AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782940606269
Éditeur : Editions Eaux Troubles (23/08/2019)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Le petit Bill 11 ans, le souffre-douleur des cours de récréation. Un gosse rond, mal fagoté, maladroit, timide, pauvre et sans père. Dans les Hamptons cette une situation n’est pas tolérée par les enfants des riches familles de la région. Il subit donc les violences scolaires, sans rien dire.
Plus de vingt années après il est devenu un adulte totalement perturbé psychologiquement et décide de se venger.

Un thriller troublant et poignant. Faut... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Boulibooks
  10 novembre 2019
Si ma précédente lecture fut un fiasco, « Bill » se révèle être une très belle découverte !
Attention, quand j'écris belle découverte, on est loin du pays de Candy ou de celui des Bisounours hein ? Bill est un roman terriblement noir. Voilà, vous êtes prévenus !
A 11 ans, Bill est un gosse rondouillard, fagoté comme l'as de pique. Il est timide, maladroit et se sent à part. Il vit seul avec sa mère dans un mobil home à l'écart des quartiers huppés de la ville. Il devient rapidement la proie idéale de ses camarades de classe. Bill est moqué, chahuté, violenté, humilié tout au long de sa scolarité. Il subit sans rien dire dans l'espoir d'être un jour accepté par ses tortionnaires. Il rêve d'avoir sa bande de copains à lui et de vivre les bonheurs simples de son âge.
20 ans plus tard, Bill est un adulte au physique imposant mais à l'esprit encore un peu enfantin, et psychologiquement très instable. L'ex souffre douleur de la cour de récréation n'a rien oublié et sa rancoeur est intacte. Il a ruminé ses souvenirs, entretenu sa colère durant toutes ces années et a sciemment mis au point un scénario vengeur. le poids du passé fait basculer le présent.
La victime devient bourreau ; l'ordre des choses est bouleversé, la conscience du bien et du mal également. Il n'y a plus de règles juste des être humains désespérés ou follement égocentriques qui tentent de tirer leur épingle du jeu.
L'auteur réussit le pari de nous rallier à la cause de Bill. Malgré l'incroyable barbarie de ses actes, on compatit à sa douleur, on comprend ses souffrances et on adhère à sa vision des choses. Lors de ma lecture, je finissais par souhaiter que les oppresseurs de Bill paient pour ce qu'ils avaient fait.
Le huis-clos dans la maison de l'un des protagonistes, qui représente les ¾ du livre est dense et étouffant.
Le style de l'auteur est cash, cinématographique. Les chapitres sont courts et s'enchaînent comme un déferlement de coups. La tension est omniprésente. Les pages se tournent toutes seules. Il n'y a aucun temps mort.
Les thèmes abordés dans ce roman sont nombreux et malheureusement d'actualité : le harcèlement scolaire, la discrimination sociale, les violences faites aux enfants, le pouvoir de l'argent. Ce-dernier nous dérange parce qu'il permet à des égoïstes d'exploiter la souffrance d'autrui.
La chute de l'histoire est choquante, déstabilisante.
« Bill » est un thriller sombre, poignant, qui bouscule. Très bon moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
BooksnPics
  19 novembre 2019
Originaire de Montauk dans les Hamptons, Bill Wendal n'est pas un enfant populaire. Surnommé l'âne enflé par des camarades d'école appartenant à une autre classe sociale, brimé, ridiculisé, violenté physiquement et mentalement, Bill est devenu leur souffre douleur. Il erre entre ce sentiment de souffrance et de honte aussi.
On pourrait croire que le temps qui passe arrange les choses mais il n'efface pas toutes les plaies. Il les exacerbe même…
Vous l'aurez compris, « Bill, Dangereuse innocence » aborde un sujet intemporel, celui du harcèlement et des conséquences que celui-ci laisse dans l'esprit humain.
Chris Loseus nous offre ici un thriller d'une noirceur extrême sous forme de huis clos. A travers une alternance de chapitres axés sur le temps présent ou le passé, il entame ce travail de mémoire, les souvenirs de chacun resurgissant d'un passé bien enfoui.
L'auteur ne nous épargne pas. Il nous décrit cette violence, cette rage extrême à travers des scènes très difficiles. Chris Loseus parvient cependant à chambouler notre ressenti, à nous déboussoler. Les souvenirs de chaque protagoniste affluent et font remonter à la surface beaucoup de souffrance, de violences dont les conséquences sont irréparables…
« Bill, dangereuse innocence » est un roman coup de poing où les émotions se décuplent au fur et à mesure de la lecture. Alors victime, bourreau ou bien les deux, seule la lecture de ce magnifique thriller vous en apportera la réponse … J'ai eu le plaisir d'en discuter avec l'auteur au Salon de l'Iris Noir de Bruxelles et je confirme que cela aurait été une erreur de ne pas publier ce roman 😉 Encore bravo!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
moijelisetvous
  11 avril 2020
L'horreur... Un seul mot me vient en tête en fermant ce livre de Chris Loseus.
Tout avait bien commencé pourtant, à l'occasion des rencontres RMNB au France loisirs de la Part Dieu ce vendredi...
Je retrouve Chris Loseus, nous discutons et on parle de ce livre Bill, dangereuse innocence, il me prévient en me disant qu'il est sombre...
Aaaaaaaaahhhh il n'est pas sombre, il est absolument horrifique !!!!!
Un bijou de noirceur, l'être humain transcrit dans son plus simple appareil à travers ces 250 pages où l'espoir n'a pas quasiment pas sa place.
Ce qui est fou, c'est que c'est humain, il n'y a pas de supers pouvoirs, les héros peuvent être vous et moi mais face à une situation exceptionnelle, le côté obscur ( petit clin d'oeil ) se révèle être inimaginable...
Bluffé, anéanti et encore une fois comme j'ai pu le ressentir à travers d'autres lectures, le mal se justifie parfois, l'empathie est grandissante au fur et à mesure des découvertes sur le héros Bill et ça fout les jetons mais graaaaave...
J'ai encore une fois enchaîné les jurons un paquet de fois en tournant les pages et une fois que vous avez commencé ce livre, n'espérez pas le refermer de sitôt...
Vous parlez de l'histoire sans trop spolier, je vais essayer mais franchement lisez le, la claque est énooooorme...
On découvre Bill, un grand costaud qui entre dans une belle maison dans les Hamptons... Bill, brimé depuis son enfance avec son surnom "l'âne enflé" ne sait pas trop ce qu'il va trouver dans cette maison, lui qui vient d'un milieu modeste mais une rage le galvanise depuis la veille, lorsqu'il a vu à la télé ses "anciens camarades d'école"...
Et le huis clos démarre, les flash backs tissent petit à petit le passé de Bill et l'on comprend dès lors que rien ne pourra éteindre ce feu qui le détruit de l'intérieur depuis longtemps.
C'est étouffant, le rythme est rapide et haletant c'est un bijou
Merci, merci Chris Loseus et les Éditions Eaux troubles poche
#chrisloseus
#billdangereuseinnocence
#thriller
#eauxtroubles
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KatEncoreunlivre
  01 septembre 2019
Les romans de Chris Loseus ne passent pas inaperçu sur les réseaux depuis quelques années, je le découvre avec Bill, dangereuse innocence, les éditions Eaux troubles ont fait un très bon choix en publiant ce thriller éprouvant et honnêtement, je ne pourrais pas lire ce genre de thriller à la chaîne, il m'a déstabilisée tout en m'embarquant en beauté.
Dès lors que Bill Wendal franchit la porte du 4671 Delafield Avenue. Ce qu'il s'y produit est un vrai carnage, un massacre…
Bill, dangereuse innocence c'est l'histoire d'une vengeance, c'est l'histoire d'un gosse qui a grandi dans un bungalow, « l'âne enflé » de l'école de Montauk dans les Hamptons. Victime des ses camarades, Bill a souffert » tu n'es qu'une merde ! Tu n'es qu'une grosse merde » et aujourd'hui, il fait souffrir « c'est un peu ta faute, tu crois pas ? () Je ne demandais rien…Juste d'être comme vous ! Vous m'avez pourri, vous m'avez détruit. »
Entre le passé et le présent, les violences abjectes, les moqueries, les humiliations, ne laissent pas de place à la légèreté, même pas lorsque Steve Halligan avocat associé à un des plus grands cabinets de la ville, se retrouve avec un dossier indéfendable dans les mains. Une histoire de viol sur mineurs, l'accusé n'est autre qu'une grande personnalité de la ville et un de ses anciens camarades d'école…
C'est une histoire difficile et violente tant physiquement que psychologiquement. Sans tomber dans l'excès de trash inutile Chris Loseus ne nous laisse pas le temps de respirer, grâce à l'écriture visuelle et sans fard, il devient alors compliqué de lâcher ce bouquin lorsque l'on est saisi d'effroi par la violence et la cruauté de ces actes. Même si quelques autres personnages viennent pimenter les actions et les rebondissements, parfois même adoucir nos émotions en nous laissant entrevoir un dénouement positif, il n'en est rien.
Ces bourreaux, peuvent-ils grandir en toute sérénité lorsqu'ils ont infligé et cautionné de tels actes ? S'en souviennent-ils ? Changent-ils vraiment ?
Et parce que ce thriller est sacrément bien fichu, lorsque la boîte à souvenirs de l'un d'eux s'ouvre c'est une avalanche d'émotions et de douleurs qui serrent le coeur, le procédé narratif est d'ailleurs ingénieux et original, rien n'est figé on est malmené par nos idées qui se confondent et l'ambiguïté de nos sentiments.
Bill, dangereuse innocence est un thriller très noir, avec des passages durs et violents, mais fort efficace.
L'ampleur des dégâts dans la psyché des victimes, les traces laissées suite aux nombreux sévices corporels et psychologiques ne sont pas éphémères…
Un thriller émotionnellement violent qui surprend jusqu'à la fin.

Lien : https://encoreunlivreweb.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
chevalierortega33
  12 novembre 2019
Ambiance malsaine pour un (presque) huis clos ou comment un clou change le destin du monde ?
Un pédophile veut gagner les élections et tous les souvenirs d'une enfance maltraitée reviennent en surface à la « faveur » d'une actualité télévisée !
Ou … comment la maltraitance des adultes et des enfants peut détruire la victime et la rendre inhumaine et coupable !
C'est bien à une plongée malsaine dans l'esprit de Bill que nous convie Chris Loseus. Puis tour à tour, il va nous inviter dans la tête de chaque protagoniste, avec ses perversités, ses moments de doutes, ses questionnements et ses rancoeurs. Même les plus chanceux, les moins suspects, ont des secrets et des angoisses réprimées, les innocents des ambitions dénuées d'éthique. Quand ils décident le laisser libre cours à leurs pulsions alors, c'est le chaos. Chaos que les lecteurs vont vivre au centre de l'action, improbable au début et de plus en plus plausible au fil des pages. Et que dire des dégâts collatéraux ?
Une angoisse grandissante au long de ces 256 pages délocalisées aux USA que l'auteur affectionne particulièrement et au cours desquelles le lecteur ne peut pas en vouloir totalement à Bill. Merci Chris Loseus pour ce bon moment de lecture, déstabilisant comme on aime … c'est bien le problème !

Lien : https://collectifpolar.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
chevalierortega33chevalierortega33   12 novembre 2019
Il réalisa qu’il n’avait jamais changé une roue, et ne savait même pas s’il en avait une de secours. C’est le genre de chose qu’on ne vérifie pas toujours, en tout cas, lui ne savait pas. Quand il avait acheté cette voiture, le type de la concession lui avait montré tellement de choses qu’il s’était demandé s’il achetait un engin normal ou un truc volant. La roue de secours, il n’en avait aucun souvenir. Plus sympa de se concentrer sur les fonctions de guidage et les gadgets géniaux pour trouver une place de parking disponible. Il était furieux, parce que ce n’était pas le moment. Traverser la ville ne l’enchantait pas, et cette histoire de pneu n’allait pas arranger les choses. Il se baissa pour regarder sous le coffre. Il n’y avait rien. Il tapa sur son portable les mots clefs pour trouver la roue. Et là, c’était un peu fou, mais… Il y avait tout un tas de forums qui parlaient du problème, mais pas un seul pour lui dire où elle était. Bordel, pensa-t-il, pas moyen de savoir où cette foutue roue est planquée, s’il y en a une. Il ne savait plus où elle était, mais il était certain à présent d’avoir insisté, d’avoir demandé à en avoir une, et pas une de ces foutues bombes anti crevaisons, ni une galette. Mais il n’avait pas vérifié.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
chevalierortega33chevalierortega33   12 novembre 2019
Cette garce avait failli l’avoir. Il ne comprenait pas comment elle avait fait pour se débarrasser de ses liens, et finalement, peu lui importait ; une chose était sûre, c’était qu’elle avait réussi. Et s’il ne l’avait pas entendue marcher, là-haut, elle l’aurait sonné. Ça aurait pu fonctionner. Sauf qu’il ne dormait pas, contrairement à ce qu’avait pensé la salope. On n’est jamais trop prudent.
Il regarda le corps inerte. Elle était K.O. Qui ne l’aurait pas été après le coup qu’il lui avait mis… Il fit remonter son pied le long de ses jambes, releva du bout de sa chaussure la jupe qui en recouvrait le haut.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PatrothPatroth   03 décembre 2019
Bill a la rage , une rage contenue depuis des années en rentrant dans cette maison qu'il ne connait pas , mais il connait le propriétaire .. Et 2 innocents vont payer de leur vie , une femme et un petit garçon . Il va attendre le maitre de maison après avoir accompli son acte ..
Steve Halligan , le mari , avocat ,va bientôt rentrer chez lui et rencontrer le tueur de sa famille , un homme qu'il connait bien ; mais pour le moment il a un choix Cornélien à faire , défendre ou pas un homme important accusé de pédophilie ... mais son patron ne lui a donné qu'un choix..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
chevalierortega33chevalierortega33   12 novembre 2019
Il se sentait perdu, largué, et réalisait qu’il s’était laissé dépasser. Il avait ce qu’il avait toujours souhaité, le pouvoir de décider, de choisir. Il était le dominant, ils étaient à sa merci…
Mais il ne savait pas comment faire.
Il n’en voulait pas plus.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Chris Loseus (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chris Loseus
Bill, Dangereuse innocence - Chris Loseus - LTL # 190
autres livres classés : maltraitanceVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1910 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre