AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de zaphod


zaphod
  03 février 2014
En vadrouillant sur le web, je suis tombé sur ce site qui propose de télécharger gratuitement les oeuvres complètes de H. P. Lovecraft.
http://cthulhuchick.com/free-complete-lovecraft-ebook-nook-kindle/

Je me rappelais avoir déjà entendu du bien de cet auteur que je n'avais jamais lu. J'ai donc sauté sur l'occasion.
Je ne suis pas sûr que le fichier contienne effectivement tous les écrits de Lovecraft. Il s'agit principalement de nouvelles.

Titillé par le nom de 'Cthulhu', j'ai commencé par la nouvelle en question. Je me suis ensuite décidé à picorer au hasard, me laissant guider principalement par les titres qui m'accrochaient le plus.

Je savais au moins qu'avec Lovecraft, je devais m'attendre à de l'horreur et du gothique.
Ce dont je ne me doutais pas, c'est que Lovecraft possède au moins un don surnaturel d'une puissance remarquable : celui d'évoquer un esprit. Et c'est un esprit particulièrement inquiétant puisqu'il s'agit de celui d'Edgar Poe.

Poe est un de mes auteurs fétiches. Ses livres m'ont fortement marqué, peut-être parce que je les ai lus (et re-lus) assez jeune.
Or ici, Poe se cache derrière chaque page. Les thèmes sont familiers, le style est assez proche, ainsi que la manière de construire une histoire, de traiter les personnages, les lieux.

Ce fut donc une surprise pour moi, et une sensation assez étrange.
Mais voilà, c'est aussi ce qui dessert Lovecraft. A force d'invoquer l'esprit du maître, on se retrouve constamment sous son ombre.
Et il y a cette infime différence entre l'excellence et le génie, qui devient tellement obsédante qu'on (enfin moi) ne remarque plus qu'elle.

Les histoires de Lovecraft sont toutefois remarquables, et j'ai pris beaucoup de plaisir à les lire. Plus j'avançais dans mes lectures, plus je me rendais compte que je me baladais dans un univers cohérent, avec des histoires qui se connectent les unes aux autres, comme si, plutôt que d'écrire de la fiction, Lovecraft avait tenté un travail quasi ethnographique en documentant un catalogue de faits étranges qui tendrait à étayer la rémanence de certains dieux anciens, et des rites maléfiques qui les servent (wah, ça faisait longtemps que j'avais pas écrit une phrase aussi longue).

Dommage seulement qu'il manque à Lovecraft ce surplus de poésie, cette magie des mots qui auraient pu en faire l'égal du maître.
Commenter  J’apprécie          21



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus