AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782916136967
64 pages
Éditeur : Les éditions du Sonneur (17/03/2016)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 10 notes)
Résumé :
L’Invasion sans pareille est une nouvelle « politiquement incorrecte ». Elle ne l’était pas au moment de sa parution dans le McClure Magazine en 1910. Dans ce texte d’anticipation géopolitique, London met en scène l’éveil de la Chine à compter des années 1920, après que celle-ci s’est libérée du joug japonais. L’essor du pays est suivi d’une augmentation considérable de sa population, qui atteint, en 1976, un milliard d’individus. Les Chinois commencent alors à débo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Shan_Ze
  13 avril 2018
J'aime beaucoup Jack London alors quand j'ai vu ce petit texte que je n'avais pas encore lu, je n'ai pas laissé passer l'occasion. L'invasion sans pareille est une nouvelle d'anticipation sur un monde où les Chinois deviennent de plus en plus nombreux, ils envahissent les pays et il devient impossible de lutter contre leur déploiement.
J'avoue que ce petit texte m'a dérangé... surtout de la part de Jack London. Je ne pensais pas trouver de xénophobie, de racisme dans ses écrits même si ce texte reste une fiction, même si le lecteur peut le considérer comme une métaphore de la victoire du capitalisme sur le communisme.
Commenter  J’apprécie          271
Lavieestunlongfleuvetranquille
  07 septembre 2016
Du Jack London à ne pas mettre en toute les mains. Ou plutôt, à lire pour se rendre compte de toutes les déviances que les craintes racistes peuvent engendrer...
Intentionnellement ou pas - c'est tout le débat sur l'auteur - l'auteur souligne qu'une solution finale est toujours possible.
Dénonciation ? Vrai peur du péril jaune ? En vérité, aussi effroyable que cela puisse paraître, le monde n'a pas vraiment changé !
Commenter  J’apprécie          30
MIKEFINCH
  09 novembre 2016
Etonnante nouvelle dystopique de Jack London, écrite avant la Première guerre mondiale, qui imagine les conséquences de l'impérialisme américain et de la croissance démographique chinoise - guerre bactériologique et génocide pour sauver la civilisation occidentale! Pas mal vu pour un communiste spencérien! A découvrir avec les deux ou trois autres nouvelles "catastrophistes" de London comme La peste écarlate.
Commenter  J’apprécie          30
ErnestLONDON
  19 octobre 2016
Cette nouvelle est une curiosité, une petite perle dans l'oeuvre prolifique et protéiforme de Jack London. On y découvre une Chine délivrée du joug japonais, qui s'est développée en toute discrétion, dont la population atteint le milliard d'habitants en 1976 et commence à déborder de ses frontières. (...)
Une parabole virulente sur la logique capitaliste, qui vaut bien un long discours.
Article complet sur le blog de la Bibliothèque Fahrenheit 451.
Lien : http://bibliothequefahrenhei..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Erik35Erik35   17 avril 2016
Contrairement aux prévisions, la chine ne se révéla pas belliqueuse. Elle ne caressait pas de rêve napoléonien et était heureuse de se dédier aux arts de la paix. Après une période d'inquiétude, il fut entendu que la Chine n'était pas à craindre sur le champ de bataille mais sur le terrain commercial. On verra que le véritable danger n'avait pas été anticipé.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Jack London (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jack London
Jack London : Faire un feu (France Culture / Samedi noir). Émission “Samedi noir” diffusée sur France Culture le 12 novembre 2016. Production : Blandine Masson. Image : dessin de Patrick Chabouté pour son adaptation en bande dessinée de la nouvelle “Constuire un feu” de Jack London. Un homme qui voyage seul dans le Yukon confronté au plus destructeur de ses ennemis : le froid. Traduit par Marc Chénetier. Réalisation : Christophe Hocké. En direct du studio 110, de la Maison de la radio. Lecture Carlo Brandt. Musique composée par John Greaves. À l’occasion de la parution dans La Pléiade des “Romans, récits et nouvelles” de Jack London en octobre 2016, édition publiée sous la direction de Philippe Jaworski. “Faire un feu” (paru en août 1908 sous le titre “To build a fire” dans le Century Magazine) est “le compte rendu” terrible et tragique " (pour reprendre le titre de l'essai de London sur les thèmes et les ressorts de la grande littérature), minutieusement agencé, d'une inexorable descente dans l'enfer du froid, la plus brutale description, et littérairement la plus parfaite, de la rencontre meurtrière du chétif corps humain, minuscule atome de vie perdu dans un infini de la blancheur, avec le plus immatériel et le plus destructeur de ses ennemis. Le récit n'est nulle part ailleurs chez London aussi dépouillé et concentré que dans ces pages. Comme dans bien d'autres nouvelles, ce n'est pas une intrigue qu'il déploie ou qu'il développe, mais une situation d'affrontement, un état de tension, qu'il mène, degré par degré, jusqu'au point de rupture. […] Dans un silence jamais rompu par aucune parole directement prononcée se déroule, rythmée par le passage des heures, la tragédie de la lente détérioration du corps, en même temps que s'amenuise l'espoir de survie. […] Marc Chénetier. Note publiée dans La Pléiade, extraits. Musiciens : John Greaves, Piano, chant Laurent Valero, Alto, violon, flûte, bandonéon Scott Taylor, Accordéon, kalimba, percus, cuivres Assistant à la réalisation : Pablo Valero Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : chineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

l'appel de la foret

comment s'appelle le chien ?

holly
Buck
Billy
Rachid

3 questions
179 lecteurs ont répondu
Thème : L'appel de la forêt de Jack LondonCréer un quiz sur ce livre