AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782081293748
280 pages
Éditeur : Flammarion (09/04/2014)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Biographie de cet ancien enfant placé en familles d'accueil où il vivra différentes sortes de maltraitances. Un témoignage pointant du doigt les grands disfonctionnements de l'administration française.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Tristale
  12 août 2015
Ce témoignage est important et même s'il n'est pas écrit de façon parfaite, peu importe car c'est ce qu'il révèle qui doit être lu par tous.
Bien sur qui n'a pas vu ces histoires de familles d'accueil se battant pour garder auprès d'elles ces enfants qu'on leur a confié ? Qui ne s'est pas indigné ? et malgré les années passées les choses n'ont pas beaucoup évoluées . Et qu'en est-il de ces gens que l'on paie pour s'occuper d'enfants qu'ils traitent comme des moins que rien, qu'ils maltraitent, en toute impunité?
ce livre a été écrit il y a pratiquement un an, et jusqu'à il y a peu je n'en ai absolument pas entendu parlé.
En publiant ici mon ressenti j'espère que beaucoup d'entre vous le lirons aussi. C'est important car Lyes et tous ces autres enfants ne devraient jamais avoir vécu ou vivre toutes ces horreurs, où si peu de bonheur, d'attention, d'écoute ont pu se glisser.
Lui a une une petite chance, il a reçu de l'amour au début de sa vie, il a croisé aussi de bonnes personnes ( peu mais ça a suffit).combien sont détruits ? Ces petits garçons et petites filles deviendront des adultes marginaux, des êtres violents, des sdf, perdus, et mourrons aussi de désespoir bien avant cela. Parce que en grande majorité peu de gens agissent, se sentent concernés.
Un constat d'échec alarmant et révoltant pour un pays qui se dit celui des droits de l'homme.
Je salue le courage de Lyes et sa détermination.
A lire, à conseiller ++++
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
celinezug
  05 mars 2020
Si seulement un livre pareil pouvait susciter autant de révolte et d'indignation qu'un César qui couronne un violeur blanc et puissant !
Si seulement on arrêtait de protéger l'adulte en niant l'enfant et si seulement on cessait de mettre en doute la parole des enfants.
Ce témoignage accablant de nos lois archaïques pour préserver l'enfance devrait faire débat et pourtant il reste dans les seuls milieux concernés qui n'y voient pas forcément une parole objective.
La critique provoque le corporatisme chez les professionnels de tout bord mais briser un enfant c'est fabriquer un monstre sans limite à l'âge adulte.
Ne pas respecter l'adulte de demain c'est enrichir la société d'exclusion, de rage, de vengeance et tant d'autres mauvais sentiments qui souvent se retournent contre celui ou celle qui les éprouvent.
N'oublions pas que l'avenir c'est eux et que leur refuser le meilleur c'est nous condamner au pire.
Commenter  J’apprécie          104
luocine
  04 juin 2015
Il aurait fallu si peu de chose pour que ce livre ne soit jamais écrit : que le placement de Lyes par l'ASE, qui avait si bien commencé dans une famille aimante prête à l'adopter ne quitte la région parisienne. Comme il le dit lui même, ces cinq ans de bonheur normal lui ont sans doute forgé des forces pour être debout aujourd'hui. Ensuite ce sera l'enfer pour lui d'abord, et lorsque les adultes qui auront à s'occuper de lui l'auront bien écrabouillé et détruit en lui, toute trace de naïveté de son enfance, ce sera l'enfer pour tous ceux ou celles qui devront l'approcher.
Il veut témoigner de ce que sont les foyers où on mélange les enfants de 8 ans avec des jeunes de 17 ans, du peu de surveillance de certaines famille d'accueil, de l'absurdité des placements successifs, l'abus de l'utilisation des médicaments lorsqu'un enfant est agité et du mal que peut créer le lien avec la mère biologique au détriment de l'enfant. Un argument donné par son référent de L'ASE pour ne pas le laisser dans la famille d'accueil qui voulait absolument le garder (et qui a su conserver un lien avec lui), c'est que sa mère internée en HP ne gardait que ce fil si fragile pour ne pas sombrer dans une démence encore plus grave.
Encore un témoignage important pour ne pas oublier que dans notre société on est loin de faire tout ce qu'il faut pour des enfants privés de parents responsables, c'est dans ce foyer qu'il prendra conscience qu'il est « arabe » et j'ai lu son témoignage en pensant aux frères Kouachi, ils ont connu eux-aussi aussi l'enfer des foyers, et les éducateurs les trouvaient… « gentils » !
Lien : http://luocine.fr/?p=4124
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
Lectrice59
  14 août 2014
Travail bâclé. Ce livre qui est un témoignage sur la misère que vivent les enfants abandonnés n'est pas abouti. L'histoire de Lyes est décousue, pas de chronologie.
C'est regrettable car les misères de ce jeune garçon sont celles que vivent beaucoup d'enfants dans notre quotidien et cela aurait été un excellent moyen d'interpeler.
Commenter  J’apprécie          52
Nau
  11 février 2020
Il est bien difficile de donner un avis sur un tel livre. Il ne s'agit pas simplement d'une histoire racontée, il s'agit de l'enfance terrible et bouleversante de l'auteur. Dans l'enfer des foyers nous emmène sur les traces d'un problème encore d'actualités et dont peu de gens se soucie ou ne se rendent compte. Lyes Louffok témoigne du quotidien des enfants placés, bien souvent peu voir pas suivi et laissé livrés à eux mêmes. Un témoignage très touchant.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
M4ryM4ry   12 avril 2019
Qu'on te voie, qu'on te calcule, alors que, toi, tu veux disparaître, devenir invisible, réduire dans l'espace pour que le malheur ait moins prise. Mais ici, tout se voit, même toi. Tout de toi.
Commenter  J’apprécie          32
M4ryM4ry   11 avril 2019
Je ne suis pas là, pas assez, les médicaments ont bâti d'épaisses cloisons entre le monde et moi. Malgré tout, je suis assez présent pour entendre la saloperie, voir la misère, sentir les mains sur moi, toucher le fond renifler l'odeur de malchance.
Commenter  J’apprécie          20
M4ryM4ry   12 avril 2019
Personne n'est là pour leur expliquer que ce n'est pas un délit qui nous a amenés ici, mais le sort. Un délit du sort.
Commenter  J’apprécie          20
M4ryM4ry   12 avril 2019
Oui, ça aussi, je connais, faire partie des cas particuliers parmi les cas particuliers, les pires parmi les pires.
Commenter  J’apprécie          20
M4ryM4ry   12 avril 2019
C'est plus facile d'aimer un enfant gentil avec des peluches mignonnes qu'un enfant blessé et trop mûr.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : foyerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
158 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre