AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2364745179
Éditeur : Thierry Magnier (20/08/2014)

Note moyenne : 3.51/5 (sur 41 notes)
Résumé :
Arvid, douze ans, est plutôt content de passer ses vacances d’été au camping avec son père. Ils rencontrent Roger et sa fille Indiane installés près de leur caravane...
Jusque là tout va bien et les vacances s’annoncent prometteuses : pêche, ballade et toilettes disco ( ! )…
Mais lorsque Arvid apprend que Roger est homosexuel, qu’il se rend compte que son propre père s’amuse beaucoup avec lui, se comporte comme un ado, alors là, Arvid va moins bien. D... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
Lagagne
  04 novembre 2014
Il n'y a pas à dire : les auteurs norvégiens on les reconnaît tout de suite. Est-ce que ça tient à l'humour et la légèreté qu'ils arrivent à insuffler dans des sujets difficiles ? Peut-être. Ou alors à cause du décalage de nos 2 sociétés pourtant si proches ? Possible aussi. En tout cas, j'ai bien reconnu l'auteur de "Super" que j'ai préféré ici.
Arvid est confronté à la découverte de l'homosexualité de son père. Et cela ne se fait pas sans violence et sans humour. C'est là qu'est le tour de force je trouve. Les situations, les personnages sont crédibles justement parce que tout n'est ni tout blanc ni tout noir.
Commenter  J’apprécie          170
Gaoulette
  09 avril 2019
Une très belle découverte. Une roman jeunesse frais, pétillant avec beaucoup d'humour. Il ne stigmatise à aucun moment les homosexuels.
Nous avons ici, un pré ado Arvid qui débarque dans un camping et va voir son père fraichement divorcé être heureux. Celui ci fera la connaissance de Roger qui a fait son coming out depuis bien longtemps. Tout cela va effrayer ce pauvre Arvid et avec Indiane la fille de Roger, ils vont tout faire pour contrecarrer les plans de ce couple naissant.
C'est le journal intime original d'Arvid. le lieu où il écrit est insolite… les toilettes les plus connues d'Europe. Genre boite de nuit et boules à facettes. Pour moi ce lieu sera une sorte de personnage secondaire au roman.
Un roman bourré de tendresse, d'amour et d'humour. L'auteur avec le regard de cet ado apporte beaucoup de légèreté. Comment en vouloir aux réactions enfantines d'Arvid? C'est mignon et on comprend ce petit garçon qui attend de devenir un homme avec impatience et ne comprend pas tout ce qu'il se passe autour de lui. Un garçon qui se pose beaucoup de questions sur lui aussi.
En plus de l'homosexualité perçue par un ado, l'auteur aborde aussi la petite crise d'adolescence. Ce passage un peu délicat où l'on quitte l'enfance et le monde des bisounours.
Un très bon roman jeunesse avec des personnages touchants et réalistes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
orbe
  01 novembre 2014
Suite au départ de sa mère, Arvid part camper avec son père qui va se retrouver attirer par leur voisin.
La question de l'homosexualité va envahir tout le quotidien du jeune garçon qui va tout tenter pour empêcher son père d'afficher ses préférences.
A l'âge où lui même se cherche, pas facile de se retrouver dans ses propres sentiments...
Un roman que j'ai eu du mal à finir. Il y a d'un côté les aventures des deux jeunes héros dans la nature, avec la baignade, la tente, la veillée... et de l'autre l'omniprésence de la question du choix de l'orientation sexuelle.
Le malaise d'Arvid se ponctue de maladresse et d'un rejet profond de l'homosexualité, jusqu'à ce qu'il se rende compte du vrai bonheur de son père.
Un livre pas inintéressant mais qui ne m'a pas convaincu car il y a trop de violence dans la tête du jeune pour ouvrir vraiment la réflexion.
Commenter  J’apprécie          120
Melisende
  14 août 2015
A l'heure où les questions sur le genre et sur l'orientation sexuelle sont entre toutes les lèvres, il est bon de se pencher sur quelques albums et romans remettant un peu les choses à leur place.
A travers le journal intime d'un pré-adolescent, le norvégien Endre Lund Eriksen revient avec beaucoup d'humour, d'émotions mais aussi de réflexions, sur l'identité sexuelle principalement mais aussi sur les premiers émois amoureux et plus globalement sur les changements liés à l'adolescence.
A 12 ans, le jeune Arvid vient de vivre une première épreuve : le divorce de ses parents. N'ayant plus beaucoup de contact avec sa mère, il part en vacances d'été avec son père, en camping, dans le village d'enfance de ce dernier. Perdu au milieu de la forêt, des lacs et de la montagne, deux ou trois voisins se battent en duel.
C'est dans ce contexte isolé qu'Arvid va faire la rencontre d'Indiane et de son père Roger. L'adolescente – du même âge que notre héros, ou un peu moins – un brin espiègle, va tenir compagnie au jeune garçon et va surtout l'aider à mettre en place de nombreux stratagèmes pour empêcher le rapprochement de leurs deux papas.
Par ce que Roger ne s'en cache pas, il est gay. Et si Indiane vit parfaitement bien l'orientation sexuelle de son père, elle n'a pas envie de le partager avec quelqu'un d'autre, homme ou femme. Quant à Arvid, si l'homosexualité ne le dérangeait pas avant (lorsqu'elle était loin de lui), il voit d'un très mauvais oeil les changements qui s'opèrent dans la personnalité de son père au contact de son voisin de vacances. Hors de question que son papa qu'il connaît pourtant si bien, perde de sa virilité, se mette au cyclisme de façon assidue et se déhanche sur de la disco, non mais !
Alors tous les prétextes sont bons pour rester constamment dans les pattes des deux hommes, pour raconter les choses les plus humiliantes du passé de son père ou pour tenter de le caser avec la seule voisine célibataire du coin. Oui mais voilà, l'amour ça ne se commande pas et les deux pères semblent s'épanouir au contact de l'autre…
Et puis comme si ça ne suffisait pas, le chien d'Arvid connaît les premiers affres de la passion amoureuse et devient intenable en présence des autres chiens, femelles de préférence. Mais que se passe-t-il dans ce coin paumé de la Scandinavie ? Et pourquoi Indiane joue-t-elle tout d'un coup de son charme pour tenter de le séduire ? Les filles ça ne l'intéresse pas de toute façon… ou peut-être bien que si ? Ou si lui aussi préfèrait les garçons ? Est-ce que ça serait si grave que ça ? Est-ce qu'il doit se décider tout de suite de toute façon ? Toutes ces émotions, ces sensations et ces pensées qui se mélangent dans son corps et dans sa tête… que c'est compliqué d'entrer dans l'adolescence !
Narrateur unique (ou quasiment), Arvid nous fait part de tout ce qu'il ressent. Nul doute que les lecteurs de 12 ou 13 ans sauront s'identifier au jeune héros et se reconnaîtront dans chacune des entrées de ce journal intime, rédigé sur le livre d'or des toilettes (décorées façon disco) qui ornent le village et qui attirent beaucoup de touristes. Endre Lund Eriksen a réussi à se mettre dans la peau d'un adolescent, sans en faire trop ; le langage utilisé est crédible. le propos est parfois un peu cru mais reflète assez bien les pensées de cet âge ingrat.
Sous couvert d'humour un brin décalé (typique des pays scandinaves peut-être ?), Endre Lund Eriksen aborde des sujets assez graves et percutants sur lesquels il est bon de se pencher de temps en temps, que l'on approche de l'adolescence ou qu'on l'ait quittée depuis quelques années déjà.
Lien : http://bazardelalitterature...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Maryloo
  26 octobre 2014
Arvid, 12 ans part en vacances avec son père dans un endroit perdu en Norvège. Enfin pas si perdu, le lieu est connu pour ces toilettes disco. Elles deviennent rapidement le refuge d'Arvid qui s'empare du livre d'or des toilettes pour en faire son journal intime.
Arvid et son père rencontre Indiane et son père Roger, pas méchants mais étranges. Roger et le père d'Arvid, tous deux récemment divorcés sont très proche. Mais ce n'est pas au goût d'Arvid d'autant plus lorsqu'Idianne lui apprend que son père est homosexuel. Arvid a peur que son père le devienne aussi.
Entre balades, baignades et soirées Arvid va devoir faire face à ses préjugés et à l'adolescence.
L'histoire est originale. Endre Lund Eriksen nous livre un roman intéressant qui aborde de nombreux sujets et questions que se posent les ados. La fin est inattendue. Un livre intéressant !!!
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (1)
Ricochet   29 octobre 2014
Sans détour mais avec sensibilité, Endre Lund Eriksen aborde une thématique délicate : le coming out d’un homme marié et père de famille. [...] Un roman original et bien traduit sur un sujet trop rarement traité en littérature jeunesse.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
orbeorbe   01 novembre 2014
il ne faut pas que tu accordes trop d'importance à ce qui s'est passé sous la tente. Qu'on soit plutôt comme ci ou comme ça, ce genre de chose peut arriver à tout le monde.
Commenter  J’apprécie          30
SaralynSaralyn   16 décembre 2014
Un roman norvégien plein d'humour et de légèreté autour du thème de l'homosexualite.
Arwid, jeune ado, vient de vivre le divorce de ses parents. Suite à cela, son père et lui partent camper et font la connaissance de Roger, père célibataire homo, et sa fille Indiane...
Sous forme de journal intime, ce roman est l'occasion d'evoquer avec humour les préjugés sur les homos, avec en arrière fond les troubles de l'adolescence.
Parfois un peu cru cependant, l'histoire ne tombe pas dans le cliché et on lit avec plaisir les vacances en camping d'Arwid.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
kobaitchikobaitchi   20 mai 2017
La nouvelle vague française... Il y a des chances que ça se passe sur la plage, avec des tas de pédés francophiles qui se jettent cul nu dans les vagues ou dans les bras les uns des autres, voire qui s'embrassent et plantent des clous...
Commenter  J’apprécie          10
TarteTatinTarteTatin   09 août 2016
-résultat, il est devenu homo!
- pas du jour au lendemain Avrid, a répondu maman. [...] ça fait longtemps que je le connais, et que je le connais bien [...] je pense qu'au fond, nous sommes tous un peu comme ci, un peu comme ça.
Commenter  J’apprécie          00
Geoffrey_LGeoffrey_L   29 janvier 2015
Mais quand j'y pense, c'était bien de me contenter de m'en aller, au fond. Parfois, il vaut vraiment mieux se taire.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : homosexualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Endre Lund Eriksen (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
68 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre