AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de hellza24


hellza24
  02 mai 2018
Francis Wayland Thurston, anthropologue, hérite des biens d'un grand-oncle, George Gammell Angell. Ce dernier avait été professeur à l'université Brown. Thurston découvre dans les affaires de son grand-oncle une curieuse statuette d'argile représentant une créature assez ignoble et sa correspondance avec l'artiste qui l'aurait sculpté suite à un rêve récurrent. le professeur a mené une véritable enquête autour du phénomène d'apparition de ces rêves étranges, leurs relations avec des phénomènes effrayants partout dans le monde.
Thurston est surpris par l'enquête de son oncle, la prend d'abord pour un passe-temps sans conséquence. Son intérêt va s'éveiller au fil de ses découvertes, au point de penser que son grand-oncle a peut-être été réduit au silence.
Cultes rituels de la violence, forêts sombres et idoles abominables suivront... Mon passage préféré reste la troisième partie : "L'Aberration surgie des flots", quand des marins accostent un bien étrange îlot pas si désert !

Ce roman illustré a été pour moi un coup de coeur total.
Bien entendu, je connaissais déjà l'histoire, lue et écoutée en roman audio plusieurs fois; elle a aussi servi de trame à au moins un jeu vidéo et inspiré quelques scénarios de films-plus ou moins fidèles. Les illustrations de François Baranger portent admirablement le récit, comme sorties tout droit de l'esprit de l'auteur, ou du mien ! L'obscurité glauque, l'atmosphère angoissante et même les relents méphitiques exsudent des ses dessins. Cela m'a permis de redécouvrir l'histoire de façon plus "ludique", et agréable : le format du roman, sa qualité, offrent un très agréable moment de lecture.
Si vous voulez faire plaisir à un amoureux de l'auteur, surtout n'hésitez pas, c'est un présent idéal.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (3)voir plus