AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782492966156
230 pages
Marathon Editions (24/01/2023)
3.58/5   6 notes
Résumé :
Après quelques mois de travail dans une multinationale de La Défense, Diane Laroche, jeune secrétaire, est chargée d’organiser une réception au Louvre. Le soir même, alors qu’elle quitte le lieu, elle se fait agresser par un voyou. Il lui arrache le collier confié par sa mère, un bijou transmis de génération en génération. Aussitôt, une force incroyable envahit la jeune femme et elle se débarrasse sans problème de son agresseur.
Après enquête, elle réalise qu... >Voir plus
Que lire après Les succubes de La DéfenseVoir plus
Oksa Pollock, Tome 1 : L'inespérée par Plichota

Oksa Pollock

Anne Plichota

4.24★ (15424)

7 tomes

Glitch, Tome 1 : L'amour est une arme par Anastasiu

Glitch

Heather Anastasiu

3.64★ (1266)

3 tomes

Intuitions, tome 1 par Ward

Intuitions

Rachel Ward

3.46★ (3394)

3 tomes

Starters, tome 0.2 : Portrait d'un marshal par Price

Starters

Lissa Price

3.79★ (4015)

3 tomes

Radiance, Tome 1 : Ici et maintenant par Noel

Radiance

Alyson Noel

3.24★ (1335)

4 tomes

Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Une lecture intéressante qui a du mal à trouver son public.
Personnellement j'ai passé un agréable moment avec Diane et même si certaines questions restent sans réponses, ou que l'intrigue aurait pu être par moment plus approfondie, j'ai trouvé cette façon de traiter le sujet très intéressante et attractive.
Cette fin ouverte et ce choix fait de laisser des points en suspens, ne me choque pas et me permet de me concentrer sur l'action principale : Diane et sa possession par un succube.

Mais revenons au commencement, le résumé vous donne un bon aperçu du contenu. Mais contrairement à ce qu'on pourrait supposer, la partie « luxure » habituellement associée à ces êtres démoniaques n'est pas du tout présente dans le texte. C'est une découverte agréable et une manière d'accrocher le lecteur qui fonctionne bien.
La preuve, le livre se lit facilement et les pages se tournent avec plaisir.
L'intrigue s'épaissi et le mystère plane pendant un long moment, nous laissant dans le doute concernant le tournant que va prendre l'histoire.
Le rythme est assez addictif, l'écriture à la première personne du singulier du point de vue de Diane permet une immersion rapide au coeur de la psyché de l'héroïne, tout en nous laissant dans le flou concernant les intentions du succube et des autres protagonistes. Cela rajoute un voile énigmatique sur l'ensemble.
La plume est mature et aguerrie. On sent la maitrise des différents niveaux de langages des personnages rencontrés, tout se fait sans heurt, cela coule tout seul et se déroule aisément.

Diane est un personnage qui parait simple de prime abord et qui pourtant connait une belle évolution et qui est en plein cheminement. J'ai aimé la voir se questionner, hésiter et s'affirmer.
La place de la femme est au coeur de cet ouvrage, sa place et sa perception.
L'auteur étant un homme, j'ai aimé voir la délicatesse avec laquelle il a traité ce sujet de société délicat. Je m'identifie facilement à son héroïne mal dans sa peau, qui se défini comme quelconque et sans réel attrait.
La vision de la femme dans notre société est très bien retranscrite et j'ai trouvé que c'était très objectif.
Ce n'est certainement pas au gout du jour, qui prône la libération de la femme et condamne le joug de la pression masculine, mais finalement les femmes sont déjà très dures envers elles-mêmes toutes seules, sans avoir besoin de personne pour cela. le regard de l'autre, et surtout des hommes, sur un aspect essentiellement superficiel et attaché à l'apparat est encore très ancré, très présent.
Diane n'y échappe pas, pas plus que l'ensemble des protagonistes qui réagissent de manière très basique, très vraie, « juste » selon nos moeurs et coutumes sociétales.

Pour finir, j'ai apprécié cette lecture qui m'a sorti de ma zone de confort et m'a donné matière à réflexion. C'est agréable de sortir des sentiers battus de ce que l'on voit tourner sur les groupes de lecture, de tenter l'aventure avec un ouvrage d'un genre différent.
J'ai beaucoup aimé me laisse surprendre par ce livre entrainant et addictif qui m'a entrainé à travers ses pages au coeur d'un complot parisien, au milieu de hautes technologies, de mythologie et de relations humaines.
A découvrir si vous avez besoin d'une bulle d'oxygène qui change !
Commenter  J’apprécie          20
Je voudrais tout d'abord commencer par remercier les Éditions Marathon pour m'avoir proposé leur livre en SP via le site SimPlement.

Concernant la couverture, j'aime bien sa composition. On y voit Paris et La Défense, un cadre important dans ce livre. On y distingue aussi deux personnages, que je suppose être Diane (en blanc) ainsi que le succube (en rouge). Je trouve que ce choix des couleurs fait bien ressortir la dualité entre le "bien" et et le "mal".

Concernant la plume de Constantin Louvain, c'est une découverte intéressante. Elle fluctue en fonction des personnages ainsi que des situations. Ainsi, l'auteur peut aussi bien partir dans quelque chose d'assez soutenu et de technique (les ordinateurs quantiques, par exemple), que dans un vocabulaire un peu plus familier. Cela peut déranger, mais personnellement, j'aime beaucoup cette adaptabilité maîtrisée.
J'ai appris, grâce à ce livre, que le mot succube est masculin... ce qui m'a perturbée durant ma lecture, ayant toujours utilisé ce mot au féminin, étant donné que son homologue masculin existe : l'incube.

Diane est une jeune femme sans histoire, quelconque physiquement (selon elle) et timide. Montée à Paris, elle tente de survivre en cherchant du travail, ce qui n'est pas chose aisée. C'est pourquoi, lorsqu'une belle opportunité se présente à elle, elle s'empresse de la saisir. La voilà donc secrétaire de direction à Quantex, une entreprise américaine, qui conçoit et vent des ordinateurs quantiques.

Tout va pour le mieux pour Diane, mais sa vie va prendre un tout autre tournant quand le fantastique va s'y inviter. La jeune femme va se retrouver sous l'emprise d'un succube, un démon féminin qui a la réputation de voler l'énergie vitale des hommes en visitant leurs rêves. Mais, et si cet être surnaturel pouvait faire bien plus que ça ? Par contre, quel sera le prix à payer ?

Ce livre, sous couvert de possession, nous fait porter un autre regard sur la femme et la façon dont elle est perçue. En effet, Diane se trouve quelconque, ni belle ni laide, et elle a bien conscience qu'elle n'est pas du genre à faire se retourner les hommes sur son passage. En cela, je me suis retrouvée en elle. Nous ne nous rabaissons pas, nous avons juste conscience des standards de beauté véhiculés par les différents médias (télé, cinéma, internet, magazines...) et savons ne pas en faire partie. L'apparence fait toujours la première impression, étant donné qu'on nous voit avant de nous entendre et de nous connaître.
Cependant, les choses changent lorsque le succube (bon sang, que j'ai du mal à employer le masculin !) la possède. Elle acquiert une sorte de magnétisme qui attire le sexe opposé.

Je ne sais pas si le but de l'auteur était de dénoncer cette puissance de l'apparence, ce culte qu'on lui voue, ce premier regard qui fait que l'on juge une personne digne ou indigne de figurer à notre côté, sans savoir qui elle est réellement à l'intérieur. Mais, après lecture, c'est ainsi que je l'ai pris. Ici, c'est le regard de l'homme sur la femme (ainsi que la conscience qu'en a celle-ci), mais cela fonctionne également dans l'autre sens.

Mais l'histoire ne se résume pas qu'à ça.

Quelque part, il y a une légère touche de roman initiatique. Par le biais du succube, Diane va apprendre à se voir différemment, à se battre pour survivre et à avoir plus confiance en elle, chose qui lui fait cruellement défaut. Elle se dit d'une timidité maladive mais, étant moi-même quelqu'un de très effacé et timide, j'ai trouvé que cette caractéristique était loin d'être mise en avant.
Au delà de ça, elle va aussi devoir faire un choix entre la facilité et l'effacement ou la difficulté d'être simplement elle-même.

Il est parfois difficile d'en dire assez pour donner envie sans trop en dire pour ne pas gâcher la surprise. Ce livre en fait partie. J'ai à la fois l'impression d'en avoir un peu trop dit, mais pourtant pas assez. C'est frustrant. lol

Concernant la fin, c'est une demi-teinte pour moi, surtout concernant Diane. (Spoiler sur le blog.)

En résumé, j'ai apprécié la lecture de ce roman, qui m'a fait passer un bon moment. J'ai aimé la façon dont était traité le sujet des succubes, avec un petit goût de normalité couplé avec un petit côté science-fiction novateur et pas désagréable. J'ai trouvé le personnage de Diane intéressant dans sa construction, faillible et donc plus réel, mais aussi combatif lorsqu'il le faut. le rapport à l'image de la femme peut être perçu de différentes façons, peut ne pas plaire, mais j'ai choisi d'y voir une dénonciation du culte de l'apparence et le manque de confiance que cela provoque chez certaines femmes.
Une chose importante qu'il ne faut pas oublier, c'est que la beauté se trouve dans l'oeil de la personne qui nous regarde avec amour et nous accepte telle que nous sommes.
Lien : http://booksfeedmemore.eklab..
Commenter  J’apprécie          20
Le livre commence calmement et je me demandais vraiment où l'auteur allait nous amener, jusqu'à tant qu'un peu d'action entre en ligne de mire. J'ai donc été très intriguer. On suit Diane qui est une fille quelconque et vit une petite vie tranquille. Elle n'a rien de marquant et son histoire est assez banale.
Il y a quelques actions, par-ci, par-là qui nous fait tenir jusqu'à la fin du bouquin. On apprend rapidement de quoi il est question et le roman est assez court donc se lit facilement. le récit est intéressant et m'a permis un bon divertissement. Je trouve malheureusement qui manquait un petit plus afin de devenir un livre mémorable. Je ressors quand même contente de ma lecture et l'univers était original, l'idée comme telle sortait de l'ordinaire.
Commenter  J’apprécie          20
J'ai été sollicitée par les Editions Marathon pour lire une de leurs dernières sorties “les succubes de la défense” de Constantin Louvin. J'ai donc découvert avec beaucoup d'attente ce roman dont le pitch de départ était très intriguant.

Nous suivons Diane, une jeune provinciale, qui vient de déménager à Paris. Elle a été embauchée dans une grande entreprise en tant que secrétaire. En revenant d'une soirée organisée par sa boite, elle se fait agresser, son médaillon porte-bonheur offert par sa mère lui est arraché. A ce moment-là, une force surprenante prend possession d'elle, lui permettant de se tirer de ce mauvais pas. A partir de là, son existence prend un tournant étonnant, une succube ayant pris possession d'elle.

J'ai aimé l'histoire de ce roman qui est très intéressante et même haletante. L'intrigue est rondement menée, même si des détails historiques inutiles (à mon avis) parsèment un peu trop le roman.

L'écriture de l'auteur est fluide quoique déconcertante. En effet, il alterne du vocabulaire à la fois très recherché (j'ai appris de nouveaux mots) et très familier. C'est vraiment déroutant.

Le gros problème de ce roman vient des remarques sexistes qui le parsèment : des réflexions sur une jupe trop courte, une afro-américaine "grasse", une vision de la femme qui ne peut être belle qu'avec de gros seins et une silhouette qui plait aux hommes. Qu'en est-il du charme, de la personnalité ? de plus, le personnage féminin se qualifie de banale et se contente de faire figuration, jusqu'à ce qu'elle devienne hyper belle grâce au succube et commence à faire n'importe quoi. Bref, des clichés à foison qui m'ont fait lever les yeux au ciel. L'auteur n'a vraiment pas réussi à se mettre dans la peau d'une femme, et j'ai trouvé cela très dommage.

Bref, un roman qui se lit très vite mais qui est aussi une immense déception et que je ne peux pas vous recommander.
Lien : http://secretsdefee.canalblo..
Commenter  J’apprécie          10
Bien que le titre m'ait fait pensé à un film de série B, je sors agréablement surprise de ma lecture. C'était un moment sympa. Inattendue comme style de lecture, ça sort de mes livres habituels.

Diane est une jeune femme simple qui se retrouve possédé par un succube.
Et apparemment pas par le bon.
Bien qu'au début il y est eu certains avantages elle a vite déchanté.
Chronique complète sur mon blog :)
Lien : https://bulllivres.wixsite.c..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
La raison et quelques instincts fondamentaux de survie me conseillaient avec insistance de prendre mes jambes à mon cou et de fuir la Quantex et son personnel sulfureux aussi vite que possible. Mais... pour la première fois dans mon existence, j'expérimentais des moments excitants et passionnés, et même s'il m'arrivait littéralement de mourir de trouille par instants, je me voyais mal replonger définitivement dans la grisaille de ma vie antérieure.
Commenter  J’apprécie          30
Je souffrais en fait d'une timidité maladive, et j'avais du mal à aller vers les autres. Comme, de plus, je ne disposais pas d'une plastique exceptionnelle, j'avais pris l'habitude des rôles de figuration. Comprenez-moi. La nature ne m'avait pas affligée d'un physique ingrat, mais je n'intégrais pas la cohorte de ces femmes sur le passage desquelles la grande majorité des hommes se retourne pour vérifier si le côté pile vaut le côté face.
Commenter  J’apprécie          30
Me replonger dans mon travail me calmait, m'empêchait de penser au fantastique qui envahissait mon existence, et surtout occultait l'inquiétude qui me rongeait. Je me connectai au site Internet d'Air France et je réservai les vols. Je pris le départ aussi tôt que possible, le retour bien tard... une petite vengeance parfaitement assumée.
Commenter  J’apprécie          10
Comme le disait ma mère, biaiser peut t'éviter d'avoir à baiser si cela ne t'intéresse pas !
Commenter  J’apprécie          30
-Je crois, oui...
-Hijo de puta...
-Pardon ?
-Rien... Un dicton local.
Commenter  J’apprécie          30

Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus


Lecteurs (6) Voir plus




{* *}