AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791092145458
384 pages
Éditeur : Mirobole (03/09/2015)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Dans une Moldavie où règnent l'incurie et la corruption, Chisinau, la capitale, est envahie par des hordes d'enfants abandonnés tandis qu'une nouvelle religion se répand. Les Moldaves, peuple élu, réclament une terre promise en Méditerranée. Pour appuyer leurs revendications, un terroriste prend en otages B. Obama, V. Poutine, A. Merkel et N. Sarkozy à l'ONU.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
belette2911
  06 février 2020
Mon voyage en Moldavie s'est mal déroulé et je n'ai jamais réussi à rentrer dans ce livre qui avait pourtant tout pour me plaire puisqu'il était loufoque.
Nous commencions pourtant bien… Nous sommes aux Nations Unies où les plus grands chefs d'État du monde (Obama, Berlusconi, Merkel, Sarko,…) sont pris en otage par un "terroriste" moldave.
Pas de bol, j'ai eu un décrochage assez vite avec les espèces d'élucubrations bibliques d'un espèce de prophète moldave qui disait que son peuple était en fait le peuple élu. Déjà là, je zappais des pages.
L'auteur donnant de la voix à plusieurs personnages, nous avons été aussi dans un camp de détention où l'arbitraire règne en maître puis nous irons dans la capitale qui se trouve en pleine déliquescence et dans une anarchie sanglante.
Je ne sais pas si j'ai déjà lu aussi loufoque que ce roman ! On est dans la farce, dans l'énormité, dans le plus c'est gros, ben plus c'est gros… En fait, ce roman est une bouffonnerie et j'ai beau aimer ça, ici, j'ai plus que coincé.
La Moldavie est un pays pauvre, le cul entre deux chaises entre les nostalgiques de l'ex-URSS et ceux qui sont europhiles, de plus, le pays connait un exode massif. Tout le monde fout le camp.
L'auteur a donc imaginé que son pays se vide totalement, comme dans une parodie osée de certains situations bibliques. Pffff, c'était long, répétitif et j'ai sauté, sauté, sauté des pages en soupirant et l'histoire m'est totalement passée au-dessus de la tête.
Non, pas possible, nous n'étions sans doute pas fait pour nous rencontrer, le roman et moi. Ce n'est pas l'envie qui me manquait, mais le style de l'auteur est rébarbatif (pour moi) et le côté sans queue ni tête m'a tué.
Puisque, selon eux, « La Moldavie, tu l'aimes ou tu la quittes », je pense que je vais quitter ce roman qui ne m'a pas apporté l'ivresse littéraire que je voulais.
Dommage car j'aurais préféré prendre mon pied dans le récit, avoir des fous rires et en apprendre un peu plus sur la Moldavie. En apprendre autrement.
Malgré tout, sous ce style foutraque et bouffon, on sent tout de même que l'auteur hurle son amour déchirant à son pays, en voie de perdition.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          144

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
belette2911belette2911   06 février 2020
Je serre la main de Vladimir Poutine, et Sarkozy, qui le marque à la culotte pour ne pas se laisser distancer – dans les couloirs, on raconte que le Français jalouse à mort la popularité de Poutine –, m’attrape lui aussi par la main.

— Bonjour, monsieur le président, nasillé-je.

— Salut, répond-il avec enthousiasme.

Les Français adorent quand vous placez quelques mots de leur langue dans une phrase – qu’ils tombent à propos ou pas.

Ce sont d’affreux chauvins, ces Français. C’est d’ailleurs pour ça qu’ils ont inventé ce truc de liberté, égalité, fraternité. Pour ne jamais être tourmentés par la culpabilité.

Sarkozy est suivi de sa nouvelle conquête, une grande fille portant chapeau. Je lui adresse un profond salut de la tête et, les yeux écarquillés d’émerveillement, lui offre un sourire extatique.

Sarkozy est content. Léchez-vous les babines en reluquant le popotin de sa femme et il vous pardonnera n’importe quelle bévue.

Parce que, plus important que tout, ça lui donne la possibilité de se pourlécher ouvertement les siennes en lorgnant sur le postérieur de la vôtre. J’ai fait ce constat il y a un bail.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
belette2911belette2911   06 février 2020
Plechka sourit en se remémorant les circonstances de la transaction. On avait raconté aux Allemands, un peu chatouilleux depuis la Seconde Guerre mondiale, que cet uniforme allait habiller les figurants d’un film sur les Ss. Le résultat avait été à la hauteur de leurs espérances.

— Bref, un uniforme Ss ! avait lancé Filat sous un tonnerre d’applaudissements.

Après quoi il avait distribué les tenues au personnel du camp.

Ayant, à l’instar de tous les petits Soviétiques, adoré les Dix-sept moments de printemps5 durant leur enfance, les employés du camp furent absolument ravis de leur uniforme. En sa qualité de médecin, officier du ministère des Établissements pénitentiaires de Moldavie, le sieur Plechka fut bien obligé de reconnaître que ce nouvel uniforme recelait un potentiel considérable de… d’érotisme, quoi. En tout cas, lui, Plechka, éprouvait un attachement viscéral à cette tenue. Le seul détail qui la distinguait de ses semblables Ss, c’étaient les insignes et l’aigle. Sur la casquette de Plechka, l’oiseau étant moldave et non teuton tenait par conséquent entre ses serres aussi viriles qu’acérées un bouclier frappé à l’effigie d’un taureau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
belette2911belette2911   06 février 2020
Silvio Berlusconi me pousse d’un léger coup d’épaule, sans proférer la moindre parole. Il se contente de m’adresser un clin d’œil, comme si hier, lui et moi, on avait fait passer une nichée de prostituées moldaves à la casserole dans l’une de ses propriétés des environs de Venise. Mais moi, hier, je n’ai rien cuisiné, ni personne, si ce n’est des côtelettes pour le banquet, parce que toute ma journée, plus une partie de la nuit, je les ai passées à briquer ce couloir afin de préparer le chemin qu’ils allaient emprunter.

Bref, Silvio Berlusconi a cligné de l’œil sans raison. Les prostituées moldaves de sa propriété vénitienne, il les a passées à la casserole sans mon aide.

— Bonjour, signore, lui lancé-je poliment, alors qu’il m’a dépassé sans attendre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
belette2911belette2911   06 février 2020
Barack Obama me sourit affectueusement et me tapote l’épaule en s’inclinant un peu, de toute sa hauteur de star de la NBA.

— Souviens-toi de cette journée, jeune homme, me conseille-t-il.
— Je n’y manquerai pas, l’assuré-je avec d’autant plus de conviction que j’en ai effectivement l’intention.
— Et souviens-t’en avec précision.

Comme tous les hommes politiques, il est si préoccupé de lui-même qu’il ne tient aucun compte de son interlocuteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
belette2911belette2911   06 février 2020
La Moldavie allait au-devant d’un complet naufrage. C’était évident pour tout le monde, surtout pour l’homme qui la dirigeait. Mais les quatre-vingts pour cent de rétrocommissions à verser aux camarades Parti et Gouvernement, plus les dix pour cent dus au curateur, ne permettaient pas à Ghimpu ne serait-ce que de songer à déclarer honnêtement la Moldavie en faillite.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Video de Vladimir Lortchenkov (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vladimir Lortchenkov
Vladimir LORTCHENKOV - Des mille et une façons de quitter la Moldavie .A l'occasion de la première édition du salon Russkaya Literatura qui s'est tenue les 7-8-9 novembre à l'Espace des Blancs Manteaux à Paris, rencontre avec Vladimir LORTCHENKOV, auteur de "Des mille et une façons de quitter la Moldavie" aux éditions Mirobole. http://www.mollat.com/livres/vladimir-lortchenkov-des-mille-une-facons-quitter-moldavie-9791092145212.html Notes de Musique : ?I've Been Waiting For You? (by Silence Is Sexy). Free Music Archive.
autres livres classés : moldavieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Gatsby le Magnifique

Comment s'appelle le personnage principal qui est également le narrateur du roman ?

Gatsby le Magnifique
Nick Carraway
Tom Buchanan
Francis Scott Fitzgerald

10 questions
501 lecteurs ont répondu
Thème : Gatsby le magnifique de Francis Scott FitzgeraldCréer un quiz sur ce livre