AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Isabelle Lortholary (Directeur de publication)René Frydman (Auteur de la postface, du colophon, etc.)
ISBN : 2757803573
Éditeur : Points (19/04/2007)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Drôles, impudiques, vraies. Huit romancières en liberté évoquent le mystère de la naissance : émerveillement, sérénité, partage, mais aussi violence, incompréhension, désarroi. De la conception originelle à la troublante délivrance, loin des clichés, des tranches de vie pleines d'émotion, de douleur et de tendresse.

Marie Darrieussecq, Hélèna Villovitch, Agnès Desarthe, Marie Desplechin, Camille Laurens, Geneviève Brisac, Catherine Cusset et Michèle F... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Jeannepe
  26 avril 2017
Au premier abord, un recueil de nouvelles portant pour titre Naissances, ça fait beaucoup d'arguments pour que je ne le lise pas. En premier lieu, j'ai souvent du mal à accrocher aux nouvelles : un art des plus compliqués, être pertinent en quelques pages, donner du sens et toucher le lecteur sans fioriture, sans la familiarité que crée le temps long de la lecture. En deuxième lieu, les récits sur la naissance, très peu pour moi. Trop de confusion entre la femme et la mère, trop d'injonction à la maternité, une soumission malvenue aux attendus sociaux. Qu'on ne se trompe pas, le sujet m'intéresse, seulement la manière de l'aborder me hérisse souvent. Mais mais mais… parmi les autres, les noms de Marie Darrieussecq, de Marie Desplechin, de Geneviève Brisac et surtout d'Agnès Desarthe m'ont fait tiquer. Ces auteures que j'affectionne, qui dans leurs ouvrages présentent une vision du monde qui m'interpellent, ces auteures pouvaient peut-être donner du sens à ce sujet éculé.
Et je n'ai pas été déçue. Au contraire, ces récits touchent à des points sensibles sans donner de leçon. La naissance et la maternité sont évoquées dans leurs différentes facettes : émerveillement, désir, partage, peur, désarroi, violence… Les auteures évitent les clichés et portent une troublante parole pleine de vérités. Des tranches de vie toutes différentes, qui émeuvent, troublent et effraient parfois. Mais lorsque c'est le cas, elles rassurent dans le même temps, domptant la solitude de la possible mère en difficulté.
Lien : https://auxlivresdemesruches..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Shan_Ze
  16 juillet 2015
Découvrir ou redécouvrir l'un des plus beaux moments de la vie. Elles sont 8 écrivains, 8 mamans, à l'avoir fait : Marie Darrieusecq, Hélèna Villovitch, Agnès Desarthe, Geneviève Brisac et Catherine Cusset, Marie Desplechin, Camille Laurens et Michèle Fitoussi. Chacune à leur tour et à leur façon, elles nous racontent ce moment particulier qu'elles ont vécu : la naissance. Toutes ces histoires nous apportent des émotions comparables et en même temps, différentes. A la fois réaliste, touchant et drôle, ces petits récits nous amènent le sourire aux lèvres… ou la larme à l'oeil. de magnifiques perles réunies dans ce petit roman.
Je l'ai lu juste après mon accouchement, je me suis reconnue dans quelques histoires ; heureuse et fière d'avoir partagée un moment aussi extraordinaire. A lire ou plutôt à dévorer !!
Commenter  J’apprécie          90
sylvie
  21 décembre 2007
8 romancières, 8 manières d'aborder et de raconter l'expérience maternelle de la naissance. Expérience singulière et universelle, commune et unique pour chacune, douleur et douceur, peur et sérénité... Moments, expériences bouleversantes où se jouent la vie ou la mort... Humilité dans ce paradoxe total où notre corps est le centre de ce qui se joue et où en même temps, tout semble se jouer hors nous...
J'ai lu ce livre avec avidité à un moment de ma vie où j'ai éprouvé le besoin de penser à ma propre expérience de la maternité et de l'accouchement. J'ai alors cherché beaucoup de lectures... Comme si l'oubli, le silence, avaient gagné tant de terrain sur ce sujet, qu'il me fallait raviver certaines choses, trouver des mots que je ne retrouvai pas toute seule...
Des mots, des phrases, j'en ai trouvé dans ce livre. Ils ont tous raisonné en moi, à leur manière particulière.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
JeannepeJeannepe   26 avril 2017
Mon beau-frère habitait la région toulousaine. J’avais dix-sept ans, il avait dépassé la trentaine, le jour où nous nous sommes rencontrés. Il revenait d’une séance de rebirth. Il s’était roulé par terre, tout au long de l’après-midi, en poussant des cris. Je suppose qu’il avait espéré de tout ça un soulagement, un bénéfice. Mais à l’arrivée, il était déçu, il était furieux. Sa mère faisait les frais de sa colère, voilà, tout était de sa faute, la déception et la fureur. Je me souviens de ma stupéfaction. Il fallait être complètement cinglé pour espérer renaître. Surtout si c’était pour en vouloir à sa mère. Naître était comme mourir, naître était définitif, et sans retour possible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
sylviesylvie   21 décembre 2007
Je leur ai donné la vie mais tous les deux m'ont mise au monde. Ils m'ont rendue mère. Sacré travail, rude naissance. Et jamais de délivrance. Je suis pleine de cet amour qui croît depuis le premier jour et sans cesse anxieuse à l'idée de le perdre. Une poulette caquetante et tourmentée, voilà ce que je suis devenue malgré moi....Je voudrais les garder sous mon aile pour les protéger de tout.....Qui dira la folie des mères ? Mais non, ce n'est pas mon souhait. Je les ai voulus, je les veux toujours, libres et heureux, parés pour la grande aventure. Expulsés joyeusement du cocon. Je vous en prie, sortez, sortez."

Dans : Le Cordon, Michèle Fitoussi
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
sylviesylvie   21 décembre 2007
La rupture amoureuse est donc pour moi ce qui ressemble le plus à la naissance, physiquement. Naître, c'est rompre un lien qu'on ne peut défaire, c'est un abandon paradoxal : on est abandonné par quelqu'un : on se sépare d'un être dont on ne peut se passer. La naissance est un grand, un immense chagrin d'amour."

dans : Abandonnés, Camille Laurens.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Dans la catégorie : Malades physiquesVoir plus
>Problèmes et services sociaux. Associations>Problèmes sociaux>Malades physiques (105)
autres livres classés : naissanceVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
897 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre