AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782370840424
320 pages
éditions Nous, 2017 (01/08/2017)
4.38/5   4 notes
Résumé :
La poésie de Mina Loy, écrite entre 1914 et 1953, compte parmi les oeuvres les plus inventives et les plus subversives du XXe siècle. Admirée par T. S. Eliot et Ezra Pound, elle fabrique un instrument langagier - scalpel, loupe - aussi précis de manipulation qu'exact de vision. Il n'est ni vie ni mort rassemble pour la première fois toute la poésie de cette figure majeure du modernisme, poète culte dans le monde anglo-américain, encore à célébrer en France.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
coco4649coco4649   19 juin 2022
IGNORANT



extrait 2

Du masculin et du féminin
Qui s'unissent
Et le martyre du matin
Couvert par l'amour des mouches
L'avidité de la jeunesse
Et l'incommensurable

Jour de printemps
Qui éclot par répétitions
                          « Soleil mon ami
                         On s'est probablement déjà rencontrés »
Ou encore déjeunant sous la pluie
Tu t'empresses
D'altérer
L'excroissance
De la végétation
À l'aide d'une canne

Ou de salir un ami
Du résidu graisseux de ton âme
Obtenu après réduction
                         Vous pourriez aller à l'Empyrée
Marchant ensemble sous le même
Parapluie de soie pétrole

« Je dois te jouer un tour
Compte les étoiles pour moi
Malgré leur excès numéral
S'il te plaît garde la plus brillante
Pour la fin »


/ traduit de l'anglais par Olivier Apert
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
coco4649coco4649   19 juin 2022
IGNORANT



extrait 1

Tais-toi

Chante le silence
À la destinée
Donne une demi-couronne
Au magicien
La moitié d'un regard
À l'éclipse de la fenêtre
Et compte les mauvaises
Affaires du jour
Gisant
Dans la doublure
De ta poche
                         Cependant que compromis
Entre la perpendiculaire et l'horizontal
Quelque vagabond
S'adosse à
La nursery nocturne des tramways

Des bouffées de nuits noires
Font palpiter le cou
Du Clown de la Fortune
                         S'échappent du bas de son pantalon
De la poussière à la poussière
Jusqu'au chant du coq
Tu peux entendre le cœur battre
Accouplement
Des principes universels



/ traduit de l'anglais par Olivier Apert
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
coco4649coco4649   30 septembre 2017
Le chant du rossignol
est comme le parfum du seringa


Un rossignol chantant — vent du Nankin
Chante — le mystère
de la dynastie Ming
chant
ant
en Ming
Syringa
Myringa
Chanteur
Aile du chant
chante le vent
seringa
bagueur
Chant d'aile
chante longtemps
seringa
tardant
Commenter  J’apprécie          140
coco4649coco4649   01 octobre 2017
La noire virginité


Extrait 2/3

[…]
Gentiment les chers petits
En toute candeur se signent sous le bourdonnement du soleil
Le cercle de l'index et du pouce réclament la chaire
Les profils abjurés par Donatello
Mâchonnent de longs sermons de boutique sacristie
Pédants évangéliques
Qui rêvent non sans inquiétude
Dans les dortoirs hermétiquement clos
Non de moi ou de toi Sœur Saraminta
Mais de rien moins
Que de porter les mitres du Pape

C'est une vieille religion que celle qui nous a assignées notre place
Et me voici en chemisier lilas
Incarnant absurdement pas moins que le diable fait chair
Mais n'en sachant pas davantage sur lui
Que sur moi
Pas plus que les Petits Séminaristes sur ce qu'« Il » est
Ou qui ils sont —
Les mites messianiques qui débitent leur rosaire latin
Adolescence subjuguée
Reviennent sur les pas perdus pour refermer les Bréviaires
Sous les ombres brûlantes
Le dernier avec une démarche apostolique
Tente de décrocher un fruit haut perché
Et le manque
De toutes façons il est immangeable
C'est toujours ainsi
Dans le Jardin Public…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
coco4649coco4649   06 avril 2019
Il n’est ni Vie ni Mort…


Il n’est ni Vie ni Mort
Seulement l’activité
Et dans l’absolu
Nulle déclivité.

Il n’est ni Amour ni Désir
Seulement la générosité
Qui voudrait posséder
Est nullité.

Il n’est ni Premier ni Dernier
Seulement l’égalité
Et qui voudrait régner
Rejoint la majorité.

Il n’est ni Espace ni Temps
Seulement l’intensité
Et les choses apprivoisées
N’ont nulle immensité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Mina Loy (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mina Loy
Mina LOY – L’intrépide (France Culture, 2017) Un extrait de l’émission « Poésie & ainsi de suite », par Manou Farine, diffusée le 15 septembre 2017 sur France Culture. Présences : Mathieu Térence et Olivier Apert.
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
1025 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre