AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1090597584
Éditeur : Bulles de Savon (17/08/2016)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Dans un monde où le réchauffement climatiqe a imposé sa loi, la Terre a été dévorée par le soleil. La vie s'est organisée autour de Kyos, cité-oasis qui possède et distribue l'eau, denrée essentielle en ce désert sans fin. Pour en bénéficier, encore faut-il avoir un enfant marqué. La Marque brille au front de Sika. Elle vient d'avoir quinze ans et elle sait qu'elle doit rejoindre Kyos pour permettre aux siens de survivre. Mais sa rencontre avec Rey, qui a refusé d'o... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Victor10
  19 août 2016
Ca fait un petit bout de temps que je n'ai pas lu de dystopie... Je crois que la dernière que j'ai eu l'occasion de lire est le tome 1 de Nox, de Yves Grevet. Anne Loyer est une auteure que je connais assez bien et que j'apprécie, notamment pour sa saga Hisse et Ho, dont j'ai eu l'occasion de lire les trois premiers tomes. Avec La Marque, elle change radicalement de genre et de style. J'étais très curieux de la voir dans ce nouvel exercice, alors, quand les éditions Bulles de savon m'ont proposé de le recevoir, j'ai accepté sans hésitation
.
La Marque se démarque beaucoup des autres dystopies proposées dans le genre Young-Adult. Tout d'abord, c'est one-shot. Ensuite, l'univers proposé, malgré le fait qu'il soit assez limité, est très riche. On y découvre plein de recoins cachés, de lieux inattendus et inhabituels. Ensuite, il y a les personnages. On rencontre Sika, que j'ai de suite portée dans mon coeur. Forte en caractère, elle est très courageuse et n'hésite pas à mettre sa vie en danger pour faire comprendre aux gens la vérité sur Kyo. Elle sait et veut faire savoir. J'ai beaucoup aimé son état d'esprit. Même si elle chute, elle se relève et repart de plus belle. C'est une battante. Je suis plus mitigé sur Sek. Sa détermination lui causera sa perte, j'en suis certain. Je l'ai apprécié, comme tout le monde pourra l'apprécier je pense durant sa lecture, mais il m'a parfois fait peur. Il se jette tête baissée dans la bataille, pour servir la cause qui lui tient à coeur. Il réfléchit trop peu aux conséquences, qui peuvent être graves parfois, et le faire regretter alors qu'il est trop tard.

L'histoire est très addictive. On retrouve une fois de fois ce mélange d'action, de suspens et de rebondissement qui font de ce livre un véritable page-turner. Les chapitres défilent à une vitesse folle. Les rebondissements multiples permettent de rendre l'histoire complexe, et non trop facile comme on peut le voir parfois. Les personnages principaux doivent se battre pour obtenir gain de cause, la victoire n'est pas acquise d'avance, bien au contraire. Derrière cela, l'auteure, avec l'univers qu'elle a créé, nous montre les conséquences dramatiques que pourraient avoir le réchauffement climatique. C'est peut-être légèrement exagéré dans le bouquin, mais tout le côté rationnement et distribution de l'eau pourrait bel et bien devenir la réalité dans les prochaines décennies.

Anne Loyer m'a scotché. Je ne lui connaissais pas une si belle plume. Elle a su dédramatiser les situations même les plus graves, elle a écrit de superbes descriptions, moi qui les trouve souvent si inutiles ennuyeuses. Ce fût un plaisir de lecture que cette dystopie, et j'espère qu'elle écrira de nouveau dans romans de ce genre.

J'ai beaucoup aimé La Marque, et notamment Sika, le personnage principale de ce livre. Forte en caractère, courageuse et battante, j'ai beaucoup suivi ces aventures riches en rebondissements, qui font de ce livre un Page Turner qui se lit très vite. L'univers d'anticipation très bien fait et l'écriture superbe d'Anne Loyer contribuent à rendre à faire de livre une superbe découverte, à recommander aux fans de dystopies prenantes et originales !
Lien : http://lecture-pour-tous-les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MademoiselleBouquine
  11 septembre 2016
Un grand merci aux éditions Bulles de savon pour cet envoi !
--------------------------------------------------------
Anne Loyer est une auteure dont j'ai déjà eu l'occasion d'apprécier le talent avec la La Belle Rouge il y a quelques mois, et dont je me réjouissais de retrouver la plume, ici dans un registre totalement différent, puisque l'on passe d'un road-trip inter-générationnel à une authentique dystopie au rythme effréné. La transition s'est faite on ne peut plus naturellement, et cette lecture a été aussi sinon plus agréable encore que la précédente !
L'auteure introduit ici un univers complexe mais passionnant, dont on se passionne d'autant plus de découvrir les fondements qu'elle ne délivre les informations le concernant au compte-gouttes, rendant son lecteur suffisamment informé pour qu'il puisse profiter de l'histoire, mais suffisamment ignorant pour qu'il ait irrésistiblement envie de poursuivre sa lecture... Très vite, on découvre l'horreur de ce monde dans lequel tous les cinq ans, une générations d'élus, les Marqués, âgés de quinze ans, est livrée à Kyos afin que cette cité-oasis délivre des réserves d'eau au reste d'un monde asséché par le réchauffement climatique.
Ambiance.
Les Marqués n'ont pourtant absolument aucun problème à foncer allègrement dans l'inconnu, il s'agit même d'une glorieuse perspective d'avenir pour eux. Enfin, pour la plupart.
En effet, il y a cinq ans, un jeune Marqué, Rey, a fui le jour de son "initiation", et ce souvenir honteux hante la mémoire de la génération suivante. Comment l'oublier ? Et s'il avait eu raison ?
L'histoire est assez longue à se mettre en place, sans que cela soit dérangeant, puisque c'est ce qui permet au lecteur de s'être pleinement approprié l'intrigue et le contexte une fois que l'action s'emballe.
L'attention portée aux subtilités des personnages est remarquable, tout comme le dynamisme que l'auteure a voulu insuffler à son roman. Les chapitres se succèdent sans temps mort, alternant différents points de vue, proposant autant de décors qu'un film aurait pu le faire. Les péripéties sont nombreuses, très rapprochées les unes des autres puisqu'il s'agit d'un one-shot, et parviennent sans aucun mal à captiver le lecteur. Peut-être le rythme du roman est-il légèrement trop intense, et certaines évolutions se font-elles un peu rapidement, mais on ne peut vraiment faire ce reproche à La Marque, puisque l'essentiel est que la lecture se fait avec plaisir, gloutonnerie... et même boulimie !
En bref, en élaborant une dystopie créative et en brossant de touchants portraits de personnages, Anne Loyer livre ici une fable post-apocalyptique réussie, se maintenant dans une action haletante et se démarquant toujours par sa plume agréable et entraînante !
Note attribuée : 8,5/10
Lien : http://mademoisellebouquine...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
orbe
  16 août 2016
Le monde de Kyos est celui de la soif et du désert. Contre l'eau qui leur permettra de survivre et la promesse d'une vie meilleure, les habitants des tentes offrent à la cité secrète les enfants choisis l'année de leurs quinze ans.
Rey, lui a renoncé à ce mirage et s'est enfui au moment même de la cérémonie.
Cinq ans après c'est au tour de son frère Sek de se présenter aux portes de la cité. Sika, une jeune fille qui fait battre son coeur, tente alors de l'approcher…
Une dystopie qui propose un monde cohérent pour nous offrir une analyse sur les engrenages de la manipulation. Les strates de la société avec les différents avantages qui sont octroyés sont agencés pour former au final un piège imparable.
Le peuple des tentes, les Oubliés et le Bannis sont autant pièces nécessaires à l'asservissement. Les mystères sont nombreux et bien distillés.
Le chemin opposé des deux héros permet au récit d'avancer rapidement en insufflant un suspense qui tient le lecteur éveillé.
Un auteur à suivre !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          100
Livresquement
  13 septembre 2016
La Marque est un roman d'anticipation que j'ai beaucoup aimé découvrir. On y découvre une société où, à quinze ans, les adolescents qui ont reçu la marque sur leur front à leur naissance doivent quitter leurs parents pour aller sur la cité-oasis de Kyos, dont le maître régit la société. Cette marque que certains arborent permet à leur famille d'obtenir de l'eau, dans ce monde futur où l'eau est difficile à se procurer. Ceux qui ne sont pas marqués sont les Oubliés et sont rejetés par la société. Sans vous en dévoiler plus, j'ai adoré les différentes idées qu'a eu l'auteure. C'est une dystopie originale et riche grâce à toutes ses facettes.
Le récit est très rythmé; là où la plupart des dystopies sont présentées en trois livres, celle-ci tient en un seul tome, et c'est très agréable. Il n'y a donc aucun temps mort, les actions s'enchaînent bien tout en étant suffisamment claires. Il y a aussi un soupçon de fantastique qui m'a un peu surprise car je ne m'y attendais pas, mais qui a été utilisé à bon escient. Cependant, j'aurais aimé que certaines choses soient un peu plus développées : la prise de conscience de Sika m'a par exemple semblé trop brutale. Même si je comprends l'élément déclencheur à ce changement, j'ai quand même eu un peu de peine à croire qu'elle pouvait changer d'avis si vite sur la société dans laquelle elle vit depuis toujours. Disons qu'une cinquantaine de pages en plus aurait été parfait !
On suit principalement trois personnages : Sika et Sek, qui vont bientôt vivre l'Appel, ainsi que Rey, le frère de Sek, le seul à s'être enfuit, cinq ans plus tôt, au moment de rejoindre Kyos. Ces différents points de vue sont très intéressants puisqu'ils nous permettent une vraie omniscience : grâce à Rey, on voit ce qu'il se passe ailleurs, en dehors de la "ville" et, par Sek, on a accès à la cité-oasis. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé la découvrir, car on se doute bien que tout n'est pas tout rose là-bas, malgré sa beauté extérieure. Les trois personnages sont agréables à suivre, même si Rey m'a moins plus que les deux autres. Sek, en particulier, est un personnage plein de surprises dont j'ai aimé la complexité.
En conclusion : Une très bonne dystopie que j'ai lue pratiquement d'une traite.
Lien : http://livresquement.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Evasion_Litteraire
  10 mai 2017
La Marque, d'Anne Loyer est un livre que j'ai reçu de la part des éditions Bulles de savon que je remercie, j'ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman d'anticipation!
C'est l'histoire d'un monde dévoré par le soleil, il ne reste plus rien, rien d'autre qu'un immense désert où la vie se fait rare en dehors des villages de tentes et de la cité-oasis, Kyos.
La vie n'est pas la seule à se raréfier, l'eau devient extrêmement précieuse, puisque l'on ne la trouve presque plus...
Seulement il existe une manière d'en posséder, d'être approvisionner en cette ressource vitale, il faut avoir un enfant marqué. Ainsi, si la marque est toujours présente au front de l'enfant à l'âge de 15 ans, il devra quitter sa famille pour rejoindre Kyos, un enfant contre de l'eau.
On promet alors une vie meilleure aux enfants intégrant Kyos, mais ce que personne ne sait, c'est que la cité garde de lourds secrets, qui ne doivent être dévoilés sous aucun prétexte. Personne, sauf une poignée d'individu, qui se battra pour faire éclater la vérité.
Dès les premières pages j'ai aimé l'idée, durant tout le livre, nous suivons principalement deux adolescents marqués, dont le destin est de rejoindre Kyos, l'un répondra à l'Appel, l'autre s'échappera, c'est ainsi que nous découvrons la vie à l'intérieur de Kyos avec Sek, et à l'extérieur, avec Sika.
Je ne me suis pas particulièrement attachée à Sika et Sek, que j'ai trouvé trop sûre d'eux, notamment face à certaines situations, la veille ils étaient des adolescents insouciants, et du jour au lendemain, ils deviennent déterminés, et même un peu leader, un changement expliqué mais trop rapide selon moi.
Contrairement à toutes attentes, je me suis attachée à Rey, le grand frère de Sek, un personnage finalement peu présent dans le roman mais que j'ai bien aimé, il est le personnage qui m'a le plus touché.
J'ai adoré chercher à comprendre le but de Kyos, à découvrir son secret, un secret qui, d'ailleurs m'a laissé mitigé, puisque je l'ai trouvé crédible, mais en même temps, un peu étrange, c'est tout de même quelque chose d'effroyable, qui donne envie au lecteur de soutenir encore plus ceux qui souhaitent y mettre fin.
Ce que j'ai préféré dans ce roman, c'est le décor mis en place, la "société" est divisée en différentes classes, qui ont chacune leur histoire, ce qui va d'ailleurs faire l'objet de révélations pour ces adolescents, pour Sika en particulier.
Ce roman se lit vraiment très vite, la plume de l'auteur est fluide, les pages se tournent seules, c'est une lecture facile et agréable.
Il y a un petit détails qui m'a plu pendant ma lecture, ça n'a rien de littéraire ou autre, mais le livre est quasiment impossible à plier, on peut l'ouvrir tant qu'on veux, pas de soucie pour ceux qui détestent tant les dos pliés comme moi!
L'histoire m'a donc bien plu, l'idée est très bonne et originale, j'ai trouvé le dénouement beaucoup trop facile et invraisemblable à mon goût, mais il suffit de ne pas trop se poser de questions pendant la lecture pour l'apprécier.
J'ai passé un agréable moment avec ce livre, que je vous recommande si vous voulez découvrir le secret de Kyos!
Lien : http://les-lectures-de-melan..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Anne Loyer (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Loyer
Anne Loyer et Marie Moinard au micro de "Femmes Libres" sur Radio Libertaire, le 31 octobre 2012. En savoir pus sur le livre de Anne Loyer : http://desrondsdanslo.com/Candy.html
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quand Kader rencontre Marje...

Que mange Kader et Marge chez Marceline?

couscous
pot-au-feu
cassoulet
blanquette

5 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : La belle rouge de Anne LoyerCréer un quiz sur ce livre