AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782221109311
288 pages
Éditeur : Robert Laffont (15/11/2007)
3.48/5   131 notes
Résumé :
Et si vous essayiez les listes ? " Les listes nous offrent un support indispensable.

Que ce soit pour faire table rase avant de mieux repartir dans la course des jours ou pour entreprendre un travail de fond sur le sens de sa vie, elles constituent l'un des moyens les plus accessibles, les plus amusants et les plus efficaces de se libérer intérieurement".

Dominique Loreau en apporte la preuve dans cet ouvrage... à la fois guide pratiq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
3,48

sur 131 notes
5
5 avis
4
4 avis
3
7 avis
2
3 avis
1
0 avis

Kittiwake
  04 novembre 2013
Dans cet ouvrage Dominique Loreau nous propose d'organiser notre vie à l'aide de listes. Les membres de Babelio l'ont compris et adopté le concept depuis quelques temps et l'on voit fleurir des listes diverses et variées qui regroupent en thèmes leurs lectures. Point n'est besoin pour ceux qui s'y sont essayé d'en clamer les louanges : cette recherche orientée est extrêmement enrichissante, bien aidée par notre ami Google, avec une arborescence en algorithme qui vous éloigne peu à peu des maigres éléments initiaux pour aboutir à une richesse de données fantastiques. D'autant que ce qui est trouvé hors sujet peut constituer un terreau pour d'autres recherches. C'est infini
Revenons à Dominique Loreau, qui nous propose de perdre un peu de temps pour en gagner beaucoup : pour l'avoir expérimenter, le départ en voyage préparé avec une check-list limite le risque d'oublier sa brosse à dents. Il en serait de même pour tout ce qui fait notre vie quotidienne, familiale, professionnelle....certes une liste de courses limite les débordements mais tout de même, dans certains domaines, en particulier quand des routines sont en jeu, une intériorisation peut suffire à s'en sortir. Est-il nécessaire que je couche sur le papier que lundi et jeudi c'est shampoing?
De même Dominique Loreau fustige le journal intime, trop volumineux, trop fourre tout...j'y opposerai deux arguments :
Réjouissons nous que Virginia Woolf et Anne Franck, sans parler d'Anaïs Nin, n'aient pas eu l'idée d'écrire des listes et non pas leur journal (d'autant que les deux exercices peuvent cohabiter)
Le défaut d'organisation apparent du journal ne tient plus à l'ère de l'informatique : indexation et tags compensent cet écueil

En fait, la où je rejoins l'auteur, c'est sur la vertu thérapeutique de l'écriture. Que ce soit en vrac ou en liste, la trace sur le papier ou l'écran, pas strictement superposables, j'y reviendrai, modifie l'impact de ce qui pourrait rester un voeu pieux. Écrire donne du corps à quelques éléments élus de notre dialogue intérieur. Et sans doute qu'écrire à la main sur du papier en augmente encore la portée ( que penser de cette réforme de l'enseignement dans une grand nombre d'états aux USA, qui substitue le clavier au crayon?)
Créer des listes est sans aucun doute un moyen de structurer sa pensée. Il faut rester vigilant pour ne pas en devenir l'esclave au risque de devoir construire des listes de listes, voire des listes de listes de listes . Au secours!

Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          312
madameduberry
  25 septembre 2015
-Rien compris à ce livre
-Prévoir de le relire avec un stabilo
-N'ai pas saisi l'intérêt des listes généralisées
-Celle des choses à faire s'allonge de façon décourageante
-Celle des choses faites ne me sert à rien qu'à me décourager encore plus: elle est si courte
-La liste des courses finit en général oubliée dans l'entrée et ne me sert donc à rien dans le magasin
-Je trouve que les listes hachent la pensée
-Ecrire une sorte de powerpoint de mon quotidien me rend morose
-Je soupçonne aussi que cela me rend de plus en plus stupide.
-J'arrête.
Commenter  J’apprécie          218
ivredelivres
  10 février 2009
C'est le meilleur moment pour lire ce livre, qui n'a pas au début d'une année nouvelle fait la liste de ses souhaits, des choses à faire absolument, des résolutions à tenir ?
« je vais aller à la piscine une fois par semaine... »
« je nettoie ma voiture demain et je défais le sapin ....»
« la liste des écharpes pour la famille : une pour Julie, une pour Paul et une pour ma grand-mère »
« je note les menus que j'ai concocté à mes invités »
« la liste des voeux à envoyer »
bref me voilà en train de faire des listes, cela me rassure, me réconforte, me donne l'impression de voir plus clair.
C'est un procédé vieux comme le monde et pratiqué par tous, mais élevé au rang « d'art » par Dominique Loreau car ses propositions dépassent largement les listes habituelles.
Elle nous dit : Les listes font partie de notre quotidien comme de notre mental....Elles nous aident à garder le contrôle de notre vie, à gagner du temps, à éviter les oublis, la confusion, le stress...
Il y a les listes classiques :
listes des livres lus
liste des films vus
la liste pour faire les valises
Il y a les listes plus personnelles, plus nostalgiques, plus curieuses :
les pays que je souhaite visiter
les tableaux que je veux voir avant de mourir
les choses que j'aime, celles que je déteste
Les dix actions dont je suis fière ....et les dix autres .....
La liste des choses à oser faire
L'auteur nous propose des listes très variées, parfois amusantes, d'autres plus pratiques, pour ma part j'ai bien aimé les « listes pour prendre soin de soi » et « les listes des mille et un plaisirs » Cet art très développé au Japon, est un moyen « d'enrichir sa vie » et puis si vraiment vous vous prenez au jeu, vous pouvez faire un vrai livre de listes, les japonais affirment qu' « au delà de 10 ans un tel livre est un trésor »
Je suis fanatique de listes depuis toujours : les envies de vacances, les prochains gros achats, les idées de cadeaux quand elles viennent, et bien sur les livres lus, ceux que je vais lire, ceux que je rêve d'acheter (surtout d'énormes livres d'art très très très coûteux) les films vus dans l'année, mes morceaux de musique préférés ...etc.
Lien : http://asautsetagambades.hau..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
domi59
  24 juin 2010
Ce livre est écrit par Dominique Loreau, écrivaine française, installée au Japon depuis plus de 25 ans.
Elle débute son ouvrage par des listes pour le ménage, la cuisine, les voyages, et toutes sortes d'activités pratiques, elle poursuit ensuite avec les listes pour apprendre à mieux se connaitre, continue avec celles pour prendre soin de soi et termine en beauté avec les listes pour les mille et un plaisir, sans oublier en passant, les conseils pour faire des listes. Ce petit bijou à lire est rempli d'exercices, de belles pensées et d'humour.
Voici ce qu'elle écrit dans l'introduction : « de par sa concision et sa forme ramassée, de par la simplicité de sa présentation et l'immédiateté de son approche, de par le prisme des mots qu'elle concentre, la liste nous donne une voie d'accès directe à l'exploration illimitée de notre vie. Forme de langage et de savoir, elle permet d'aborder les faits avec une clarté magique qui les rend évidents et nous amène à nous enrichir et à mener notre vie avec plus de profondeur.
Se constituer des listes de ses souvenirs, de ses rêves, de ses aspirations, de ses goûts, aller chercher au plus profond de soi toutes sortes de trésors cachés, de pouvoirs créatifs, de souvenirs, de rêves abandonnés, faire remonter à la surface mille parcelles de son soi jusque-là diffus ou ignoré, affiner ses sens, se restructurer, réfléchir, évoluer, apprivoiser le silence et la solitude, se simplifier la vie mais aussi la valoriser, voilà ce que permettent les listes. Quel moyen plus agréable, plus efficace et plus gratifiant de faire ce que l'on veut pour soi, par soi et en soi ? »
À lire et à faire……… absolument!

Lien : http://journal-creatif.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
mavilleret
  16 juin 2020
Dans l'art des listes, Dominique Loreau s'attache à la fois à l'aspect pratique des listes ainsi qu'à leur pouvoir spirituel.
J'ai toujours été une passionnée des listes : d'une simple liste de courses à un récapitulatif de ce qui me rend heureuse dans ma vie ou des voyages que j'ai fait, il y a là la possibilité pour chacun d'y trouver son bonheur et sa propre voie. Je pense que les listes peuvent avoir des vertus thérapeutiques.
On parle beaucoup à notre époque de développement personnel. Notre société actuelle est en pleine mutation et nous avons la chance de pouvoir réfléchir à notre bien être et analyser le cours de notre vie. Par conséquent, Je trouve que cet ouvrage aborde avec légèreté et optimisme les grandes questions existentielles. Il est accessible à tous même à ceux que le développement personnel et la tendance bien-être pourraient rebuter. Ces derniers, plutôt que de se jeter sur des ouvrages de pacotilles présentés en tête de gondoles des libraires, devraient empoigner ce petit livre avec volonté car je suis sûr que cela pourra éclairer leur lanterne.
J'aime beaucoup la dédicace de Dominique Loreau car elle résume tout à fait l'objectif de cet ouvrage :
A tous ceux qui veulent :
Se simplifier l'existence
Aller à la découverte d'eux-mêmes
Garder le meilleur de leurs souvenirs
Découvrir mille et un petits plaisirs
Trouver le véritable chemin de leur vie.
L'organisation de l'ouvrage par thématique de listes permet de l'aborder selon l'humeur du jour et l'état d'esprit du moment.
La dernière partie plus théorique nous invite à nous lancer à notre tour et Dominique Loreau nous guide dans ce qu'elle décrit comme la « rédaction d'un journal minimaliste.
Mes exemples de listes préférés sont : la liste des petits rien, la liste de ses souvenir pour ne rien perdre, les listes de voyage, liste des mots ou citations qui rendent heureux….
En conclusion, pour moi, ce livre m'a permis de mettre beaucoup de mots sur ce que je ressentais et quand les émotions ou les ressentis s'écrivent, ils deviennent beaucoup plus et clairs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ivredelivresivredelivres   10 février 2009
« La liste nous donne une voie d’accès directe à l’exploration illimitée de notre vie. Forme de langage et de savoir, elle permet d’aborder les faits avec une clarté magique qui les rend évidents et nous amène à nous enrichir et à mener notre vie avec plus de profondeur.
Se constituer des listes de souvenirs, de ses rêves, de ses aspirations, de ses goûts, aller chercher au plus profond de soi toutes sortes de trésors cachés, de pouvoirs créatifs, de souvenirs, de rêves abandonnés, faire remonter à la surface mille parcelles de son soi jusque là diffus ou ignoré, affiner ses sens, se restructurer, réfléchir, évoluer, apprivoiser le silence et la solitude, se simplifier la vie mais aussi la valoriser, voilà ce que permettent les listes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
ErnestineRadioconducteurErnestineRadioconducteur   14 février 2017
Les défauts que l'on remarque chez les autres sont souvent ceux sont on se sent menacé de souffrir, soi; et les qualités, celles que nous aimerions avoir.
Faites les portraits d'êtres chers, notez ce qu'ils vous ont apporté, ce qui vous transforme à leur contact. Chaque personne aimée nous apprend à regarder et apprécier le monde avec ses yeux à elle.
Commenter  J’apprécie          40
Maria91Maria91   08 avril 2019
Par la prise de conscience, vous pouvez faire ce que vous voulez de vos pensées, de vos journées, de votre vie. La puissance est en vous. À vous de la réactiver par les listes.
Commenter  J’apprécie          40
Maria91Maria91   12 avril 2019
Une émission de télévision japonaise expliquait un soir que le but de la lecture et de l'écriture était de mieux vivre.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Dominique Loreau (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dominique Loreau
5 livres sur le minimalisme à lire absolument.
autres livres classés : developpement personnelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
216 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre