AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290111716
Éditeur : J'ai Lu (21/09/2016)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Donner du sens à chacun de nos gestes, à chacune de nos initiatives, pour tendre au bonheur. Dominique Loreau, grand auteur à succès, nous propose dans ce nouvel opus les clés de son art de vivre : créer de l'ordre autour de soi pour en ressentir en soi.

« Au-delà de ces questions purement pratiques, c'est une nouvelle philosophie de vie qui vous est proposée ici, pour ainsi avoir plus de temps pour vous, pour les autres, profiter de l'instant présen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
petitsoleil
  14 juin 2015
Comme souvent, Dominique Loreau nous propose un livre bien construit, clair, intelligent sur le tri et le désencombrement.
A mon avis, la 2e partie de ce livre remplace amplement le livre de Marie Kondo "La magie du rangement" (livre que j'avais acheté surtout pour en faire cadeau, mais que j'avais lu par curiosité).
Bienfaits du rangement, méthodes et pistes pour se désencombrer, pour bien trier, bien ranger ... Un livre bien pensé. Bonne lecture et bon rangement.
Commenter  J’apprécie          406
LeBlogLitteraire
  27 juin 2017
L'art de mettre les choses à leur place est un livre à mettre entre toutes les mains. Sans exagération aucune, je pense qu'il faut l'avoir lu au moins une fois dans votre vie, car ce que vous y aurez appris vous servira pour le restant de vos jours. Pour vous convaincre: après l'avoir lu et appliqué les méthodes de rangement conseillées, je me suis retrouvée avec 3 énormes boîtes en carton d'encombrants alors que j'avais déjà fait le grand rangement il y a à peine quelques semaines et pensais avoir jeté tout le superflu.
Ce petit livre pratique se lit très vite, l'auteur y employant un langage simple et accessible à tous, le tout quelques fois joliment illustré. Dominique Loreau nous explique que les méthodes de rangement se transmettaient auparavant de génération en génération. Or, de nos jours, nous vivons de véritables évolutions qui se produisent très rapidement. de nouveaux objets apparaissent chaque jour dans nos magasins, avec de nouvelles utilités. Sans parler de l'avancement des technologies et de la création de robots ménagers ou autres sensés nous aider mais qui finalement encombrent nos intérieurs. Alors comment faire de l'ordre dans tout ça et par quoi commencer?
« Une place pour chaque chose… chaque chose à sa place. » Précepte populaire
Avant tout, oubliez complètement votre façon de ranger habituelle. Autorisez-vous à changer vos habitudes et à en adopter de nouvelles, même si elles vous semblent au début quelque peu bizarres. Je me souviens avoir trouvé légèrement farfelu l'idée de ranger ses sous-vêtements dans la salle de bain (l'auteur explique que cette place est tout à fait logique puisque c'est dans cette pièce que nous les mettons sur nous). Finalement, après l'avoir appliqué chez moi, j'ai adoré les quelques secondes gagnées et le confort que ce changement m'a procuré. Ranger ses sous-vêtements dans la salle de bain, ou accrocher ses poêles sur le mur de la cuisine à portée de main, c'est appliquer la loi de proximité que l'auteur nous enseignera grâce à des exemples très concrets. En appliquant ensuite la loi de proximité lors de votre rangement, vous vous rendrez la vie plus confortable, vous aurez l'impression d'être « chez vous », dans un intérieur qui vous ressemble et qui vous semble plus fonctionnel. C'est un vrai bonheur.
« Ranger, c'est faciliter l'usage futur d'un objet. » Conseil d'un grand-père japonais à son petit-fils
Il m'a fallu le temps d'une journée pour appliquer les méthodes conseillées dans l'ouvrage. Tout d'abord, je me suis munie du nécessaire: j'ai prévu une grande surface au sol inoccupée (vous comprendrez pourquoi plus bas), des boîtes de rangement en plastique (uniquement carrées ou rectangulaires, pour bien les empiler), des étiquettes (il est important de tout étiqueter même si le contenu de la boîte vous semble évident: c'est un moyen de laisser votre esprit penser à autre chose pendant que votre cerveau rangera naturellement l'objet en question dans la boîte étiquetée à cet effet), du ruban prévu pour éviter de dépasser sur les murs lorsqu'on les met en couleurs (pour coller les câbles entre eux, ce type de skotch se décolle et se recolle facilement), des petits sachets en plastique avec fermeture (comme les sachets de congélation, pratiques pour ranger les petites choses), des élastiques et des grands cartons pour les déchets (attention, il va y en avoir beaucoup plus que vous ne le pensez!)
Dominique Loreau nous conseille de prendre un grand tapis, et de le séparer en 4 catégories (où vous étalerez des objets tour à tour dans l'ordre repris plus bas):
ce qui est utilisé le plus souvent (à replacer dans les endroits les plus faciles d'accès)
ce qui n'est utilisé que de temps en temps (à ranger dans des boîtes ou des casiers placés dans le bas d'un placard)
ce qui est rarement utilisé (à mettre tout en haut d'un placard)
ce qui n'est jamais utilisé (et qui doit donc partir)
Et de procéder dans l'ordre suivant:
les vêtements et autres articles en tissu (draps, couvertures,…)
livres et documents
vaisselle, ustensiles de cuisine et nourriture
les petites choses (DVD, gsm, chargeurs, les câbles,…)
souvenirs et objets sentimentaux
Après y avoir passé un peu de temps, avoir pris sur vous pour jeter des objets desquels vous pensiez ne jamais vous séparer et avoir trouvé une nouvelle place stratégique à chaque chose, vous pouvez enfin savourer les fruits de vos efforts et qui ne seront pas minimes! Avec un sentiment qui se rapproche de l'extase, vous verrez que L'art de ranger les choses à leur place permet de ranger TOUTE la maison, de faire le ménage chez soi et dans sa tête, de se dégager du temps et de l'espace et surtout à bien réfléchir dorénavant avant d'acheter un nouvel objet, car chez vous, chaque chose aura désormais sa place!
« Ce qui est fonctionnel est beau. » Frank LLOYD WRIGHT
Lien : http://lebloglitteraire.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
fanfan50
  09 octobre 2015
J'aime beaucoup le côté pratique des ouvrages de cet auteure.
J'ai lu rapidement celui-ci en notant quelques bonnes idées de rangement pratique.
M'en servirais-je ? Cela est une autre histoire.
Mais la façon qu'a Dominique Loreau de rapprocher ses propos de la culture nippone me plaît.
Un petit haïku de Issa Kobayashi page 28 :
" Matin de printemps
Mon ombre aussi
Déborde de vie"
Ou page 131 de Han Fei :
"Chaque chose a une place,
Tout objet a un usage
Tout est là où il se doit".
Et pour finir, j'ai bien aimé le chapitre consacré à une mère japonaise et l'éducation de sa fille, page 174.
'Le jour de son troisième anniversaire, j'appelais ma fille et lui annonçais le cadeau que j'allais lui faire : le privilège, désormais, d'ouvrir et de fermer à sa guise tous les rideaux de la maison, matin et soir. Je lui expliquais que maintenant elle était grande et que je lui faisais là un grand honneur auquel, je l'espérais, elle saurait être à la hauteur. Ma petite fille fut ravie de ce "cadeau" et chaque matin, chaque soir, elle eut désormais hâte de mettre à exécution cet important devoir".
"Le travail d'un enfant est de parfaire son éducation tout comme celui d'un adulte d'aller travailler."
"Il n'est normal ni bon, ajouta-t-elle, qu'un enfant reçoive de l'argent de poche sans ne rien faire : il ne comprendrait pas plus tard la valeur de l'argent reçu en échange du travail fourni."
Il y a plein de petits principes de vie dans cet ouvrage qui me plaisent énormément et sa lecture m'a fait beaucoup de bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
DocteurVeggie
  04 février 2017
J'ai toujours aimé l'art de la simplicité de Domique Loreau et j'ai également d'autres livres de sa part comme l'art de liste, faire le ménage chez soi pour en soi.
Pour le coup, elle ne respecte pas un point dont elle parle dans l'un de ses bouquins : "L'accumulation de livres". Il serait temps pour elle de cesser de sortir un livre par an. Par contre il faudrait qu'une maison d'édition reprenne tous ses ouvrages pour n'en faire qu'un nous serons dans l'art de la simplicité et dans l'art de l'essentiel.
Commenter  J’apprécie          110
Christelle83230
  27 mai 2018
Cet ouvrage structuré, clair et futé traite de l'art de trier et désencombrer son domicile.
Il remet en cause nos habitudes et nous oblige à en adopter des nouvelles, mais qui somme toute apparaissent comme plus logiques, en développant des méthodes de rangement éloquentes.
Ce livre utile, se veut simple et accessible à tous. Instructif, on peut régulièrement le réouvrir tout au long de sa vie, en fonction de ses aspirations.
J'apprécie beaucoup cette auteure pour le côté efficace et concret de ses ouvrages. Tout comme dans "L'art de l'essentiel", on y retrouve des références à la culture japonaise, ainsi que des préceptes de vie, avec des suggestions bien introduites.
Ici, "L'art de mettre les choses à leur place" s'adapte à toute la maison et permet de faire de l'ordre chez soi mais en soi.
En général, à l'issue de la lecture, on passe tout de suite à l'action !
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
petitsoleilpetitsoleil   14 juin 2015
Maintes personnes âgées sont accoutumées, chez elles, à un certain ordre.
Elles n'accepteraient pour rien au monde d'en changer, craignant d'être déstabilisées. Mais cela les empêche, malheureusement, de s'adapter aux changements de la vie.

L'ordre de chaque chose ne devrait pas être permanent.
Chacun a besoin, au fil du temps et des circonstances de se réajuster selon ses besoins qui, eux, changent !

(...) Quel que soit l'âge, vivre, c'est aller de l'avant.
C'est aussi accepter de ranger ... son passé. Et reconnaître ses limites.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232
petitsoleilpetitsoleil   14 juin 2015
Sans rangement, le monde n'est, certes, pas viable.
Mais un endroit rangé n'a pas nécessairement à ressembler à une cellule de moine. Un peu de fouillis "artistique" est la preuve de l'originalité et de la fantaisie de son propriétaire.

Ranger, c'est en effet aussi embellir.
Si le désordre est laid et stressant, le manque de souplesse et l'absence de fantaisie dans un intérieur le sont autant.
Un intérieur trop rangé n'est ni chaleureux ni accueillant.

L'avantage du vrai rangement (une place pour chaque chose et chaque chose à sa place) est qu'un "mini-fouillis" peut être éradiqué en quelques secondes.
Il serait faux de confondre rangement et psychorigidité. Quelques journaux au sol, près de son canapé ou un mug vide sur sa table de nuit ... je n'appellerais pas cela du "fouillis".
Juste la preuve que votre vie est gaie, animée et confortable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          53
petitsoleilpetitsoleil   14 juin 2015
Un appartement rangé apaise.

Nous vivons dans une période extrêmement chaotique : catastrophes naturelles, instabilité économique, changements sociaux à travers le monde ... Les différents modes d'information font chaque jour pénétrer chez nous les désordres du monde. Alors, mettre au moins de l'ordre dans son petit territoire intime, c'est se créer un havre de paix, de stabilité, de bien-être.

Ranger revient alors à refuser de se laisser envahir par la confusion du monde extérieur.
A se protéger. A s'assurer que son espace, lui, au moins, reste stable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
petitsoleilpetitsoleil   14 juin 2015
L'ordre, c'est toujours RANGER mais non moins RETROUVER.

(...) C'est l'aboutissement de l'observation de plusieurs principes, dont les facteurs de classements dominants peuvent se définir ainsi :
- la fréquence ou la rareté d'utilisation (rôle du temps)
- la netteté de la vision (rôle de l'œil)
- la facilité de préhension (rôle de la main)
- l'endroit le plus proche de là où l'objet va être utilisé (loi de "proximité" )
- le choix de l'espace choisi pour le ranger (juste rapport entre la taille d'un objet et celle de son contenant)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
petitsoleilpetitsoleil   14 juin 2015
Ranger, ce n'est pas seulement rassembler mais aussi réorganiser son quotidien ; réviser ses choix, revoir ses priorités, c'est-à-dire reconsidérer ce qui est primordial, important puis secondaire et enfin superflu.

En décidant de la vaisselle que l'on utilise le plus régulièrement, on prend conscience de son alimentation. Bols à snacks ? Assiettes à spaghettis ? Ramequins à salade ?

On se découvre peu à peu ;
quels sont les vêtements que je porte le plus souvent ?

(...) Ranger, et c'est dans la pratique qu'on le réalise vraiment, aide donc à prendre conscience de son propre mode de vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Dominique Loreau (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dominique Loreau
Dominique Loreau, auteur de "l'art de l'essentiel", aide un collaborateur de Psychologies.com à organiser son bureau.
Cred. Musique: Mixdeluxe
autres livres classés : rangementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
175 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre