AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Claude Gilbert (Traducteur)
EAN : 9782266031707
252 pages
Éditeur : Pocket (24/08/2005)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 121 notes)
Résumé :
Univers est désormais annuel. Il a pour ambition de vous présenter un panorama complet des tendances de la Science-Fiction contemporaine.
Ce numéro s'ouvre sur une histoire tout à fait démente de Frank Herbert et F.M. Busby Allons à la fête, et s'achève par une aventure spatiale qui ne l'est pas moins : La dislocation, de Greg Bear, une très récente révélation d'outre-Atlantique. Entre les deux, vous rencontrerez des textes d'Yves Frémion, Ben Bova, Carolyn J... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  24 août 2015
Ah, Lovecraft, l'auteur préféré et incontournable pour mon mari. Aussi, lorsqu'ils ont reçu à la médiathèque ses nouvelles traductions et que mon mari a (re) lus ces textes pour la énième fois, moi, je me replongeais fans cet univers fantastique et envoûtant.
Ici, l'auteur nous plonge dans un univers terrifiant, à travers une histoire dans l'histoire puisque le narrateur ne fait que nous plonger dans une étrange affaire qui a intrigué son vieil oncle, professeur émérite et récemment décédé, celle d'une étrange figurine sortie tout droit de l'horreur, tout comme les rêves des plus étranges d'un certain jeune homme qui lui en fit le récit. Des rêves, ou devrais-je plutôt dire des cauchemars mais qui dépassent tout ce qu'un esprit humain est capable d'imaginer, tant cela dépasse l'entendement.
Le narrateur, après être persuadé que la mort de son oncle n'est pas aussi naturelle que ce qu'elle n'y paraît, décide de se replonger dans l'affaire, d'après les notes de ce dernier. Serait-il lui aussi condamné dès lors qu'il aura accès à certaines connaissances que nul esprit humain n'est capable d'en supporter, sans tomber dans la folie, voire même bien pire que cela ?
Une écriture remarquable, dont je n'ai pu qu'apprécier cette nouvelle traduction et un univers passionnant, horrifiant...bref, que je ne peux que vous recommander si vous êtes passionnés par le monde fantastique et par tout ce qui nous dépasse. A (re) découvrir et à faire découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Youplala
  19 octobre 2015
Aaaaaaaaah, enfin une nouvelle traduction !
Vous savez, chez nous, les Témoins de Cthulhu (antérieurement appelés Cultistes (ou Cthultistes entre nous, mouarf ça nous fait toujours autant rire !)), transmettre le message de notre Maître est extrêmement important.
Et malheureusement, les traductions précédentes avaient un peu vieilli et nous amenaient de moins en moins de personnes intéressées.
Bon, l'apparition d'internet puis des réseaux sociaux nous a quand même permis de toucher de plus en plus de monde hein, faut bien le reconnaître.
D'ailleurs si notre culte vous intéresse et que vous êtes polyglotte en langue humain (pas en Grand Ancien, on vous l'apprendra par la suite si vous nous rejoignez), je vous suggère très fortement de rechercher les sites de nos membres hispanophones (los testigos de Cthulhu) ou de nos membres anglophones (the witnesses of Cthulhu). Ils fourmillent d'informations, de prospectus et d'avis à apposer sur vos différents lieux de vie afin que l'on évite de venir vous embêter avec des dieux inférieurs.

Cela étant dit, malgré tous ces nouveaux moyens de communication, nous savons bien que l'un des plus efficaces moyens de recruter de nouveaux membres reste la littérature de Mr Lovecraft.
Certes elle est plutôt angoissante. Mais que voulez-vous, les membres du culte de l'époque avaient décidé de lui envoyer une toute nouvelle recrue, pas encore vraiment au point concernant la psychologie humaine et la manière de convaincre quelqu'un.
En clair : cet abruti a déballé à Lovecraft une grande partie de nos secrets en lui disant à quel point c'était merveilleux et reposant de savoir que nous serions tous dévorés par les Grands Anciens et que nos précieuses âmes n'étaient pour eux que de la boue séchée sous les tentacules de Cthulhu. Evidemment, pour un humain élevé dans un milieu judéo-chrétien, cela a été un choc trop rude et nous le comprenons tout à fait.
En plus, raciste comme il était il a extrêmement mal vécu de voir que nous étions un culte regroupant l'humanité sous toute ses formes. Notre Maître Cthulhu considère en effet que nous lui sommes tous inférieurs, quelle que soit notre apparence extérieure. Si ça c'est pas un point fort de notre culte ça !
Euh où est-ce que j'en étais déjà ? Ah oui. Lovecraft. Bref, après avoir été informé de manière un peu trop brutale, il s'est fait des cheveux blancs et a voulu informer les autres personnes de l'époque. Heureusement il n'y a pas grand-monde qui y a cru.
Par contre, pour ceux ayant compris que tout était vrai, cela nous a fait du tort. 80 ans a être pris pour de dangereux allumés qui veulent détruire le monde tel que l'humanité le connaît. Alors que cela n'a rien à voir puisque de toute façon le retour des Grands Anciens aura lieu tôt ou tard (contrairement à d'autres cultes étranges, nous ne donnons pas de dates, les années-siècles-millénaires étant une valeur ridicule pour nos Maîtres). La mort n'est rien pour eux, comme il l'est dit dans cette grande citation :
N'est pas mort ce qui éternellement repose,
Et dans les longues éternités même la mort peut mourir.
Bien sûr nous essayons aussi de les aider à revenir. Non pas afin d'en tirer un quelconque profit, entendons-nous bien, nos Seigneurs n'en ont rien à kicker de l'humanité et de nous y compris.
Mais tout simplement car nous vénérons leur puissance et leur intelligence, tellement plus vaste que la nôtre ! A ce propos, saviez-vous que les Grands Anciens viennent d'au-delà des étoiles et qu'ils ont transcendé l'espace et le temps ? La matière n'est qu'un jouet pour eux ! (Pssst : ça ne vous donne pas envie d'en savoir plus ?)
Oui je comprends que vous soyez perplexe et que vous n'ayez pas entendu parler de nous, contrairement à d'autres cultes plus en vue. Cela vient en partie du fait qu'avant nous étions plutôt du genre discret... vous avez évidemment entendu parler des Illuminati, des Templiers et des Francs-Maçons qui gouvernent soi-disant le monde en sous-main. Mais dites-moi, ça ne vous paraît pas complètement con de dire qu'ils sont les maîtres du monde alors qu'ils appartiennent à une sociéte secrète *archi-connue* ? Eh bien voilà, vous venez de comprendre que nous avons lancé ces rumeurs.
Nous sommes au service de notre Maître depuis l'aube de l'humanité et attirer l'attention sur d'autres pseudo-sociétés était l'un de nos moyen de survie. Nous évitions de nous faire plus connaître afin de protéger nos membres qui avaient tendance à être fortement persécutés par d'autres religions légèrement tatillonnes sur la vénération d'un autre dieu que le leur. Comme nous étions peu nombreux à la base, nous préférions tout de même rester en vie le plus longtemps possible, principalement afin de transmettre toutes nos connaissances aux autres cultistes. Même si cela peut paraître très dur de notre part, vous remarquerez que cela a été très efficace - et surtout nécessaire ! Allez voir comment ont fini les Templiers, vous comprendrez pourquoi.
Heureusement, l'arrivée de la laïcité nous a permis de vivre ouvertement notre croyance. Et de recruter désormais de manière beaucoup plus efficace d'autres humains intéressés par nos valeurs d'ouverture d'esprit, de respect et de tolérance de tous, et d'annihilation complète de l'humanité au profit de Cthulhu.
Ceci dit, nous avons encore quelques problèmes juridiques concernant les sacrifices humains. Mais nous ne perdons pas espoir de pouvoir les faire reconnaître comme tout à fait légaux et nécessaires à la vénération des Grands Anciens. Nos membres haut-placés font tout ce qu'ils peuvent dans ce sens en tout cas. Et les dons sont toujours bienvenus afin de nous aider dans ce noble but.
Bon il faut que je vous laisse, j'ai un sacrifice humain à préparer afin d'accueillir de nouveaux témoins. Peut-être viendrez-vous faire connaissance ? Venez en famille, tout le monde sera accueilli avec chaleur et joie ! ;)
Gloire au grand Cthulhu ! Ph'nglui Mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn !
PS : Vous avez des voisins qui vous cassent les pieds ? Une famille insupportable ? D'autres personnes qui vous tapent sur les nerfs ? N'hésitez pas à nous contacter, nous sommes toujours à la recherche de nouveaux humains à sacrifier au grand Cthulhu. Il apprécie particulièrement ceux atteints de mégalomanie, ils l'amusent toujours énormément en lui racontant leurs âneries afin de sauver leurs pauvres vies d'êtres inférieurs. Car oui, notre Maître a aussi le sens de l'humour ! :D
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152
belette2911
  02 décembre 2019
— Allo ?
— Bonjour, c'est le Cthulhu à l'appareil ! Veux-tu être mon esclave ?
— Non mais dites donc, espèce de bougre de petit mal poli ! J't'en foutrai, moi, des culs tu lus ! Va fan cthulho. Tu peux te brosser pour que je répète Iä, Iä, Cthulhu fhtagn.
Après "Call Of Duty", voici "Call of Cthulhu" et si c'est aussi un appel, ce n'est pas le même.
Vous n'aurez pas droit à "Cthulhu téléphone maison", mais à "Cthulhu t'aphone la raison" car c'est ce qui arrive à ceux qui tombe sous son pouvoir et qui l'idolâtrent.
Cet espèce de mollusque à tête de pieuvre (ou de calamar, j'ai pas eu le temps de bien voir) et pourvu d'aile de chauve-souris (de dragon ?) est un ancien Dieu déchu qui ronge son frein sur un atoll (les opticiens) perdu dans l'océan Pacifique et il attend son heure qui va venir.
Faut juste un alignement des étoiles et l'affaire est faite. En attendant ce grand jour, des humains dévoyés lui vouent un culte immémorial par le biais de sculptures antédiluviennes qui le représentent.
Ce qui est bizarre, avec cette nouvelle, c'est que l'on nous raconte tout l'histoire par le biais d'un homme qui enquête sur le calamar gigantesque et qui rassemble tous les témoignages qu'il peut.
Ce narrateur ne sera pas le seul car nous lirons, par son entremise, d'autres témoignages sur des phénomènes des plus étranges… Véritable enquête dans une autre enquête, nous suivrons ce Sherlock Holmes de l'étrange rassembler tout ce qu'il trouve sur les phénomènes étranges qui ont touché des tas de personnes à travers le monde.
Je me suis prise au jeu, je me suis immergée dans ce récit qui sentait la crevette et le poisson pas frais (Cthulhu ne doit pas sentir la rose, si ??) et l'angoisse est montée au fur et à mesure de cette courte nouvelle.
Pas au point d'aller se planquer sous le lit ou de vérifier qu'aucune tentacule ne traînait dans mes chiottes, mais à un moment donné, j'ai eu de la chair de poule et non, je ne lisais pas dehors, par -1° !
Tiens, pour votre punition, vous me recopierez ce mantra 100 fois : Ph'nglui Mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn ! Les consonnes en vertes et les voyelles en rouge.
Ce que ce charabia veut dire ? QUOI ? Vous ne parlez pas le R'lyeh ?? Allez, je vous aide : « Dans sa demeure de R'lyeh, le défunt Cthulhu attend en rêvant ».
Afin que vous n'alliez pas vous coucher bête (pour ceux et celles qui n'ont pas encore lu le Cthulhu), je vous ajoute une citation du Necronomicon que je verrais bien gravée sur ma pierre tombale :
"N'est point mort celui qui éternellement dort, et en d'étranges éternités, la Mort elle-même peut trépasser".
Une chouette lecture qui manquait à mon tableau de chasse, un choix excellent car c'est court mais intense et maintenant, je peux épingler l'auteur dans mes trophées et dire que maintenant, moi aussi, je sais ce qui dort dans les profondeurs de l'océan Pacifique…
♫ Sous l'océan ♪
Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          202
Glesker
  24 février 2014
La voilà enfin, la sale bête ! Car c'est bien dans cette nouvelle que l'on fait connaissance en chair et en os (enfin, façon de parler) de ce fameux Cthulhu, dieu déchu de l'ancien monde qui attend sournoisement son heure en se la coulant douce sur un atoll du Pacifique. Ou plutôt sous cette île, immonde, sur laquelle de malheureux marins vont débarquer par inadvertance, découvrir l'horreur cosmique qui s'y tapit et passer là un sale quart d'heure.
Ce monstre est mythique car il hante une bonne part de l'oeuvre de Lovecraft — le cycle de Cthulhu — même si parfois il n'y est qu'à peine fait référence.
Pour revenir à cette nouvelle, je trouve que ce n'est justement pas la meilleure du Cycle, mais c'est dans ce récit que la description du monstre y est la plus complète, totalement sur le mode emphatique pour en produire une vision d'épouvante inoubliable.
Commenter  J’apprécie          210
fanfan50
  06 août 2015
J'ai mis du temps à lire ce petit recueil de neuf petites histoires dont uniquement la première fut écrite par H.P. Lovecraft : "L'appel de Cthulhu".
Les huit autres sont le fruit d'autres écrivains (américains, je suppose) du fantastique :
1 - C.A. Smith pour "Talion" et "Ubbo-Sathla"
2 - R.E. Howard pour "La Pierre noire"
3 - F.B. Long pour "Les Chiens de Tindalos" et "Les Mangeuses d'espace"
4 - A. Derleth pour "L'Habitant de l'ombre" et "Au-delà du seuil"
5 - R. Bloch pour "Le Tueur stellaire".
C'est drôle : je viens de finir l'ouvrage et je ne me souviens des histoires que d'une façon très imparfaite. Elles ne m'ont pas trop impressionnée. Trop irréelles à mon goût et depuis, avec la 2ème guerre mondiale, les dégâts faits par la bombe atomique et puis plus récemment Tchernobyl et Fukujima, je trouve que l'homme a trouvé tout seul (sans le concours de puissances maléfiques ou du moins, mon esprit pragmatique le croit) les moyens de nous faire peur et aussi de détruire complètement l'humanité. Nul besoin de petits êtres venus d'une autre dimension ou cachés dans les entrailles de la terre.
Je considère que ce texte vieilli n'est plus qu'une lecture d'adolescent qui souhaite s'initier de façon légère à la Fantasy. La traduction faite par Claude Gilbert n'est pas très agréable à suivre. Une reprise plus moderne s'impose. On a bien rajeuni la traduction française d'Ulysse de Joyce. Pourquoi ne pas essayer de redonner de la fraîcheur à Lovecraft ?
Cependant, un atout de taille : d'abord ce sont des nouvelles (j'aime beaucoup les nouvelles) et ensuite les textes sont assez courts : 40 pages pour l'appel de Cthulhu.
August Delerth parle page 126 de "la vieille Mrs Radcliffe, avec ses tombeaux cachés et ses fantômes ensanglantés". J'ai lu " Les Mystères d'Udolphe" d'Ann Radcliffe et c'était interminable : presque 900 pages dans la Collection Folio. Et pour pas grand chose ! Comme Mystères, pas si mystérieux que cela.
J'ai lu ce premier tome des légendes du Mythe de Cthulhu récit par récit en m'interrompant assez longuement entre deux. C'est bien de lire des nouvelles car dès que l'une est finie d'être lue, on peut faire autre chose et arrêter d'y penser. Je prends aussi quelques notes - des citations qui m'ont plu et j'avoue que j'ai trouvé des pépites que je n'ai pas toutes recopiées sur le site Babelio. A vous de les découvrir si vous avez envie de lire cette Fantasy.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          75

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   24 août 2015
"Il y aura toujours une certaine proportion de gens qui ressentiront une curiosité brûlante à propos des espaces extérieurs inconnus, et un désir brûlant d'échapper à la prison du connu et du réel, pour atteindre ces pays enchantés de l'aventure incroyable que nous ouvrent les rêves [...]"

[extrait de" Notes sur l'écriture de la fiction surnaturelle"]
Commenter  J’apprécie          250
YouplalaYouplala   20 octobre 2015
Ces Grands Anciens [...] n'étaient pas faits de chair et de sang. Ils avaient une forme [...] mais cette forme n'était pas une substance.
Quand les étoiles s'ordonnaient, Ils pouvaient plonger de monde à monde à travers l'espace ; mais quand les étoiles se désalignaient, Ils ne pouvaient plus vivre. Mais, même s'Ils ne vivaient pas, Ils ne mouraient pas cependant. Ils se fondaient à Leurs antres de pierre dans Leur grande cité de R'Lyeh, que préservaient les incantations du puissant Cthulhu, pour une glorieuse résurrection quand les étoiles et la Terre seraient prêtes à nouveau pour Eux.
Mais, quand ce temps serait venu, des forces du dehors devaient être prêtes pour libérer Leurs corps.
Ces incantations qui Les préservaient intacts Les empêchaient de recommencer depuis le début, et Ils pouvaient seulement rester éveillés dans la nuit et méditer tandis que des millions d'années innombrables passaient. Ils savaient tout ce qui se passait dans l'univers, mais Leur mode de parole consistait en transmission de pensée. Maintenant même, Ils parlaient depuis Leurs tombes.
Quand, après des infinités de chaos, virent les premiers hommes, les Très Grands Anciens chuchotèrent aux plus sensibles d'entre eux en formant leurs rêves ; et c'est seulement ainsi que Leur langage pouvait atteindre les esprits de chair des mammifères.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
YouplalaYouplala   20 octobre 2015
[Dès le moment où les Grands Anciens avaient commencé à communiquer avec certains humains], ces hommes avaient inauguré ce culte autour de petites idoles que les Grands Anciens leur avaient montré ; des idoles apportées des contrées lointaines d'au-delà des étoiles.
Et tant que les étoiles ne seraient pas de nouveau alignées, jamais ce culte ne mourrait, et ses prêtres secrets un jour relèveraient le grand Cthulhu de Sa tombe pour faire revivre les Siens et remettre la Terre sous sa Loi.
Et ce temps serait aisé à reconnaître, parce que l'humanité alors serait devenue comme l'étaient ces Grands Anciens ; libres et sauvages, et tous les hommes criant et tuant et révélant leur joie.
Alors les Grands Anciens libérés leur apprendraient de nouvelles manières de crier et tuer et se réjouir, et toute la terre s'enflammerait dans un holocauste d'extase et de liberté. Et c'est pour cela que ce culte, avec les rites appropriés, devait garder vivante la mémoire des anciennes voies et entretenir secrètement la prophétie de leur retour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
YouplalaYouplala   20 octobre 2015
Le vieux Castro se remémorait par morceaux de légendes qui refoulaient hideusement les spéculations des théosophistes et faisaient paraître l'homme et son monde à la fois récent et transitoire.
Il y avait eu ces âges lointains où d'autres Êtres ordonnaient la terre, et qu'Ils avaient fondé de grandes villes. On trouvait encore de Leurs restes, lui avaient dit les immortels de la Chine, dans quelques pierres cyclopéennes des îles du Pacifique.
Ils avaient tous disparu à de vastes époques de temps avant que l'homme paraisse, mais il y avait des instructions qui pouvaient Les faire revivre lorsque les étoiles seraient revenus à leur exacte position dans le cycle de l'éternité. Eux-mêmes étaient bien sûr venus des étoiles et avaient apporté avec Eux Leurs images.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
GleskerGlesker   24 février 2014
Nul ne saurait décrire le monstre ; aucun langage ne saurait peindre cette vision de folie, ce chaos de cris inarticulés, cette hideuse contradiction de toutes les lois de la matière et de l'ordre cosmique.
Commenter  J’apprécie          110

Videos de Howard Phillips Lovecraft (120) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Howard Phillips Lovecraft
Tous les dimanches durant la Covid. Manga-News vous propose un condensé d'actualité sur l'univers du manga. Part 2 - Invité Ahmed Agne de Ki-oon
Pour ne louper aucune vidéo et nous soutenir, pense à t'abonner à la chaîne Youtube de Manga-News
https://www.youtube.com/channel/¤££¤21Lovecraft11Invité Ahmed Agne de Ki-oon20¤££¤6rmAqHIg/?sub_confirmation=1
#Beastars #Bride Stories #Lovecraft #Erased #Goggles te #Jujutsu Kaisen #L'Appel de Cthulhu #My Hero Academia #Pandora Hearts #Übel Blatt #Wolfsmund
autres livres classés : horreurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'Affaire Charles Dexter Ward

Dans quelle ville débute l'histoire ?

A Providence
A New York
A Los Angeles
On ne sait pas.

9 questions
52 lecteurs ont répondu
Thème : L'affaire Charles Dexter Ward de Howard Phillips LovecraftCréer un quiz sur ce livre