AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de citron_curieux


citron_curieux
  10 janvier 2020
Martin Eden m'a transpercé le coeur. J'ai adoré ce personnage touchant et passionnant, largement inspiré de la vie de son auteur, Jack London.
Provenant des classes les plus basses, Martin Eden est apprécié pour ses valeurs de partage et d'entre aide, et sa force qui lui permet d'effectuer des travaux difficiles.
Mais notre héro est plus que tout cela. Il est fasciné par la littérature et la philosophie et possède une soif d'apprendre inassouvie.
Sa vie change lorsqu'il tombe amoureux de Ruth, une jeune femme de la classe bourgeoise ayant reçu une éducation universitaire littéraire. Elle représente la classe, l'élégance et surtout l'intelligence que Martin aimerait avoir.
Leur relation est très ambivalente : Ruth se place au dessus de Martin, croyant que sa provenance sociale et son éducation lui confèrent plus de raison et de savoirs que lui. Mais les rôles vont s'inverser sans qu'elle ne s'en aperçoive.
Martin Eden est passionné par l'art des mots et développe ses propres réflexions autour de ce qu'il lit. Il découvre que ce n'est pas le cas de Ruth ou du reste de sa famille et de la classe bourgeoise qui boivent les paroles des académiques sans se poser de questions, simplement pour ressortir ce qu'ils ont lu lors de dîners mondains.
Martin découvre alors que tout n'est qu'apparence dans ce monde qu'il croyait supérieur intellectuellement et qu'il admirait tant.
Et les désillusions s'enchaînent. Lui qui rêve de publier ses écrits ne ressent aucun soutien de son entourage tant qu'il ne gagne pas d'argent. Mais une fois qu'il est un écrivain publié, tout le monde l'acclame car il a une situation respectable.
Jack London montre ici une critique des classes sociales et de l'écart qui les sépare que ce soit au travers des conditions de travail et de vie horribles de la classe ouvrière ou de l'oisiveté et l'hypocrisie dans lesquelles se complaît la classe bourgeoise.
Martin Eden se retrouve perdu entre les deux et vit une crise existentielle à laquelle la littérature, pour une fois ne lui fournit pas de solution.
C'est un roman magnifique foisonnant de réflexions et de cheminements intérieurs fascinants qui interrogent de rôle de l'art en société et les questions identitaires qui en découlent.
Une lecture à conseiller absolument !
Commenter  J’apprécie          31



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus