AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782740420805
150 pages
Éditeur : Mango (12/10/2006)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 20 notes)
Résumé :

Quand les dettes familiales sont devenues trop lourdes, c'est aux enfants de rembourser. Vendus par leurs parents, ils sont déportés sur la planète Zot où ils s'épuisent dans les mines de diamalites, sous la menace des harpies, de gigantesques et effrayantes chauves-souris, et de la matraque électrique des gardiens. Pour avoir sauvé un de ces derniers, Kaël, jeune mineur de quinze ans, accède au statut de surve... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Verdorie
  29 décembre 2013
C'est la première courte nouvelle de l'anthologie "Virus" (Éditions Griffe d'Encre, 2013) qui m'a poussé à vouloir lire un roman SF de F. Lorient, auteur de six autres livres pour adolescents...
Parce que ses parents, au comportement addictif pour les jeux d'argent télévisuels, ont contracté des dettes importantes, Kaël, 15 ans, est exilé sur Zol. Vendu par ses géniteurs à la compagnie minière qui essaie de faire extraire des diamilites sur cette planète, il va, comme beaucoup d'autres jeunes (et adultes) se trouver dans un baraquement boueux qui ressemble fort à un camp de concentration. C'est, en outre, un emplacement constamment menacé par les Harpies, espèces de chauves-souris géantes qui attaquent avec une agressivité inouïe.
Kaël, au coeur loyal et possédant un sens inné de rectitude, va, malgré lui (?) passer de statut de prisonnier-esclave à celui de surveillant. La tentation de céder à la compromission et au pouvoir sur les plus faibles, est grande...d'autant que cela pourra permettre, à lui et à deux autres jeunes, à qui il a promis protection, de survivre dans de meilleures conditions. Kaël aura des choix à faire...
...des choix de conscience pour un gamin à qui ses parents n'ont certainement jamais servi d'exemple...comme beaucoup de parentèle qui, excité par l'appât du gain et de l'argent facile (par "télécran" interposé) a sciemment occulté le sens et les valeurs de la famille, ainsi que tout sentiment d'affection...capable même de trahir son enfant, son frère, son père...
C'est un roman âpre qui critique ouvertement notre société. Cette récrimination ne prend pourtant pas le pas sur le récit...captivant (!). Or, dans cette histoire qui fait froid dans le dos (même la mort est banalisé à l'expression "guéri de la vie"), l'auteur n'oublie jamais qu'elle s'adresse à des adolescents : sous un ciel noirci d'harpies...elle laisse un lueur d'espoir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
lirado
  16 juin 2019
Je me suis laissée littérallement happer par Sous un ciel de harpies, impossible de lâcher le livre comme à chaque roman de la collection Autres Mondes dont j'apprécie globalement tous les titres et qui m'ont fait découvrir avec une réelle passion la science-fiction et l'anticipation.
Là où l'histoire semblait n'être qu'un roman en plus dans le genre, Frédérique Lorient a réussi à mettre quelques nouveautés qui l'éloigne d'un rouage souvent similaire dans ce genre d'histoire : c'est à dire le moment où la jeunesse prend conscience que la société dans laquelle elle vit est tyrannique et qui s'achève bien souvent sur une révolution. Ici ce n'est pas vraiment le cas et c'est même plutôt pacifique, pour une fois !
Sous un ciel de harpies possède des personnages attachants, Kaël bien sûr est un jeune "héros" fort sympathique et la petite Delphie est bien mignonne également. En tant que lectrice j'ai par contre tout de suite détesté Maël pour des raisons que dans l'intérêt d'une future lecture je ne dévoilerai pas ( il faut bien préserver l'histoire !). Kelly est peu présente à mon goût malgré son rôle important. Dans ce cas là, Frédérique Lorient aurait peut-être du en dire un peu plus dans son roman pour une meilleure compréhension par la suite. de même lorsque Kaël décide de suivre Kelly : bien que l'on devine ses raisons, le passage à l'acte est trop rapide.
Quoi qu'il en soit toute la clique forme un petit groupe qui paraîtra parfois au lecteur exister, pour un peu que celui-ci se perdrait à la contemplation des étoiles, une nuit...
Frédérique Lorient est la professionnelle des livres qui laisse planer l'imaginaire. Il n'y a jamais de point final à ses histoires et pour autant un chapitre ou deux supplémentaires à Danseurs de lumière, son premier roman ou à Sous un ciel de harpies, n'auraient pas été adaptés. Ce qui semblait au départ frustrant pour le lecteur est en réalité à terme une véritable force vers le voyage de l'imaginaire.
A la lecture sur la vie de cette autre planète on ne peut que rapprocher la situation à celle que subissent les pays pauvres malheureusement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
stjo3A
  01 février 2019
Un roman a ne pas rater!
"Sous un ciel de Harpies"est un livre écrit par Frédérique Lorient et publié en octobre 2006.Ce livre est du genre science fiction.Cette histoire se déroule sur la planète Zol. Ce roman raconte l'histoire de Kaël, un adolescent de quinze ans qui a été exporter sur la planète Zol pour rembourser les dettes de famille en travaillent dans les mines de diamalite en temps que esclave sous les ordres de Henne. Kaël aura fait la rencontre de Maée une fille dont il est tous de suite tomber amoureux, et de Delphine,une petite qui considérera comme sa propre fille. En sauvant un des gardes, Kaël accède au statut de surveillant. Cela veut dire qu'il passe de mineur a garde. Avec se nouveau post,finis de dormir sous les hangars, un lieux sombre et désespérant ou dort tous les mineurs, et qui est la cible préféré des Harpies. Les Harpies sont de gigantesques et effrayantes chauve-souris.Il a donc eu une "baraque",bien solide,qui ne risque pas de s'effondrer sous les attaque des Harpies.
J'ai beaucoup aimer de livre,on le comprend très bien et il es difficile de le lâcher avant de savoir la fin.Je pense que se roman de science fiction est plus destiné a l'adolescent.
Laurine.s
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Virgule-Magazine
  15 février 2017
Kaël est arrivé sur la planète Zol pour rembourser les dettes de ses parents en travaillant comme esclave dans les mines de diamalites. Les hangars des mineurs, lieux sombres et désespérants, sont régulièrement la cible des harpies, chauves-souris meurtrières attaquant par bande. Kaël prend rapidement sous sa protection la jeune Delphie, et tombe amoureux de Maée. Un jour, par l'engrenage du sort, il sauve la vie du chef des gardes, Dmitri. Kaël doit alors choisir : mourir par respect pour ses principes, ou accepter le poste de garde offert par Dmitri. En décidant de sauver sa vie, Kaël passe du côté des bourreaux. Et si cette lâcheté était finalement l'occasion inespérée de changer les choses ?
L'avis de la rédaction : Un roman assez original, qui pose le problème moral de la collaboration avec l'ennemi : faut-il parfois renoncer à ses principes pour pouvoir sauver sa vie et celle de ses proches ? Un bon moment de lecture.
L'avis de Jonathan, 13 ans : Ce roman est écrit par un auteur plein de talent, qui nous donne une vision pittoresque de l'avenir. Il donne à son récit un suspense particulier. C'est une réussite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
stjo3E
  24 février 2019
super roman de science fiction
"sous un ciel de harpies" a été édité en 2006 par Frédérique Lorient qui nous raconte l'histoire d'un jeune homme de 15 ans nommé Kaël qui est vendu par ses parents pour rembourser les dettes familiales. Kaël est alors envoyé sur la planète Zol pour travailler dans des mines de diamalite , il est sous le contrôle de Henne, qui est le chef, et des harpies (grande chauve-souris lançant des pierres coupantes la nuit) . Kaël fait la rencontre de deux filles ,Delphie une petite fille qu'il considère comme sa fille et Maée dont il tombe amoureux.
Après avoir sauvé un gardien ,Kaël devient lui même garde et a donc de meilleures conditions de travail et de meilleures conditions de vie et ne risque pas de se faire attaquer par les harpies.
J'ai bien aimé ce roman car il était facile à lire et pas trop long .
Il y avait du suspense et de l'action, ce qui m'a poussé à le terminer.
Elouan.D
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
VerdorieVerdorie   29 décembre 2013
À quoi bon vivre si l'on m'a vendu... À quoi bon vivre si ma propre fille refuse que je prenne son nouveau-né dans les bras sous prétexte que l'habituer à la douce chaleur humaine en fera un être capricieux et improductif, comme je le suis... Improductif ! J'ai été professeur [des écoles], avant...
Commenter  J’apprécie          220
VerdorieVerdorie   28 décembre 2013
Il n'était même pas capable de lui en vouloir. Quelle détestable capacité que de pouvoir comprendre pourquoi celle que vous aimez vous fait du mal. Comprendre au point de pardonner et de ne ressentir aucune haine, seulement une sorte d'amour féroce, tapi comme une bête fauve. Indélogeable.
Commenter  J’apprécie          220
stjo3Astjo3A   01 février 2019
page73-74
Un fracas de tonnerre retentissait à l'autre bout du camp.
-Maée ! appela-t-il en enfilant rapidement sa combinaison.Les harpies !
La jeune fille se réveilla en sursaut. Elle poussa un cri découvrant Delphie blottie contre elle.
-Tu t'en occupes, hein ? commanda Kaël. Comme si elle était ce que tu as de plus cher au monde.
Elles le fixaient, pâlies par la peur. Il s'efforça de prendre un ton rassurant.
-Ici, vous êtes beaucoup plus en sécurité que l'autre fois. Ce toit est nettement plus solide que celui des hangars collectifs. Surtout, ne quittez la chambre sous aucun prétexte. Si malgré tout, le toit est traversé, planquez-vous sous la table métallique ou au pire, sous le lit. Il enfila son casque et son armure, prit sa matraque, arme dérisoire contre les jets de pierre, et sortit.
Laurine.s
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
louiscdi85louiscdi85   25 avril 2017
Un fracas de tonnerre retentissait à l'autre bout du camp.
-Maée ! appela-t-il en enfilant rapidement sa combinaison. Les harpies !
La jeune fille se réveilla en sursaut. Elle poussa un cri découvrant Delphie blottie contre elle.
-Tu t'en occupes, hein ? commanda Kaël. Comme si elle était ce que tu as de plus cher au monde.
Elles le fixaient, pâlies par la peur. Il s'efforça de prendre un ton rassurant.
-Ici, vous êtes beaucoup plus en sécurité que l'autre fois. Ce toit est nettement plus solide que celui des hangars collectifs. Surtout, ne quittez la chambre sous aucun prétexte. Si malgré tout, le toit est traversé, planquez-vous sous la table métallique ou au pire, sous le lit. Il enfila son casque et son armure, prit sa matraque, arme dérisoire contre les jets de pierre, et sortit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3279 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre