AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Latium, tome 1 (46)

Ambages
Ambages   05 juin 2019
- Vous n'obéissez à ses décrets que parce qu'il vous a convaincu de le faire. C'est là le propre des dieux que de n'exister que par les suppliques de ses fidèles.
- Alors, songea-t-il a haute voix, notre dieu est mort.
Commenter  J’apprécie          120
lecassin
lecassin   12 novembre 2018
A travers votre corps, que vous le vouliez ou non, vous vous inscrivez dans une lignée qui dépasse la seule civilisation humaine qui vous enracine dans quelque chose d'ancien et de paisible.
Commenter  J’apprécie          120
Ambages
Ambages   04 juin 2019
Votre rôle, Plautine, est la réminiscence, la compréhension, la décision, et pour finir l'action. Ce sont des choses que nul, parmi les Intelligences, ne peut plus accomplir, car nous sommes tous prisonniers de notre propre immatérialité.
Commenter  J’apprécie          100
Kalgan
Kalgan   28 février 2019
Je voulais consacrer mes capacités au seul problème qui mérite d'être résolu, et qui n'a jamais donné lieu, pour autant, à un début d'explication scientifique: l'organisation du groupe, de l'espèce, dans son ensemble. En finir avec la multiplicité des individualités stériles. Structurer le grand tout, seul capable d'assurer la survie de la culture humaine à travers les éons.
Commenter  J’apprécie          100
Lutin82
Lutin82   25 octobre 2016
le moi ne trouve son unité que par l’agir
Commenter  J’apprécie          100
Ambages
Ambages   06 juin 2019
Et à présent, par le Nombre et le Concept, par les anciennes amitiés et les nouvelles alliances, partons à la conquête du Latium !
Commenter  J’apprécie          90
ChtiSuisse
ChtiSuisse   17 septembre 2017
C’est là le propre des dieux que de n’exister que par les suppliques de ses fidèles.
Commenter  J’apprécie          91
ChtiSuisse
ChtiSuisse   18 septembre 2017
Triste humanité qui avait abandonné ce monde ; triste monde qui ne savait produire que des imitations d’humanité.
Commenter  J’apprécie          80
ElGatoMalo
ElGatoMalo   24 novembre 2016
Et chaque instant de veille lui rappelait que le désastre avait eu lieu, que l'univers entier ne contenait plus de but, plus de raison de perdurer dans l'existence. C'était là que se nouait l'absurde paradoxe. Là que s'achevait l'ordre et que commençait la folie.
Commenter  J’apprécie          80
Lutin82
Lutin82   25 octobre 2016
Au contraire des créatures computationnelles, les hommes n’ont pas d’âme. Lorsque leur corps meurt, ils ne peuvent changer de support.«
Commenter  J’apprécie          80




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

    Autres livres de Romain Lucazeau (1) Voir plus




    Quiz Voir plus

    Les plus grands classiques de la science-fiction

    Qui a écrit 1984

    George Orwell
    Aldous Huxley
    H.G. Wells
    Pierre Boulle

    10 questions
    2779 lecteurs ont répondu
    Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre