AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Pierre Carasso (Traducteur)
ISBN : 2253046515
Éditeur : Le Livre de Poche (21/03/2001)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 43 notes)
Résumé :
De passage à Genève, Joël Converse, grand avocat d'affaires international, se trouve tout à coup projeté au centre d'un complot effroyable. Nom de code : « Aquitaine ».
A l'instigation du général américain Delavane, surnommé « le seigneur de la guerre de Saigon » - l'homme que Converse hait le plus au monde -, un groupe de généraux allemands, français, israéliens et sud-américains cherche à provoquer le chaos sur la planète pour s'emparer du pouvoir…
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
fabricel
  11 juin 2012
Progression Aquitaine est le premier livre de Robert Ludlum que j'aie eu l'occasion de lire et c'est pour moi de loin le meilleur.
Tout y est de l'action, du suspense, un dénouement haletant.
Commenter  J’apprécie          10
Ellioth
  29 juin 2013
Encore un Ludlum...pas le meilleur, mais qui tient la route quand même...bien sur c'est très américain avec une fin un peu grosse pour moi, mais on passe un agréable moment...
Commenter  J’apprécie          10
Groucho
  20 février 2015
Très bon Ludlum ! Certes, nous ne sommes pas ici avec les grands classiques de la littérature, mais dans la catégorie des thrillers, nous avons là un excellent ouvrage au rythme implacable et prenant.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   06 septembre 2013
Aux yeux de l’homme de la rue, tous ceux qui avaient passé un certain temps dans les camps nord-vietnamiens avaient forcément subi des dégâts mentaux. Cette expérience les avait forcément marqués spirituellement et leurs souvenirs n’étaient pas très en ordre. À vrai dire, cette hypothèse avait quelque chose de vrai c’était indéniable, sauf en ce qui concernait la mémoire.Les souvenirs étaient précis au contraire. Parce qu’on ne pouvait s’empêcher de les remâcher, cruellement parfois. Les années accumulées, les couches sédimentaires de l’expérience… des visages avec des yeux et des voix, des corps de toutes les tailles, de toutes les formes ; des scènes qui éclataient sur l’écran intérieur, visions et bruits, images et odeurs – et aussi le désir de toucher et d’être touché… il n’était rien dans le passé d’assez négligeable pour qu’on ne désirât pas le retrouver, l’explorer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
GrouchoGroucho   20 février 2015
- Supposons, je dis bien supposons seulement que le tout-puissant Mossad ait commis une erreur, qu'il y ait un détail qui ait pu échapper.

- J'ai du mal à accepter cette idée.

- Mais enfin la possibilité existe !

- A la lumière des renseignements que nous avons rassemblés, j'en doute. Pourquoi ?

- Parce que j'ai du flair, voilà pourquoi !
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   06 septembre 2013
Des sociétés fictives, dotées de dirigeants inexistants et pourtant fort influents agissaient par l’intermédiaire d’obscurs agents en douane et de louches courtiers basés dans des entrepôts écartés ou bâtis à la hâte aux États-Unis comme à l’étranger. Il y avait des milliards et des milliards à gagner, la mort n’étant qu’un sous-produit de peu d’importance de ces tractations que l’on pouvait résumer d’une expression commode : le terrorisme des conseils d’administration.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   06 septembre 2013
Qu’elles soient fondées ou non sur la réalité, les coïncidences n’étaient jamais des coïncidences.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   06 septembre 2013
Nous n’avons pas besoin de femmelettes en sucre candi qui n’arrêtent pas de peser le pour et le contre. Peut-être que c’est la première fois que vous en entendez parler mais toute guerre est un risque figurez-vous ! Qui ne risque rien ne gagne rien, commandant !
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Robert Ludlum (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Ludlum
Bande annonce du film "La mémoire dans la peau".
autres livres classés : suspenseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La mémoire dans la peau

Au début du roman, combien de temps Jason Bourne reste-t-il chez le docteur Geoffrey Washburn ?

trois mois
quatre mois
cinq mois
six mois

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : La Mémoire dans la peau de Robert LudlumCréer un quiz sur ce livre