AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782070339914
144 pages
Gallimard (28/09/2006)
3.14/5   22 notes
Résumé :
Sous le soleil aveuglant d'Alger la blanche, Kadidja et ses deux filles vivent dans la Kasbah où elles vendent leurs charmes. Les jeunes matelots français en escale découvrent avec elles les plaisirs de l'Orient, mais aussi ses dangers...
Homme de lettres, officier de marine et grand voyageur, Pierre Loti, dans une prose limpide, nous offre un tableau sensuel et cruel de l'Algérie française.
Que lire après Les trois dames de la Kasbah - Suleïma Textes extraits de Fleurs d'ennuiVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Des nouvelles intéressantes, bien écrites et qui font voyager, comme toujours avec Pierre Loti. Cependant du même auteur j'ai très nettement préféré le fabuleux et inoubliable "Pêcheur d' Islande". Un livre honnête quand même et agréable.
Lien : http://araucaria20six.fr/
Commenter  J’apprécie          210
3,5 étoiles.

Deux nouvelles, extraites du recueil Fleurs d'ennui, par lesquelles je découvre Pierre Loti dont on m'a conseillé le pêcheur d'Islande : j'ai à présent hâte de lire ce roman, charmée par le style de cet auteur et grand voyageur. Ce dernier aspect de sa vie se retrouve dans ces deux textes par les magnifiques descriptions des lieux, des villes ou des déserts, de la vie, des habitants et de l'ambiance de l'Algérie. J'ai eu le sentiment de découvrir ces contrées et de partager l'amour que Pierre Loti leur porte.

Dans le premier conte oriental, Les trois dames de la Kasbah, deux tons narratifs semblent se rencontrer : l'un dramatique - pour dire l'ennui des jours identiques et de l'enfermement, le tragique de ce destin féminin dans la Kasbah - et l'autre humoristique - la longue balade de six matelots ivres, se perdant dans la ville. J'ai aussi eu le sentiment de lire une certaine critique sociale, tant vis-à-vis des étrangers, notamment français, que des autochtones.

Le second texte est à tendance plus autobiographique (l'auteur y intervient en tant que narrateur et assume ces souvenirs comme personnels) et reflète les sentiments très ambivalents de Pierre Loti : nostalgie des lieux, soif du voyage irrépressible, peur de la solitude et de la mort, force des souvenirs et attirance pour la beauté des femmes et des paysages ensoleillés. Bien que le texte soit annoncé comme décousu par l'auteur lui-même, cela ne m'a personnellement pas dérangée et j'ai apprécié suivre l'époque dans ses déambulations à travers le monde et le temps, dans ce récit très touchant.
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Il y en avait de toutes sortes, de ces femmes, et plus l'heure s'avançait, plus les vieilles portes s'ouvraient.
Des Mauresques toutes roses, à demi-cachées sous des voile de gaze de soie blanche. Des Juives pâles, aux sourcils minces, au corsage de velours. D'autres qui, pour se prostituer, étaient venues de deux cents lieues dans l'intérieur, des oasis lointaines, et qui avaient d'étranges figures du désert; - immobiles à leur porte, elles se tenaient les yeux baissés, la voix rauque, avec de hautes coiffures tout en plaques de métal, et des bijoux barbares.
Même il y avait des négresses d'un type rare et d'une laideur très surprenante. Enveloppées de la tête aux pieds dans des cotonnades bleues à carreaux, elles étaient les plus entreprenantes, et, en allongeant de grandes pattes noires, elles les tiraient par leur manche pour les faire entrer. Eux les regardaient sous le nez, éclataient de rire, et passaient leur chemin.
Commenter  J’apprécie          40
Il y a toujours ce vent d'inconnu et d'aventures qui nous talonne tous, et sans lequel notre métier ne serait pas possible ; quand une fois on a respiré ce vent-là, on étouffe après, en air calme ; toutes les choses douces et aimées, après lesquelles on a soupiré quand on était au loin, deviennent peu à peu monotones, incolores ; - et, sourdement, on rêve de repartir.
Commenter  J’apprécie          30
Il m'a toujours attiré irrésistiblement, ce soleil ; je l'ai cherché toute ma vie, partout, dans tous les pays de la terre. Encore plus que l'amour, il change les aspects de toute chose, et j'oublie tout pour lui quand il paraît. Et dans certaines contrées de l'Orient, dans le grand ciel éternellement bleu, jamais adouci, jamais voilé, sa présence continuelle me cause une mélancolie inexprimable, plus intime et plus profonde que la tristesse des brumes du Nord ...
Commenter  J’apprécie          10
En haut, sur nos têtes, nous brûlant à travers les tentes blanches, il y avait ce soleil, radieux, éternel, que j'ai vu, partout et toujours, sourire de son même sourire de sphinx, sur les regrets vagues qui ne durent pas, comme sur les grands déchirements et les grands désespoirs, qui, hélas ! passent aussi.
Commenter  J’apprécie          10
On a toujours tort de chercher à faire du mal au gens, surtout lorsque ce sont de bons loulous affectueux comme ceux de cette histoire ; tôt ou tard, on est fatalement puni.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Pierre Loti (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Loti
En partenariat avec l'Opéra National de Bordeaux, rencontre avec Alain Quella-Villéger autour de l'oeuvre de Pierre Loti. Entretien avec Christophe Lucet.
Retrouvez les livres : https://www.mollat.com/Recherche/Auteur/0-1303180/quella-villeger-alain
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : maghrebVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (63) Voir plus



Quiz Voir plus

Le pays des Lotiphiles

Le vrai nom de Pierre Loti était :

Louis Poirier
Henri Beyle
Julien Viaud
Fréderic Louis Sauser

10 questions
49 lecteurs ont répondu
Thème : Pierre LotiCréer un quiz sur ce livre

{* *}