AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 237102015X
Éditeur : Lumen (11/09/2014)

Note moyenne : 4.27/5 (sur 429 notes)
Résumé :
Ils entendent le plus léger des bruits de pas…
Ils sont plus rapides que le plus dangereux des prédateurs…
Et leur traque ne prendra fin qu’à votre dernier souffle !

Amy est devant sa télévision quand le pire se produit, quand ILS attaquent. New York, Paris, Tokyo… Des créatures sans pitié déferlent, et dévorent les humains. Personne ne sait d’où ils viennent mais une chose est sûre : la population de la planète décroît dramatiquement en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (258) Voir plus Ajouter une critique
Domi_V
05 novembre 2014
Quelques jours après ma lecture, je cherche encore des raisons pour lesquelles ce livre ne m'a pas enthousiasmé plus que ça. L'histoire possédait pourtant des composants sensés me plaire : un style d'écriture aisé permettant une immersion immédiate, de la SF dystopique avec des créatures immondes qui s'en prennent aux humains, une tendre amitié fraternelle en contraste, de l'action...
Amy, jeune fille américaine "bien-comme-il-faut", rejeton d'un père écolo et d'une mère un brin parano, voit, du jour au lendemain, son petit univers bien-aisé sombrer dans un monde post-apocalyptique où la présence de "bodysnatchers" demande d'emblée une grande adaptation, où le chacun-pour-soi est une question essentielle de survie et où le silence vaut plus que de l'or...
Or... depuis "Hungergames" (que j'avais bien apprécié en 2009) et apparentés , la vague commerciale et ses séries à foliotage incertain a, dirait-on, déposé une épaisse strate monotone sur un paysage infiniment plat de dystopies et de jeunes filles au caractère trempé, qui se changent, en un claquement de doigts, en combattantes aguerries...
C'est tant mieux pour les filles (!)... mais... je commence à me lasser de cette littérature dysTOPique pour ados qui se ressemble d'une histoire à l'autre. Elle n'arrive guère encore à surprendre. Dans ce livre-ci aussi, je ne cessai de me dire : "Amy ne voit peut-être rien venir...mais je suis sûre que ces bestioles sont en réalité xxxxxxxxxx".
Manque de bol (et sans surprise), j'avais raison... et je crois donc bien que "In the After" est pour moi également "The End".
(3,3/5)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          593
Livresque78
04 octobre 2014
Je serai la treizième personne à faire la critique de ce livre sur Babelio, et une de plus à donner un avis plus que positif.
Ce roman nous plonge très rapidement dans l'intrigue, qui est pour le moins flippante...
Je me revois à l'âge d'Amy, je me dis " comment gérer une telle situation? Comment ne pas rester terrorisée, prostrée dans mon lit?" et là impossible d'arrêter la lecture, il faut avancer afin de connaître la suite.
Le personnage de Baby est également pour beaucoup dans le succès de cette histoire de monstres qui dévorent les êtres humains à une vitesse folle. Amy et Baby sont elles les seules survivantes de la race humaine?
De vrais moments d'angoisse nous étreignent au tournant des pages et des chapitres.
Un vrai et bon roman post-apocalyptique, un roman jeunesse comme j'en dévorerai bien tous les jours.
Commenter  J’apprécie          495
lehane-fan
09 novembre 2014
Avant, Amy avait une mère obsédée par son boulot, un père obsédé par le bio, des copines obsédées par des loleries de leur âge mais ça, c'était avant...
Désormais, Amy n'a plus qu'une seule et unique obsession, survivre.
Le monde est devenu chaos. L'humain n'est plus au sommet de la chaîne alimentaire. de chasseur, il est devenu proie. le p'tit dej' des champions que sont ces monstruosités aux crocs acérés venues d'on ne sait où et toujours partantes pour bouffer, déchiqueter, broyer, dépecer du deux-pattes matin, midi et soir.
Recluse derrière les grilles électrifiées de la maison familiale avec la toute jeune Baby qu'elle a recueillie et prise sous son aile, Amy se dit qu'elle a touché le fond, que rien de pire ne saurait survenir. Et là j'ai envie de te dire tut, tut, tut Amy, si tu avais jeté un oeil sur la première de couv', tu y aurais lu " La traque ne prendra fin qu'à votre dernier souffle...", ça t'apprendra à sécher tes devoirs et devrait te donner une vague idée de ce qui vous attend finalement...
Un survival de bonne facture qui devrait ravir les plus jeunes et permettre à leurs aînés de passer un bon moment.
Rien de neuf sous le soleil, Demetria Lunetta reprend tous les codes de genre pour en faire quelque chose qui tient la route sans forcément taper dans l'inventivité à tout crin.
Le rythme, à défaut d'être échevelé, multiplie astucieusement les twists ( again à Moscou ) visant à booster un récit qui aurait légèrement tendance à retomber pour parachever l'oeuvre sur un cliffhanger très encourageant.
Une lecture finalement agréable qui, sans révolutionner le genre, accroche facilement le lecteur en lui laissant l'impression durable de ne pas avoir perdu son temps. Pari réussi haut la main, peau de lapin!
3.5/5
Merci à Babelio et aux éditions Lumen pour cet After prometteur...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          384
orbe
06 septembre 2014
Des monstres ont envahi la Terre, réduisant l'humanité à une poignée de survivants. Les rescapés, souvent isolés, doivent éviter tout bruit et toute lumière pour rester en vie.
Amy a eu la chance d'avoir une maison autonome en énergie et surtout une clôture électrique qui la protège des attaques des zombies.
Elle recherche la trace d'autres miraculés tout en redoutant ces rencontres, tant la peur, la faim, la froid font éclater toute règle.
La découverte de "Baby", va changer son existence... Mais bien vite d'étranges vaisseaux font leur apparition, amis ou ennemis ?
Un roman post apocalyptique qui explore avec succès les limites de l'homme et de la société . Il mélange fin du monde et dystopie pour tricoter un univers impitoyable.
Les épreuves seront nombreuses et variées pour l'héroïne qui tente désespéremment de se constituer un quotidien rassurant et familial au milieu du chaos.
Le livre est divisé en deux temps. Celui de la ville et celui de "New Hope". Dans les deux cas, la construction du récit fait alterner l'Avant et l'Après, dévoilant au fur et à mesure l'intrigue.
L'histoire captive le lecteur en présentant un monde cohérent et réaliste. L'écriture est efficace et l'action et le suspense sont maintenues jusqu'au dénouement. La seconde partie offre un nouveau plongeon dans l'horreur. Mais c'est les hommes qui cette fois en sont les acteurs...
L'originalité du livre tient principalement au personnage de Baby qui utilise la langue des signes pour se faire comprendre dans un monde où le bruit est synonyme de mort. Sa construction avec les nombreuses analepses renforce sa singularité. Elle invite le lecteur à s'interroger sur les morceaux manquants du puzzle. A découvrir !

Lien : http://cdilumiere.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
MelM
01 octobre 2014
20/20
Coup de coeur
Imaginez que vous regardez tranquillement la télé quand l'électricité est coupée. La fin du monde n'est plus qu'un hypothétique moment. Les hommes sont tués par des créatures venues d'ailleurs qui semblent posséder des capacités bien différentes des nôtres. Leur ouïe est surdéveloppée et leur vitesse n'a d'égale que celle des plus féroces félins. Et bien pour Amy, cela n'est pas seulement de l'imaginaire, c'est ce qu'est devenue sa vie et ce qu'elle doit apprendre à comprendre tous les jours pour sa survie et celle de sa petite protégée. Mais un évènement imprévu va les contraindre à tenter de survivre hors de cette maison sécurisée, exposées à n'importe quel danger...
Ce premier tome de la duologie de Demitria Lunetta fut un total régal à lire, surtout en vo. Un moment de frisson, de peur, d'espoir, de rebondissements, de... de tout ce que j'aime dans un roman, surtout dans un roman postapocalyptique. Un cocktail parfait, explosif et juste grandiose qui fut même meilleur que ce que j'avais espéré et qui m'a totalement immergée dans cet univers si particulier mais terriblement efficace et intéressant que je me languis déjà de pouvoir lire la suite. Parce que ce roman, c'est un mélange de tout ce que j'aime dans un récit de ce genre, un univers à tomber par terre, une plume maîtrisée, des personnages approfondis, des rebondissements et de l'action à toutes les pages ou presque,... Un pur délice qui ne pourra que vous ravir autant que moi.
L'univers mis en place par l'auteur est juste excellent. Des créatures, venues d'une autre planète, ont fait de la Terre un lieu désolé et où il ne fait pas bon se promener. Ces aliens possèdent une ouïe et une vue surdéveloppés et peuvent courir à une vitesse incroyable, autant dire que face à l'un d'entre Eux, vous n'avez aucune chance de vous en sortir. Pourtant, Amy va devoir apprendre à vivre dans ce nouveau monde. Sortir la nuit, quand ils voient peu, sans chaussures et éviter tout bruit qui les ferait accourir. Amy a eut la chance d'avoir un père pro-bio et une mère travaillant pour le gouvernement, autant dire que sa maison est ultra-sécurisée et qu'elle peut espérer survivre. Et un jour, au détour d'un supermarché, elle fait la découverte d'un bébé dont elle va s'occuper.
La mise en place est très rapide, nous sommes presque instantanément plongés dans cet univers, dans le rythme de vie d'Amy et Baby et j'ai adoré suivre cette première partie du roman, dans laquelle nous faisons la connaissance de nos deux protagonistes et des ces créatures. L'univers est très intéressant et soulève beaucoup de questions, il est très approfondis et c'est quelque chose auquel j'attache énormément d'importance, je n'ai donc pas été déçue, bien au contraire.
Cette première partie introductive laisse ensuite la place à une deuxième tout aussi intéressante dans laquelle nous découvrons, en même temps qu'Amy et Baby, un nouvel univers ahurissant, presque trop beau pour être vrai et dans lequel nos deux personnages doivent donc apprendre à évoluer. C'est une partie que j'ai tout autant aimé que la première (de toute façon j'ai tout aimé alors ce n'est pas une révélation...), une partie qui est elle aussi très bien développée et approfondie, et qui nous prouve que l'auteur est capable de se renouveler et d'approfondir encore plus son univers. Dans cette partie-ci, nous découvrons par la même occasion de tous nouveaux personnages, que l'on apprend à aimer ou à détester, des personnages qui semblent tous avoir quelque chose à cacher, quelque chose qu'il nous faudra, ainsi qu'à Amy, découvrir.
La troisième partie n'est pas non plus en reste, c'est celle dans laquelle il y a le plus de révélations, sans laisser pour autant de côté l'action qui possède un rythme très correct et vraiment parfait, ni trop lent ni trop rapide, un rythme de croisière qui m'a tout à fait convenue et qui fait que ce roman se lit rapidement (ce qui doit encore plus être le cas en vf).
Les deux dernières parties mettent en avant un nouveau mystère à résoudre concernant Amy, un mystère vraiment très intéressant et qui prend place sous la forme de scènes entrecoupant le récit, dans lesquelles Amy se retrouve en bien mauvaise posture. L'auteur manie avec habileté les mystères et laisse planer le doute concernant énormément d'éléments, de personnages et de faits, j'ai adoré, je voulais toujours en savoir plus, savoir qui avait commandité tel ou tel plan machiavélique, qui avait d'autres noirs secrets à cacher, comment Amy allait-t-elle se sortir d'une si mauvaise passe? Les rebondissements et les révélations n'occupent que la place nécessaire dans le récit et n'empiètent pas sur l'action, au rythme vraiment très satisfaisant durant tout le récit. En bref, un roman qui combine tous les avantages pour être un coup de coeur pour énormément de monde (alors qu'est-ce que vous faites encore devant vos écran? Ah vous voulez savoir la suite)
Comme je l'ai déjà dit, l'auteur possède une plume totalement exquise, elle manie à merveille les scènes d'action à glacer le sang, joue habilement avec énormément de mystères pour mettre nos nerfs à rude épreuve, elle est parvenue à nous livrer et à approfondir un univers très complexe dans lequel il ne faut pas se fier aux apparences, le tout en nous le faisant vivre à travers de personnages ultra sympathiques et intéressants (je dois vraiment reparler des mystères qui les entourent?). Une écriture qui m'a donc conquise du début à la fin. J'ajoute aussi que cette emplume fut un délice à lire en vo et le niveau ne fut pas trop haut pour moi alors lancez-vous.
Venons-en à un point non négligeable, depuis tout à l'heure je vous parle d'Amy, de Baby et des autres personnages que nous rencontrons à partir de la deuxième partie du roman mais vous ne savez pas encore vraiment qui ils sont et ce que je pense d'eux, alors nous allons remédier à ça: Amy est un personnage qui m'a touchée dès les premières pages, elle perd tous ceux qu'elle aime et se retrouve seule dans un monde devenu plus qu'hostile à devoir réapprendre à vivre avec, de surcroît, un bébé sur les bras. C'est un personnage fort et courageux, Amy est ultra attachante et il n'est donc pas difficile de s'attacher et s'identifier à elle. Je l'ai adorée du début à la fin et c'est aussi le cas de Baby, un personnage très intéressant, teinté de sa part de mystère elle-aussi, je me suis beaucoup attachée à ce petit être sans défense qui se révèle très doué et très sympathique, elle m'a parfois fait rire et j'ai adoré ces petits moments ainsi que ceux de tendresse avec Amy durant lesquels la pression se relâche un peu. Au niveau des personnages secondaires, j'aurai beaucoup à dire alors je vais simplement dire qu'ils sont tous très bien approfondis par l'auteur et que tous possèdent un caractère qui lui est propre, ils y a ceux que l'on aime dès leur première apparition et il y a... les autres, desquels on se méfie et que l'on déteste dès le début. Rice fait partie de la première catégorie ainsi que Kay, deux personnages attachants et très importants dans l'intrigue ainsi que dans la vie d'Amy. A contrario, le Dr Reynolds fait partie de ceux dont je me suis méfiée dès le début et qui ne m'a vraiment pas plu. Ils sont encore nombreux mais ceux-ci sont ceux dont je voulais vous parler.
La fin n'est pas à proprement parler un cliffhanger mais m'a vraiment donné envie de me jeter tout de suite sur le second et ultime tome de cette duologie. Une fin pleine d'action, de suspense et de tension pour nos personnages comme pour nous. Une fin qui laisse un pincement au coeur aussi et qui m'a vraiment touchée et émue. Autant dire que j'ai hâte de pouvoir lire la suite et de retrouver ces personnages et cet univers qui me manquent déjà.
Les +: l'univers, l'écriture de l'auteur, les personnages, les mystères, les rebondissements, l'action,... Bref tout
Les -:///
Un premier tome coup de coeur, vrai cocktail de tout ce que j'aime dans un roman postapocalyptique. Un univers complexe, très développé, des personnages attachants auxquels on s'identifie, une action présente tout au long du récit et au rythme parfait pour laisser de la place à de multiples mystères et à des rebondissements et révélations très intéressantes. Bref un roman qu'il ne faut surtout pas laisser passer et que je vous conseille fortement de lire. Pour ma part, je voudrai pouvoir lire la suite immédiatement tellement j'ai adoré ce premier tome.
(Maintenant c'est bon, vous pouvez courir l'acheter ;) )

Lien : http://story-of-books.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Citations & extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
Domi_VDomi_V01 novembre 2014
Dans des endroits moins peuplés, les enfants étaient les plus à même de survivre. Les adultes les ont probablement cachés et ont fait tout leur possible pour les protéger. Et bien sûr, les enfants sont doués pour se cacher. Quand leur instinct de survie se réveille, ils savent comment ne faire aucun bruit.
- Ils croyaient aux monstres bien avant que les monstres n'arrivent, chuchotai-je.
Commenter  J’apprécie          230
elliedenormandieelliedenormandie02 octobre 2014
Les films d'horreur ont tout faux. Les monstres ne peuplent pas nos nuits, ils n'attendent pas patiemment, tapis dans l'ombre, le bon moment pour surgir. Ils chassent le jour, en pleine lumière, quand la visibilité est à son maximum.
La nuit, si par miracle vous parveniez à ne faire aucun bruit, ils pourraient presque vous frôler sans même remarquer votre présence.
Commenter  J’apprécie          230
orbeorbe06 septembre 2014
Dès que je m'approchai d'elle, ses grands yeux noisette se tournèrent vers moi. Elle ne cria pas, elle ne sursauta pas même pas. Malgré ma discrétion, elle m'avait entendue arriver. Elle m'observa quelques secondes puis se dirigea vers moi, bras tendus. Comment cette petite chose avait-elle pu survivre tout ce temps ?
Commenter  J’apprécie          170
SioSio29 septembre 2014
Ces premiers jours furent emplis de cris, qui résonnaient du matin au soir. C'était abominable, mais la véritable terreur s'installa dans mon cœur quand toutes les voix se turent, et que le monde finit par retomber dans le silence. A croire qu'il ne restait plus que moi sur cette terre. Moi... et Eux.
Commenter  J’apprécie          170
gwenleengwenleen19 septembre 2014
De quoi il parle celui-là? Demande Baby en me tendant un livre: Orgueil et préjugés. C'est l'histoire de deux personnes qui s'aiment mais qui sont trop bêtes pour le comprendre avant la fin de l'histoire
Commenter  J’apprécie          140
Videos de Demitria Lunetta (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Demitria Lunetta
In the After de Demitria LunettaLa traque ne prendra fin qu'à votre dernier souffle… Distingué par l’Association des libraires américains comme l’un des meilleurs livres jeunesse 2013, IN THE AFTER saura vous faire passer des nuits blanches !
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

IN THE AFTER

Comment s'appelle la grande communauté qu'a découvert Amy dans la deuxième partie ?

Oz park
New Chicago
After city
New Hope

15 questions
54 lecteurs ont répondu
Thème : In the After de Demitria LunettaCréer un quiz sur ce livre
. .