AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de MathildeBook


MathildeBook
  01 juillet 2016
Je remercie les éditions Piranha et à Babelio pour cette lecture !

Ce livre nous raconte l'histoire de Marie, une femme qui vit depuis les années 30 aux États-Unis (après que son père l'a obligé à quitter l'Allemagne car il n'approuvait pas sa relation amoureuse) et qui va bientôt fêter ses 90 ans. Elle demande à son frère, resté vivre en Allemagne, de venir lui rendre visite à cette occasion car ils ne se sont pas vus depuis une trentaine d'années. Ce dernier accepte et vient accompagné de sa petite-fille Rona qui fuit une relation difficile.
Alors que Marie prend conscience de son âge avancé et témoigne d'un désir de transmettre son histoire et son savoir-faire ; Rona se cherche après une déception amoureuse et le témoignage et les secrets de sa grande-tante se trouvent être une sorte de thérapie nécessaire pour avancer.
Commence alors un récit croisé de deux vies, deux femmes, d'un voyage entre les années 30 et le début des années 2000, entre l'Allemagne et les États-Unis, le tout accompagné d'une touche de gourmandise.
Car le sujet de ce roman, c'est aussi l'histoire d'un simple gâteau au fromage qui devient LE cheesecake new yorkais à la mode ; et de son rôle dans le bouleversement de la vie de Marie, puis celle de Rona.

La construction du récit est assez simple et alterne en général les chapitres centrés sur le passé de Marie dans les années 30, écrits à la 3e personne du singulier, et ceux concernant Rona écrits à la première personne.

Même si j'ai aimé découvrir les vies de ces deux femmes, et surtout le développement de leur relation et l'espoir qu'elle apporte à Rona, j'ai eu plus d'intérêt à suivre les chapitres centrés sur Marie notamment pour l'aspect historique : au début du roman par la découverte de la vie en Frise orientale, les oppositions et intolérances religieuses, la difficulté d'être une femme dans les années 30 avec l'omniprésence de la société patriarcale, le rêve américain, puis plus tard par la montée du national-socialisme, la différence des moeurs américaines et allemandes, les prémisses de la production alimentaire industrielle, etc.
Le tout reste assez léger car ces sujets ne sont jamais abordés de front, mais ils sont là à travers les décors, les conversations, les relations qu'entretient Marie avec les autres personnages.
Surtout, on a vraiment l'impression d'être dans les années 30 grâce aux détails parsemés ici et là dans les attitudes des personnages, les descriptions, etc.
Je pense que l'auteur a dû faire beaucoup de recherches pour rendre son récit crédible et historiquement correct. C'est quelque chose que j'ai vraiment apprécié car au-delà de l'aspect plus léger et gourmand du roman, on a un vrai contexte historique derrière qui ancre le récit dans une dimension plus profonde.

Les relations entre les personnages sonnent juste, les descriptions sont très présentes et donnent une ambiance assez particulière au roman, entre tendresse et mélancolie ; le tout teinté d'espoir et d'amour.

Ce livre m'a d'ailleurs fait penser au film Forrest Gump (que j'adore), surtout au début, avec le récit dans le présent interrompu par des sauts dans le passé, et surtout par le fait qu'une chose insignifiante (telle qu'un gâteau au fromage) devienne un élément capital dans la vie des protagonistes (et la gestion de certaines crises).

C'est un roman qu'on lit lentement, que l'on déguste ; le genre de roman qu'on aime retrouver le soir, emmitouflée dans la couverture, pour passer un vrai moment de détente.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus