écoles, en faisait une créature aussi redoutable que toutes celles qui parcouraient les étendues sauvages.
Commenter  J’apprécie          40
ArdwenArdwen   15 septembre 2018
Dans la profondeur de la forêt résonnait un appel (...)
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Jack London (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jack London
À l'occasion de la parution en format poche de son livre "Né sous une bonne étoile" (Le Livre de Poche), Aurélie Valognes est venue nous parler de ses habitudes de lecture.
De Jack London à Virginia Woolf en passant par "L'histoire sans fin", découvrez la bibliothèque de l'auteure !
En savoir plus https://www.hachette.fr/videos/lire-avec-aurelie-valognes
autres livres classés : sauvagesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

l'appel de la foret

comment s'appelle le chien ?

holly
Buck
Billy
Rachid

3 questions
187 lecteurs ont répondu
Thème : L'appel sauvage (ou) L'appel de la forêt de Jack LondonCréer un quiz sur ce livre