AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782350872353
874 pages
Éditeur : Editions Héloïse d'Ormesson (19/09/2013)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Premier biographe à puiser dans un matériau nouveau - les carnets de Joseph Goebbels, publiés en 2006 -, Peter Longerich pénètre dans le cercle intime du pouvoir. Il démêle les relations complexes qui unissaient Goebbels, sa femme et Hitler dans un triangle amoureux, le rôle de confident du Führer qu'il a endossé jusqu'à la chute du régime, et dévoile la personnalité maniaco-dépressive de l'architecte de la propagande nazie.
Utilisant les enregistrements de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
tristantristan
  07 juin 2020
J'ai toujours été fasciné par ces gens qui sacrifient leur vie à une idée.
28 ans de prison pour Mandela pour finir président de la République.
10 ans au sommet pour finir minablement comme Goebbels. Terrifié par sa fin qui me sonne autant incompréhensible que les décennies de prison de Madiba (Goebbels se suicide ainsi que sa femme et ses cinq enfants pour ne pas vivre dans un monde qui ne serait pas le IIIè Reich -!-), je pensais en lisant cet ouvrage en savoir plus sur la personnalité de Goebbels pour arriver à comprendre les ressorts psychologiques et les névroses responsables de cette fin.
Malheureusement, le livre présente sous un aspect purement chronologique les évènements politiques et guerriers de la période et le travail du Dr Goebbels à chaque étape.
L'aspect "humain" (?) de l'individu est occulté.
Tout au plus, en refermant le livre, ai-je la conviction que cet homme, falot, médiocre (il n'arrivait même pas à contrôler seul toute la propagande du Reich) ne devait sa position qu'au fait qu'en restant marié, il donnait une façade acceptable à la relation intime de Magda Goebbels et d'Hitler. Il reste pour moi le numéro Deux de la criminalité nazie.
Monomaniaque obsessionnel de la haine des Juifs - son Mantra-, il n'a jamais produit aucune idée révolutionnaire.
Cependant, il a érigé en art les fake news d' Etat.
Il a fait école depuis, bien évidemment.
Reste à signaler que sa médiocrité ne lui aurait certainement pas permis, à partir d'une maladie qui tue 0% de la population mondiale, de priver de toutes libertés un peuple en son entier et de mettre l'économie par terre. Les élèves ont dépassé le Maître. (Simple opinion, bien entendu)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
akhesa
  16 février 2014
Livre ardu mais o combien interessant quant a la personnalite narcissique et depressive de cet individu.C'est grace en grande partie a ses carnets,a ses cahiers,a ses journaux que l'auteur a pu ecrire cette edifiante biographie.On y trouve trace d'actes,d'idees politiques d'Hitler et un lien peut etre clairement apporte et justifie,les carnets de Goebbels peuvent etre consideres comme une valeur sure et historique valable.On apprend que les grandes manifestations du peuple,les marques de sympathie et de soutien au Furher,ne sont pas spontanees mais organisees avec minutie par le ministere de la propagande;c'est une mise en scene dont sont obliges de participer tout le peuple allemand.Tout au long de sa vie et de sa carriere,Goebbels avait un besoin fondamental de reconnaissance de son idole;cette reconnaissance jamais assouvie fut le principal moteur de sa vie.Toute sa vie a été en complete osmose avec les dires et les pensees d'Hitler.A la fin de la guerre,il était parvenu a se lier avec Hitler dans une relation de veritable confiance et d'intimite,et a obtenir la position d'unique favori.Pendant vingt ans,il aura vecu sa vie privee,familiale et politique sous le joug psychologique et ardemment desire du Furher,et ce jusque dans sa propre mort et celles de ses enfants.
Biographie impressionnante quant au travail de recherche et de mise en relation des evenements de l'histoire avec les carnets de vie
Je vous souhaite une bonne lecture
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
nena
  02 mai 2018
Livre important pour comprendre. L'historien allemand Peter Longerich a puisé dans les carnets intimes de Goebbels pour expliquer le cheminement de cet homme devenu l'un des piliers du gouvernement sous Hitler, il était le ministre de la Propagande. Un homme dépressif, en admiration devant Hitler, avec un besoin incessant de reconnaissance. Il saura manipuler le peuple allemand au moment des victoires mais aussi lors des défaites. le couple qu'il forme avec Madga se réfugiera dans un bunker à Berlin avec leurs six enfants Après le suicide d'Hitler, Mme Goebbels tuera tous ses enfants au cyanure avant de se suicider ainsi que son mari. fidélité au Führer jusque dans la mort
Commenter  J’apprécie          50
Nikoz
  21 janvier 2019
une (première partie de ) biographie assez factuelle. rien d'extraordinaire.... peut être est-ce là l'extraordinaire?
Commenter  J’apprécie          21


critiques presse (1)
LeFigaro   31 octobre 2013
Le plus extraordinaire de ce livre se trouve dans le contraste saisissant entre le sentimentalisme dont Goebbels faisait preuve avec les femmes et son mépris absolu de la vie humaine.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
tristantristantristantristan   03 mai 2020
Joseph Goebbels développa à la tête du ministère de la Propagande un style de direction à l'image de son égotisme, les activités qui y étaient menées ayant pour vocation d'être l'expression de son génie. (...) Dans une de ses rares autocritiques, il décrivit son propre comportement à l'automne 1937 en ces termes: "Le vieux mal: soit je fais quelque chose tout seul, soit je me réjouis de ce que cela n'aboutit pas."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
tristantristantristantristan   05 mai 2020
Goebbels avait donc pour ambition d'impliquer ostensiblement "le peuple", dont le manque d'enthousiasme guerrier s'était manifesté avec tant de netteté quelques semaines auparavant, dans une opération barbare - prétendument collective- contre les Juifs allemands, destinée à exposer aux yeux de tous la détermination et la radicalité idéologique de la "communauté du peuple".
Commenter  J’apprécie          140
akhesaakhesa   11 février 2014
Dans son discours Goebbels expliquait que les abus sexuels commis par les ecclésiastiques ne constituaient pas de "regrettables cas isoles",mais denotaient plutôt une decheance morale generalisee.Jouant la carte du père de famille ecoeure,Goebbels n'hesita pas a entrer dans les détails de la scandaleuse degradation des mœurs:les jeunes mineurs etaient contraints a la fornication dans les sacristies apres la confession;les victimes etaient recompensees par des images pieuses pour leur obeissance aux désirs obscènes des criminels,les ados abuses signes et benis apres la fornication
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
akhesaakhesa   15 février 2014
Goebbels déclarait dans la presse,menacant,que la place des juifs allemands dans la vie publique,privee et commerciale dépendaient du comportement des juifs en Allemagne,mais aussi et surtout du comportement des juifs dans le monde.S'ensuivait un avertissement aux pays etrangers anti-allemand qui eraient bien de laisser ce probleme et sa resolution aux Allemands eux-mêmes.S'ils eprouvent le besoin d'intervenir en faveur des juifs allemands et de prendresoin d'eux,ceux-ci se tiennent a leur disposition dans les quyantites voulues
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
tristantristantristantristan   07 juin 2020
Depuis la fin mars et le début d'avril, Goebbels avait ordonné un renforcement de la propagande antibolchevique et antisémite. La découverte du charnier de Katyn lui offrit la chance inespérée de faire de ces thèmes le leitmotiv de la propagande allemande. Les fosses communes contenaient les cadavres de plusieurs milliers d'officiers polonais, exécutés par les Soviétiques en 1940. Le 14 avril 1943, il nota, après avoir obtenu l'autorisation de Hitler, que la découverte du charnier serait "utilisée à grande échelle dans la propagande antibolchevique". Il serait possible de "tenir quelques semaines" avec les informations liées à l'affaire.
pp.299, 300.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Peter Longerich (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter Longerich
Gérard part en live #5
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1026 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre