AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Vivette Desbans (Traducteur)
ISBN : 2841464792
Éditeur : Syros (01/12/1997)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Rose, petite fille juive, vit à la campagne en Allemagne, au début de la première Guerre mondiale. Elle raconte ses souvenirs, l’inexorable montée de l’antisémitisme et du nazisme, jusqu’à l'ascension de Hitler au pouvoir.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Lali
  01 juillet 2011
Ilse Lieblich, devenue Ilse Losa en épousant un architecte portugais, née en Allemagne en 1913, raconte dans La rose américaine, un roman autobiographique, ce qu'était l'Allemagne quand la Grande guerre s'est terminée, l'entre-deux-guerres, la montée du nazisme, le fait d'être juive dans cette Allemagne, l'inflation, les illusions, la fuite. Tout cela avec finesse, sans reproches avec un regard d'enfant puis d'adolescente, à mesure que son héroïne grandit, déménage, perd les siens.
Un roman destiné aux adolescents, mais qui, selon mon avis, est un roman tout public que je vous conseille sans hésitation pour cette façon de raconter qu'a Ilse Losa, pour cette portion de l'Histoire qui nous est relatée, pour la tendresse qui se dégage de ce récit et pour l'omniprésence du rêve incarné par une rose américaine.
Lien : http://lalitoutsimplement.co..
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JuinJuin   02 novembre 2014
- Je voulais aller sur une plage, mais j'ai changé d'idée. Elles sont pleines de juifs. Je ne peux pas souffrir les juifs.
- Je suis juive, dit ma mère avec un calme admirable.
Le monsieur rougit. Il bredouilla embarrassé :
- Pardon, madame, je ne voulais pas vous offenser. On dit ces choses-là par habitude. Croyez bien que je vous ai trouvée sympathique dès que je vous ai vue entrer. Du reste j'ai de bons amis juifs. Je ne déteste pas les juifs, je dis souvent à mes amis juifs : s'ils étaient tous comme vous, il n'y aurait pas d'antisémitisme...
Il se confondait en courbettes, mais ma mère resta sur sa réserve.
Oh ! cette phrase horrible que je devais encore entendre si souvent : " si tous étaient comme toi... " Et cette chose ridicule : chaque allemand connaissait un bon ami juif qui était une exception. " (p 153)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
JuinJuin   16 décembre 2014
Mon père entra, très pâle :
- Ils ont assassiné Rathenau.
Ma mère laissa tomber sa broderie :
- Que Dieu nous protège !
(...)
- Léo, dit ma mère, quel mal leur a-t-il fait ? Quel mal leur faisons-nous ?
Je compris : Rathenau était juif.


Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : antisémitismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1834 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre