AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2740420773
Éditeur : Mango (09/03/2006)

Note moyenne : 4/5 (sur 16 notes)
Résumé :

Bien qu'âgé d'à peine dix-huit ans, Tristan est un tri-récidiviste. Pour échapper à la réclusion à vie, il accepte de faire partie de l'expédition militaire sur Médusa, la planète d'origine des créatures mi-poulpes mi-méduses qui ont envahi les océans de la Terre. Objectif : la destruction des Meds. Mais la mission échoue. Les Terriens sont capturés et gardés en observati... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Mladoria
  07 octobre 2015
Tristan, dénommé "Triss", jeune délinquant se retrouve contraint et forcé de participer à une expédition pour une planète lointaine du nom de Medusa. Son but, anéantir les envahisseurs "Meds". La coopération entre humains ne va pas être simple, les ennemis ne sont pas toujours ceux qu'on croit.
Le style est simple mais assez recherché, les références littéraires sont nombreuses. J'ai adoré ces extra-terrestres originaux et terriblement attachants (beaucoup plus que leurs homologues humains) tout comme leur planète d'ailleurs.
L'intrigue est crédible, sensible et pleine d'humanité. La fin ouverte laisse vraiment place à l'imagination et j'adore ce genre de fin dans les livres de science-fiction qui laisse augurer le pire comme le meilleur ou un entre-deux, de quoi créer sa propre suite à l'histoire.
L'univers qu'a créé Frédérique LORIENT me plaît infiniment tout comme les principes sous-jacents qu'elle véhicule : l'entraide, la tolérance, la découverte de l'autre, l'espoir.
Un sublime planet opera, SF jeunesse, certes mais de qualité supérieure, publié dans la collection Autres Mondes avec une magnifique couverture illustrée par Philippe MUNCH, ce ne peut que donner envie.
Bonne lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          165
terryjil
  18 juin 2016
Danseurs de lumière se lit vite et bien. L'histoire est plutôt belle, avec des références à 1984 ( les voix de la cellule) et Fahrenheit 451 ( l'interdiction des livres). Mais le diminutif de Tristan, Triss, me fait un peu trop penser à Kriss de Valnor, et j'ai passé le livre à visualiser une ado et pas un ado... le livre souffre aussi d'un peu de simplisme: le nom du gars le plus méchant, c'est Dork... Ah, avec un nom pareil, bien dur, qui s'apparente à dark en anglais, pas de danger qu'il révèle un peu de gentillesse, vous êtes prévenus! Et je n'ai pas du tout apprécié la fin, un peu trop vague à mon goût, j'ai même cru qu'il y avait une suite. Autant je comprends les zones d'ombre d'un récit qui ne se raconte pas du point de vue d'un narrateur omniscient (le destin du père de Triss, le langage ou la raison de la déliquescence de la civilisation méduséenne), et l'agaçante romance/non-romance entre Tristan et Loé, autant arrêter le récit là où Frédérique Lorient l'a stoppé me semble frustrant, voire aberrant.
Un livre distrayant et réflexif, voire même un peu poétique, mais loin de la maîtrise de la trilogie des tripodes, des Secrets d'Aramanth, de la saga Harry Potter ou des Royaumes du Nord...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Virgule-Magazine
  19 février 2019
L'avis de Jonathan, 13 ans : Cette histoire est très bien tournée. Ce roman de science-fiction fait réfléchir. Il y a beaucoup de rebondissements. J'ai beaucoup apprécié.
Commenter  J’apprécie          40
kadeline
  14 juillet 2016
Un petit roman ado qui ne paie pas de mine, dont on ne parle pas spécialement et qui m'a fichu une sacrée claque. C'est beau autant du point de vu de l'écriture simple mais poétique ou des messages qui sont instillés tout le long en particuliers à la fin. Gros coup de coeur pour moi.
Commenter  J’apprécie          20
zazimuth
  17 septembre 2010
C'est l'histoire de Tristan, envoyé en expédition militaire sur la planète Médusa pour échapper à la réclusion à perpétuité. Son crime ? Avoir résisté à un système, un gouvernement abrutissant où la culture et L Histoire n'ont plus de place. Les Terriens de cet univers imaginaire d'anticipation craignent les "Meds", mi-poulpes mi-méduses" qui envahissent les océans de la Terre. Or, au cours de sa mission, Tristan va s'immerger (au sens propre d'ailleurs !) dans la communauté des Meds et en découvrir le fonctionnement, la beauté et... l'intelligence.

Lien : http://toutzazimuth.eklablog..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
MladoriaMladoria   07 octobre 2015
[...]il avait volé des livres...
Lui qui n'en avait pas ouvert un seul pendant les seize premières années de sa vie ! Les écoles-écrans avaient bien fait leur travail. Il y avait appris les quelques rudiments nécessaires pour travailler sans réflexion ni rébellion pour une usine quelconque. Il aurait parfaitement pu passer sa vie à côté d'une montagne de livres et ne pas ressentir une seule fois l'envie d'en ouvrir un.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          77
MladoriaMladoria   07 octobre 2015
T'es un drôle de mec. Tu donnes l'impression de planer à cent mille. Réveille-toi vite ou tu feras pas long feu. Les bouquins, c'est fini. Les belles histoires, c'est un luxe qu'on ne peut plus se permettre quand il s'agit de savoir si on va crever ou pas.
Commenter  J’apprécie          110
terryjilterryjil   19 juin 2016
Je me souviens d'un proverbe vachement bien, enchaîna Loé d'une voix rageuse: " Si un type te dit que tu es un cheval, fous-toi de lui. Si deux types te le disent, commence à y réfléchir. Si trois types te disent que tu es un foutu bourrin, fonce au magasin et achète-toi une selle." Moi je te le dis aussi, Dork: T'es qu'un con, doublé d'un salaud. Ca te fait déjà deux avis, Dork. Manque plus que le troisième, et tu pourras aller t'acheter ta parure de con doublé d'un salaud.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
terryjilterryjil   19 juin 2016
En une seconde, le raz-de-marée fut sur lui: il fut balayé comme un fétu. Le choc vida ses poumons de l'air qu'ils avaient inspiré. Il traversa le passage, emporté par un flot rugissant furieusement et jaillit aussi vite qu'une balle de fusil dans ce qui restait du dôme principal. Car celui-ci n'existait déjà presque plus. Les murs disloqués s'ouvraient comme des fleurs, exhalant vers la surface d'énormes bulles d'air.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
terryjilterryjil   19 juin 2016
Tristan avait l'impression que ses yeux avaient fondu dans leurs orbites. Une migraine atroce l'empêchait de penser. Il mourait de soif. Il manipulait tel un robot les différentes commandes. Décollage, hyperespace, pointage. Le temps n'existait plus.
Commenter  J’apprécie          10
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jeu de Dames ....

Dans ce roman d'Alexandre Dumas, la société bourgeoise du XIXe siècle tolérait qu'un homme puisse entretenir une liaison, aussi ruineuse fût-elle, avec une courtisane, mais en aucun cas il ne devait s'éprendre d'une de ces demi-mondaines. C'est pourtant ce qui arrive à Armand Duval....

La Dame aux fleurs
La Dame aux camélias
La Dame aux roses

14 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , écrivain , livres , damesCréer un quiz sur ce livre