AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

François Bon (II) (Traducteur)
EAN : 9782757887127
144 pages
Éditeur : Points (01/10/2020)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 48 notes)
Résumé :
La singularité de cet homme-là n'est pas moindre : la littérature vient là et se renverse. De Lovecraft, nous savons les livres de sa bibliothèque, la Remington 1906, la date de ses brouillons. Mais nous commençons tout juste à prendre en compte, dans notre lecture, l'essor des villes, le rôle des magazines, la montée des idéologies dans l'après de la Grande Dépression, ou le bouleversement qu'induisent les sciences.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
BazaR
  03 novembre 2020
Cédant à la tradition et n'écoutant que mon courage, je me suis armé d'un gourdin et me suis allongé sur mon canapé pour lire un Lovecraft en cette période d'Halloween.
Hébé ce court recueil de deux nouvelles a bien réussi à me faire flipper. Pas la terreur absolue à virer la poussière tapie sous le tapis pour se cacher à sa place, non, mais un malaise progressif nourri par l'installation progressive et inéluctable d'atmosphères dérangeantes convergeant asymptotiquement vers une révélation néfaste et franchement dégueu.
Le classique « La couleur tombée du ciel » imagine la contamination d'une ferme par un truc pas d'ici à la couleur indéchiffrable. La situation se dégrade petit à petit et on se sent de plus en plus mal à l'aise. Lovecraft sait comment qualifier les choses « pas d'ici », fondamentalement non miscibles dans notre réalité qu'elles pourrissent et maudissent pas à pas. Voir la famille et la propriété de ce pauvre fermier se déliter lentement m'a vraiment mis mal à l'aise. La fin tonitruante, très visuelle et tirant sur le cosmique, m'a fait penser à la nouvelle « Les mangeuses venues de l'espace » de Frank Belknap Long (que l'on peut trouver dans le recueil Les chiens de Tindalos). Quant au décor de la vallée quelques décennies plus tard, je me suis demandé s'il n'avait pas inspiré Tom Sweterlitsch pour son roman Terminus.
« La chose sur le seuil » joue plutôt sur le thème de la possession, mais la dynamique insidieuse et horrible est la même. Même dégradation progressive d'un personnage qui démarre pourtant bien dans la vie mais qui épouse la mauvaise personne. Même perception ténue de quelque chose que les mots « différent » et « létal » ne peuvent qualifier que par euphémisme. Même malaise qui se développe chez le petit lecteur que je suis.
Bref de la bonne dynamique lovecraftienne. Évidemment sa prose n'est pas ma came préférée. Il n'y a pas de dialogues et je ne raffole pas des atmosphères horrifiques. Mais c'est intrinsèquement de la bonne came d'horreur. Ça remplit mon quota pour plusieurs mois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
cicou45
  15 septembre 2015
Quel horrible gâchis que cet incroyable auteur n'ait jamais pu connaître le triomphe que remporterait ses écrits auprès du public ! H.P Lovecraft est probablement mort en se considérant comme un écrivain raté alors qu'au contraire, ses écrits relèvent du génie dans le genre du fantastique ! Pour moi, il égale mon très cher Edgar Allan Poe, le surpassant parfois même dans certaines de ses nouvelles !
Ici, avec cette nouvelle traduction, le lecteur peut s'en donner à coeur joie, en (re) découvrant les nouvelles de celui que je considère comme un grand maître dans l'art du fantastique ! Ici, deux nouvelles "La couleur tombée du ciel" et "La chose sur le seuil". Après ma lecture de la première, je pensais être éblouie mais ce n'était rien suite à ma lecture de la deuxième et c'est pourquoi je vais m'attarder un peu sur cette dernière ? Croyez-vous aux démons et aux incroyables pouvoirs de la magie noire ? Un esprit cartésien répondrait immédiatement "non, voyons, bien sûr, cela est absurde" et bien, si j'étais vous, je reverrai ma conception des choses à deux fois ! Certes, dans cette nouvelle, Lovecraft va bien au-delà des limites de l'imaginables et pourtant, il écrit les événements avec une telle description que le lecteur (moi, en occurrence) a presque envie d'y croire ! Vous aurez d'ailleurs remarqué, chers amis lecteurs, que je n'ai jamais dit que je n'y croyais pas. Je pense qu'il y a des choses qui nous dépassent, tout simplement et je serais bien d'avis, en enlevant certaines descriptions qui sont faites dans cet ouvrage, que tout ce qui est dit ici n'est pas entièrement faux...
Quelle idée ai-je eu de lire un tel ouvrage le soir ? Non, je rigole, je ne dis pas que je vais en faire des cauchemars (quoique...) mais en revanche, si vous êtes en quête de frissons, je ne peux que vous recommander cet ouvrage ! Un auteur qui mérité d'être reconnu, même si cela vient un peu trop tard pour lui !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          377
Youplala
  20 octobre 2015
Bonjour bonjour, connaissez-vous Cthulhu ? Non ? Eh bien je vous propose de le découvrir par les nouvelles traductions de textes de Lovecraft par François Bon. Elles expliquent dans les grandes lignes qui Il est, sa vie, son oeuvre, ses ambitions pour l'humanité et comment Il peut changer votre vie.
Si ça vous intéresse, vous pouvez trouver une partie de nos informations sur cette critique :
http://www.babelio.com/livres/Lovecraft-Lappel-de-Cthulhu--Suivi-de-Notes-sur-lecriture/710370/critiques/904165
Nous sommes en pleine phase d'expansion et cherchons à conquérir un nouveau public, plus jeune, plus axé sur les religions alternatives.
En fait nous en avons eu l'idée en entendant le KKK déclarer qu'il était un parti politique comme un autre. Sur le coup on s'est juste tous bien marrés en entendant le porte-parole du KKK sortir une énormité pareille. Puis l'idée a fait son chemin. Si ces fous dangereux racistes étaient considérés comme normaux, pourquoi pas nous hein ? Après tout nous sommes beaucoup plus accueillants qu'eux !
Chez nous pas de discrimination de genre sexuel, de nationalité, de couleur de peau (notre dieu est vert !), de sexualité, de fortune, ... la seule chose requise est de rendre un culte aux Grands Dieux.
Vous en découvrirez d'ailleurs plus à ce sujet en lisant cet excellent ouvrage que vous tenez entre les mains. Je vous laisse en profiter, revenez me voir quand vous aurez fini, nous en discuterons.
[...]
Fini ? Alors ? Vous en avez pensé quoi ?
Oui je sais que l'histoire ici relatée a l'air épouvantable. Une famille entière et toute sa ferme décimées par des entités venues d'outre-Terre, cela a de quoi vous filer des cauchemars pendant un sacré bout de temps ! Pardon ? Plus que des cauchemars, des crises d'angoisses ? Bah... si vous voulez, chacun son truc, nous ne sommes pas sectaires (mouarf arf arf ! Ah ça ne vous amuse pas ? C'est une blague d'initiés, si vous nous rejoignez vous comprendrez bientôt pourquoi c'est si marrant).
Hum pour en revenir à ce que je disais, nous comprenons tout à fait que ce récit fasse peur. Mais il faut comprendre qu'encore une fois, Lovecraft a tout compris de travers. Notre jeune recrue de l'époque a cru bon de lui démontrer notre honnêteté en lui expliquant ce qui était arrivé à euh... c'est quoi son nom déjà ? Je l'ai sur le bout de la langue... Ephraïm ? Bob ? Machinchouette là ! Son nom ressemble à celui de cet acteur qu'on voit un peu partout, vous savez celui qui a fait du strip-tease ? ... Nahum ! Voilà, c'était ça le nom du gars qui a précipité sa propre fin. Hein ? Meuh non c'est pas le nom de l'acteur voyons, suivez un peu ! Bref. Lovecraft n'a pas compris, mais Nahum était l'un d'entre nous. Il tenait sa petite ferme, avait sa petite famille, vénérait le Grand Cthulhu, participait à nos réunions hebdomadaires, offrait son terrain pour faire un petit sacrifice de temps en temps, tout allait bien.
Jusqu'à ce que ce soit lui qui soit en charge de récupérer l'argent de la quête (vous savez, la recherche de victimes pour les sacrifices humains a un coût non négligeable, et malheureusement nos Maîtres se foutent de l'argent comme de leur premier voyage interspatial. Nous devons donc nous débrouiller pour en trouver).
Je suppose que c'est l'appât du gain qui lui a fait perdre les pédales, toujours est-il qu'il s'est mis à taper dans la caisse. Apparemment pour agrandir sa ferme, acheter plus de bêtes, ce genre de choses.
Comme nous nous faisons confiance entre membres, nous n'avons pas repéré ces malversations... cela n'a par contre pas échappé à notre Grand Seigneur qui n'a pas du tout apprécié qu'un mammifère censé lui rendre un culte le filoute, et impacte ainsi la quantité et la qualité des sacrifices qui lui étaient dus.
Alors il a envoyé ses émissaires. Pas trop portés sur les lettres de rappel d'impayés ou les remboursements en argent. Non, leur truc c'est plutôt le paiement en vies. D'où la tragédie qui s'est ensuivie : Nahum trucidé, sa femme, ses enfants, ses bêtes, ses champs, aussi... oui bien sûr il y a le léger problème de toute la région dévastée alentour par la comète de transport des messagers. Mais comme on dit, on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs.
Pardon ? Ah mais bien sûr que ça nous a fait de la peine d'apprendre tout ça par la suite. Il avait fauché une sacrée quantité de pognon le saligaud ! Mais bon, Cthulhu le Grand a permis que le remboursement soit effectué et nous n'avons plus eu à déplorer de problèmes de détournement d'argent par la suite. Ni d'écarts de conduite d'ailleurs.
Oui bon, je comprends que pour vous cela soit peu extrême comme solution. Mais si vous y pensez bien, vous verrez que savoir que l'on peut avoir entièrement confiance en d'autres personnes n'a pas de prix ! Si vous y pensez bien, vous comprendrez même que nous sommes une grande famille unie autour de notre Grand Ancien. Tenez, prenez une brochure sur les prochaines réunions de notre congrégation, vous pourrez sentir cette atmosphère familiale.
Vous avez quelque chose qui vous turlupine ? Comment quoi ? Comment cela se fait que je me "souvienne" de tout ça alors que cela s'est passé il y a plus de 100 ans ? Ah c'est une très bonne question. Vous voulez la réponse ? Venez assister à l'une de nos réunions, vous en apprendrez encore plus ! ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
RosenDero
  06 décembre 2015
"La couleur tombée du ciel" fut pour moi une énigme. Sur la forme, sur sa structure, elle est d'une perfection certaine ; mais n'ayant lu que "L'appel de Cthulhu" à l'époque de ma lecture, il m'avait paru que les deux nouvelles n'avaient que peu de lien, voire que "La couleur tombée du ciel" n'entrait en rien dans le mythe en question.
Ce n'est qu'après avoir développé une certaine culture du mythe que l'on appréhende mieux — i.e. que l'on aperçoit son lien fort avec le mythe — cette nouvelle. Sans qu'elles ne soient mentionnées, on comprend alors quelles entités des étoiles ont pu envoyer la couleur sur terre et, alors, l'effroi redouble d'intensité.
Il en est de même pour la chose sur le seuil ; la teneur des relations entre le vieil Ephraïm et les Grands Anciens quels qu'ils soient n'est que suggérée et on peut éventuellement lire la nouvelle sans connaissance du mythe dans son ensemble, mais on perd alors une partie de ce qui fait son intérêt.
Sur deux tableaux — narratif et mythologique — ces nouvelles sont des chef d'oeuvres ; l'introduction de F. Bon et les commentaires au sujet des textes sont bien utiles pour aider le lecteur à mieux appréhender tant l'homme Lovecraft que le mythe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
hellrick
  12 mars 2019
Ce petit recueil rassemble deux excellents textes de Lovecraft, « La couleur tombée du ciel » (également disponible dans le formidable recueil LE MYTHE DE CTHULHU chez J'ai Lu) et « La chose sur le seuil », trouvable pour sa part dans le non moins réussi LE CAUCHEMAR D'INNSMOUTH. Bien évidemment, les deux textes sont à présents inclus dans le monumental Omnibus consacré à l'écrivain mais pour les néophytes désireux de se familiariser avec Lovecraft sans se ruiner voici un investissement indispensable.
« La couleur tombée du ciel » figurait au sommaire du tout premier recueil publié en France sur Lovecraft, LA COULEUR TOMBEE DU CIEL, chez Présence du Futur (Denoel), en 1954. le récit côtoyait « Celui qui chuchotait dans les ténèbres », « L'abomination de Dunwich » et « le Cauchemar d'Innsmouth », peut-être les meilleurs textes de l'auteur et, en tout cas, les plus représentatifs.
Cette « couleur » est une météorite qui s'écrase à proximité de la ferme de Nahum Gardner, non loin d'Arkham. Un architecte de Boston venu étudier un projet de réservoir entend parler de cette histoire, qui se serait produite un demi-siècle auparavant, en 1880. Depuis la végétation est cendreuse et la lande est désolée. Qu'est-il vraiment tombé du ciel ?
Publiée en septembre 1927 dans le célèbre pulp Amazing Stories, « La couleur tombée du ciel » provient de l'envie de Lovecraft de proposer des extraterrestres non humanoïdes et totalement étrangers à notre conception du monde, s'opposant ainsi aux tendances de l'époque en science-fiction.
Souvent considérée comme une des meilleures histoires de l'écrivain (elle était également sa favorite), « La couleur tombée du ciel » demeure un classique qui mélange, en moins de quarante pages, de manière parfaitement cohérente et effective le mystère, le fantastique, l'épouvante et la science-fiction. Une nouvelle majeure et un véritable incontournable qui aborde une fois de plus, mais de manière plus détournée, les thématiques au coeur du mythe de Cthulhu. Indispensable.
De son côté « le monstre sur le seuil » (ou « la chose sur le seuil ») débute par une des meilleures entrées en matière imaginable pour un récit fantastique : « Il est vrai que j'ai logé six balles dans la tête de mon meilleur ami, et pourtant j'espère montrer par le présent récit que je ne suis pas son meurtrier.” Peut-on rêvé introduction plus percutante? le récit, linéaire et classique, illustre une traditionnelle mais réussie histoire de possession avec un sorcier maléfique passant de corps en corps pour s'assurer de l'immortalité. Excellent!
Bref, deux textes indispensables et incontournables à lire et à relire !

Lien : http://hellrick.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
BazaRBazaR   31 octobre 2020
... j'ai plus ma tête... je sais plus depuis combien de temps je l'ai plus nourrie... ça l'attrapera aussi si on ne fait pas attention... rien qu'une couleur... sa figure commence à briller de cette couleur quand c'est la nuit... et ça brûle et ça suce.... ça vient d'un endroit où les choses ne sont pas comme elles sont ici... un de leurs savants l'avait dit... il avait raison... méfie-toi, Ammi, ça peut sucer plus... ça suce la vie...
("La couleur tombée du ciel")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
cicou45cicou45   15 septembre 2015
"Il y a des horreurs au-delà des limites de la vie, dont nous n'avons pas idée, et les prières diaboliques d'un homme peuvent en un instant les faire surgir dans notre propre réalité."

(nouvelle "La chose sur le seuil")
Commenter  J’apprécie          220
YouplalaYouplala   04 octobre 2015
Et c'est parfaitement vrai que j'ai mis six balles dans le crâne de mon meilleur ami, et que j'espère cependant démontrer par cette déposition que je ne suis pas son meurtrier. D'abord on me qualifiera de fou - plus fou que l'homme que j'ai tué dans sa cellule de l'asile d'Arkham. Plus tard, quelques lecteurs pèseront chaque déclaration, feront la corrélation avec les faits établis et se demanderont comment j'aurais pu croire autre chose que ce que j'ai cru après avoir croisé en face l'évidence de l'horreur - la chose sur le seuil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
cicou45cicou45   15 septembre 2015
"Il y a des chose qui ne peuvent être mentionnées, et ce qui est accompli par l'humanité est parfois cruellement jugé par la loi."

(nouvelle "La couleur tombée du ciel")
Commenter  J’apprécie          50
lyflalexlyflalex   07 octobre 2015
Il est vrai que je viens de loger six balles dans la tête de mon meilleur ami, et pourtant j'espère montrer par ce récit que je n'en suis pas le meurtrier.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Howard Phillips Lovecraft (120) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Howard Phillips Lovecraft
Tous les dimanches durant la Covid. Manga-News vous propose un condensé d'actualité sur l'univers du manga. Part 2 - Invité Ahmed Agne de Ki-oon
Pour ne louper aucune vidéo et nous soutenir, pense à t'abonner à la chaîne Youtube de Manga-News
https://www.youtube.com/channel/¤££¤21Lovecraft11Invité Ahmed Agne de Ki-oon20¤££¤6rmAqHIg/?sub_confirmation=1
#Beastars #Bride Stories #Lovecraft #Erased #Goggles te #Jujutsu Kaisen #L'Appel de Cthulhu #My Hero Academia #Pandora Hearts #Übel Blatt #Wolfsmund
autres livres classés : horreurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Howard Phillips Lovecraft

Quelle est sa nationalité ?

Anglaise
Galloise
Américaine

5 questions
167 lecteurs ont répondu
Thème : Howard Phillips LovecraftCréer un quiz sur ce livre