AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Alain Quella-Villéger (Éditeur scientifique)Bruno Vercier (Éditeur scientifique)
EAN : 9782846541435
649 pages
Éditeur : Les Indes savantes (10/07/2006)
3.4/5   5 notes
Résumé :

Ce premier volume du journal de Pierre Loti (1850-1923), largement inédit, couvre les dix années d'apprentissage (1868-1878) où le jeune aspirant de Marine (Julien Viaud à l'état-civil) découvre le monde et vit les aventures qui donneront naissance à ses premiers ; livres.

De l'île de Pâques à la Turquie, de Tahiti à l'Algérie, de la Terre de Feu au Sénégal, ce journal de bord devient le journal intime de ses, passions et de ses espérance... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
JMLire17
  04 juillet 2017
Pierre Loti a écrit une grande part de son oeuvre, à partir de son journal. Lorsque l'on a lu les livres de voyages, le roman d'un enfant, le mariage de Loti, lire le journal en apporte la preuve. le lecteur le suit dans sa maison de famille, dans ses cabines d'officier de marine, dans les différents endroits du monde au grès des déplacements des navires sur lesquels l'officier Julien Viaud est affecté. Bien sûr, il y a déjà de belles pages que l'on retrouve dans les récits, mais il y a également dans cette édition dirigée à Alain Quella-Villéger et Bruno Vercier beaucoup de lettres. Non seulement, Loti tenait un journal, écrivait des romans, des récits, mais il entretenait également une importante correspondance avec des intimes, et des personnalités du monde culturel de son temps. Un grand nombre de lettres au matelot, Pierre le Cor, celui qu'il nomme Mon frère, et dont il fera le personnage du roman " Mon frère Yves ", des lettres à Sarah Bernhardt, et surtout des lettres pleines de respect à Alphonse Daudet, à qu'il soumet ses livres et dont il attend avec impatience les commentaires. Dans ce journal, l'officier de Marine, écrivain se marie, pour satisfaire aux convenances. Il écrit : " J'hésite à accepter, par frayeur des engagements, du mariage ". le lecteur est le témoin de ce manque d'empressement envers sa femme, alors qu'il perçoit bien dans les lettres et dans la joie qu'il éprouve à retrouver, à décrire son ami Pierre, l'ambiguïté de son amitié. C'est également dans ce journal, que se déroule l'épisode de " La prise du Tonkin (Annam)". Officier sur Atalante, il participe à ces combats, puis écrivain, il adresse des articles au Figaro, dans lesquels il décrit, les atrocités commises par les soldats français. Ce comportement lui vaudra de gros problèmes avec le Ministère de la Marine qui songe un temps à le radier. Il écrit " Des gens crient à l'horreur parce que c'est la première fois qu'on met sous leur yeux les réalités d'une guerre, et d'une guerre exotique ". (en annexe on trouvera la totalité des articles.) Ce journal est également un reflet de la vie au 19 ème siècle. le lecteur le suit sur les bateaux, à voiles, il prend des trains poussifs, il circule dans des voitures, à chevaux, et il marche beaucoup. Il arpente la Charente, la Bretagne, par exemple, de nuit il se rend à pied de Marennes à Rochefort passant par Brouage. Il décrit également les travaux qu'il fait dans sa maison natale, la transformant progressivement en ce qui deviendra le lieu hétéroclite que l'on connaît maintenant, meublée et décorée du fruit des pillages qu'il commet lors de ses voyages. " Mes 600 kilos de bagages arrivent par trois convois, et le déballage des bouddhas, et bibelots de pillage se fait séance tenante ". Rien de tel, que ce journal pour mieux comprendre la complexité de l'écrivain Pierre Loti, et, du marin Julien Viaud.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Videos de Pierre Loti (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Loti
[RENTRÉE LITTÉRAIRE 2021]
La Polynésie se décline en un poudroiement d'îles, atolls et archipels, sur des milliers de kilomètres, mais en fin de compte un ensemble de terres émergées assez réduit : toutes réunies, elles ne feraient pas même la surface de la Corse. Et ce territoire, c'est le Fenua.
Comme toujours chez Deville, le roman foisonne d'histoires, de rencontres et de voyages. On déambule, on rêve. On découvre les conflits impérialistes et coloniaux qui opposèrent la France et l'Angleterre, on croise Bougainville, Stevenson, Melville, puis Pierre Loti sur les traces de son frère Gustave, ou Victor Segalen. Mais la figure centrale c'est Gauguin, le peintre qui a fixé notre imaginaire de cette partie du monde, entre douceur lascive et sauvagerie. Des îles merveilleuses qui deviendront, vers le milieu du xxe siècle, le terrain privilégié d'essais nucléaires dont le plus sûr effet aura peut-être été de susciter un désir d'indépendance…
Grand voyageur et esprit cosmopolite, Patrick Deville est né en 1957. Il a publié une douzaine de romans, traduits dans de nombreuses langues. En 2012, il est récompensé par le prix Femina pour sa formidable évocation de Yersin et Pasteur, Peste & Choléra.
Lire les premières pages de "Fenua" de Patrick Deville : https://bit.ly/3fqgHmk
Suivez-nous sur : Facebook : https://www.facebook.com/editions.seuil/ Twitter : https://twitter.com/EditionsduSeuil Instagram : https://www.instagram.com/editionsduseuil/
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le pays des Lotiphiles

Le vrai nom de Pierre Loti était :

Louis Poirier
Henri Beyle
Julien Viaud
Fréderic Louis Sauser

10 questions
30 lecteurs ont répondu
Thème : Pierre LotiCréer un quiz sur ce livre