AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Francis Lacassin (Traducteur)
Éditeur : Farnsworth Wright (01/02/1928)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 65 notes)
Résumé :
Les documents retrouvés dans les biens hérités de son grand-oncle, mort dans de mystérieuses circonstances, vont mettre l'anthropologue Francis W. Thurston sur la voie d'une terrible vérité : tapis au fond de l'océan, dans la cité de R'lyeh, l'infâme Cthulhu sommeille en attendant d'imposer son règne sur la terre, tandis que ses disciples, réunis autour d'un culte secret, préparent son retour.

L'oeuvre fondatrice du mythe de Cthulhu, un univers de fi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
RosenDero
  22 janvier 2018
Le professeur Angell est décédé et son neveu a hérité de ses possessions. Parmi elles, il trouvera, dans une étrange caisse fermée à clé, un ensemble de documents, de coupures de presses, et une tablette d'argile regroupés sous le titre "LE CULTE DE CTHULHU". Commencera alors une terrible enquête dont l'homme aurait préféré ignorer les résultats...
---
Culte, emblématique, magistral ? Que dire de plus ?
Faisons comme si. Comme si tout n'avait pas déjà été dit sur ce récit, sur cet auteur.
Tout d'abord, il convient de noter que le narrateur de ce récit (le neveu d'un célèbre scientifique, professeur émérite en langues sémitiques) ne sera pas l'acteur principal des évènements mais simplement le témoin, l'enquêteur qui recoupera les récits et recueillera les témoignages d'autres que lui.
En ce sens, la trouvaille est géniale car on peut se questionner sur la santé mentale de cet homme. C'est une chose récurrente dans l’œuvre de Lovecraft que la folie du narrateur, ou les doutes sur l'état de son esprit. Mais, pour le coup, dans L'Appel de Cthulhu, une telle suggestion n'est pas proposée par le narrateur lui-même.
Nous avons donc notre narrateur qui va enquêter sur un faisceau d'informations qui vont, au fur et à mesure des récits rapportés, former un tout indéniable dont il ne pourra que prendre acte.
Parmi ces récits dans le récit, trois principaux forment les temps forts de cette nouvelles : les délires oniriques d'un artiste sensiblement dérangé, l'opération de forces de police dans les bayous de Nouvelle-Orléans, et la sortie en mer fatale de marins vers l'endroit au monde le plus éloigné de toute terre...
Durant ces trois récits, Lovecraft va faire monter l'angoisse crescendo, commençant par l'analyse rationnelle, basculant vers l'incompréhensible car trop forte coïncidence, et terminant par le face à face avec l'horreur cosmique la plus indicible...
La plume de Lovecraft est pour beaucoup dans l'ambiance qui se dégage du récit et lui donne sa couleur malsaine et sa répugnance. L'auteur part du principe que les forces qu'il décrit et auxquelles ses personnages ont affaire ne sont pas de ce monde et, de ce fait, ne répondent pas à ses logiques. Du coup, au lieu de tenter de décrire l'indescriptible, il multiplie les suggestions, les descriptions, précisant qu'on ne peut justement pas les décrire, les oxymores et les tournures syntaxiques frappantes.
Ce n'est pas pour rien que les "fans" de Cthulhu (si l'on peut dire) ne sont jamais d'accord sur l'image du Grand Prêtre (et oui, c'est aussi un prêtre, pas seulement un Dieu), car Lovecraft le désigne tour à tour comme un dragon à tête de "squid" , "octopus" ou "cuttlefish" (calamar, poule/pieuvre, seiche)... Forcément, puisque ce n'est pas descriptible et surtout pas terrestre.
Bref, un récit captivant dans lequel on s'abandonne avec plaisir, pour peu que la traduction soit de bonne qualité.
(Lu en VO - Armez-vous d'un bon dictionnaire ^^)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          333
Lutopie
  09 novembre 2019
« Dans sa demeure de R'lyeh, la ville morte, Cthulhu attend en rêvant. »
« Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn. »
L'Appel de Cthulhu réveille ceux qui s'endorment, éveille la curiosité des hommes de science qui semblent être attirés de manière irrésistible vers Cthulhu, ce qui les conduit sur la piste du culte de Cthulhu.
Les scientifiques compilent des notes, des dossiers sur Cthulhu et sur ses adorateurs mais l'enquête va loin, très loin, dans les profondeurs insondables de l'âme humaine, jusqu'au sacrifice ultime. En effet, les hommes de science sacrifient leurs ressources vitales à leur quête du savoir et sombrent dans la folie. Le savoir n'est pas une bonne chose car le savoir entraîne la mort. Autrement dit, ne lisez pas ce livre sinon vous mourrez. Ou lisez-le si vous voulez car nous mourrons tous un jour.
"N'est pas mort ce qui à jamais dort
Et au long des ères peut mourir même la mort."
La mort est-elle immortelle ? La mort est-elle mortelle ?
Certaines de ces questions, de ces choses informes, me dépassent et trépassent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          175
JunoR
  24 février 2018
[Livre audio, lu par Jean-Luc Fischer]
De même qu'il y décrit toujours le même univers, qu'il raconte à peut près chaque fois une enquête différente sur le même mystère, la sauce littéraire de H.P. Lovecraft est identique dans toutes ses nouvelles. Vous en avez lu une, vous les avez toutes lues.
Aussi, puisqu'il semble que l'ensemble de l'oeuvre de cet auteur ne soit qu'une succession de tentatives de narrer la même histoire, nous pouvons les classer entre elles par degré de maturité, de "finition". Celle-ci est plutôt bonne, je trouve. La construction y est claire malgré les différents retours dans le temps et mises en abîme.
Le mystère y est curieusement plus révélé que d'habitude, c'est à dire que dans cette seule nouvelle, le lecteur reçoit beaucoup - beaucoup! - d'indices sur les mythes fondateurs de cet univers. Alors que l'auteur semble si circonspect, si secret et jaloux d'informations réellement fantastiques, cette nouvelle dénote par rapport aux autres. Intéressant, donc, à replacer dans le contexte de l'oeuvre toute entière de l'auteur.
La lecture par Jean-Luc Fischer (en téléchargement gratuit et légale sur littératureaudio.com) a beaucoup contribué à l'agréable moment que j'ai passé. Sa voix est tout à fait en adéquation avec le récit, sa diction est claire, la musique appropriée et les quelques bruitages et effets sonores sont assez judicieux. Bref, je vous la recommande!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
chroniquesdurenard
  13 mai 2019
L'appel de Cthulhu est une nouvelle de l'incontournable Howard Phillips Lovecraft, écrivain qui ne saurait être inconnu des aficionados et nouvellement mordus du genre. Maître de l'horreur, magicien de l'onirisme mais également personnage dépressif et mal-aimé de son vivant, l'auteur est, de nos jours, salué par la relève.
Publiée en 1928, cette nouvelle a donné naissance à de multiples adaptations et suites littéraires.
Oeuvre fondatrice du Mythe de Cthulhu, l'histoire est basée sur la recherche de la preuve de l'existence d'une figure monstrueuse évoluant parmi les terriens depuis des siècles. Francis Wayland Thurston, un anthropologue curieux hérite des possessions de son grand-oncle mort prématurément. Mais à quoi font référence les documents qui mentionnent une ancienne secte secrète? Et pourquoi certains rêvent d'une créature abominable toujours décrite de la même façon?
En trois parties, la nouvelle joue avec le temps et mélange religion, croyances païennes obscures, enquête policière et recherche de vérité. le ton est juste et le suspense soutenu. On est pris rapidement dans ce préambule qui joue, de fait, rapidement cartes sur table.
J'ai apprécié le style, les allers-retours temporels, le personnage cartésien mais ouvert à toute éventualité. In fine, on a véritablement envie de découvrir l'intégralité du mythe. Sans avoir véritablement été horrifiée, je trouve beaucoup de qualités à cette histoire courte mais intense qu'il me tardait de découvrir après en avoir tant entendu parlé.
Lien : http://www.chroniquesdurenar..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Jones_Crystal
  23 novembre 2018
Je n'ai lu que cette nouvelle : L'appel du Cthulhu, et je dois avouer être intriguée et forcer de constater que je suis maintenant tentée de lire l'intégrité du Mythe.

Une novella intrigante du début à la fin. le rythme donne le ton (et/ou inversement) et nous emmène vers les mystères insondables d'une horrible créature venue d'ailleurs, d'ici-bas ou des profondeurs abyssales de l'océan. le doute subsiste pour certains points et il n'est de fin très claire, laissant au lecteur le soin d'imaginer la suite et/ou les détails du comment et du pourquoi une telle chose serait sur Terre.
Il n'est pas étonnant que le Mythe du Cthulhu – suite à cette histoire – vit le jour, car les possibilités créatrices me semblent effectivement infinies.

Curieusement je m'attendais à côtoyer la mer et ses rivages du début à la fin, mais court est en réalité le passage maritime, la majorité de la trame étant le résulta de l'enquête du narrateur et de son oncle.

J'ai bien aimé même si j'ai trouvé le narrateur antipathique de part ses propos racistes et son sous-entendu homophobe.
De plus je ne sais pas si c'était un caprice du traducteur ou la retranscription fidèle de l'auteur, mais j'ai trouvé la plume fort alambiquée. Des mots placés là où on ne les attend pas ou encore des tournures de phrases plus que confuses, rendant la compréhension incertaine. Mais peut-être était-ce volontaire pour accentuer le côté mystérieux du thème…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
KikujiroKikujiro   12 octobre 2017
Ce qu’il y a de plus pitoyable au monde, c’est, je crois, l’incapacité de l’esprit humain à relier tout ce qu’il renferme. Nous vivons sur une île placide d’ignorance,environnée de noirs océans d’infinitude que nous n’avons pas été destinés à parcourir bien loin. Les sciences, chacune s’évertuant dans sa propre direction, nous ont jusqu’à présent peu nui. Un jour, cependant, la coordination des connaissances éparses nous ouvrira des perspectives si terrifiantes sur le réel et sur l’effroyable position que nous y occupons qu’il ne nous restera plus qu’à sombrer dans la folie devant cette révélation ou à fuir cette lumière mortelle pour nous réfugier dans la paix et la sécurité d’un nouvel obscurantisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
JunoRJunoR   24 février 2018
La chose la plus miséricordieuse en ce monde, je crois, c’est l’inaptitude de l’esprit humain à corréler tout ce dont il est témoin. Nous vivons sur une
placide île d’ignorance au milieu de noires mers d’infini, et cela ne veut pas dire que nous puissions voyager loin. Les sciences, chacune attelée à sa propre direction, nous ont jusqu’ici peu fait de tort ; mais rassembler nos connaissances dissociées nous ouvrira de si terrifiants horizons de réalité, et la considération de notre effrayante position ici-bas, que soit nous deviendrons fous de la révélation, soit nous en fuirons la lumière mortelle dans la paix et la sécurité d’une nouvelle ère d’obscurité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
RosenDeroRosenDero   25 janvier 2018
I know too much, and the cult still lives.
Commenter  J’apprécie          120
ponchooooponchoooo   16 août 2018
Ph’nglui mglw’nafh Cthulhu R’lyeh wgah’nagl fhtagn.
Dans sa demeure de R’lyeh, la ville morte, Cthulhu attend, plongé dans ses rêves
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Howard Phillips Lovecraft (118) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Howard Phillips Lovecraft
Frédérique Roussel, journaliste à Libération et membre du jury, présente le lauréat du Prix Imaginales pour la catégorie prix spécial.
Félicitations à S.T. Joshi pour "Lovecraft, je suis Providence, tomes 1 et 2" (ActuSF) !
autres livres classés : horreurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Howard Phillips Lovecraft

Quelle est sa nationalité ?

Anglaise
Galloise
Américaine

5 questions
159 lecteurs ont répondu
Thème : Howard Phillips LovecraftCréer un quiz sur ce livre
.. ..