AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290201650
Éditeur : J'ai Lu (21/10/1999)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 513 notes)
Résumé :
" J'étais, sans le savoir, un enfant heureux, relativement heureux, il est vrai. Mais ce n'était qu'une impression d'ensemble. Car ma vie, même alors, ne manquait pas de petits malheurs auxquels je n'arrivais pas à m'habituer. Il faut remonter à novembre 1944. J'avais treize ans. " Jeff porte sur la lèvre un petit bec-de-lièvre que tout le monde nomme la " cicatrice ". Une infirmité dont il ne connaît pas la cause et qui lui vaut moqueries et méchancetés de toutes s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (89) Voir plus Ajouter une critique
Gwen21
  07 janvier 2015
Voilà un récit court, fort, intense et dérangeant.
En effet, comment rester de marbre devant la discrimination et l'injustice ?
Jeff, 13 ans, est un jeune américain comme tant d'autres sauf qu'il est affublé d'un bec-de-lièvre. Cette déformation faciale lui vaut les moqueries des autres élèves de son nouvel établissement. La cruauté et la méchanceté se révèlent alors dans le coeur de ces enfants, offrant un contraste avec leur jeune âge.
Mais, attention, "La cicatrice" n'est pas uniquement le récit d'un drame social lié à la différence, c'est bien plus que cela car au-delà de ce thème déjà propre à faire s'indigner et larmoyer le lecteur le plus endurci s'en cache un autre, à contre-courant, qui rend l'innocent coupable à son tour. Jeff va en effet commettre un vol et s'endurcir jour après jour dans le mensonge, trahissant la confiance de tous ceux qui l'aiment, parents et amis.
Ce court roman fait l'effet d'un véritable coup de poing en pleine poire. Il aborde, dans un même temps et avec violence, la solitude, l'exclusion, la psychologie de l'enfance, le lien social, le mensonge, l'amitié et la quête de soi-même. Dur à encaisser, laissant à l'âme un hématome cuisant, ce récit (initialement écrit en français) est remarquablement transcrit, dans un style épuré, sobre, incisif et prenant.
"La cicatrice" replace chacun de nous devant le miroir de sa propre enfance où les souvenirs érodent souvent trop facilement les états d'âmes juvéniles, les humiliations mal pansées et les errements adolescents.
A découvrir.

Challenge PETITS PLAISIRS 2014 - 2015
Challenge de lecture 2015 - Un livre qui vous a fait pleurer
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          703
Rubinowy
  16 janvier 2014
L'auteur nous emmène sut le chemin caillouteux de l'enfance, du mensonge et de la souffrance.
le titre du livre est important, il représente la marque visible sur le visage de Jeff et la marque invisible gravée en lui.
Jeff à un bec de lièvre, il est la risée de ses camarades de classe, son dégout de lui même, le rend méchant et le pousse à voler les timbres du seul et unique ami qu'il eut jamais possédé. Willy
Un roman psychologique qui explore la cicatrice intérieure d'un jeune garçon en souffrance, de 13ans, en 1944.
Joli roman
Commenter  J’apprécie          450
Symphonie
  28 septembre 2016

" - Mes enfants, je vous présente un nouvel élève que nous sommes très heureux d'accueillir parmi nous. Je veux que vous soyez gentils avec lui. Il s'appelle...
Jamais elle ne put terminer. Un tollé de rires, pareil à une épidémie, se répandait dans toute la classe.
Des moqueries d'élèves, Jeff en subit tous les jours. Parce qu'il est né avec un bec-de-lièvre, sa scolarité est un véritable calvaire en injures et brimades de ses camarades dont il devient le soufre douleur. Pourtant, tout change au cours d'une escalade lorsque Will, flanqué de grandes oreilles qui a su se faire respecter malgré cette différence, prend Jeff sous son aile. À dater de ce moment, les sarcasmes envers ce dernier cessent. Une nouvelle vie s'ouvre à lui au grand soulagement de ses parents et de son petit frère, d'autant plus que les deux amis se découvrent une passion commune pour la philatélie.
Hélas, son univers bascule lors de la disparition d'une série de timbres appartenant à Will.
Dès les premières pages, Bruce Lowery nous plonge dans l'univers cruel de la discrimination à l'encontre du physique d'un jeune garçon de treize ans. Au fil des pages ce récit nous fait partager le quotidien de Jeff et sa famille. Cependant, on devine bien qu'un drame se profile par l'étrange changement d'attitude de Jeff envers ses parents et son petit frère Bubby, un ange parmi les anges. Tous les ingrédients corroborent pour une trame exceptionnelle dans laquelle le lecteur se trouve confronté à la dure réalité de la vie d'un enfant, " hors norme " aux yeux de ses camarades de classe. L'auteur nous renvoie de plein fouet le mépris sur la différence quelle qu'elle soit,l'exclusion,la culpabilité,le mensonge,le remord,l'intolérance des enfants entre eux et de ses conséquences dramatiques.
Une cicatrice qui, depuis 1960 ( l'année de sortie du roman de Bruce Lowery) demeure encore de nos jours,une immense souffrance sur la discrimination en tous genres.
Une lecture poignante, bouleversante et tourmentée pour tous âges confondus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
cicou45
  20 mai 2011
L'inconnu fait peur, c'est bien connu, mais la différence aussi et plus que l'on veut bien le croire. Jeff, un jeune garçon va en faire l'expérience ici, à cause d'un bec-de-lièvre présent sur sa lèvre et qui lui vaut la risée de ses camarades de classe. Cette marque qu'il porte en lui peut aussi être une force mais cela, il ne le sait pas encore car la période de l'enfance et de l'adolescence est très ingrate. Si 'on ne se fond pas dans le moule et que l'on n'est pas comme "tout le monde" ou comme "il faudrait être", on est souvent le souffre douleur (j'en ai fait moi aussi l'expérience parce que j'avais le malheur d'amer les livres et de me réfugier au coeur d'eux...aujourd'hui, je suis sûre que cette anecdote vous fera sourire mais imaginez vous à l'âge de 10-12 ans...). Aussi, Jeff, et ce malheureusement pour lui, n'a pas le courage de hurler sa rage envers ceux qui le repoussent en intériorise tout...mais un jour ou l'autre, il faudra bien que tout cela sorte...
Très bel ouvrage sur un sujet intemporel : la Différence de l'autre. A travers le personnage de Jeff, jeune garçon blessé, non pas uniquement physiquement à cause de sa "cicatrice" mais surtout moralement en raison du fait de ne pas être accepté. Livre très émouvant, à découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          321
HORUSFONCK
  22 novembre 2016
Cette lecture de jeunesse, était un "classique", au début des années 1970. de lecture facile et attrayante, il nous était recommandé par nos enseignants.
J'ai ressenti cette situation impossible, dans laquelle s'enferme Jeff, le héro de ce récit si simple et si riche.
Une sorte de roman noir à l'usage des enfants: sans happy end, avec une tragédie annoncée.
Une histoire tristement banale et intemporelle, d'exclusion d'un enfant par le groupe.
Le livre se relit bien, et l'histoire en est toujours, hélas, d'actualité.
Commenter  J’apprécie          363
Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
Malahide75Malahide75   06 mai 2013
Caché à l'intérieur, un œuf vert, et sur la coque, ces mots laissés en blanc :
"Je t'aime"
Je n'osais plus regarder le soleil se lever. Je m'en sentais trop indigne. L’œuf à la main, je m'enfonçai dans ce lit, me cachant la tête loin de cette lumière. Sous les couvertures, je tenais cet œuf qui se réchauffait à moi comme une chose vivante. Quelle différence y avait-il donc entre l'amour, la beauté, le bonheur ? Buddy, c'était Noël, le château de neige, c'était ce petit compagnon qui venait me chercher à la porte de l'école. Cet œuf renfermait pour moi un certain sens de la vie. Il m'a fait comprendre beaucoup de chose - Bref, tout ce qui, dans ce monde, vaut la peine d'être compris. Je relisais l'inscription. C'était peut-être ça Dieu, après tout...
Et penser que je lui avais dit qu'aimer, il ne savait pas ce que cela voulait dire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          211
araucariaaraucaria   20 octobre 2014
Même quand papa montrait de l'impatience et préférait son journal ou la radio à mes confidences, maman écoutait toujours inlassablement.
A cette époque, je n'en étais pas encore au mensonge. Je pouvais leur dire ce qui me passait par la tête, vider mes chagrins. Je pouvais tout leur dire. Un grand privilège. Rares sont les êtres à qui l'on peut tout dire. Lorsqu'on n'a plus personne pour cela, alors on est affreusement seul.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
boubiboubi   11 août 2013
Il est de tels moments où les êtres n'ont pas besoin de paroles ...(22)

Je pouvais tout leur dire. Un privilège. Rares sont les êtres à qui l'on peut tout dire. Lorsqu'on n'a plus personne pour cela, alors on est affreusement seul. (24)

Certains bleus font beaucoup plus mal que l'indifférence. (70)

Comme il est difficile de vivre avec un être qu'on déteste, quand cet être, c'est vous-même. (92)

Il est des questions qui désirent tellement une réponse affirmative qu'il est impossible de refuser. (110)

Ce qui rend méchant, c'est moins parfois la méchanceté d'autrui que le dégoût qu'on a de soi-même. (116)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
genougenou   29 avril 2013
J'ai, depuis toujours, une cicatrice sur la lèvre supérieure. Les médecins disaient, sans cruauté, en triturant mon visage et en tirant sur ma lèvre comme un acheteur inspecte la gueule d'un poulain, que c'était un bon travail de "raccommodage" : J'aurais pu, j'aurais dû deviner que c'était en réalité un petit bec-de-lièvre. Mais il était tellement bien réparé qu'on parlait toujours de "cicatrice".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
AlcyonAlcyon   18 juin 2018
- Alors, c'est promis, Dieu? murmurai-je. Demain je me réveillerai et ma lèvre sera comme celle de tout le monde. Même moi je ne le saurai pas, même moi j'aurai oublié! Promis? Juré?
Telle était ma nouvelle proposition à Dieu. Même moi je devais ignorer que le miracle avait eu lieu. Bien sûr! Dieu n'était plus le même qu'au temps où il avait fait des miracles dont on parlait à l'Ecole du Dimanche. Il avait changé d'avis. Il avait rendu l'examen plus dur. Il ne voulait plus marchander la croyance des humains à coup de miracles. Oh, Dieu en faisait toujours, même aujourd'hui. Mais il les cachait exprès, pour éprouver la foi des hommes. Il fallait donc croire aveuglément. Tout était clair!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Video de Bruce Lowery (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bruce Lowery
TOUTES LES INFOS SONT DANS LA BARRE, MES RENARDS. DEROULEZ !
Commence par mettre la HD. Tu verras, c?est plus roux.
Commander le livre de Mikaela - LeLivreOuvert : http://www.edilivre.com/croisements-232a27bab1.html#.Vt1AeeZ2M5w
Club Moldus de Lecture : https://www.facebook.com/moldusdelecture/?fref=ts
Mes acquisitions : - Avant Toi de Jojo Moyes - Les carnets de Cerise T4 de Joris Chamblain - Abélard de Dilliès - Les fantômes de Neptunes de Valp - le faucon déniché de Jean-Côme Noguès - La cicatrice de Bruce Lowery - The Fox and the Star de Coralie Bickford-Smith - de Goupil à Margot de Louis Pergaud - La rose et la tour de Fiona McIntosh - Elles sont parties pour le Nord de Patrick Lecomte - Tout plutôt qu'être moi de Ned Vizzini - Hunters High Rule T1 de Clara le Corre - Nos âmes rebelles de Samantha Bailly - Mémoires du Grand Automne de Stéphane Arnier - Croisements de Mikaela Mury - Supernova d'Emma Daumas - Telucidar de Jean-Luc Marcastel

_______________________________________
TOUS les livres que je présente sont en général facilement trouvable dans toutes les bonnes librairies. Directement en rayon, ou alors demandez à votre libraire de vous passer une commande :-) _______________________________________
Attention commentaires : certains n?ont pas les bons paramètres dans leur compte Google+ je ne peux donc pas répondre à leur commentaire. Vérifiez bien la configuration de votre profil, ainsi l?échange sera plus facile ;)
Vidéo sur ma formation et métier de libraire : https://www.youtube.com/watch?v=ulW6lRyU1VE&list=¤££¤55Les-histoires-de-Margaud69¤££¤1croQ5rs67hW1XA3UHZZwAbkb&index=1
ME SUIVRE : ? Facebook :https://www.facebook.com/pages/Les-histoires-de-Margaud/126985220716090?ref=hl ? Blog : http://la-liseuse.blogspot.ch ? Livraddict : http://www.livraddict.com/profil/margaud-liseuse ? Instagram : @margaudliseuse ? Twitter : @MargaudLiseuse
ME CONTACTER : margaudliseuse@outlook.com
ENVIE DE M?ECRIRE ?
Margaud Liseuse Case Postale 1701 Fribourg Suisse
Je filme avec un CANON EOS 700D Je monte mes vidéos avec Sony Vegas 12
*Musique d'intro : Intro BO La Belle et la Bête
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

La cicatrice

Comment appelle - t-on le bec-de-lièvre que porte Jeff ?

Une cicatrice
Un lapin
Une entorse

8 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : La cicatrice de Bruce LoweryCréer un quiz sur ce livre
.. ..