AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de PopcornandGibberish


PopcornandGibberish
  03 mars 2017
La pâtissière de Long Island est un roman qui est typiquement dans le genre que j'aime. Une histoire qui met en scène des femmes, un peu d'Histoire et une belle leçon de vie, moi je dis oui. Surtout qu'ici, il est aussi question de cheesecake, alors là Popcorn-La-Bouboule, elle roule !

Ce roman, c'est l'histoire de deux femmes : Marie et Rona. Marie est, je trouve, plus au centre du roman. Nous suivons sa jeunesse, son départ de Frise Orientale pour New York suite à une relation amoureuse qui n'est pas acceptée par son père. A New York, il y a ses deux frères et ils tiennent un bar. Marie est une jeune femme vive, pleine d'esprit et elle a une recette qui se transmet de femme en femme dans sa famille : le gâteau de fromage blanc. Ce gâteau a une sorte de pouvoir : Rendre les gens heureux et rabibocher les gens entre eux. Et grâce à lui, Marie va révolutionner New York. On la retrouve à 90 ans et elle souhaite revoir son dernier frère vivant pour son anniversaire. Celui la rejoindra avec Rona, sa petite-fille.

Pour en venir à Rona, celle-ci vit une catastrophe : Perte de son job, petit-ami coureur de jupon. Bref, pour elle, New York c'est lui permettre de souffler deux minutes avant de retrouver son chaos quotidien. Elle ne connaît pas trop Marie, mais au fil de ses histoires, il va se tisser un lien particulier entre les deux femmes.

Ce que j'ai préféré dans ce roman est clairement l'histoire de Marie. On a envie de savoir ce qu'il va se passer pour elle car même à New York, elle correspond avec Arthur, son fiancé allemand. Va-t-elle finir avec lui ? Mais en même temps, voilà Walter qui joue avec ses nerfs. Puis, en ligne de fond, nous suivons ce qu'il se passe en Allemagne et ce que cela signifie pour les allemands expatriés aux USA. Est-ce que ce qui est raconté dans les journaux est vrai ? de la propagande ? C'est aussi l'histoire d'une famille éclatée qui cherche à vivre le rêve américain et ne plus se soucier du lendemain.

L'histoire de Rona est bien aussi, mais on est plus dans le déjà vu avec la reconversion et quelques jours avant, je terminais Rendez-vous à Cupcake Café de Jenny Colgan et il abordait des thèmes similaires. Néanmoins, elle qui a toujours voulu fuir ses racines va réapprendre à les aimer, se les approprier et j'ai trouvé ce côté là vraiment touchant.

Sylvia Lott nous entraîne donc dans cette histoire familiale et on y passe un excellent moment tellement on se sent bien auprès de Marie et des siens. J'aurais bien voulu goûter à ce fameux Marie's Cheesecake New York Style, mais malheureusement, ce ne sera pas possible sauf si je trouve un passage secret dans le bouquin. Bah quoi ? On peut toujours essayer non ?
Lien : https://popcornandgibberish...
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus