AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Fifrildi


Fifrildi
  12 décembre 2017
J'ai découvert ce livre au détour d'une critique d'Alfaric. J'ai vraiment été tentée par cette accroche d'une vie délirante après la mort...

David Hero et l'aventurier Eldin sont vraiment des personnages attachants et je me suis beaucoup amusée en suivant leurs aventures (en dehors de certaines scènes vraiment trop bizarres). le duo fonctionne très bien et quand on passe au trio cela continue de très bien fonctionner.

Il y a le monde éveillé d'un côté et de l'autre... les Contrées du Rêve. C'est un endroit que je n'ai nulle envie de visiter rien que pour ne pas avoir à croiser les chiens-araignées !

Sans rien dévoiler de l'intrigue, j'ai souvent eu l'impression de lire une autre version de Xanth (Piers Anthony) plus cauchemardesque et hallucinée. Il y a des créatures bizarres, il y a même un arbre qui parle. Un Gardien (le Bon Magicien Humfrey ?) leur confie une mission : récupérer les bâtons des Précurseurs. Cette quête ne se fera pas sans mal même si cela peut sembler un peu trop facile.

Je n'ai lu que Les montagnes hallucinées de Lovercraft et donc je n'ai pas beaucoup de repères pour situer le roman De Lumley dans son univers. Par contre, je pense qu'il y a un parallèle à faire avec Entrefer le roman de Iain Banks (publié un an après le Héros des Rêves). C'est l'évocation du pont métallique d'Edimbourg, le célèbre Firth of Forth, qui m'a mise sur la piste.

Bref, j'avais commencé à lire l'intégrale mais les caractères d'imprimerie sont petits et fins. Cela demande beaucoup plus de concentration et dans le train (90 % de mon temps de lecture) cela n'avance pas. Heureusement, je serai en congé dans 2 semaines et j'en profiterai pour reprendre ma lecture au calme dans mon canapé.

Challenge Défis de l'imaginaire 2018 – Echauffement
Commenter  J’apprécie          324



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (27)voir plus