AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Sylvie Goyon (Traducteur)
EAN : 9782211318280
40 pages
L'Ecole des loisirs (04/05/2022)
4.39/5   55 notes
Résumé :
Ouvrage récompensé pour ses illustrations du prix BolognaRagazzi 2019, à la Foire du livre de jeunesse de Bologne. (catégorie Première oeuvre)

Julian est avec Mamita, sa grand-mère. Leur métro s’arrête et des sirènes montent à bord. Julian adore les sirènes. «Moi aussi, je suis une sirène», dit-il. Une fois seul, il s’apprête, couronne sa tête de longues feuilles vertes qu’il orne de fleurs colorées, noue un long rideau crème à sa taille. Il est prê... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
4,39

sur 55 notes
5
13 avis
4
5 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Ileauxtresors
  06 juin 2020
On a tous une lubie chérie, une chimère secrète, un rêve qui nous tient particulièrement à coeur. Julian, lui, adore les sirènes. Quel plaisir rien qu'à l'idée d'ondoyer gracieusement dans l'eau turquoise et d'évoluer dans un arc-en-ciel de poissons multicolores et scintillants ! Une idée si enthousiasmante que Julian décide un jour de la vivre… Mais quelle sera la réaction de l'imposante Mamita ?
Les personnages sont touchants d'expressivité, le décor plein de petits détails et clins d'oeil qui se révèlent au fil des lectures…
Nous avons eu un immense coup de cœur pour les illustrations de cet album qui célèbrent les charmes de la Mermaid Parade, défilé de sirènes qui illumine Brooklyn chaque année : un vrai festival de couleurs chaudes comme le soleil des tropiques, de fourrures, d'écailles, de perruques et autres parures qui donnent envie de laisser libre cours à ses envies les plus folles ! Une ode à l'élégance, d'autant plus enthousiasmante qu'elle s'épanouit par-delà les normes et les carcans. Et un magnifique message d'amour – de ceux qui transcendent toutes les différences et tous les jugements.
Samba !
Lien : https://ileauxtresors.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          351
letilleul
  18 février 2020
Voici un album qui repousse les frontières habituelles de la littérature jeunesse pour aborder de manière colorée la question du genre dès le plus jeune âge. Julian, sans archétype, se voit en sirène et partage son jeu avec sa grand-mère qui avec bienveillance et compréhension, l'accompagne dans son imaginaire et son jeu. Un album qui vaut des pages et des pages sur la dé-construction des stéréotypes du genre ! Un exemplaire nécessaire à suivre et poursuivre...
Lien : http://www.liresousletilleul..
Commenter  J’apprécie          220
Shaynning
  07 juin 2021
Album jeunesse de 2020, vous y trouverez une histoire très simple, au fond, mais dont la portée du message est résolument importante.
Julian est en balade avec sa "mamita" quand il aperçoit trois femmes vêtues comme des sirènes, avec de superbes tenues bleu turquoise. Julian s'imagine alors sous l'océan, ondulant avec une queue de poisson à la place des jambes. de retours à la maison, alors que Mamita prend sa douche, Julian se cré son propre costume de sirène: fougères pour les cheveux, rouge à lèvre mauve et long drapé de rideau blanc pour la queue. Lorsque Mamita le surprend ainsi, Julian ne sait pas trop comment elle va réagir. La Mamita lui demande alors de l'accompagner, sans lui dire où ils vont. Mamita emmène Julian dans un défilé sur le thème aquatique, où tout le monde est vêtus en animaux marins, dont les trois femmes sirènes du début de l'album.
Comme je le disais, une histoire simple. Mais ce qu'on retiens est que Julian a tout-à-fait le droit de se déguiser en ce qu'il veut. C'est donc la question des stéréotypes de genre qui est sous-entendue ici. le genre ne devrait jamais être un obstacle dans les rêveries et projets des enfants.
Les dessins sont vraiment très beaux, avec de forts accent pastels sur un fond qui n'est pas blanc, mais d'un rose vieillot foncé. Ça fait ressortir la palette de couleur encore plus, notamment les blancs, le turquoise et les verts. J'ai beaucoup aimé les visages des personnages et j'ai beaucoup aimé la prédominance des personnes d'ethnie Noire féminins.
Un album qui n'a pas beaucoup de texte, qui laisse les images parler, sur les thèmes de l'ouverture d'esprit, du respect, de l'image de soi et du rapport au genre.
Une belle trouvaille, qui a d'ailleurs une suite avec "Julian au mariage".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-Flore
  21 août 2020
Ce qui frappe en premier dans "Julian est une sirène", ce sont les graphismes. Ils sont à tomber par terre. J'en ai pris plein la vue tellement tout est somptueux.
L'histoire en elle-même est un peu en dessous. En effet, si la première moitié de l'oeuvre est tout à fait ce à quoi je m'attendais - être soi sans se soucier du genre - la partie finale est un peu abrupte et manque de profondeur, brouille le message. Même l'illustration finale est moins réussie. C'est dommage parce que l'auteur a un talent remarquable.
Commenter  J’apprécie          60
mariemangetonpain
  03 mai 2021
C'est l'histoire de Julian. Il est à la piscine avec sa mamita.
Quand ils en sortent, ils prennent le tram. Julian remarque trois femmes qui sont déguisées en sirène. Il admire leur magnifiques chevelures, la grâce de leurs corps et leurs robes qui brilles et qui sont somptueuses. Il garde des étoiles dans les yeux tout le trajet. Arrivé chez Mamita, il se confectionne un déguisement de sirène, avec les accessoires chez mamita; Il a cependant peur de sa réaction. Heureusement, elle lui offre un magnifique collier et l'invite à se joindre dans les rues à la fête.
Les illustrations sont chaudes, rondes, généreuses. Quand Julian s'imagine dans la mer à nager comme une sirène, le passage est magnifique.
Cependant, j'ai dû regarder à plusieurs fois si Julian était une fille ou un garçon. Et oui. dans les albums, une fille qui voudrait être une sirène, c'est courant. Un garçon, je n'en ai pas encore vu. Ca prouve que le sujet reste encore tabou, chez les plus petits; J'aime la façon dont les travestis sont amenés, comme un cortège (Gay Pride? Carnaval?) l'innocence est de mise.
J'ai vraiment aimé cet album qui m'a fait rêver par ses illustrations et par le sujet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
Ricochet   16 septembre 2020
S'adressant au cœur plutôt qu'à l'intellect, l'auteure-illustratrice américaine propose une histoire réaliste, sensible et esthétique sur la liberté d'être soi. Julian rêve d'être une sirène...
Lire la critique sur le site : Ricochet
LeSoir   15 juin 2020
Avec un sublime album sur le genre et l?acceptation de soi, Jessica Love vous envoûte plus sûrement que le chant des sirènes.
Lire la critique sur le site : LeSoir
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
TrampolineTrampoline   12 février 2020
"Mamita, est-ce que tu as vu les sirènes ?"
"Je les ai vues, mon chéri."
"Mamita, moi aussi je suis une sirène."
Commenter  J’apprécie          00
mariemangetonpainmariemangetonpain   30 avril 2021
Mais que va penser sa mamita ?
Julian adore les sirènes
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jessica Love (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jessica Love
Le mouvement #MeToo a érigé le consentement en notion de premier plan. Doit-on pour autant considérer ce concept comme le sésame absolu de l'égalité entre les femmes et les hommes ? C'est ce que nous allons essayer de comprendre dans cet épisode. Pour nous guider dans cette réflexion, nous recevons la philosophe Manon Garcia, dont le deuxième essai La Conversation des sexes vient de paraître chez Flammarion. Nous ferons ensuite la connaissance de la Brestoise Marine Bruneau. Elle a créé un cabinet de conseil et de formation autour des questions d'égalité, Égaluce, dont elle nous parlera plus en détails. Et nous terminerons cet épisode avec la bibliographie de notre libraire Catherine.
Bibliographie : - La Conversation des sexes de Manon Garcia (éd. Flammarion) https://www.librairiedialogues.fr/livre/19792514-la-conversation-ds-sexes-philosophie-du-consen--manon-garcia-climats
- On ne naît pas soumise, on le devient, de Manon Garcia (éd. Flammarion) https://www.librairiedialogues.fr/livre/14416278-on-ne-nait-pas-soumise-on-le-devient--manon-garcia-flammarion
- Julian est une sirène, de Jessica Love (éd. Pastel) https://www.librairiedialogues.fr/livre/16334832-julian-est-une-sirene-jessica-love-ecole-des-loisirs
- le Bleu est une couleur chaude, de Julie Maroh (éd. Glénat) https://www.librairiedialogues.fr/livre/4624393-le-bleu-est-une-couleur-chaude-jul-maroh-glenat-bd
- La Mère d'Eva, de Sylvia Ferreri (éd. Pocket) https://www.librairiedialogues.fr/livre/18781878-la-mere-d-eva-silvia-ferreri-pocket
- N'essuie jamais de larmes sans gants, de Jonas Gardell (éd. Gaïa) https://www.librairiedialogues.fr/livre/13627647-n-essuie-jamais-de-larmes-sans-gants-jonas-gardell-gaia
- Les Corps abstinents, d'Emmanuelle Richard (éd. Flammarion) https://www.librairiedialogues.fr/livre/16170929-les-corps-abstinents-j-ai-discute-avec-celle--emmanuelle-richard-flammarion
- le Coeur sur la table, de Victoire Tuaillon (éd. Binge Audio) https://www.librairiedialogues.fr/livre/19675600-le-cur-sur-la-table-pour-une-revolution-roman--victoire-tuaillon-binge-audio
- La Fille qu'on appelle, de Tanguy Viel (éd. de Minuit) https://www.librairiedialogues.fr/livre/18932927-la-fille-qu-on-appelle-tanguy-viel-les-editions-de-minuit
+ Lire la suite
autres livres classés : genreVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Jessica Love (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1306 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre