AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2715231350
Éditeur : Mercure de France (02/09/2010)

Note moyenne : 3.47/5 (sur 30 notes)
Résumé :
A vingt-cinq ans, il mène une vie simple : des collègues d’usine avec qui faire la fête le samedi soir, des aventures amoureuses sans lendemain et surtout une passion : la chasse et l’amour de la nature. Son existence paisible bascule le jour où il trouve sous les arbres un homme mort avec à ses côtés un carnet aux écrits sibyllins. Obsédé par cette découverte, le jeune homme part sur les routes à la recherche du passé de celui qui a choisi de venir mourir dans sa ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
ChezLo
  11 octobre 2010
Il aime la forêt sauvagement, sensuellement. Alors que s'écoulent longuement les heures de labeur sur la chaîne, il pense à la prochaine chasse, à ses prochaines sensations. Homme solitaire, il ne lui reste que son grand-père, Lou, qui lui a tout enseigné de la chasse. Aux femmes, il ne veut pas avoir à s'attacher. Lors d'un samedi de chasse, il découvre en pleine forêt un homme mort. Cette vision va l'obséder, d'autant plus qu'il a retrouvé près du corps un carnet intime noirci de paroles bibliques par cet homme énigmatique qui s'est lentement laissé mourir...
Ce premier roman de Douna Loup touche en plein coeur et surprend par la beauté de son écriture. Paradoxalement, les descriptions de la chasse sont extrêmement sensuelles, animales mais poétiques. Toute l'attention du personnage principal comme la priorité de l'auteure, ce sont les sensations, le toucher, l'odorat, des descriptions sublimes. Et puis, dans cette atmosphère feutrée, sourde, en des lieux qui ne sont pas nommés, l'histoire subitement tourne presque au polar avec ce mort mystérieux, Leandro Martin et la soif de comprendre qui va animer notre héros. Et puis, il y a bien plus que cela. Il y a ces relations furtives que notre homme entretient, cette passion pour la forêt, cette nécessité d'absolue liberté, son chez-lui rassurant, les heures du dimanche qui s'écoulent, les minutes du boulot qui s'enchaînent. Et puis il y a Eva. Et tout est différent malgré lui.
C'est irrésumable mais c'est d'une absolue beauté. Tout le roman. Et cela nous entraîne dans un rythme agréable, et toujours surprenant, jusqu'à la dernière ligne que l'on attendait même pas. Sans rien connaître de son nom, de son histoire, de ses parents, on devient incroyablement attaché à ce personnage principal, à ses errements, à ses fuites, et peu à peu, à sa nouvelle naissance.
Pour Douna Loup c'est un premier roman. Pour moi c'est aussi mon premier roman poétique, voire pictural. Il a fait ma rentrée littéraire.

Lien : http://chezlorraine.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
genieblanc
  01 janvier 2011
Je réagis à la critique de Fantasio.
Moi je n'ai pas trouvé ce livre ennuyeux du tout, (au contraire, je suis arrivée en retard à une invitation pour me donner le temps de le terminer).
Le narrateur reçoit et donne sa force vitale dans chasse en forêt, car comme il le dit lui-même, il n'est pas très doué pour les relations humaines. Par cette relation intense et sensuelle de communion avec la nature, il exprime la force de la transmission qui l'a façonné (orphelin, il a été élevé par ses grands-parents. C'est son grand-père qui lui a transmis l'amour de la chasse en forêt) aussi bien que le lien avec la Création.
Lui qui a perdu ses parents à 2 mois craint de s'attacher à une femme. Avec Lucie la relation se résume au sexe, avec Lise l'étudiante c'est un peu plus, mais ils sont trop différents. Sa clé n'est pas l'intellect. Et puis Eva ( Zora), son double, s'installe inopinément dans sa vie. Comme lui déracinée et prenant les armes contre une relation trop envahissante. Commence une chaste relation, que tous deux hésitent à rendre charnelle de peur de perdre l'autre. Et puis ils tombent les armes (au sens propre) en même temps, apprennent la confiance dans l'amour et le couple, c'est tellement émouvant.
Effectivement les autres personnages et leurs relations avec eux sont à peine esquissés. Mais cela ne m'a pas gênée. Ils sont au début du chemin et ont la vie devant eux pour dénouer les fils de leur passé. Et ils sont deux.
NB : embrasure, nom féminin : ouverture dans un mur faite pour recevoir une porte ou une fenêtre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Chouchane
  17 juin 2011
Résumer ce livre serait dénaturer l'émotion qui en ressort. On pourrait en effet, penser qu'il s'agit d'une histoire d'amour avec quelques ressorts en plus : un mort, un amour pour la chasse, l'usine... mais cela va plus loin. Cela s'enfonce dans ce qui constitue l'individualité et l'universalité de chacun : la peur de manquer et de dépendre de quelqu'un, l'envie de liberté et la solitude, et cette étrange chose qui est de porter le deuil de ceux que l'on a pas connu... tout ce qui fait notyre singularité et que rien ne peut résumer. Ce livre dit tout cela avec un style particulier. Une écriture qui apporte sa limpidité à une histoire faite de rebonds.
Commenter  J’apprécie          50
simeon
  17 septembre 2013
Livre concis et fort sur la vie, les rencontres, les pertes et leurs conséquences sur le héros.
Le personnage principal est un chasseur avant tout. Il ne se sent bien que dans la nature, sa façon de lui rendre hommage est de chasser pour se nourrir. Il se donne bonne conscience en pensant que l'animal a eu une belle vie et n'a pas eu le temps de comprendre qu'il allait mourir, contrairement aux animaux d'élevage.
La semaine, il travaille à l'usine, sans passion. Les femmes ne sont que de passage dans son existence, il n'en fait pas cas, ne s'attache pas. Il a perdu ses parents dans sa tendre enfance.
Deux événement vont changer sa vie: la découverte d'un cadavre dans les bois et la rencontre avec Eva, une sauvageonne au grand coeur qui saura se faire apprivoiser par notre solitaire.
Les armes à feu aussi tiennent une place important dans ce récit, jouant le rôle d'un troisième personnage.
Écriture précise et très efficace. On se laisse vite prendre et le voyage est total. La fin est fantastique, je ne m'y attendais pas du tout et je l'ai trouvé parfaite, à l'image du roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
kikibaba
  23 octobre 2014
Un homme un peu fruste qui travaille à la chaîne, qui n'a plus de parents et n'a plus que son grand-père. Sa seule passion : la chasse. Un jour, lors d'une promenade en forêt, il découvre un corps, avec des carnets. La lecture de ces carnets va l'amener à se poser des questions sur la vie, sur sa vie. Une rencontre avec une jeune femme étrange va finir de le bouleverser. Un très beau premier roman.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
gteisseire2gteisseire2   31 août 2010
La forêt est grande, profonde, vibrante, vivante et vivifiante. Elle est quelque chose comme une femme qui voudrait l'homme sans lui dire. Quelque chose qui dit oui sous la robe mais qui s'est perdu dans la bouche, qui devient tendre dans l'humus et vous jette des ronces au visage. La forêt est comme ça, ici. Le sauvage sait y faire. L'attirance qu'elle éprouve à se faire explorer, elle la garde au-dedans, de la sève en puissance qui coule sous la terre, qui monte comme une odeur et vous emballe sur-le-champ. Même le ciel, au-dessus, ne reste pas indifférent. Qu'elle soit froissée après la pluie, comme les femmes qui préfèrent se doucher avant, qu'elle soit bouillante de soleil, comme celles qui brûlent après la porte d'entrée, la forêt ici, elle ne laisse personne sortir indemne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
jesjes   20 septembre 2010
Je m'approche, je vois qu'elle a les yeux fermés, j'aimerais la toucher mais je ne peux pas, sa respiration fait comme une brise profonde sous ses omoplates. Je n'ai même plus envie de la prendre ou de la serrer, juste la regarder me met dans une paix formidable et je m'aperçois que je n'ai jamais vu quelqu'un dormir. J'ai vu de femmes abandonnée un moment après l'étreinte, j'ai vu des morts, j'ai vu des bébés dans leurs poussettes, mais je n'ai jamais vu une femme dormir. En plus, dans mon lit. je la regarde longtemps puis je vais me doucher. J'enfile un caleçon, je me glisse à côté d'elle sans toucher sa peau; endormie, elle me fait un peu peur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
SZRAMOWOSZRAMOWO   23 avril 2016
Elle est quelque chose comme une femme qui voudrait l'homme sans le dire. Quelque chose qui dit oui sous la robe mais qui s'est perdu dans la bouche, qui devient tendre dans l'humus et vous jette des ronces au visage. La forêt est comme ça ici. Le sauvage sait y faire.
(…)
Ceux qui me trouveront n'auront pas peur ; je suis mort pour toi, Jésus-Christ, par pure volonté de solitude. Ne vous en faites pas, la souffrance est une machination du diable, elle est sans importance. Merci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Douna Loup (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Douna Loup
Douna Loup, L'oragé - le livre sur les quais, Morges 2015 .Antananarivo, 1920. Rabe, orphelin d?une famille princière déchue, gagne de petites sommes en travaillant la dentelle. Il est feuilletoniste à l?occasion. A presque vingt ans, il rencontre Esther, poétesse de dix ans son aînée. Ils forment alors un pacte : veiller sur l??uvre de l?autre. Ce roman s?inspire de deux figures majeures de la littérature malgache, Jean-Joseph Rabearivelo et Esther Razanadrasoa, dite Anja-Z. L?écriture de Douna Loup recrée les audaces et les richesses nées du va et vient d?une langue à l?autre, du français imposé à la poésie Hova. D?enthousiasmes en créations, Rabe, Esther et leurs amours successifs nous interrogent sur la liberté des sentiments, la liberté d?expression, la liberté absolument. Douna Loup est née en Suisse. Ses précédents romans, L?Embrasure et Les lignes de ta paume, ont paru au Mercure de France.
+ Lire la suite
autres livres classés : forêtsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2931 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre