AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de beberoots


beberoots
  07 octobre 2017
Tout d'abord je remercie Babelio et les éditions du Seuil pour cette découverte pour le moins étonnante !! Je voulais absolument lire ce roman, grâce à eux voilà qui est fait !!

Jonas et ses potes habitent une ville moyenne, dans une zone pavillonnaire moyenne, dans des maisons moyennes. Ils ne rentrent pas dans les statistiques sur les banlieues, ne sont pas des racailles, ni issus de familles aisées, bref ce sont des jeunes moyens dont personne ne se préoccupent sauf quand il s'agit des statistiques du chômage. Ils ne savent pas trop quoi faire de leur journée, ni de leur vie, à part fumer des joints, jouer aux cartes, fumer des joints, boire des bières, faire pousser de la weed et la fumer... Ils fuient l'avenir, n'ayant aucune perspective, il est difficile de l'imaginer, l'inconnu fait peur. Tous pensent à partir mais la léthargie les emprisonne, peut-être le manque de courage et d'imagination les empêchent de bouger. Ils sont statiques alors que tout le monde et la société les poussent à faire quelque chose. Faire quoi alors ? On s'en fou ! Faire quelque chose !

Pendant toute la lecture je me suis demandée si j'allais en voir le bout ! Je me disais "Bon j'arrête... Encore 10 pages et c'est bon... Demain je passe à un autre...". Et finalement je l'ai terminé ! Je salue la performance stylistique. Jonas m'a raconté son quotidien comme si je l'avais en face de moi, avec ses mots, ses expressions, ses fautes de grammaire (souvent je me suis dit "sérieux, il a osé, mais elle est énorme quand même !!"). L'auteur fait poser la question du langage, il utilise celui qui colle le mieux à son personnage, ce que tous les auteurs ne font pas malheureusement ! Et d'ailleurs pourquoi en utiliserait-il un autre ? Son personnage, ainsi que toute sa clique ont leur langage propre et leur argot, ça fait partie de leur personnalité. C'est si délectable qu'il serait dommage de s'en passé. L'auteur à l'image de son personnage ne prend pas le temps de ponctuer son texte, pas de retour à la ligne pour les dialogues... Ce qui rend parfois le texte un peu étouffant mais on s'y fait vite !!

Ce livre m'a fait revivre certaines soirées où j'étais plus jeune, bon ok pas besoin de remonter bien loin !! Et oui parfois les filles sont admises dans ces soirées enfumées !! L'auteur montre bien le mélange d'insouciance et d'engourdissement de ces soirées. J'ai l'impression que ce sont des ados attardés qui évitent les sujets trop profonds qui fâchent parce qu'ils n'ont pas les réponses et ne veulent surtout pas y réfléchir. Ici encore il s'agit de peur ! le fond m'a beaucoup moins touché que la forme, Jonas m'a énervé, j'ai eu envie de le secouer, mais apparemment rien n'y fait ! Par son personnage David Lopez nous dresse un portrait peu réjouissant de notre société, ennuyeuse, avec beaucoup de problèmes et peu de conviction...

Et puis je n'ai pas trouvé grand intérêt aux chapitres sportifs, la boxe et le foot, très peu pour moi, d'autant plus que l'auteur ne fait pas l'économie des descriptions ! Donc ce livre était un long combat mais je ne suis pas déçue d'en être arrivée au bout !!
Lien : https://lesmotschocolat.word..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle