AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782268056623
204 pages
Éditeur : Le Serpent à plumes (15/09/2005)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Le 16 mai1876, à vingt-six ans, le lieutenant Julien Viaud, alias Pierre Loti, arrive par mer pour la première fois à Constantinople. Il découvre un pays qui l'éblouit et le marquera au point de le considérer comme sa "seconde patrie".
Fasciné par Bosphore, la Turquie, sa civilisation et ses hommes, le grand écrivain confia en son temps, dans le souci de l'authenticité due aux lecteurs : "C'est presque à travers mon âme qu'ils vont apercevoir le grand Stambou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Astroploukos
  19 novembre 2016
Fantôme d'Orient n'est pas son ouvrage le plus connu. Il a cependant le mérite d'être une compilation posthume de textes du turcophile traitant tous de Stanbul, comme on disait alors, et de l'empire ottoman.
Fantôme d'Orient est le titre de la petite nouvelle qui ouvre le recueil où il raconte l'une de ses escapades stanbouliote à la recherche de la sépulture d'un amour passé. Ce texte larmoyant et nostalgique est suivie d'une description très intéressante de Constantinople en 1890 pour le compte d'un guide de voyage. La description est toute personnelle mais rend compte d'un univers disparu aux portes de l'Europe dont on peut cependant lire bien des traces encore aujourd'hui dans l'Istanbul moderne.
Les deux textes suivants, Turquie agonisante et La mort de notre cher France en Orient, intéresseront d'avantage encore les fans d'histoire car ils permettent de rendre compte des mentalités de l'époque et de certains aspects géostratégiques passés depuis à la moulinette du temps et des événements oubliés.
L'ultime texte du recueil, Suprême vision d'Orient, me reste encore à lire. Mais le titre me parait explicite.
Fantôme d'Orient, ne vaut pas par la qualité de la nouvelle éponyme, mais les autres textes sont tout à fait intéressants pour prendre la mesure d'une époque. En cela, je n'hésiterais pas à les rapprocher des sentiments qui sont apparus lors du visionnage des épisodes de la Série consacrée à Albert Khan. Ce sont des preuves d'une richesse culturelle insoupçonnée qui a disparue depuis sans laisser plus de traces que quelques bâtisses cachées et autres photos jaunies. Comme pour les images d'Albert Khan, les textes laissent des sentiments forts et profonds qui dépassent la pertinence des propos ou encore l'émotion suscitée par le combat (désespéré ?) d'un homme voulant montrer à travers ses écrits la richesse d'un monde à des attardés mentaux totalement incultes. C'est poignant et envoûtant à la fois sans qu'on ait nécessairement besoin de partager la totalité de ses arguments avec l'auteur qu'on sent (trop ?) impliqué dans une histoire d'amour pour les ottomans et leurs cultures et plus généralement pour l'humanité et ses différentes facettes.
Un ouvrage indispensable à qui se rend à Istanbul, un voyage à lui tout seul pour ceux qui n'auront pas cette chance, Fantôme d'Orient est publié chez Phébus dans la collection Libretto et normalement disponible dans n'importe qu'elle librairie.
Lien : http://vicissitudesludiques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lecteur84
  21 mars 2014
Un des meilleurs Loti, indispensable pour comprendre les remous politiques de cette époques et rendre à César ce qui lui appartient...loti nous offre la possibilité en lisant ces lignes de rétablir certaines vérités sur le rôle des différentes ethnies dans les guerres et soulèvements qui ont agités cette partie du monde...avec bien entendu en plus la passion de l'Orient de Loti...
Commenter  J’apprécie          20
zurglub
  03 décembre 2014
Ce bon vieux Julien Viaud fait encore pleurer dans les chaumieres un siècle plus tard. Avant Fantôme d'Orient, vous n'aviez jamais lu d'histoire d'amour...
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
dana23dana23   24 avril 2012
Partout, sur la terre, sur les roches et sur l'herbe rase, une teinte uniforme d'un gris-roux, qui est comme la patine du temps ; on dirait qu'une cendre recouvre ce pays, sur lequel trop de de races d'hommes ont passé, trop de civilisations, trop d'épuisantes splendeurs.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Pierre Loti (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Loti
Pour elle, la campagne a été une chance. La dessinatrice Catherine Meurisse livre, avec sa bande dessinée « Les grands espaces », aux éditions Dargaud, le récit de son enfance passée au plus près de la nature : découverte des plantes, des arbres, mais aussi des ravages de l?agriculture intensive et du remembrement. le tout sous l?égide des écrivains, comme Pierre Loti et Marcel Proust, et des peintres, qu?elle découvre et qui feront d?elle la dessinatrice que nous connaissons aujourd?hui.
autres livres classés : turquieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le pays des Lotiphiles

Le vrai nom de Pierre Loti était :

Louis Poirier
Henri Beyle
Julien Viaud
Fréderic Louis Sauser

10 questions
19 lecteurs ont répondu
Thème : Pierre LotiCréer un quiz sur ce livre