AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Aline Azoulay (Traducteur)
ISBN : 2266174827
Éditeur : Pocket (06/05/2008)

Note moyenne : 3.18/5 (sur 61 notes)
Résumé :
Si seulement Nan pouvait arrêter de mettre les devoirs de sa petite-fille dans le grille-pain ! Si seulement Karen, la fille de Nan, parvenait à se convaincre qu'il y a pire que d'être grand-mère à trente-trois ans dans un village où la réussite sociale n'est pas vraiment au rendez-vous ! Et Charlotte ? Si seulement elle pouvait échapper aux perpétuelles disputes de ses aînées, quitter ce " trou pourri " et surtout ne jamais ressembler à sa mère ! trois générations ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
pititecali
  17 mars 2013
Mon avis : 3/5 Sympathique mais moins drôle que je me l'étais imaginé.
Avec un titre pareil, j'en attendais pas mal niveau humour (surtout grinçant) dans la lignée des blogs qui fleurissent ces derniers temps type Mère bordel, Mauvaises mère, etc. Bref, j'avais vraiment envie de me marrer, et de me reconnaître à chaque page. Malheureusement, il faut bien dire ce qui est, ce n'est pas tout à fait ça.
Néanmoins, ce fut une lecture relativement agréable et sympathique malgré cette petite déception au niveau du ton, et un gros défaut (pour moi) qui ont fait baisser la note.
Alors le manuel de la mauvaise mère, c'est quoi ? Déjà, ça n'a rien d'un "manuel". C'est bel et bien un roman, une histoire de famille racontée, des tranches de vie.
Et l'histoire de quoi, de qui ? L'histoire de Nan, la grand-mère, qui perd de plus en plus la tête, de Karen, la mère dont la vie a pris un tournant de plus en plus désespéré, et de Charlotte, la fille ado, qui se met dans un pétrin relativement grave, que vous n'aurez pas de mal à deviner si vous êtes un tant soit peu attentif à la couverture ^^.
Et leur histoire, sur toute la première partie, c'est d'être une famille terrible. Les trois jeunes femmes, livrées à elles-mêmes, mais ensemble, ne s'entendent plus du tout. Nan est complètement à l'ouest, Karen a l'impression d'avoir gâché sa vie, elle déprime d'être constamment reléguée au second plan, à devoir s'occuper de sa mère comme d'un petit enfant, et de son ado de fille de jour en jour. Et Charlotte, comme n'importe quelle ado, est une grande révoltée, rien ne lui convenant jamais, ne voit pas ce que les autres font pour elle, et vit la pire vie qui soit. Jusqu'au jour où l'évènement que vous avez donc deviné plus haut s'annonce.
A partir de là, leurs trois vies prennent un tournant radicalement différent, et leurs relations vont devoir suivre.
Le manuel de la mauvaise mère, c'est souvent assez drôle, même si beaucoup moins que je ne l'avais espéré, et j'avoue que les situations évoquées ne m'ont pas toujours été totalement inconnues. On n'a pas de mal à s'identifier à l'un ou l'autre des personnages, selon le vécu de chacun. le roman tourne cependant davantage autour de Karen et Charlotte que de Nan qui m'a pourtant parue la plus attachante et la plus drôle. La première chose qui m'a parue un peu dommage, c'est que les personnages qui m'ont semblé les plus attachants et les plus "vrais" ne sont pas forcément ces deux persos-là. J'ai adoré Nan, la grand-mère, sûrement pour son côté un peu décalé, et parce que c'est elle qui amène les situations et les répliques les plus marrantes. C'est également elle la plus touchante. J'ai aussi beaucoup aimé Daniel, qui est pour Charlotte un vrai ami, très serviable très doux et très présent, et en même temps très discret.
Mais Charlotte et Karen sont difficiles à cerner. Je suppose que leur relation conflictuelle parlera plus aux mamans d'ados, les miens sont encore trop petits (même si parfois, ils me font penser à de mini ados, nous n'avons pas encore les problèmes qui vont avec.) Elles ne sont pas détestables bien au contraire, je pense même qu'elles sont plutôt crédibles dans leurs rôles respectifs et compte tenu de leur situation.
A mes yeux, le plus gros problème de ce livre, c'est la forme. Nous enchaînons les points de vue des 3 femmes (Nan, Karen, Charlotte) d'un paragraphe sur l'autre, chacune parlant à la première personne, avec comme seule différenciation, une police différente pour chacune, mais pas tellement toujours évidente à repérer. Et le chapitrage m'a paru totalement incohérent, et inutile. Je pense que l'auteure aurait mieux fait de changer de chapitre à chaque fois qu'on changeait de narrateur, le livre en aurait été plus clair, parce que parfois, on s'embrouille et on ne sait plus trop qui parle. Mais avec l'habitude vient l'expérience, ça devient de plus en plus facile au fil de la lecture.
La couverture ne me plait pas du tout non plus, déjà pas fana du dessin, elle fait très chick-lit et impose donc une image erronée du contenu. Car on est assez loin de la chick-lit au final. Même si ce livre a l'air de vouloir se cataloguer ainsi. Perso, je le classe en littérature contemporaine, tant pis, c'est trop éloigné de l'idée que je me fais de la chick-lit, et pas assez drôle, même si c'est frais. Ça m'inspire plus une comédie dramatique. (un peu comme le film LOL si vous voyez la nuance avec une comédie pure ?)
A part ces points négatifs, on ne peut pas dire que j'aie passé un mauvais moment, bien au contraire. On se retrouve assez facilement embarqué dans cette histoire mouvementée, où il se passe toujours quelque chose et qui est en plus assez réaliste. Et un peu drôle, quand même ;).
On sourit à plusieurs reprises, et on se sent touché par les évènements comme s'ils arrivaient à des proches. On a de la peine pour Karen, on se révolte avec Charlotte, et on voudrait pouvoir prendre Nan dans ses bras et s'occuper d'elle, tout en comprenant parfaitement comme ça doit être dur pour Karen de le faire au quotidien.
C'est un livre touchant, qui parle du rôle de mère en général. Nan, la mère de Karen, Karen, la mère de Charlotte, et Charlotte... (oui on sait vous avez deviné :P ) La place d'une mère est difficile à trouver, et encore plus à conserver, car c'est un rôle aux multiples facettes et qu'il est difficile de porter toutes ces casquettes en même temps, de trouver sa place.
J'ai passé un moment très émouvant avec le récit d'un accouchement et des premiers jours avec le bébé. Je dois dire que je me suis bien retrouvée dans ce passage, il est incroyablement bien décrit, comme seule une mère avec de l'humour peut le faire. Autrement, comment savoir aussi bien ce qui se passe dans notre tête de nouvelle jeune maman à ce moment-là ? J'ai eu les larmes aux yeux et le sourire aux lèvres à la fois à l'évocation de ce souvenir qui aurait pu être le mien.
La fin m'a plue. Elle est telle que je voulais qu'elle soit et c'est assez rare dans les romans, je l'ai donc refermé satisfaite, et globalement contente de ma lecture, malgré quelques points qui auraient pu être améliorés selon moi.
C'est un roman facile à lire, qui détend, fait prendre conscience de certaines choses (notamment que les femmes d'hier et d'aujourd'hui sont très différentes et pourtant si semblables, et que nos aïeules n'ont pas eu la vie facile !) et peut faire réfléchir par moments. Un peu de détente, un peu de nourriture intellectuelle, un peu d'humour et d'auto-réflexion, je pense que le mélange est équilibré et il en résulte une lecture agréable et sympathique.

Je conseille ce roman aux mamans de tous âges, qui comprendront certainement mieux les situations que les femmes sans enfants. Mais ces dernières pourront néanmoins très bien apprécier l'humour et la plume de l'auteure très agréable.
Lien : http://calidoscope.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aethel_Lataniereauxlivres
  12 août 2013
Certains soirs je ressens l'envie de mettre mes lectures en cours de côté pour me plonger dans un livre du genre chick-lit, c'était le cas il y a quelques semaines et j'ai opté pour ce titre, je m'attendais à quelque chose de plus drôle et j'y ai trouvé quelques petits points négatifs mais globalement j'ai tout de même bien aimé.
Le style est assez spécial, l'histoire est racontée tour à tour par Karen (la mère) et Charlotte (l'adolescente) et nous découvrons aussi les souvenirs de Nan (la grand-mère), même si j'ai pu être un peu perdue une ou deux fois et où j'ai mis un petit temps avant de comprendre qui était la narratrice, ce genre ne m'a pas gênée, j'ai trouvé l'ensemble assez limpide et c'était une bonne façon de connaître un peu les pensées des trois héroïnes, même si pas toujours agréable car j'ai vraiment détesté le personnage de Karen.
C'est bien simple je l'ai trouvé ignoble ! Elle traite sa fille de pimbêche, de traînée, elle envoie bouler sa mère, elle est froide, amère, se plaint sans arrêt mais le comble est quand Charlotte tombe enceinte, oui elle a fait une connerie et a été idiote de ne pas se protéger et de ne prendre aucun moyen de contraception mais de là à ce que Karen la traite comme une merde, l'insulte de tous les noms, la harcèle presque pour qu'elle avorte, lui faire des réflexions à tire larigot... c'est insupportable, Karen a vécu la même chose et sait que cela demande des sacrifices certes, mais je m'attendais à ce qu'elle soit en rogne un moment et qu'elle finisse par soutenir et aider sa fille et au final elle est juste odieuse; j'admets qu'elle finit par être un peu plus agréable dans les dernières pages du livre mais cela ne rattrape pas toutes les saloperies qu'elle a pu faire précédemment et rien que sa présence m'a m'a gâchée ma lecture (et donné des envies de meurtres accessoirement !), de toute façon même si elle avait été plus "douce" envers sa fille, je crois que je n'aurais pas réussi à l'apprécier car j'ai tout simplement du mal à supporter quelqu'un qui passe son temps à ruminer ses problèmes ou ses regrets, au bout d'un moment c'est bon, c'est du passé, râler te servira à rien alors passe à autre chose, Karen n'y arrive pas et c'est pour cela qu'elle m'est très vite sortie par les yeux !
Charlotte et Nan, au contraire, ont aussi leur défauts mas je les ai trouvé bien plus attachantes et touchantes que Karen, bien que Nan ne soit pas vraiment mis en avant excepté en ce qui concerne son passé, qui est n'est pas inintéressant, mais j'aurais aimé savoir aussi ses pensées actuelles par rapport à son cerveau qui part un peu en cacahuète, sa fille qui aurait bien besoin d'une thérapie et de sa petite fille qui se fait mettre en cloque par le premier crétin venu, j'aurais aimé voir tout cela à travers ses yeux et cela m'a un peu manqué, au final Nan fait un peu office de personnage secondaire et c'est dommage.
Charlotte de son côté n'est pas toujours fut-fut mais je l'ai également apprécié et ait eu de la compassion pour elle quand on voit le soutien qu'elle reçoit de sa mère.
L'histoire se concentre donc sur ces trois femmes, des morceaux de leurs vies, leurs relations les unes avec les autres, leurs problèmes, dit comme cela ce n'est pas très excitant mais c'est plutôt pas mal à suivre, même si pas spécialement joyeux vu certains thèmes évoqués, quelques moments plus légers auraient été les bienvenus d'ailleurs, mais cela ne m'a pas empêché d'apprécier ma lecture et d'avoir été touchée par l'histoire de temps en temps.
Si Karen avait été moins imbuvable, l'histoire m'aurait encore davantage plu car le secret qu'elle découvre sur sa mère était intéressant et sa recherche pour ensuite savoir la vérité m'aurait sûrement fait plus d'effet si je n'avais pas autant détesté le personnage, en fin de compte cela m'a un peu laissé indifférente et j'ai préféré découvrir le passé de Nan et la vie de Charlotte bien que ce qui la concerne est plus banal, souvent déjà vu ailleurs.
Bref, j'ai beaucoup parlé de Karen car elle m'a vraiment exaspérée mais en dehors de cela je n'ai pas de gros reproches à faire à ce livre, ce ne sera pas une histoire qui me marquera sur la durée et ce n'est pas un coup de coeur mais je garde un bon souvenir de cette lecture.
Lien : http://au-fil--des-pages.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Heureuse
  02 août 2012
J'ai emprunté ce roman en pensant avoir affaire à de la chick-lit. Et bien pas du tout!!
Le début est troublant car on a trois voix qui s'expriment et la typographie ne les distingue pas très bien. Mais une fois qu'on s'est installé dans l'histoire et dans le style, ça va tout seul.
C'est un roman touchant, sur le rôle de mère, la place d'une femme. A travers les différentes aïeules présentes dans la mémoire de Nan, on évoque aussi l'épouvantable condition des femmes avant ...quand le fait d'être marié à un homme qui ne boit pas ou ne vous cogne pas était une sacrée chance.
Pas un chef d'oeuvre, mais bien agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          60
Audreyzaz
  17 juin 2008
J'ai beaucoup apprécié ce livre, 3 femmes, 3 générations, 3 destins : La grand-mère, la mère, la fille, chacune ayant un combat à mener, les histoires de familles, les secrets d'antan remontant à la surface. On se dit que ça pourrait très bien être notre grand mère (d'ailleurs quelques traits avec la mienne), notre mère, ou notre fille (pour les mamans) qui pourrait être contée dans ce livre.
Juste un reproche : Au début il n'est pas évident de savoir entre la grand mère, la mère ou la fille qui parle, en fait on reconnait par la suite aux différentes polices utilisées, mais sinon à part ça je n'ai rien à reprocher.
Ma note : 16/20
Commenter  J’apprécie          20
annec44
  23 octobre 2015
Je m'attendais à lire un roman de Chick lit, lecture détente, teintée d'humour et d'émotion !! Que nenni !! ce livre n'est pas drôle, les émotions sont fausses et l'histoire en elle-même est relativement plate. En tout cas, elle aurait pu être beaucoup mieux traitée !! La sénilité de Nan vire parfois à la moquerie, alors que cette grand-mère est empreinte d'une énorme tendresse (et pas si folle que ça....), les relations entre la mère et la fille ne sont absolument pas creusées, on assiste plutôt à un défilé d'anecdotes les unes à la suite des autres.
J'ai noté sur la fin un énorme anachronisme qui m'a fait hurler d'horreur, à se demander si ce livre a été relu avant d'être publié...
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
line70line70   23 mars 2011
L'histoire de chacun est le produit de l'histoire de quelqu'un d'autre. Ce que nous croyons être notre expérience personnelle nous a été transmis par d'autres et on ne peut pas fuir cette réalité.
Et pourquoi le ferait-on ?
Commenter  J’apprécie          40
pititecalipititecali   16 mars 2013
"- Tu viens d'accoucher, ça n'a aucune importance, de quoi tu as l'air
C'est ton nouveau petit ami le garçon avec tous les cheveux ?
- Non, c'est un ami... du lycée.
- Un sacré ami pour t'accompagner et te tenir la main comme ça. Il mériterait une médaille."
Commenter  J’apprécie          20
KimysmileKimysmile   29 mai 2013
Quand tout va mal, ne laissez personne vous dire que vous ne pouvez pas tomber plus bas.
Commenter  J’apprécie          30
afournafourn   27 août 2013
L'histoire de chacun est le produit de l'histoire de quelqu'un d'autre. Ce que nous croyons être notre expérience personnelle nous a été transmis par d'autres et on ne peut fuir cette réalité.
Et pourquoi le ferait-on?
Commenter  J’apprécie          00
GBGB   27 août 2017
Se souvenir, c'est comme avoir un album familial posé sur sa poitrine. (p. 383)
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : relations mère-filleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1067 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre
.. ..